La langue française

Réductible

Définitions du mot « réductible »

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉDUCTIBLE, adj.

Qui peut être réduit; qui peut subir une réduction. Anton. irréductible.
A. − [Corresp. à réduire I A 1] CHIR. Qui peut être ramené à sa position anatomique normale. Fracture réductible. Une hernie qui n'est pas réductible. Une luxation facilement réductible (Littré).
B. − [Corresp. à réduire I A 2]
1. Qui peut être ramené à une forme plus simple. Les qualités sensibles elles-mêmes, par cette notion médiatrice de l'infini, sont réductibles ou plutôt convertibles en expressions mathématiques (Blondel, Action,1893, p. 58).
2. Spécialement
a) CHIMIE
α) Vx. [En parlant des corps] Susceptible(s) d'être réduit(s) en chaux (d'apr. Lar. 20e).
β) Qui peut subir une réduction; qui peut (par action d'un réducteur) perdre son oxygène ou capter une ou plusieurs charges d'électricité négative ou encore fixer un ou plusieurs électrons. Oxyde métallique réductible (DG).
b) MATHÉMATIQUES
α) ALG. Équation réductible. Équation ,,qu'on peut abaisser d'un degré`` (DG).
β) ARITHM. Fraction réductible. Fraction qu'on peut simplifier, dont les deux termes sont divisibles par un même nombre. Fraction réductible à une plus simple expression (Pt Lar.1959).
3. Qui peut être mis sous la forme de; qui peut être transformé, converti en quelque chose d'équivalent.
GÉOM. Trapèze réductible à un parallélogramme. Tout polygone est facilement réductible à un triangle (Lar. encyclop.).
MÉTROL. Le mille marin est réductible en mètres. Les centimes sont réductibles en francs (Ac.1935).
4. Au fig. Réductible à.Qui peut être ramené, limité à. La vérité n'est pas réductible à une formule (Rivière, Corresp.[avec Alain-Fournier], 1908, p. 45).La philosophie (...) se ramène maintenant à cinq ou six problèmes, précis en apparence, indéterminés dans le fond, niables à volonté, toujours réductibles à des querelles linguistiques, et dont la solution dépend de la manière de les écrire (Valéry, Variété[I], 1924, p. 108).
C. − [Corresp. à réduire I A 3] Qui peut être ramené à de plus petites dimensions. Figure réductible à une autre plus petite (Lar. 20e).
P. ext. Qui peut être diminué. Une somme réductible (Lexis 1975).
DR. Une donation plus forte que la loi ne [le] permet n'est pas nulle pour cela; elle est simplement réductible (d'apr. Ac.).Les dispositions, soit entre-vifs, soit à cause de mort, qui excéderont la quotité disponible, seront réductibles à cette quotité lors de l'ouverture de la succession (Code civil,1804, art. 920, p. 167).
Prononc. et Orth.: [ʀedyktibl̥]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1607 « qui peut ou qui doit être réduit » rente [...] reductible et rachetable à ce prix « transformable en argent » (Loysel, 508 ds Littré), attest. isolée; 2. a) 1690 « qui peut être réduit, ramené à une forme plus simple » reductibles jusqu'à leurs premiers principes (Fur.); b) 1717 math. équations réductibles du troisième et du quatrième degré (Fonten., Lagny ds Littré); 3. 1802 « (d'une fracture) qui peut être réduite » (Flick); 4. 1804 « qui peut être soumis à diminution » donation [...] réductible (Code civil, art. 924, p. 167); 5. 1812 chim. (Mozin-Biber t. 2: les chaux métalliques sont réductibles). Dér. sav. de réduire* d'apr. le lat. reductum, supin de reducere « réduire » (v. ce mot); suff. -ible, v. -able. Fréq. abs. littér.: 66.
DÉR.
Réductibilité, subst. fém.a) Qualité, caractère de ce qui est réductible. Anton. irréductibilité.La combinaison des représentations en quoi consiste l'imagination n'est possible que par leur réductibilité, leur simplification, leur réduction à l'état signe, c'est-à-dire acte (Valéry, Tel quel II,1943, p. 223).b) Spéc. α) Chim. Il y avait de profondes différences au point de vue réductibilité de ces colorants (Ce que la Fr. a apporté à la méd.,1946, p. 84). β) Log. Possibilité de ramener à. Les discussions concernant les rapports entre instincts et tropismes se ramènent à la réductibilité des instincts à des tropismes et à des réflexes (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 692).Axiome de réductibilité. Axiome logique (dû à Whitehead et Russell) établissant l'existence d'une fonction prédicative formellement équivalente à toute fonction propositionnelle. Le principe de la « hiérarchie des types » est si restrictif qu'en y adhérant strictement on aboutirait à une mathématique d'une inextricable complexité. Pour échapper à cette conséquence, Russell et Whitehead sont contraints d'introduire un « axiome de réductibilité » (Bourbaki, Hist. math.,1960, p. 51).c) Possibilité de se contracter, de se restreindre. La racine est (...) l'élément où le sens commun à tous les mots parents atteint le maximum d'abstraction (...) elle [cette indétermination] dépend (...) dans une certaine mesure, du degré de réductibilité du radical; plus celui-ci subit de retranchements, plus son sens a de chances de devenir abstrait (Sauss.1916, p. 255). [ʀedyktibilite]. 1reattest. 1757 chim. (Macquer, Baumé, Plan d'un cours de chim. expér., Paris); de réductible, suff. -(i)té*.

