Langoureux : définition de langoureux


Langoureux : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

LANGOUREUX, -EUSE, adj.

Qui est atteint de langueur.
A. − Rare et vx. Qui est atteint et diminué dans ses forces physiques et intellectuelles. Il a été longtemps malade, il est encore tout langoureux (Ac.).
B. − Littér. Qu'une passion amoureuse ou mystique (réelle ou feinte) a plongé dans un état de douce mélancolie. Des saints François langoureux qui font les yeux doux (Michelet, Journal,1842, p. 436):
1. Ce n'était plus la Phèdre (...) d'Euripide, c'était la Phèdre de Racine, la Phèdre langoureuse, et au roucoulement de colombe blessée de la cour polie des vieilles civilisations. E. de Goncourt, Faustin,1882, p. 207.
Faire le langoureux (auprès d'une femme). ,,Lui faire la cour d'une manière doucereuse et fade`` (Ac.).
[P. méton.; en parlant de l'attitude, du comportement d'une pers.]
Qui traduit l'abandon, la langueur d'une passion amoureuse. Air, charme, ton langoureux; pose langoureuse; soupirs, yeux langoureux. Ses yeux ressemblaient à des yeux de tourterelle, vifs et langoureux à la fois (Gautier, Rom. momie,1858, p. 275):
2. ... Rosette, qui apporta le vin et le tabac, avait autour du cou un petit ruban de velours noir qui rehaussait le lait de ses joues de lis, un peu pleines. Elle ne baissait pas les yeux et Angelo lui trouva le regard langoureux. Giono, Angelo,1958, p. 130.
Qui évoque ou suscite la langueur amoureuse. Musique, rythme, vers langoureux. Ils jouaient des polkas et des valses langoureuses (Reider, Mlle Vallantin,1862, p. 36).Les tziganes jouent en sourdine une chose langoureuse, qui m'entre sous les ongles (Toulet, Nane,1905, p. 152):
3. Un lointain poste de T.S.F. délayait dans l'espace une rengaine de Tino, offrait ce langoureux vomitif à toutes les impostes. H. Bazin, Tête contre murs,1949, p. 307.
Prononc. et Orth. : [lɑ ̃guʀø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Mil. xies. langerus « malade, souffrant » subst. (Alexis, éd. Chr. Storey, 553); 2. 4equart xives. « (d'une pers.) qui affecte la langueur dans les rapports amoureux » (Eustache Deschamps, III, 344, 11 ds T.-L.); 1515-20 cueur langoreux (C. Marot, Temple de Cupido, 26, éd. C.-A. Mayer, Œuvres lyriques, p. 89); 1668 faire le langoureux (Boileau, Satire IX, éd. F. Escal, p. 55). Dér. de langueur*; suff. -eux*. Fréq. abs. littér. : 144.
DÉR.
Langoureusement, adv.D'une manière langoureuse. Il roulait des regards langoureusement en découvrant ses dents blanches (Flaub., Mme Bovary, t. 2, 1857, p. 66).[lɑ ̃guʀøzmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. 1reattest. fin xives. (Gloss. lat.-fr., Bibl. nat. lat. 7684, fo74bds Gdf. Compl.); de langoureux, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 23.

Langoureux : définition du Wiktionnaire

Adjectif

langoureux \lɑ̃.ɡu.ʁø\ singulier et pluriel identiques

  1. (Rare) Qui est en langueur.
    • Il a été longtemps malade, il est encore tout langoureux.
  2. (Par dérision) Qui est doucereux et fade dans ses manières de séduire.
    • Faire le langoureux auprès d’une femme.
    • Aussi amoureusement que possible, avec des yeux langoureux, il lui répond :
      — Je vais bien. Je crois qu’il va pleuvoir…
      — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, collection Le Livre de Poche, Plon, 1922, page 281)
  3. (Courant) Qui rappelle la langueur du sentiment amoureux.
    • Un air, un ton, un regard langoureux.
    • Des tangos langoureux, une mélodie, une valse gaie et pour finir « Jalousie », qui est un de mes gros succès. — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors, ch. III, Série noire, Gallimard, 1956, p. 26)
    • Nous dansions sur les chansons yéyé et sur les slows langoureux avec les premiers tourne-disques à pile, une vraie révolution pour l’époque, de la musique sans électricité. Quel progrès ! — (François Coïs, Tchoi : L’Homme aux doigts de fée, Lulu.com, 2009, p. 77)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Langoureux : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LANGOUREUX, EUSE. adj.
Qui est en langueur. Il a été longtemps malade, il est encore tout langoureux. Il est peu usité en ce sens. Par dérision, Faire le langoureux auprès d'une femme, Lui faire la cour d'une manière doucereuse et fade. Il signifie aussi plus ordinairement Qui marque de la langueur. Un air, un ton, un regard langoureux. Des vers langoureux.

Langoureux : définition du Littré (1872-1877)

LANGOUREUX (lan-gou-reû, reû-z') adj.
  • 1Qui est en langueur (sens qui vieillit). Il a été longtemps malade, il est encore tout langoureux.
  • 2Qui affecte la langueur, en parlant des personnes. Un homme langoureux.

