Insoutenable : définition de insoutenable


Insoutenable : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

INSOUTENABLE, adj.

A. − [Concernant une attitude active de qqn]
1. [En parlant des manières d'une pers., de certains traits la caractérisant, et p. méton. de la pers. elle-même] Qu'on ne peut admettre, ni justifier; dont on ne peut prendre le parti (contre des opposants). Synon. excessif, inadmissible, intolérable; anton. acceptable, modéré, raisonnable.Vanité insoutenable. Il a des manières insoutenables (Ac.). Un homme insoutenable. (Ac.). Tout ce qui indique le mépris est insoutenable et ne se pardonne jamais (Boiste1834).
2. [En parlant de qqc. relevant du domaine intellectuel, p. méton. d'une pers.] Qu'on ne peut défendre, qu'on ne peut étayer en s'appuyant sur des raisons valables, en opposant des arguments irréfutables (face à des contradicteurs). Synon. indéfendable, injustifiable.Argument, hypothèse, principe, proposition insoutenable. Cette assertion, cette cause, cette opinion est insoutenable (Ac.). Hegel est insoutenable dans le rôle exclusif qu'il attribue à l'humanité, laquelle n'est pas sans doute la seule forme consciente du divin (Renan, Avenir sc.,1890, p. 495).M. Gouy (...) vit, ou crut voir, que cette explication est insoutenable (H. Poincaré, Valeur sc.,1905, p. 184):
1. Tant que l'Allemagne parut triompher, le Duce réussit à porter aux champs de bataille des armées mal convaincues. Mais, dès que commença le recul de l'allié, la gageure devint insoutenable et la vague des reniements emporta Mussolini. C'est le suicide, non la trahison, qui mettait fin à l'entreprise d'Hitler. De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 173.
En constr. impers. Il est insoutenable (de/que). Mon compagnon n'est plus un « sale gosse » avec lequel il est insoutenable de penser qu'on puisse rivaliser en quoi que ce soit. Le voici l'homme, l'égal, enfin l'adversaire (Montherl., Olymp.,1924, p. 266).
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Qu'est-ce qu'un poème, sinon l'insoutenable soutenu? (Alain, Propos,1932, p. 1067).
B. − [En parlant du choc, de la pression ou de la force que qqc. est susceptible d'exercer sur qqn/qqc. d'autre]
1. Qu'on ne peut recevoir, qu'on ne peut supporter sans fléchir. Le sable, soulevé par le vent, se mêlait aux averses et en rendait l'assaut insoutenable (Verne, Île myst.,1874, p. 54).Le courant de ces eaux violentes et froides pressant son tympan avec une force insoutenable (Gracq, Argol,1938, p. 101).
2. P. anal.
a) Qu'on ne peut affronter victorieusement; contre quoi on n'a pas les moyens de lutter valablement :
2. Puisque D est maître de vendre ses chapeaux à 50 centimes meilleur marché que C, à son tour C est libre de diminuer les siens de 1 franc. Or D est pauvre, tandis que C est riche; tellement qu'au bout d'un ou deux ans, D est ruiné par cette concurrence insoutenable, et C se trouve maître de toute la vente. Proudhon, Propriété,1840, p. 294.
b) Qu'on ne parvient pas à supporter sans faiblir, sans défaillir, en raison du caractère excessif de la sensation (de la perception, de la douleur, de l'émotion vécue) qui dépasse les forces de l'individu. Synon. excessif, intolérable.Martyre, supplice insoutenable. Tu es beaucoup trop bon (...) de t'inquiéter de ma santé; (...) je n'ai plus que des douleurs de dents si insoutenables que je ne puis fermer l'œil de la nuit (Staël, Lettres jeun.,1790, p. 413).
Insoutenable de + subst.Un petit tour dans la ville, et puis, dès la première heure, − insoutenable de fadeur et d'anxiété, − le départ (Colette, Entrave,1913, p. 110).
Loc. À la limite de l'insoutenable. À la limite de ce qui est supportable. Son angoisse devenait tragique; l'incertitude l'accroissait à la limite de l'insoutenable (Arnoux, Rêv. policier,1945, p. 708).
c) En partic., domaine de la perception (visuelle, olfactive, etc.).Qu'on ne parvient pas à supporter sans souffrance, en raison de son caractère excessif, agressif, dépassant le seuil de tolérance de l'individu. Éclat insoutenable. Ce silence qui lui était autrefois apparu comme une compensation des sottises écoutées pendant des ans, lui pesait maintenant d'un poids insoutenable (Huysmans, À rebours,1884, p. 168).Mais soudain elle défaillit, tant l'odeur de ce bouge était insoutenable, et les matelots l'emportèrent sur leurs bras (Louÿs, Aphrodite,1896, p. 150).La grande artiste [Sarah Bernhardt] épuisée (...) se levant à l'appel impitoyable du mégaphone venait s'exposer aux feux voraces des projecteurs éblouissants, aux rayons insoutenables des glaces et des miroirs qu'on braquait sur elle (Cendrars, Lotiss. ciel,1949, p. 299).
[P. méton., en parlant de qqc. dont la vue blesse l'individu] :
3. ... à cause du veston (ah! s'il était en pourpoint! le pourpoint sauve tout), Georges paraît encore insoutenable au public, nous chercherons appui dans la phrase de Goethe : « L'effet tragique ne repose-t-il pas partout sur la vue d'objets insoutenables? » Montherl., Fils personne,1943, p. 272.
Prononc. et Orth. : [ε ̃sutnabl̥]. Ac. 1694 et 1718 : insoustenable; dep. 1740 : insoutenable. Étymol. et Hist. 1. Ca 1470 « qu'on ne peut supporter (ennui,...) » (G. Chastellain, L'Oultré d'amour ds Œuvres, éd. Kervyn de Lettenhove, t. 6, p. 69); 2. av. 1654 « inadmissible, indéfendable, injustifiable (opinion, ...) » (Guez de Balzac, Œuvres complètes, éd. de 1665, t. 2, p. 583). Dér. de soutenir*; préf. in-1*; suff. -able*. Fréq. abs. littér. : 189.