Wiktionnaire

Adjectif

réductible \ʁe.dyk.tibl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut ou qui doit être réduit ou diminué, en parlant de figures géométriques, de mesures, de monnaies, de legs, de rentes, etc.
    • L'information est alors transformée, par les médias, les faits techniques ne pouvant constituer un moment clé de l'histoire principale car ils échappent aux compétences des journalistes et ne sont pas réductibles, ni simplifiables, doivent être intégrés dans une histoire qui permet à l'événement d'exister. — (Marie-Noële Sicard, Entre médias et crises technologiques: Les enjeux communicationnels, Presses Universitaires Septentrion, 1998, p. 31)
    • Cette figure est réductible à une autre plus petite.
    • Le mille marin est réductible en mètres.
    • Les centimes sont réductibles en francs.
    • Une fraction ordinaire réductible en fraction décimale.
    • Un legs, une donation plus forte que la loi ne permet n’est pas nulle pour cela ; elle est simplement réductible.
    • Rente réductible.
  2. Chirurgie Qui peut être réduit, remis en place.
    • Hernie, fracture réductible.
  3. (Chimie) Qui peut être désoxygéné en parlant d'un oxyde
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉDUCTIBLE. adj. des deux genres
. Qui peut ou qui doit être réduit. On l'emploie en parlant de Figures géométriques, de mesures, de monnaies, de legs, de rentes, etc. Cette figure est réductible à une autre plus petite. Le mille marin est réductible en mètres. Les centimes sont réductibles en francs. Une fraction ordinaire réductible en fraction décimale. Un legs, une donation plus forte que la loi ne permet n'est pas nulle pour cela; elle est simplement réductible. Rente réductible. Il se dit aussi en termes de Chirurgie. Hernie réductible. Une pareille fracture n'était pas réductible.

Littré (1872-1877)

RÉDUCTIBLE (ré-du-kti-bl') adj.
  • 1Qui peut être réduit, diminué. Toutes donations faites aux époux par leur contrat de mariage seront, lors de l'ouverture de la succession du donateur, réductibles à la portion dont la loi lui permettait de disposer, Code Nap. art. 1090.
  • 2Qui peut être ramené à, mis sous la forme de. Un trapèze est réductible à un parallélogramme. Le beau naît de la variété réductible à l'unité, Vauvenargues, Esp. hum. 46. Il ne s'agit pas toujours de s'assujettir à la forme du syllogisme ; mais il faut que tout raisonnement soit réductible à cette forme, Diderot, Opin. des anc. philos. (Leibnitzianisme). Les forces parallèles pouvant être supposées se réunir à une distance infinie, elles sont réductibles à une résultante égale à leur somme et qui leur est parallèle, Laplace, Expos. III, 3. Les phénomènes de polarisation produits par le mica, la chaux sulfatée, le cristal de roche, sont réellement réductibles à des forces attractives et répulsives, émanées de leurs axes, Biot, Instit. Mém. scienc. 1812, 1er sem. p. 370.
  • 3 Terme de mathématique. Qui peut être abaissé de degré. Une nouvelle méthode pour la résolution des équations réductibles du troisième et du quatrième degré, de la quadrature du cercle infiniment approchée, de la cubature de certaines portions sphériques, Fontenelle, Lagny.
  • 4 Terme de chirurgie. Qui peut être réduit, ramené à sa place. Fracture réductible. Une hernie qui n'est pas réductible. Une luxation facilement réductible.
  • 5 Terme de chimie. Se dit d'un oxyde qui peut-être désoxygéné par la chaleur et les agents désoxydants.

    Autrefois, susceptible d'être réduit en chaux. La pierre gypseuse est bien plus aisément réductible que ne l'est la pierre de corne, qui souffre, sans se calciner, le feu nécessaire pour la fondre, Buffon, Mém. t. III, p. 103.

