La langue française

Baignoire

Définitions du mot « baignoire »

Trésor de la Langue Française informatisé

BAIGNOIRE, subst. fém.

I.− Cuve de métal ou d'émail de forme ovale dans laquelle on peut prendre des bains en position assise ou couchée.
A.− En gén. Appareil sanitaire d'usage individuel. Baignoire en sabot (Lar. 20eet Rob.):
1. L'appartement du quai d'Austerlitz n'avait point de salle de bains. La salle de bains était un luxe, en cette année 1907. Nous fîmes venir une baignoire. Deux hommes en maillot rayé montaient, avec de grands seaux en cuivre rouge, l'eau chaude qu'ils avaient apportée dans un réservoir de tôle. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Le Désert de Bièvre, 1937, p. 261.
SYNT. Baignoire de faïence (Lar. 20e), de zinc (Lar. 19e); baignoire en bronze, en céramique, en porcelaine, en porphyre, en tôle émaillée (Rob.), en marbre blanc; baignoire portative; chaleur humide de baignoire, les robinets de la baignoire; la baignoire est bouchée.
Rare. [En parlant d'une piscine de dimensions réduites] :
2. La messe entendue, nous sommes allés faire une visite aux bains. Il y a plusieurs établissements. (...). C'est tout un monde de malades, boiteux, enrhumés, qui se pressent autour de ces baignoires, comme les paralytiques auprès des piscines miraculeuses. E. de Guérin, Lettres,1846, p. 483.
(Petit) bassin pour le bain d'un animal :
3. Il s'appelait Loulou. Son corps était vert, le bout de ses ailes rose, son front bleu, et sa gorge dorée. Mais il avait la fatigante manie de mordre son bâton, s'arrachait les plumes, éparpillait ses ordures, répandait l'eau de sa baignoire; ... Flaubert, Trois contes,Un Cœur simple, 1877, p. 52.
P. métaph. :
4. Cette villa, cette baignoire, où Mmede Guermantes transvasait sa vie, ne me semblaient pas des lieux moins féeriques que ses appartements. Proust, Le Côté de Guermantes 1,1920, p. 35.
B.− MÉD., PHARM. Baignoire oculaire. Petit vase servant à baigner l'œil. Synon. œillère, gondole :
5. M. L'Ambert traita son nez comme un malade qu'il faut nourrir à part et coûte que coûte. Il commanda pour lui seul une petite baignoire de vermeil. Six fois par jour il le plongea et le maintint patiemment dans des bains de lait, de vin de Bourgogne, de bouillon gras et même de sauce aux tomates. Peine perdue! Le malade sortait du bain aussi pâle, aussi maigre, aussi déplorable qu'il y était entré. About, Le Nez d'un notaire,1862, p. 155.
II.− Emplois spéc. [P. anal de la forme] .
A.− THÉÂTRE. Loge de rez-de-chaussée saillante et arrondie située au bord de l'orchestre et sous le premier balcon. Louer une baignoire (Ac. 1835-1932), prendre une baignoire, baignoire grillée :
6. [Lors de la bataille d'Hernani] l'armée ennemie, dispersée en petits pelotons, occupait le plus grand nombre des loges, le balcon et les baignoires. C'est là qu'elle avait placé son artillerie de sifflets; c'est de là qu'elle dirigeait ses perfides batteries de ricanemens et de murmures. Musset,« Revue des deux Mondes », 1833, p. 603.