Insoutenable : définition du Wiktionnaire

Adjectif

insoutenable \ɛ̃.sut.nabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qu’on ne peut soutenir, défendre, justifier, en parlant des choses.
    • À la rigueur on peut voir des liens entre une plante herbacée et un arbre de la forêt. Il est possible que l'humus produit par les feuilles de conifères conviennent à ces plantes, mais l'inverse est insoutenable. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.121)
  2. Que l'on ne peut pas soutenir ou maintenir d'une manière durable.
    • Au sens général, une dette devient insoutenable lorsqu'elle ne peut pas être remboursée. Autrement dit, une dette est insoutenable lorsqu'elle débouche sur une situation d'insolvabilité. — (Matthieu Caron, Budget et politiques budgétaires, Éditions Bréal, 2007 page 84)
  3. Qu’on ne peut supporter, qui choque extrêmement en parlant des personnes et des choses.
    • C’est un homme insoutenable.
    • Vanité insoutenable.
    • Il a des manières, des prétentions insoutenables.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Insoutenable : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INSOUTENABLE. adj. des deux genres
. Qu'on ne peut soutenir, défendre, justifier, en parlant des Choses. Cette assertion, cette cause, cette opinion est insoutenable. Il signifie aussi Qu'on ne peut supporter, qui choque extrêmement en parlant des Personnes et des choses. C'est un homme insoutenable. Vanité insoutenable. Il a des manières, des prétentions insoutenables.

Insoutenable : définition du Littré (1872-1877)

INSOUTENABLE (in-sou-te-na-bl') adj.
  • 1Qu'on ne peut soutenir, défendre, justifier. Elle fera passer leur opinion pour insoutenable, Pascal, Prov. II. Des erreurs si insoutenables et si visiblement opposées à la pureté de l'Évangile, Pascal, 2e factum pour les curés de Paris. Les absurdités où ils tombent en niant la religion, deviennent plus insoutenables que les vérités dont la hauteur les étonne, Bossuet, Anne de Gonz. Il n'y a rien qu'il ne vaille mieux admettre que de dire des choses si insoutenables, Fénelon, Exist. 28. On croit se trouver dans des conjonctures où il faut fermer les yeux à l'iniquité, soutenir des abus que l'on connaît insoutenables, Massillon, Carême, Immut. de la loi. Il est insoutenable d'admettre une succession d'êtres matériels pensants par eux-mêmes, Voltaire, Dial. VII, 2.
  • 2Qu'on ne peut supporter, endurer. Ne pouvant soutenir vos propres pensées, et croyant que tout ce qui est possible arrivera ; voilà le plus cruel et le plus insoutenable état où l'on puisse être, Sévigné, 11 oct. 1688. N'est-ce pas dans un père une témérité insoutenable de vouloir se rendre maître des vocations et des états de sa famille ? Bourdaloue, 1er dim. après l'Épiph. dominic. t. I, p. 17. Plus il aime le monde, plus son ennui devient insoutenable, Massillon, Avent, Bonh. La vertu nous paraît plus triste et plus insoutenable, Massillon, Carême, Dégoûts. Comme il y a plus de cœurs pusillanimes que d'âmes fortes, l'idée de la mort se trouve toujours exagérée, ses approches trop redoutées, et son aspect insoutenable, Buffon, Probabilité de vie. Ils se baignaient très souvent hommes et femmes pêle-mêle dans des étuves échauffées à un degré de chaleur insoutenable pour tout autre que pour eux, Buffon, Hist. nat. hom. Œuv. t. V, p. 110.
  • 3Qui choque extrêmement. Vanité insoutenable. C'est un homme insoutenable. Il est insoutenable avec ses prétentions.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

INSOUTENABLE. Ajoutez :
4à quoi on ne peut résister, qui ne peut être soutenu. Il en résulte une concurrence qui le plus souvent est insoutenable pour les fabricants français, Journ. offic. 1er juin 1870, 2e col.

