Languide : définition de languide


Languide : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

LANGUIDE, adj.

Littér. Languissant.
A. − [En parlant d'une pers.]
1. Qui dépérit, qui se trouve dans un état d'abattement, de grande faiblesse physique et psychologique. Je suis, rayée ainsi par l'ombre du platane, Une captive, ardente et languide sultane (Noailles, Éblouiss.,1907, p. 69).Battant en retraite, je montais chez Maman, languide, mais lucide (H. Bazin, Qui j'ose aimer,1956, p. 163).
2. [P. méton.] Qui exprime un sentiment de langueur.
a) [En parlant d'un attribut de la pers.] Un œil languide et tristement rêveur (Gide, Isabelle,1911, p. 632):
Il devait à son origine ses cheveux à demi crépus, qu'il portait assez longs et rejetés en arrière, son teint olivâtre et son regard languide. Tout son être respirait un bizarre mélange de fougue et de nonchaloir. Gide, Si le grain,1924, p. 517.
b) [En parlant du comportement d'une pers.] La démarche languide d'une mulâtresse (Goncourt, Journal,1878, p. 1238).La diction valait l'accent. Languide et ardente à la fois, elle surprenait et captivait (Pesquidoux, Livre raison,1925, p. 129).
B. − P. anal. [En parlant d'une chose]
1. Qui manque de force, d'énergie. Il s'élevait doucement dans un ascenseur languide (Duhamel, Combat ombres,1939, p. 248).
2. Qui évoque, engendre la langueur. Leurs concerts successivement assourdissants et languides (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 554).Ces aubes d'été languides qui se traînent comme assommées sous une fin d'orage (Gracq, Syrtes,1951, p. 151).
En partic. [En parlant d'une œuvre littér.] Je lisais l'Adieu à l'adolescence de Mauriac, j'en apprenais par cœur de longs passages languides que je me récitais dans les rues (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 218).
REM.
Languidité, subst. fém.Langueur; état de celui qui est languide. MmePriscille, que les discours forcenés de Pibou avaient à peine réussi à distraire de ses rêvasseries et de sa languidité (Arnoux, Zulma,1960, p. 305).
Prononc. et Orth. : [lɑ ̃gid] Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1523 « qui est en état de langueur, faible » (J. de Mortières, Parthenice Mariane, trad., 7 b d'apr. Vaganay ds Rom. Forsch. t. 32, p. 96); 2. 1596 « empreint de langueur, de mollesse » (P. de Brach, Hierusalem, fol. 69 rods Littré). Empr. au lat.languidus « affaibli, languissant; mou, inactif; amollissant ». Fréq. abs. littér. : 36.

Languide : définition du Wiktionnaire

Adjectif

languide \lɑ̃.ɡid\ masculin et féminin identiques

  1. En parlant d’une personne :
    1. (Littéraire) Qui est dans un état habituel de langueur, qui dépérit, qui se trouve dans un état d’abattement, de grande faiblesse physique et psychologique.
      • Ô gazons animés par un vivant zéphyr !
        Plantes, arbres géants, atmosphères languides,
        Cieux d’opale et toi, mer, de ton mystère avide,
        Que mon âme, de vous, pourra-t-elle s’emplir.

        — (Jeanne Boujassy, « Méditation devant la mer » in La Parenthèse no 3 du 15 décembre 1930)
    2. Qui exprime un sentiment de langueur.
      • Il passa cette dernière journée en compagnie des siens, tout imprégné de la tristesse languide qui suit les renoncements. — (Joseph Kessel, L’Équipage, Gallimard, 1969, page 107)
  2. En parlant d’une chose :
    1. Qui manque de force, d’énergie.
      • Et puis, nous sommes moins belliqueux qu’aux siècles héroïques. Nous luttons mollement, avec une languide indifférence et parfois nous ne faisons même pas trop grise mine à l’ennemi qui est déjà dans nos murs. — (Irène de Buisseret, Deux langues, six idiomes, Ottawa, Carlton Green, 1975, page 31)
      • L’odeur fraîche de l’ail, acide de la roquette, l’odeur plus entêtante et languide du melon, l’odeur fauve du marché à la volaille. — (Philippe Delerm, Quiproquo, nouvelle, supplément au magazine « Elle », 1999, page 34.)
    2. Qui évoque, engendre la langueur.
      • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Languide : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LANGUIDE. adj. des deux genres
. Qui est dans un état habituel de langueur.