7. Ne sachant que faire de ma triste personne, j'allai à l'Opéra. J'avais besoin d'entendre de la musique et de sentir des harmonies couler dans mon cœur. Je pris une loge de baignoire afin d'être seul et invisible. Du Camp, Mémoires d'un suicidé,1853, p. 134.
Rem. ,,Se dit aussi d'un billet de baignoire que l'on prend à la porte du théâtre (...). Prendre une baignoire, demander deux baignoires`` (Besch. Suppl. 1845-46).
B.− Autres emplois
1. Arg. Baignoire à bon Dieu. Calice :
8. Ils ont tout chambardé à Saint-Joseph : ils ont (...) et emporté la baignoire à Bon Dieu (Correspondance d'un Pantinois). Bruant1901, p. 83.
Arg. milit. Baignoire à serin. ,,Quart`` (A. Rieu-Vernet, L'Arg. du Poilu, 1917, p. 23).
2. BOT. Baignoire de Vénus. ,,Nom vulgaire de la cardère ou chardon à foulon, dont les feuilles opposées et soudées par la base forment une cavité remplie d'eau après les pluies. ``(Lar. 19e) Synon. bain de Vénus (Lar. 19e).
3. MAR. ,,Partie ouverte des embarcations demi-pontées. Synon. d'hiloire pris dans ce sens`` (Soé-Dup. 1906). Synon. cockpit (Gruss 1952).
MAR. MILIT. ,,Sur les sous-marins, on appelle « baignoire » la partie supérieure du kiosque du navire qui sert de poste de navigation en surface à l'officier de quart et au timonier. Son nom vient de sa forme et de ce qu'on y est mouillé s'il y a un peu de mer`` (Le Clère 1960).
4. SPORTS
a) ALPINISME. ,,Encoche faite à l'aide d'un piolet dans un glacier pour servir de marche (...). Baignoire ou bénitier désignent aussi, en rocher, des prises rappelant par leur forme la baignoire taillée dans la glace et qui sont confortables, successivement, pour la main et pour le pied`` (Gautrat 1970).
b) SKI. ,,Trous dans la neige provoqués par les chutes des skieurs et qui constituent des obstacles artificiels que l'on doit éviter`` (Gautrat Ski 1969).
5. TECHNOL. ,,Chez les hongroyeurs, (...) sorte de poêle dans laquelle on fait chauffer l'eau d'alun et le suif qui servent à l'apprêt des cuirs`` (Chesn. 1857).
6. ZOOL. (conchyliologie). ,,Nom vulgaire de deux coquilles, l'une du genre triton, l'autre du genre avicule`` (Lar. 19e).
PRONONC. : [bε ɳwa:ʀ].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1remoitié xiiies. « récipient, bac dans lequel on se baigne » (Sermons écrits en dial. poit., ms. 124, bibl. Poitiers ds A. Boucherie, Le Dial. poit. au XIIIes., Paris, 1873, p. 37 : En icel luc aveit. VI. ydres de peire qui esteient apelées baignoires, où li Jue se baignoient e lovoient par estre nepte e por religion, si cum costume estoit à icel temps); 2. 1833 théâtre, supra ex. 6. Dér. de baigner*; suff. -oire (-oir*).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 305. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 109, b) 484; xxes. : a) 515, b) 633.
BBG. − Wexler (P. J.). Pour l'ét. du vocab. des vaudevilles. In : [Mél. Cohen (M.)]. The Hague-Paris, 1970, p. 210.