HISTORIQUE

XVIe s. Le prix de la rente constituée estoit au denier douze, par l'ordonnance du roi Charles VII de l'an 1441, reductible et rachetable à ce prix s'il n'apparoissoit du contraire, Loysel, 508. Toute rente constituée en grain ou autre espece est reductible à argent, Loysel, 510.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RÉDUCTIBLE, adj. (Gram.) qui peut être réduit. On dit les chaux métalliques sont réductibles, ou peuvent être ramenées sous la forme métallique par l’addition du phlogistique ; cette équation est réductible. Voyez l’article Réduction, (arithmétique & algebre.) Il n’y a point de corps qui ne soit réuctible en poudre ; ce legs est réductible, il est plus fort que la loi ne le permet. Voyez Trituration, Chaux métallique, Réduction (Chimie.) Ce syllogisme peut se réduire ou est réductible de cette forme sous cette autre. Voyez Réduction. (Logique.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « réductible »

Du latin reductum, de reducere, « réduire ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. reductum, supin de reducere (voy. RÉDUIRE). Paré, V, 1, a dit reduisible.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « réductible »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
réductible redyktibl

Citations contenant le mot « réductible »

  • Le moi de l'homme n'est pas réductible à son identité vécue. De Jacques Lacan / Ecrits
  • A l'issue de la période de souscription, la demande globale (irréductible et réductible) s'est élevée à 12.734.919 Actions Nouvelles, représentant un taux de souscription d'environ 81,53% de l'offre, répartie comme suit : Bourse Direct, Pixium Vision : 7,3 ME levés pour financer l'étude pivot PRIMAvera du Système Prima
  • De son côté, Raoult n'est pas réductible à ses plans de com'. Ceux qui le disent n'ont pas lu ses livres très documentés et étayés. On recommande notamment son ouvrage : "Epidémies : vraies dangers et fausses alertes", édition Michel Laffon, où il analyse la grippe aviaire, le virus H1N1, la coronavirus, chapitre après chapitre. C'est tout sauf un plan de com' ! Club de Mediapart, Scandaleux : Bruxelles choisit le Remdesivir contre la Chloroquine ! | Le Club de Mediapart
  • C’est dire aussi combien l’œuvre était déjà le résultat d’une simplification à l’extrême, d’un travail de réduction absolu des moyens de représentation. Pied gauche au sol, talon droit levé, buste penché en avant dans le prolongement de la jambe, bras recourbés : ni réaliste ni abstrait, facilement réductible au signe, totalement universel. Libération.fr, Les premiers pas de «l’Homme qui marche» - Culture / Next
  • Afin de garantir la réalisation de l'augmentation de capital, TP Invest Holding S.à.r.l et Ancelle S.à.r.l, se sont engagées à souscrire à titre irréductible à hauteur de la totalité de leurs DPS (en ce compris ceux acquis tels que mentionnés ci-dessus) et à passer un ordre de souscription à titre réductible, pour un montant total maximum de souscription (à titre irréductible et réductible) de 7.454.304,60 euros représentant 75% de l'émission envisagée. , SRP Groupe S A : Showroomprivé lance son augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription d'un montant d'environ 10 M€ | Zone bourse
  • De l’environnement, de la politique, de l’histoire, il parle en passionné. Mais hors des sentiers battus : « Le paradigme écologique n’est pas réductible à une opposition gauche-droite », résume-t-il, ce lundi, lors d’une conférence de presse de CAP 21. Il a rejoint le parti en février et en est devenu le nouveau responsable régional. Plus qu’une mue, une métamorphose : de quinze ans de chrysalide, il ressort papillon élu et en responsabilité. www.lepopulaire.fr, Militant écologiste, écrivain, historien et prof de théâtre : découvrez Vincent Brousse, le nouvel adjoint au maire de Limoges - Limoges (87000)
  • The Lost City of Z devient le récit d’une obsession dont la signification n’est sans doute pas tout entière réductible à la psychologie du personnage central. Car la quête de Fawcett va se nourrir de la frustration engendrée par l’inaboutissement autant qu’elle va bousculer les prescriptions de la société et de sa vie de ­famille ; celle-ci étant réduite aux moments que passe chez lui l’homme, entre deux expéditions, découvrant ses enfants grandis, se heurtant à l’insatisfaction d’une épouse cantonnée à la place que la société lui impose. Le Monde.fr, L’épopée humaine, géographique et historique de James Gray
  • "Brassic" plaira surtout à ceux qui savent que l’Angleterre n’est pas réductible à la sainte-trinité Élisabeth II - Boris Johnson – Tower Bridge. Sous ses dehors, de farce potache, cet objet comique mal embouché est un nouvel avatar du réalisme social et comique made in UK. Un genre bénit dont les prêtres précédents ont pour nom Stephen Frears, Ken Loach, Tony Richardson ou Mike Leigh. Pour tout cela, on pardonnera aux sous-titreurs de la série qui osent traduire les "fucking sheet" de Vinnie et consorts par "pute borgne". Une hérésie. Marianne, "Documentary Now !", "Brassic" : Américains et Anglais savent si bien se moquer d’eux-mêmes

Traductions du mot « réductible »

Langue Traduction
Anglais reducible
Espagnol reducible
Italien riducibile
Allemand reduzierbar
Chinois 可还原的
Arabe قابل للاختزال
Portugais redutível
Russe сводимый
Japonais 還元可能
Basque erreduzigarria
Corse riducibile
Source : Google Translate API

Synonymes de « réductible »

Source : synonymes de réductible sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « réductible »

Réductible

Retour au sommaire ➦

Partager