La langue française

Cage

Définitions du mot « cage »

Trésor de la Langue Française informatisé

CAGE, subst. fém.

I.− Espace clos servant à enfermer des êtres vivants. Cage de fer, de/en bois; la porte, les barreaux d'une cage; mettre en cage, être enfermé dans une cage.
P. compar. :
1. Il y a, paraît-il, dans la province, des boutiquières dont la cervelle enferme comme une cage étroite des désirs de chic ardents comme des fauves. Proust, Les Plaisirs et les jours,1896, p. 77.
P. métaph. Des êtres dont les âmes volaient déjà loin de leurs cages charnelles (Huysmans, La Cathédrale,1898, p. 185).
A.− [Enferme des animaux]
1. Habitacle généralement fixe, de grandes dimensions, muni de barreaux, dans lequel on enferme de gros animaux, en particulier des fauves. Bête, fauve en cage; voiture-cage :
2. Un de ses plaisirs favoris [de M. Sixte] consistait dans de longues séances devant les cages des singes et la loge de l'éléphant. P. Bourget, Le Disciple,1889, p. 20.
P. métaph. :
3. La famille! Thérèse laissa éteindre sa cigarette; l'œil fixe, elle regardait cette cage aux barreaux innombrables et vivants, cette cage tapissée d'oreilles et d'yeux, où, immobile, accroupie, le menton aux genoux, les bras entourant ses jambes, elle attendrait de mourir. Mauriac, Thérèse Desqueyroux,1927, p. 204.
En partic., CIRQUE, vx. Cage-théâtre. Petite cage utilisée pour présenter des fauves sous le chapiteau. Les dompteurs les présentaient [les fauves] dressés dans de petites cages-théâtres installées au milieu de la piste (Hist. des spectacles,1965, p. 1529).Voiture-cage. Voiture aménagée pour le transport et éventuellement l'exposition des fauves captifs. Dès l'arrivée du cirque (...) les voitures-cages des fauves sont alignées et les volets en sont abaissés (Hist. des spectacles,1965p. 1528).
2. Habitacle portatif, à claire-voie, pouvant affecter des formes variées, dans lequel on enferme des oiseaux ou de petits animaux :
4. Peindre d'abord une cage Avec une porte ouverte Peindre ensuite Quelque chose de joli Quelque chose de simple Quelque chose de beau Quelque chose d'utile... Pour l'oiseau. Prévert, Paroles,1946, p. 184.
SYNT. Cage d'osier; cage à lapins, à mouches, à oiseau(x), à poules, à poulets; oiseau(x) de cage; oiseau(x) en cage.
Proverbes. La belle cage ne nourrit pas l'oiseau. Il vaut mieux être oiseau de campagne qu'oiseau de cage.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. généraux.
a) En partic.
Cage d'écureuil. Cage cylindrique tournant autour d'un axe lorsque l'animal se met en mouvement :
5. Follement, il [l'écureuil] fait tourner cette roue. Elle s'emballe, l'axe tressaute. Un vertige paraît emporter la cage... L'écureuil est resté à la même place : il n'avance ni ne recule, il ne produit rien, il ne veut rien, il agit... Estaunié, L'Empreinte,1896, p. 319.
P. métaph. :
6. Pour soulever les matériaux, ils [les architectes] employaient la grue à cage d'écureuil. Celle-ci (...) était munie d'une grande roue en bois à l'intérieur de laquelle plusieurs hommes grimpaient comme aux barreaux d'une échelle, ce qui entraînait la roue et permettait de lever la charge avec des cordages. R.-M. Lambertie, L'Industr. de la pierre et du marbre,1962, p. 78.
Rem. Pour le sens techn., cf. infra II.
MAR., vx. Cage de bord, cage à poulets (cf. supra I A 2), cage aux volailles. Coffre à claire-voie dans lequel on gardait la volaille vivante à bord d'un navire. On entendait de dessous l'avant du navire glousser une poule dans la cage aux volailles (Flaubert, Correspondance,1850, p. 222).