Wiktionnaire

Nom commun

baignoire \bɛ.ɲwaʁ\ féminin

  1. Récipient dans lequel on prend des bains de corps.
    • Un morceau de savon traînait sur le bord de la baignoire en bois. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Mon père avait reçu en héritage de ses parents une baignoire de cuivre qui avait, paraît-il, appartenu au tsar de Russie. C’était une œuvre d’art qui épousait la forme du corps et ressemblait à une grosse botte. — (Jean L’Hôte, La Communale, Seuil, 1957, réédition J’ai Lu, page 24)
    • Remarquons que le mot « baignoire » n’apparaît jamais dans les inventaires de l’époque médiévale. Le bassin proprement dit se nommait « cuve baigneresse » alors que la baignoire désignait le linge dont on s’enveloppait après le bain. — (M. Hilscher, cité dans Nathalie Mikaïloff, Les manières de propreté : du Moyen Âge à nos jours, Maloine, Paris, 1990, page 24)
  2. Dans les salles de spectacle, loge placée au rez-de-chaussée du théâtre.
    • Louer une baignoire.
    • En bas, sous la galerie, les baignoires s’enfonçaient dans une nuit complète. — (Émile Zola, Nana, 1881)
    • Jusque-là, comme beaucoup d’hommes chez qui leur goût pour les arts se développe indépendamment de la sensualité, un disparate bizarre avait existé entre les satisfactions qu’il accordait à l’un et à l’autre, jouissant, dans la compagnie de femmes de plus en plus grossières, des séductions d’œuvres de plus en plus raffinées, emmenant une petite bonne dans une baignoire grillée à la représentation d’une pièce décadente qu’il avait envie d’entendre […] — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 79)
    • Nous allons quelquefois à l’Opéra, quelquefois aux soirées d’abonnement de la princesse de Parme, c’est tous les huit jours ; il paraît que c’est très chic ce qu’on voit : il y a pièces, opéra, tout. Madame la Duchesse n’a pas voulu prendre d’abonnements mais nous y allons tout de même une fois dans une loge d’une amie à Madame, une autre fois dans une autre, souvent dans la baignoire de la princesse de Guermantes, la femme du cousin à Monsieur le Duc. — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, tome 3, Le Côté de Guermantes, 1920–1921)
  3. (Marine) Abri de navigation intégré dans le massif d’un sous-marin d’où s’effectue la veille optique quand il navigue en surface. Exposé aux paquets de mer (d’où son appellation de baignoire), cet abri de navigation est complètement rempli d’eau quand le sous-marin est en plongée.
  4. (Marine) Cockpit d’un voilier.
  5. Supplice de la baignoire : Méthode de torture où le supplicié attaché sur une chaise est plongé la tête en avant dans une baignoire pleine d'eau jusqu’à suffocation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BAIGNOIRE (bé-gnoi-r') s. f.
  • 1Vaisseau pour prendre des bains.
  • 2Dans un théâtre, loge au niveau du parterre.
  • 3Poèle dans laquelle les hongroyeurs font chauffer l'eau d'alun et le suif.

HISTORIQUE

XIVe s. Qui veuit saler la venoison en esté, la convient saler en cuvier ou baignoire, Ménagier, II, 5.

XVe s. Chaudiere, baingnoire et cuviaux, Deschamps, Ménage des nouveaux mariés.

XVIe s. Et quand il veit, entrant dedans l'estuve, les bassins, bagnoueres, les buyes, les phioles et bouettes [boîtes] aux parfums…, Amyot, Alex. 37.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BAIGNOIRE, s. f. est une cuve de cuivre rouge de quatre piés & demi de longueur, sur deux & demi de largeur, arrondie par ses angles, & qui a environ 26 pouces de hauteur, servant à prendre le bain. Ces baignoires sont étamées en-dedans pour empêcher le verd-de-gris, & sont souvent décorées en-dehors de peintures à l’huile relatives à leur usage. Pour plus de propreté & de commodité, l’on pose dans le dedans des linges piqués, des oreillers, &c. aux deux côtés de ces baignoires, dans lesquelles on se tient assis : à leurs extrémités supérieures, sont placés deux robinets à droite & à gauche, l’un pour distribuer de l’eau chaude amenée de l’étuve, l’autre de l’eau froide amenée du réservoir. Au fond de la baignoire est pratiquée une bonde que l’on leve pour faire écouler l’eau à mesure que l’on a besoin d’en remettre de la chaude, ou de la renouveller, selon le tems qu’on veut rester au bain. Cette bonde fermée contient l’eau, & lorsqu’elle est levée elle la précipite dans un tuyau de décharge, qui l’expulse dans les basses cours ou dans les puisards pratiqués exprès.

Ces baignoires sont ordinairement placées dans des niches qui prennent le plus souvent la forme d’un de leurs grands côtés, & sont couvertes d’un baldaquin ou impérial décoré de mousseline, toile de coton, toile peinte, ou perse, comme il s’en voit au château de S. Cloud, de Sceaux, &c.