Languide : définition du Littré (1872-1877)

LANGUIDE (lan-ghi-d') adj.
  • Qui est dans la langueur. Le Gange au languide pas, la Cabale des matois, dans FR. MICHEL, au mot matois. Ne laisse pas mon âme impuissante et languide Dans la stérilité que le crime produit, Et telle qu'une terre aride Qui, n'ayant aucune eau, ne peut rendre aucun fruit, Corneille, Imit. III, 3. Si Cassandre se plaint de son hymen forcé, M'a-t-il dit d'une voix et languide et mourante…, Th. Corneille, les Illustres ennemis, IV, 1.

    Mot vieilli.

HISTORIQUE

XVIe s. Le pouls est fort languide et petit, Paré, VIII, 32.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

LANGUIDE. - HIST.

XVIe s. Ajoutez : Et jà son œil languide à voir le jour commence, De Brach, Hierusalem, f° 69, recto. Enfin il recognoist, et dict à vois languide…, ID. ib. f° 70, recto.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « languide »

Étymologie de languide - Littré

Lat. languidus, de languere, languir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de languide - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin languidus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « languide »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
languide lɑ̃gid play_arrow

Citations contenant le mot « languide »

  • Ils sont désuets mais savoureux. Le parfum d’un autre temps. On vous parle du verbe «tympaniser» qui signifie «critiquer, ridiculiser, décrier publiquement quelqu’un ou quelque chose» ; de l’adjectif «languide» à savoir «celui qui se trouve dans un état de grande faiblesse physique et psychologique» ; ou encore, du terme «tristimanie» c’est-à-dire une «monomanie accompagnée de tristesse»... La langue française abrite toujours de délicieux mots que nous gagnerions à remettre au goût du jour. Florilège. Le Figaro.fr, Dix verbes anciens à ressusciter absolument
  • « On va se rencontrer, m’avait glissé Ariane en entrevue. On ne va pas là pour donner notre grandeur d’âme. C’est une présence juste, dans un état de jeu. » Et cette initiative redonne du pouvoir, permet un réel échange au-delà des banalités météorologiques. On entre tout de suite dans le vif du sujet en déplaçant de l’air stagnant. Il y a une fragilité perceptible qu’accompagne la danse, fluide, languide à certains moments. Le Devoir, De la pointe des pieds jusqu’au fond de la joie | Le Devoir
  • Mais, les circonstances exceptionnelles ont amené à brutalement interrompre le processus. Plus exactement, à le suspendre. En renvoyant aux calendes post épidémiques le deuxième tour, on a rompu les amarres unissant les deux votes. Trois mois plus tard, le scrutin apparaît dévitalisé, vidé de sa substance nerveuse. La mélopée languide du temps de confinement aura creusé un fossé profond entre les attentes d'hier et les choix d'aujourd'hui. Tous les ingrédients sont là pour accentuer encore la distanciation politique déjà perceptible au mois de mars. lejdd.fr, Les municipales vont-elles accoucher d'un nouvel ordre politique?
  • « Il est urgent de ne pas se précipiter », dit Grangeon en pesant chacun de ses mots. Il passa lentement sa main dans ses cheveux roux broussailleux et haussa nonchalamment le sourcil qu'il avait épais, point mécontent de sa manière languide d'incarner le vieux sage taiseux. Malheureusement, personne n'avait noté la pose. Les Echos, Le roman de l'été : les hommes du président | Les Echos
  • L’été venant, les jours s’allongent, l’éther s’allège, tout est plus languide. L’envie point du farniente ou, au contraire, de l’évasion vagabonde. La littérature croise ces deux ambitions, offrant aux sédentaires d’imaginaires transports. Ouvrons un pli, celui des Lettres des Îles Baladar de Jacques Prévert et André François. Le Courrier, Baladar ou l’irrésistible élan - Le Courrier

Traductions du mot « languide »

Langue Traduction
Corse languita
Basque languid
Japonais だるい
Russe томный
Portugais lânguido
Arabe ضعيف
Chinois 懒的
Allemand matt
Italien languido
Espagnol lánguido
Anglais languid
Source : Google Translate API

Synonymes de « languide »

Source : synonymes de languide sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « languide »



mots du mois

Mots similaires