P. plaisant., péj., fam. Vieux bateau :
7. Je regardais les tôles de la coque ... les rivets sont bouffés, il faudrait pas une grande secousse pour envoyer au fond la vieille cage à poules! P. Vialar, La Rose de la mer,1939, p. 83.
CHASSE. Cage-attrape. Cage à oiseau munie d'un piège. La cage-attrape. On arrive à y prendre parfois l'épervier (Pesquidoux, Chez nous,1923, p. 189).
PSYCHOL. ANIMALE. Cage truquée, p. ell. cage. Appareil expérimental pour l'étude du comportement animal (cf. Hist. de la sc., 1957, p. 1682).
b) P. ext., PÊCHE. Coffre à claire-voie permettant de garder le poisson vivant dans l'eau. Nasse en forme de cage à poulets qu'on jette sur le poisson pour le capturer. Grillage ou barrière qui, adapté à la bonde d'un étang, empêche le poisson de s'échapper.
B.− [Enferme des pers.] Cage de fer, cage. Loge à claire-voie, souvent exiguë, utilisée à différentes époques pour enfermer ou supplicier des prisonniers, notamment politiques. Je pense souvent aux gens qui ont passé des années dans les cages de fer des prisons, au moyen-âge (Aragon, Les Beaux-quartiers,1936, p. 478).
Arg. des prisons. Cage, cage à poule. Cellule de prison, prison; chambrée d'un camp de prisonniers. Être en cage, mettre en cage :
8. − Général, dit-il [à Crosne] sans préambule, le maton de veille a flanqué un rapport à Jourin : il beuglait dans sa cage à poule le Chant des partisans. H. Bazin, Le Bureau des mariages,1951, p. 106.
II.− P. anal. Espace clos où se tient ou se meut quelqu'un ou quelque chose.
A.−
1. [Contient des pers.]
a) Domaine de l'habitat, des transp.
Petite loge vitrée ou grillagée, généralement munie d'un guichet, où ne se tient qu'une seule personne. Cage de verre, cage vitrée; cage de la standardiste. Tout en mordant dans son déjeuner, il s'approcha de la cage de l'employé du P.M.U. (Queneau, Pierrot mon ami,1942, p. 59).
Vieilli. Cage d'ascenseur. ,,Appareil en forme de cage où s'introduisent les personnes qui se servent de l'ascenseur pour gagner tel ou tel étage d'une maison ou d'un édifice`` (Ac. 1932). Synon. cabine d'ascenseur :
9. Il [le liftier] n'était pas d'ailleurs sans ambition, ni talent non plus pour manipuler sa cage et ne pas vous arrêter entre deux étages. Proust, Sodome et Gomorrhe,1922, p. 791.
Rem. Pour le sens en archit., cf. infra.
Fam., emploi métaph. de I A 2. Cage à lapins. Habitation exiguë (cf. Aymé, Clérambard, 1950, p. 192). Cage à fourches (vx). Voiture à cheval utilisée autrefois pour le transport en commun dans les villes (cf. Hogier-Grison, Les Hommes de proie, Le Monde où l'on vole, 1887, p. 295).Cage à poules. Avion de la première guerre mondiale (Rob., Quillet 1965, Lar. Lang. fr.).
SP. Cadre de bois, généralement muni d'un filet, délimitant les buts dans certains sports d'équipe. Tobia clôturera la marque (...) lobant Weinstuck (...) il marquera dans la cage vide (Écho Sports,10 févr. 1941).
ARCHITECTURE
Cage d'un édifice, d'une maison. Ensemble des murs extérieurs qui en déterminent la forme.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. généraux.
Cage d'escalier, de l'escalier. Espace cloisonné dans lequel est enfermé un escalier :
10. Gérard ouvrit la porte doucement et regarda avec précaution par la cage de l'escalier en spirale, qui permettait de suivre, malgré un jour douteux, les démarches d'une personne qui monterait au premier étage; ... Champfleury, Les Aventures de Mlle Mariette,1853, p. 264.