    Même sens, en parlant des choses. Il a un air langoureux.

    Substantivement. Faire le langoureux auprès d'une femme, lui faire la cour d'une manière fade. Faudra-t-il de sang-froid, et sans être amoureux, Pour quelque Iris en l'air faire le langoureux ? Boileau, Sat. IX.

  • 3Qui a la langueur de l'amour. Un regard langoureux. Sur sa lèvre entr'ouverte un désir vague expire, Ou s'épand sur sa bouche en langoureux sourire, Lamartine, Joc. III, 114. Mme d'Épinay, les boucles de cheveux pendantes, un cordon bleu au front, langoureuse en face de Grimm, Sainte-Beuve, Critiques, art. Diderot.
  • 4 Terme de musique. Il indique un mouvement un peu lent et une exécution sans vibration et sans recherche dans les agréments.

HISTORIQUE

XVe s. Amoureuses et amoureux, Qui d'amour savez la couvine [avez l'intelligence], Faictes secours au langoureux, Deschamps, Ball. sur le sein des femmes.

XVIe s. Delibera d'un assaut amoureux Rendre mon cœur pour une [dame] langoureux, Marot, I, 160. Les maladies se mirent peu de jours après entre iceux, tant violentes que langoureuses, Lanoue, 660. … Pourveu que je peusse estre Tousjours auprès de vous doucement langoureux, Desportes, Diverses amours, XL, Stances pour le duc d'Anjou.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

LANGOUREUX. - HIST. Ajoutez : XIIIe s. Et les poures, vious [vieux] et mendis, Contrais, langerous et truans, Ph. Mouskes, Chronique, V. 26262.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « langoureux »

Étymologie de langoureux - Littré

Langueur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « langoureux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
langoureux lɑ̃gurø play_arrow

Citations contenant le mot « langoureux »

  • Un jour de printemps 1990, le comportement de Tiko change. Il se fait langoureux, pousse de longs gémissements les yeux dans les yeux et, surtout, montre à celle qu’on n’ose appeler sa maîtresse étant donné le sens ambigu du terme, l’endroit qu’il a choisi pour leur nid, là, sous le buffet. Il régurgite des pignons de pin, qu’il affectionne pourtant beaucoup, offrande alimentaire à celle qu’il a choisie comme partenaire. Le Monde.fr, « Le perroquet qui m’aimait », ou ce qu’être humain veut dire
  • Les classiques du vestiaire masculin ont été mis à jour pour adopter des volumes modernes lâches et langoureux, baignés dans des nuances de corail, de kaki, de terre et de sable lavées au soleil ainsi que des teintes plus douces comme la menthe, le lilas, le bleu et le gris tourterelle. Essential Homme, AURALEE – Printemps / Été 2021 – Paris Fashion Week - Essential Homme
  • Citations de la Bible juxtaposées aux tourments sordides et triviaux du simple mortel Biberkopf, imagerie poético-provocatrice bien ancrée dans son époque (l’épilogue, qui tient autant de Buñuel que de Pasolini et de Jean Genet, est un modèle du genre), ton oscillant entre ironie et tragédie grecque, « Berlin Alexanderplatz » se savoure comme un rêve éveillé glauque et langoureux dans la psyché allemande des Années folles. L'Obs, La loi des séries : une sélection de « TéléObs » : « Stateless », « Dispatches from elsewhere », « Berlin Alexanderplatz »
  • Un clip au charme langoureux et estival que la chanteuse a réalisé elle-même et qui passerait presque pour un Pierrot le fou réalisé par Michel Gondry. De quoi donner envie de se plonger dans ce titre cotonneux, dont les efforts de production, aussi impeccables que ses parties chantées, en font déjà un immanquable de l'été. Les Inrockuptibles, Felixita, aventurière de la french riviera dans le clip de “Nunuages”
  • Ça faisait un petit bout de temps qu’on était sans nouvelles d’AaRON. Mais ça, c’était avant. Comme une surprise dévoilée pile à temps pour célébrer l’été, le duo français fait son come-back avec un single tout frais, « Les rivières ». Avec lui, un tempo langoureux aux sonorités électro, avec des paroles franco-anglaises comme Simon Buret et Olivier Coursier savent si bien le faire. TÊTU, VIDÉO. Le duo AaRON à contre-courant dans le clip de "Les rivières" - TÊTU
  • Baisers langoureux d’une femme à plusieurs clients d’affilée, danses lascives et aucun contrôle : le risque de propagation de la COVID-19 dans un bar de Saint-Jérôme était si élevé que la justice a décidé, lundi, d’en ordonner la fermeture d’urgence. La Presse, Un bar de Saint-Jérôme fermé pour non-respect des consignes sanitaires

Traductions du mot « langoureux »

Langue Traduction
Corse languitosa
Basque languorous
Japonais けだるい
Russe томный
Portugais lânguido
Arabe ضعيف
Chinois
Allemand träge
Italien languida
Espagnol lánguido
Anglais languorous
Source : Google Translate API

Synonymes de « langoureux »

Source : synonymes de langoureux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « langoureux »



mots du mois

Mots similaires