Par économie ces baignoires se font quelquefois de bois, & se portent en ville chez les particuliers, lorsqu’ils sont obligés pendant l’hyver de prendre les bains, par indisposition ou autrement. (P)

M. Burette, dans les Mém. de l’Acad. des Belles-Lettres, remarque que dans les thermes des anciens il y avoit deux sortes de baignoires ; les unes fixes, & les autres mobiles ; & que parmi ces dernieres on en trouvoit de faites exprès pour être suspendues en l’air, & dans lesquelles on joignoit le plaisir de se baigner à celui d’être balancé, & comme bercé par le mouvement qu’on imprimoit à la baignoire. (G)

Les baignoires de cuivre sont l’ouvrage des chauderonniers ; les tonneliers font & relient celles de bois.

Baignoire, chez les Hongrieurs ; c’est ainsi qu’ils appellent la poelle dans laquelle ils font chauffer l’eau d’alun & le suif qu’ils employent dans l’apprêt de leurs cuirs. Voyez la vignette, Pl. de l’Hongrieur.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « baignoire »

(Date à préciser) Du verbe baigner, avec le suffixe -oire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « baignoire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
baignoire bɛɲwar

Évolution historique de l’usage du mot « baignoire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « baignoire »

  • Vide les baignoires et remplit les lavabos. Paul, dit Tristan Bernard, Mots-croisés, Grasset
  • Faire l’amour dans une baignoire remplie de champagne, c’est vraiment du gâchis ! De Georges Wolinski / Vos gueules les femmes
  • La sonnette est branchée sur le robinet de la baignoire et le téléphone sur le verrou des toilettes. De Anonyme
  • Le travail d’un metteur en scène est d’obtenir des acteurs une interprétation aussi bonne sur le plateau que celle obtenue le matin dans sa baignoire. De David Lean
  • La preuve que le théâtre est un endroit singulier : on s'habille pour entrer dans une "baignoire". De André Birabeau
  • L'heure du bain est un moment de détente et de relaxation pour l'enfant. Il se retrouve dans l'eau un peu comme dans le ventre de sa maman, ce qui lui rappelle des sensations et lui donne un sentiment de plaisir. Il s'agit aussi d'un moment privilégié entre le parent et l'enfant, où l'un et l'autre vont s'observer, se parler, échanger, pour continuer à se découvrir. Les baignoires pour bébé proposées ici peuvent accueillir les enfants dès leur naissance. Cependant, il vous faudra bien évidemment toujours rester avec votre enfant pendant son bain afin d'assurer sa sécurité, et ce quel que soit le modèle de baignoire choisi. Pensez également à préparer le nécessaire de toilette avant de commencer le bain afin de tout avoir à portée de main. leparisien.fr, Quelle baignoire pour bébé choisir ? - Le Parisien
  • Tout au sud des Pouilles, à Nardo, le chef Guy Martin et la productrice Katherina Marx ont amoureusement restauré deux palais décatis. Avec l’aide d’architectes spécialisés dans les monuments historiques, de nombreux artisans et de peintres experts en décors anciens, la magie des lieux opère. Dans cette salle de bains, la baignoire, immaculée comme les murs, trône au milieu d’un le sol en mosaïque. À côté, une chaise Superleggera de Giò Ponti tapissée d’un tissu de Fornasetti. AD Magazine, Salle de bains : 10 baignoires qui nous font rêver | AD Magazine
  • Bradley O’Riordan, 29 ans, a construit une griffe maison ou un jeu d'arcade «grabber» dans la baignoire de la famille, puis a utilisé sa plus jeune fille, Paris, trois ans, comme griffe. News 24, Papa construit une machine à griffes dans la baignoire et utilise une fille de 3 ans comme griffe - News 24

Images d'illustration du mot « baignoire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « baignoire »

Langue Traduction
Anglais bathtub
Espagnol bañera
Italien vasca da bagno
Allemand badewanne
Chinois 浴缸
Arabe حوض الاستحمام
Portugais banheira
Russe ванна
Japonais バスタブ
Basque bainuontzia
Corse bagnera
Source : Google Translate API

Synonymes de « baignoire »

Source : synonymes de baignoire sur lebonsynonyme.fr

Baignoire

Retour au sommaire ➦

Partager