Cage d'ascenseur, de l'ascenseur. Emplacement qui enferme les organes et la machinerie d'un ascenseur.
AMEUBL. Lit-cage. Cf. lit.
b) Domaine de l'industr., MINES.Cage d'extraction. Benne à déplacement vertical servant au transport du personnel et des berlines de minerai dans un puits de mine. Un accident arrivé à la cage d'extraction (...) allait arrêter le travail pendant un grand quart d'heure (Zola, Germinal,1885, p. 1137).
2. P. métaph. ANAT. [Contient des organes] Cage thoracique. Partie du squelette formée par les vertèbres dorsales, les côtes, les cartilages costaux et le sternum contenant les poumons, le cœur, le diaphragme ainsi qu'une partie des organes abdominaux.
B.− [Contient des choses]
1. [En tant qu'enveloppe de protection ou d'isolation] Cage d'un compteur, d'un moteur, d'une pendule.
Rare. Cage à pain. Huche à pain à claire-voie. Le chanteau de pain (...) recouvert d'une cage à pain en osier (Nerval, Le Marquis de Fayolle,1855, p. 92).
CHIM., PHYS. Cage de verre. Abri de verre, généralement étanche, utilisé dans certaines expériences pour empêcher l'influence d'agents extérieurs (cf. M. Privat de Garilhe, Les Acides nucléiques, 1963, p. 44).
ÉLECTRICITÉ
Cage d'écureuil. ,,Dispositif comportant un conducteur par encoche, les extrémités de tous les conducteurs étant réunies de chaque côté par des anneaux métalliques qui les ferment en court-circuit`` (Barb.-Cad. 1971).
Cage de Faraday. Dispositif à paroi conductrice permettant d'isoler électriquement les corps placés en son intérieur (d'apr. Uv.-Chapman 1956) (cf. M. de Broglie, Les Rayons X, 1922, p. 135).
MAR. Cage d'hélice. ,,Cadre formé par l'étambot avant, l'étambot arrière, la quille et le sommier`` (Soé-Dup. 1906).
MÉCAN. Boîtier qui entoure certaines parties d'un mécanisme. Cage du différentiel, cage de la bielle, cage des coussinets de bielle, cage d'un roulement à bille. Cf. carter.
2. [La cage est une armature à claire-voie]
a) Spéc., HABILL. FÉM. Armature rigide portée autrefois par les femmes pour faire bouffer les robes, les jupes. Cf. crinoline, panier.Jenny n'osait pas mettre la « cage » (...) elle la remplaçait par des jupons amidonnés (Gyp, Souvenirs d'une petite fille,1928, p. 116).INDUSTR. ALIM. Cage filtrante. Accessoire d'une presse à huile à paroi ajourée servant à séparer l'huile du tourteau. Presse à cage (cf. G. Brunerie, Les Industr. alim., 1949, p. 46).
b) [En tant qu'armature servant de support à un mécanisme ou à une machine]
ARCHIT. Cage d'un clocher, cage des (aux) cloches. Assemblage de charpente d'un clocher et, éventuellement, espace compris entre les murs qui le supportent.
Rem. On rencontre dans la docum. cage de la sonnerie (Hugo, Notre-Dame de Paris, 1832, p. 301). Cage des heures (Hugo, Les Travailleurs de la mer, 1866, p. 290).
Cage d'un moulin à vent. Assemblage de charpente à jour qui forme le corps d'un moulin à vent.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. du xixes. ainsi que dans Lar. 20eet Ac. 1932.
HORLOG. Bâti d'horloge ou de montre servant à maintenir les organes du mouvement. Cage à ponts, cage à platines (cf. E. von Bassermann-Jordan, Montres, horloges et pendules, 1964, p. 193).
MÉTALL. Cage de laminoir. ,,Ensemble des cylindres d'un laminoir et de la monture qui porte les coussinets sur lesquels reposent les tourillons des cylindres`` (Bader-Th. 1962).
PRONONC. : [ka:ʒ]. Enq. : /kaʒ/.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. Espace clos généralement à claire-voie, servant à enfermer des êtres vivants a) 1160-74 « loge portative pour les animaux » (Wace, Chronique ascendante, 38 dans Gdf. Compl.); 1611 proverbe ,,Mieux vault estre oiseau de bois que de cage`` (Cotgr.); b) p. anal. av. 1317 « loge garnie de barreaux servant de prison » (Joinville, 278 dans Littré); 2. p. ext. Espace clos servant à enfermer ou limiter qqc. a) 1419 « treillis dans lequel un orfèvre étale sa marchandise » (G. Fagniez, Documents relatifs à l'Histoire de l'industrie et du commerce, Paris, 1900, t. 2, p. 213); b) 1676 (Félibien, Principes de l'architecture, Paris, p. 508 : L'on dit la cage d'un Escalier [...] On dit aussi la Cage ou l'enceinte d'un bastiment); c) 1690 horlog. (Fur.). Du lat. cavea « enceinte où sont enfermés des animaux » attesté dep. Plaute dans TLL s.v., 628, 41 au sens de « prison », emploi fig. (Sénèque, ibid., 629, 26). Pour le maintien de k- initial, v. Fouché, p. 556 et Meyer-L. t. 1, § 229.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1 423. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 240, b) 2 460; xxes. : a) 2 806, b) 1 986.
DÉR. 1.
Cagée, subst. fém.Ensemble des oiseaux d'une cage. Vendre la cage et la cagée (Ac. Compl.1842).Attesté dans la plupart des dict.P. métaph. En 1822 j'avais vu passer à Vérone des cagées de carbonari accompagnés de gendarmes (Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 4, 1848, p. 481). [kaʒe]. 1resattest. a) fin xvies. « contenu d'une cage » (Desparron, Fauconnerie, I, 15 dans Gdf. Compl.); b) 1848 « voiture pleine de prisonniers », supra; dér. de cage, suff. -ée*. Fréq. abs. littér. : 1.
2.
Caget, subst. masc.Claie en jonc, paille ou bois sur laquelle on dispose certains fromages (brie, camembert) pour les faire égoutter et fermenter. Les cajets employés [dans la fabrication du fromage blanc] sont des cercles en bois dont le fond est tressé avec des brins d'osier (A. F. Pouriau, La Laiterie,1895, p. 553). On écrit caget, cajet. Autre forme cajereau. 1resattest. 1895 cajet, supra; 1922 caget (Lar. univ.); dér. de cage, suff. -et*.
3.
Cagette, subst. fém.a) Petite cage. Deux inséparables dans une autre cagette en forme de chalet restaient bien tranquilles, côte à côte sur leur bâton (Maupassant, Contes et nouvelles,La Reine Hortense, t. 2, 1883, p. 831).Spéc., vx. Trébuchet. Attesté dans la plupart des dict. du xixes. ainsi que dans Lar. 20eet Quillet 1965.b) P. anal. Emballage à claire-voie, généralement en bois blanc, servant au transport de fleurs, de fruits ou de légumes. Cf. cageot.Les peupleraies alimentent les usines d'emballages (cagettes à légumes et boîtes à fromage) (La Forêt fr.,1955, p. 36). [kaʒ εt]. 1resattest. 1321 « petite cage » (Inventar. Guid. de Kaours mag. monet. ex Reg. A. 2. Cam. Comput. Paris, fo12 vodans Du Cange, s.v. cagia 2) − xvies. dans Hug., à nouv. dep. Ac. Compl. 1842 au sens de « trébuchet » [cage, piège pour prendre les oiseaux]; 1928 « panier d'osier servant à l'emballage » (Lar. 20e); dér. de cage, suff. -ette*. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Brüch 1913, p. 30. − Delamaire (J.). Meuniers et moulins à vent. Vie Lang. 1970, p. 629. − Goug. Lang. pop. 1929, p. 3. − Quem. 2es. t. 2 1971, p. 9. − Sain. Sources t. 2 1972 [1925], p. 191. − Termes techn. fr. Paris, 1972, p. 10.

Wiktionnaire

Nom commun

cage \kaʒ\ féminin

  1. Petite loge portative faite de fils de fer ou de menus bâtons d’osier et dans laquelle on enferme ordinairement des petits animaux.
    • Une cage à serins était pendue au plafond ; les oiseaux avaient été emportés, mais la mangeoire était pleine de chenevis. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. Petite loge portative en bois avec des carreaux translucides, (particulièrement destinée à accueillir un pinson).
    • Au jour fixé pour le concours , chaque amateur apporte son pinson dans une cage. — (Georges-Bernard Depping, Les soirées d’hiver, ou entretiens d’un père avec ses enfants, Volume 2, 1834)
  3. Loge portative d’assez grandes dimensions, garnie de barreaux d’un ou de plusieurs côtés, et destinée à renfermer des animaux et même des hommes.
    • Il découvrit les installations et les accessoires d'un endroit où l'on pratiquait le SM. Il y avait là toutes sortes de portiques pour attacher dans toutes les positions, des cages que Louis XI n'eût pas reniées pour y condamner l'un de ses opposants; […]. — (Martin Jacque, Monsieur Charles, Paris : L'éditeur en ligne, 2010, p. 145)
    • Ce lion a été transporté en Europe dans une cage.
    • Il fit enfermer son prisonnier dans une cage de fer.
  4. (Architecture) (Par analogie) Espace clos.
    • La cage d’un escalier, espace compris entre les murs qui enferment un escalier.
    • La cage d’un clocher, l’assemblage de charpente qui forme le corps d’un clocher.
    • La cage d’un moulin à vent.
  5. (Mines) Benne qui s’élevant ou descendant verticalement fait remonter ou descendre les ouvriers d’un puits.
    • cage d’extraction, benne qui sert à monter les charbons extraits d’une mine.
    • cage à eau, benne qui sert à enlever les eaux d’infiltration.
  6. (Horlogerie) Boite qui renferme un mouvement d’horlogerie.
    • Une cage de montre, de pendule.
  7. (Pêche) Dispositif à claire-voie servant à garder le poisson vivant dans l’eau ou à l’empêcher de s’échapper d’un étang.
  8. (Football) But (endroit où il faut réussir à envoyer le ballon).
    • M. Bar-Eli constate que dans 94 % des penalties, le goal plonge vers la gauche ou vers la droite. Or, les tireurs de penalties visent en proportions quasi égales le centre de la cage, le côté droit ou le côté gauche. — (Les 5 clés pour prendre les bonnes décisions, CSP Formation/Dunod, 2015, p.41)
  9. (Désuet) (Argot) Voiture → voir caisse.
    • Jeanne a dit à Paul de monter dans sa cage plutôt que de prendre sa bécane.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAGE. n. f.
Petite loge portative faite de fils de fer ou de menus bâtons d'osier et dans laquelle on enferme ordinairement des oiseaux. Mettre un oiseau dans sa cage. Grande cage. Belle cage. Cage à poulets. Il se dit aussi de Certaines loges portatives d'assez grandes dimensions, garnies de barreaux d'un ou de plusieurs côtés, et destinées à renfermer des animaux et même des hommes. Ce lion a été transporté en Europe dans une cage. Il fit enfermer son prisonnier dans une cage de fer. Par analogie, en termes d'Architecture, La cage d'un escalier, Espace compris entre les murs qui enferment un escalier. La cage d'un clocher, L'assemblage de charpente qui forme le corps d'un clocher. On dit de même La cage d'un moulin à vent. En termes d'Arts, Cage d'ascenseur désigne l'Appareil en forme de cage où s'introduisent les personnes qui se servent de l'ascenseur pour gagner tel ou tel étage d'une maison ou d'un édifice. En termes de Mines, il désigne la Benne qui s'élevant ou descendant verticalement fait remonter ou descendre les ouvriers d'un puits. Cage d'extraction désigne la Benne qui sert à monter les charbons extraits d'une mine. Cage à eau désigne la Benne qui sert à enlever les eaux d'infiltration. En termes d'Horlogerie, Cage de montre, de pendule, Boîte qui renferme le mouvement. En termes de Pêche, on appelle

CAGE un Dispositif à claire-voie servant à garder le poisson vivant dans l'eau ou à l'empêcher de s'échapper d'un étang.

Littré (1872-1877)

CAGE (ka-j') s. f.
  • 1Petite loge portative où l'on a des oiseaux vivants. Oui, mais j'aperçois des réseaux ; En cage on mettra les oiseaux, Béranger, Enrh.
  • 2Loge portative ou non, garnie de barreaux, pour renfermer des animaux et même des hommes. Don Quichotte fit ouvrir la cage des lions. Un renard que Martin porte au Louvre en sa cage, Régnier, Sat. X. Louis XI fit enfermer le duc de Nemours dans une cage de fer à la Bastille, Voltaire, Mœurs, 94. Ce n'est point dans une ménagerie où l'on tient en cage les secrets de Dieu qu'on peut apprendre à connaître la sagesse divine, Chateaubriand, Génie, I, V, 4.

    Familièrement. Mettre un homme en cage, le mettre en prison. Nos gens sortent de cage, La Fontaine, Rém.

  • 3 Terme d'architecture. La cage d'une maison, les quatre gros murs. La cage d'un escalier, l'espace qu'il occupe. La cage d'un clocher, d'un moulin à vent, l'assemblage de charpente qui en forme le corps.
  • 4Loge de verre d'une pendule.

    L'espace compris entre les deux platines d'une montre.

    Ensemble des pièces qui meuvent le métier à bas.

    Treillis d'une boutique d'orfévre.

    Coffre à poisson.

    Grillage de bois près de la bonde d'un étang.

  • 5 Terme de pêche. Sorte de nasse.
  • 6 Terme de marine. Synonyme de hune et de baille.

PROVERBES

Il vaut mieux être oiseau de campagne qu'oiseau de cage, c'est-à-dire rien ne vaut la liberté.

La belle cage ne nourrit pas l'oiseau, c'est-à-dire on peut, ayant du luxe, manquer du nécessaire.

HISTORIQUE

XIIIe s. Sa cage [le lion] a derompue et toute depecie, Berte, II. Il fist prendre le calife et le fist mettre en une cage de fer, et le fist jeunner tant comme l'on peust faire homme sanz mourir, Joinville, 278.

XIVe s. …et li aigles sera Mis en une prison et mis en une cage, Guesclin, 8974. …Diex fu engrans [courroucé] De penre [prendre] crueuse vengeance, Si que tantost, sans plus attendre, Pour justice et vengeance prendre, Fist la mort issir de sa cage, Pleine de foursen et de raige, Machaut, p. 73. L'en ne peut mie si legierement reprendre son oisel, quant il est eschappé de la cage, comme de garder qu'il ne s'envole, Ménagier, I, 6.

XVe s. Iceulx par plusieurs fois vers Chasteaumorant à conseil se mirent, pour adviser qu'ils pourroient faire pour estre tirés hors de celle caige, Boucic. II, ch. 29. Certain engin, appelé caige, pour prendre les sangliers, Du Cange, cagia. Pescher à la main et à la caige, Du Cange, ib.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CAGE. Ajoutez :
7 Terme d'artillerie. Verser en cage, voy. VERSER, n° 13. Les chevaux, effrayés par les projectiles, se dérobent, et le canon verse en cage, Campagnes de l'armée d'Afrique par le duc d'Orléans, publiées par ses fils, 1870, p. 337. Une autre pièce fut versée en cage, obstrua le passage et arrêta quelque temps le mouvement de retraite, H. Gaidoz, Rev. des Deux-Mondes, 1er août 1874, p. 506.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* CAGE, s. f. c’est au propre un assemblage de plusieurs petits bois équarris, emmortoisés les uns avec les autres, & traversés de bas en haut par des fils d’archal, de maniere que le tout renferme un espace dans lequel des oiseaux puissent se mouvoir facilement, sans s’échapper. On place en travers, dans l’intérieur de la cage, quelques petits bâtons ronds, sur lesquels les oiseaux puissent se reposer. On en couvre le fond d’une planche mince qui entre par-devant à coulisse dans les traverses assemblées en rectangle, qui forment la base & les contours inférieurs de la cage. Ces traverses sont aussi grillées de fils d’archal, afin que quand on tire la planche du fond, les oiseaux ne puissent pas sortir par ce fond qui resteroit tout ouvert. On a laissé cette planche mobile afin de pouvoir nettoyer la cage ; on la tire par un petit anneau de fer qui y est attaché. On pratique une petite porte par-devant, & aux deux côtés deux ouvertures au-dessous desquelles on place des petits augets dans lesquels l’oiseau peut boire & manger. Le fond de toutes les cages est nécessairement rectangle ou quarré. On lui donne au reste telle forme qu’on veut ; on coupe sur cette forme les petits bois qui servent à la construction ; on les perce au foret & à l’archet. On peut se servir pour plus d’expédition, de la perçoire, & de la machine à percer les moules de boutons. Voyez l’article Bouton. Si on ajoûtoit à cette commodité des patrons d’acier sur lesquels on équarrît les petits bois à la lime, il faudroit très-peu de tems & d’adresse pour faire une cage, où il paroîtroit qu’il y auroit beaucoup d’art & d’ouvrage. On pourroit aisément équarrir & percer plusieurs bâtons à la fois par le moyen des patrons.

On a transporté le mot de cage dans plusieurs arts méchaniques, aux parties extérieures qui servent de base à d’autres, dans une grande machine. Ainsi on dit la cage du métier des ouvriers en soie ; la cage du métier à faire des bas ; la cage d’une grande horloge, &c. Voyez à la suite de cet article, plusieurs de ces acceptions.

Cage, (en Architecture) est un espace terminé par quatre murs, qui renferment un escalier, ou quelque division d’appartement.

Cage de cloches ; c’est un assemblage de charpente, ordinairement revêtu de plomb, & compris depuis la chaise sur laquelle il pose, jusqu’à la base de la fleche.

Cage de moulin à vent ; c’est un assemblage quarré de charpente en maniere de pavillon, revêtu d’ais & couvert de bardeau, qu’on fait tourner sur un pivot posé sur un massif rond de maçonnerie, pour exposer au vent les volans du moulin.

Cage, terme de Bijoutier, c’est une tabatiere qui differe de la garniture en ce que celle-ci a sa bate d’or, & que la cage n’a qu’une bate de fermeture, (Voyez Bate) une petite moulure, & un pilier sur chaque angle. Le reste est rempli, comme le dessous & le dessus.

Cage signifie dans l’Horlogerie, une espece de bâti qui contient les roues de l’horloge. Dans les montres & les pendules elle est composée de deux plaques, qu’on appelle platines. Ces plaques sont tenues éloignées l’une de l’autre d’une certaine distance, au moyen des piliers PPPP. Voyez les fig. 42. 47. & 56. Pl. X. de l’Horlogerie. Ces piliers d’un côté, sont rivés à la platine des piliers E, & de l’autre, ils ont chacun un pivot qui entre dans les trous faits exprès dans l’autre platine D. De plus, ils ont un rebord ou assiette R, pour faire, comme on l’a dit, que ces platines soient tenues à une certaine distance l’une de l’autre. Pour qu’elles ne fassent qu’un corps ensemble, & que celle qui entre sur les pivots des piliers n’en sorte pas, chacun de ces pivots est percé d’outre en outre d’un petit trou situé à une distance du rebord R un peu moindre que l’épaisseur de la platine : une petite goupille étant enfoncée à force dans ce trou, elle la presse contre ce rebord, & chaque pilier en ayant une de même, la platine D est retenue fermement avec l’autre E.

Tout ce que nous venons de dire des cages de montres, s’applique également à celles des pendules.

Pour qu’une cage soit bien montée, il faut que les platines soient bien paralleles entr’elles, & que la platine O qui entre sur les piliers, le fasse librement & sans brider. On trouvera à l’article Horloge de clocher, la description des cages de ces horloges. Voy. Platine, Pilier, &c. (T)

Cage, chez les Tourneurs, est la partie ambiante du tour à figurer : elle sert à porter les roulettes qui poussent contre les rosettes de l’arbre. Voyez Tour figuré, & Planche du tour III. & IV.

Cage, (Marine.) c’est une espece d’échauguette qui est faite en cage au haut du mât d’un vaisseau. On lui donne le nom de hune sur l’Océan, & celui de gabie sur la Méditerranée. (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cage »

Du latin cavea (« creux, ruche »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bourguig. caige ; wallon, chaive ; namur. chaife ; provençal moderne, gavi, s. m. ; espagn. et port. gavia ; ital. gabbia et gaggia ; Venise et Sardaigne, cabbia ; du latin cavea, de même radical que cavus, creux (voy. CAVE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cage kaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « cage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cage »

  • L’oiseau en cage rêvera des nuages. De Proverbe japonais
  • Mieux vaut être oiseau de bocage que de cage. De Proverbe français
  • La belle cage ne nourrit pas l'oiseau. De Proverbe français
  • Un seul oiseau en cage la liberté est en deuil. De Jacques Prévert / Fatras
  • Un perroquet parle mieux quand il est en cage. De Proverbe italien
  • Nous parlons le même langage Et le même chant nous lie Une cage est une cage En France comme au Chili. De Jean Ferrat / Complainte de Pablo Neruda
  • On ne doit pas mettre deux coqs dans la même cage. De Proverbe chinois
  • L'âme est le seul oiseau qui soutienne sa cage. De Victor Hugo / Les Misérables
  • Le vers est toujours un peu la cage de la pensée. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • La danse est une cage où l’on apprend l’oiseau. De Claude Nougaro / La Danse
  • Le vrai danger de la connaissance est de rendre l'esprit plus grand que sa cage... De Charles Marsan
  • La fidélité n'est pas plus naturelle à l'homme que la cage au tigre. De George Bernard Shaw
  • La liberté est une sensation. On peut parfois l'atteindre, enfermé dans une cage comme un oiseau. De Camilo José Cela / Pavillon de repos
  • Si sur la cage d'un éléphant tu vois écrit "buffle", n'en crois pas tes yeux. De Alexis Tolstoï / Kosma Proutkov
  • Le petit Américain de 2 ans était séquestré dans une cage entourée de 56 chiens, 86 poulets, 10 lapins, 8 serpents, 4 perroquets, 3 chats, 3 phalangers volants, 1 faisan et 531 rongeurs.127 plants de cannabis et 17 armes à feu. Les parents et le grand-père du petit garçon ont été placés en détention. CharenteLibre.fr, Etats-Unis: un petit garçon de 2 ans retrouvé dans une cage entourée de chiens, poulets, serpents, armes, plants de cannabis… - Charente Libre.fr
  • Le DJ Steve Aoki et Eleanor Matsuura de The Walking Dead demandent à Costco de vendre des œufs en cage en Asie. La société a mis fin à la pratique d’acheter des œufs à des poules en cage dans les pays occidentaux en 2015, mais elle n’a pas cessé de vendre les œufs en Asie. Dans une récente lettre, Aoki et Matsuura ont exhorté Costco à mettre fin à cette pratique et à respecter leur propre position sur la cruauté envers les animaux. Breakingnews.fr, Costco vend toujours des œufs en cage en Asie et Steve Aoki et Eleanor Matsuura de The Walking Dead leur demandent d'arrêter
  • Un enfant d'1 an et demi a été retrouvé dans le Tennesse (Etats-Unis) enfermé dans une cage entourée de plus de 600 animaux, dont un boa constrictor, mais aussi, entre autres, 531 rongeurs, 56 chiens ou encore 86 poulets et coqs. CNEWS, Un enfant de 18 mois enfermé dans une cage entourée de 600 animaux | CNEWS
  • La police a découvert un enfant d'un an et demi vivant dans une cage au milieu de centaines d'animaux sur un terrain du comté de Henry dans l'Etat du Tennessee aux Etats-Unis. La mère de l'enfant ainsi que son beau-père et le père de ce dernier ont été arrêtés pour maltraitance infantile et animale. La cage dans laquelle vivait l'enfant faisait 1,20 mètre sur 1,20 mètre. Le garçonnet a été pris en charge par les services sociaux. Parmi les 700 animaux retrouvés figuraient des serpents dont un boa constricteur long de 3 mètres, des chiens, des chats, des lapins, des poules et des souris. RTL Info, Une nouvelle "maison de l'horreur" découverte aux USA: un petit garçon vivait dans une cage au milieu de centaines d'animaux - RTL Info
  • Des cages ont été prêtées par d’autres communes voisines ou la SPA dieppoise, basée à Saint-Aubin-sur-Scie. Bruno Ohl souligne : , A Dieppe, des cages installées pour capturer les chats errants | Les Informations Dieppoises
  • Le Rapport sur le marché Générateurs asynchrones à cage d’écureuil a également fourni des données sur l’impact du COVID 19 sur le marché mondial. Le monde fait face à une crise mondiale de la santé sans précédent dans les 75 dernières années. Elle a touché tous les segments de la population et est particulièrement préjudiciable aux membres des groupes sociaux dans les situations les plus vulnérables. Ainsi, l’économie mondiale a beaucoup de prétention face à cette pandémie. Le Rapport comprend des données complètes sur l’impact du COVID 19 sur le marché Générateurs asynchrones à cage d’écureuil pour aider les utilisateurs à prendre des décisions à grande échelle. Instant Interview, Marché Générateurs asynchrones à cage d’écureuil mondial 2020 – Impact du COVID-19, analyse de la croissance future et défis | ABB, GE, Siemens, Baldor-Reliance, Allied Motion Technologies – Instant Interview
  • Un homme a perdu la vie lundi 15 juin dans le canton d’Argovie en Suisse en tombant dans une cage d’ascenseur. Un dysfonctionnement du mécanisme de fermeture de la porte est en cause. Le Messager, Il meurt après une chute de 11 étages dans une cage d’ascenseur - Le Messager
  • Le 9 mai dernier, Julien Seuret a semé du maïs bio sur 4,5 hectares situés sur le territoire communal de Courtételle. Le 22 mai, 200 corneilles se sont mises à tirer les jeunes pousses et à manger les graines. Dernière tentative du cultivateur: une cage-piège mise à disposition par l'Office cantonal de l'environnement, placée sur un char après avoir été vandalisée. Mardi dernier, quatre appâts ont attiré... deux corneilles! lematin.ch/, Jura: Une cage pour piéger les corneilles: dur, dur... - Suisse - lematin.ch

Images d'illustration du mot « cage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cage »

Langue Traduction
Anglais cage
Espagnol jaula
Italien gabbia
Allemand käfig
Portugais jaula
Source : Google Translate API

Synonymes de « cage »

Source : synonymes de cage sur lebonsynonyme.fr

Cage

Retour au sommaire ➦

Partager