REMARQUE

Bouhours, Entret. d'Ariste et d'Eugène, éd. 1671, p. 116, dit qu'insoutenable est un terme assez nouveau. Le fait est que l'exemple le plus ancien, parmi ceux qui sont rapportés, est de Pascal, et qu'il n'y en a pas du XVIe siècle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Insoutenable : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

INSOUTENABLE, adj. (Gramm.) il se dit des choses & des personnes, & signifie qu’on ne peut défendre ou qu’on ne peut supporter. Dans le premier sens une proposition est insoutenable ; dans le second, un homme est insoutenable par l’impertinence de ses propos & de ses manieres. Les insoutenables les plus cruels, ce sont ceux qui ont encore des prétentions.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « insoutenable »

Étymologie de insoutenable - Littré

In… 1, et soutenable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de insoutenable - Wiktionnaire

 Dérivé de soutenable avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « insoutenable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
insoutenable ɛ̃sutnabl play_arrow

Citations contenant le mot « insoutenable »

  • Dr M.G. : Oui, bien sûr. J’ai été glacée et une immense colère est remontée. Il est l’arbre qui cache la forêt des persécutés. Le martyr de George Floyd est insoutenable et inadmissible. Le racisme demeure structurel des sociétés occidentales. Son visage est pluriel. Fruit de l’ignorance et de la peur, il est le symptôme de la bêtise. Barack Obama fut un président exceptionnel dans l’Histoire de l’Humanité et nous assistons aujourd’hui à un phénomène de régression qu’il faut comprendre, analyser et combattre avec la plus grande des fermetés. La situation est complexe car je constate en Afrique de grands développements et talents et des personnes qui n’ont absolument pas besoin de l’Europe et des Etats-Unis, doués et entreprenants. Or, en Europe, certains citoyens sont d’une ignorance face à l’Afrique impressionnante. Et ce, même dans les médias. Qui connaît la modernité d’Abuja ? Qui connaît Nollywood ? La littérature congolaise ? Peu. Certains Français imaginent que l’Afrique est un pays et méconnaissent le continent. Les chercheurs en Afrique et en Europe ont un immense travail devant eux. , Interview. Maud Gauquelin : « Le martyr de George Floyd est insoutenable et inadmissible » | adiac-congo.com : toute l'actualité du Bassin du Congo
  • Nourri de ses nombreuses rencontres avec des sociologues, des historiens, des entrepreneurs, des prospectivistes et même l’ancien Président de la République François Hollande, il nous parle d'une époque, la nôtre, qui est en train d'opérer sa bascule face aux défis environnementaux et sociaux, de plus en plus insoutenables. Avec la curiosité gourmande qu’on lui connaît dans son podcast Vlan et sa soif de comprendre, il nous accroche avec un récit du changement qui sort du manichéisme et qui donne envie de s’engager à son tour.     , [Les livres du changement] "Insoutenable Paradis" de Grégory Pouy
  • Le confinement a mis en attente l’enquête sur le décès d’Élisa Pilarski, jeune femme de 29 ans, enceinte et retrouvée morte, mordue par des chiens dans la forêt de Retz, dans l’Aisne. Aujourd’hui, deux clans s’affrontent et l’attente devient insoutenable pour la famille. Journal L'Est Eclair, Affaire Pilarski: les résultats ADN divulgués fin août. Une attente insoutenable pour la famille
  • Ils sont les victimes collatérales de l'interruption du trafic aérien pendant le confinement, les ouvriers de l'usine MS Composite à Liévin sont au chômage partiel depuis le 19 mars dernier. Une situation insoutenable pour les ouvriers sur le carreau, d'autant que la reprise est incertaine.  France Bleu, "C'est insoutenable", déjà quatre mois de chômage partiel pour les salariés d'une usine de Liévin
  • Le drame réel et insoutenable est que la femme épouse l'homme en espérant qu'il va changer, et il ne change pas, alors que l'homme épouse la femme en espérant qu'elle ne changera pas, et elle change. De Jean Dion / Le Devoir - 22 Décembre 2001
  • La vocation de la poésie n'est pas de nous éblouir par une idée surprenante, mais de faire qu'un instant de l'être devienne inoubliable et digne d'une insoutenable nostalgie. De Milan Kundera / L’immortalité
  • La torture. Il y a quelque chose d'insoutenable et de vertigineux, la destruction de l'homme à l'état pur. De Vladimir Volkoff / Entretien avec Jean-Maurice de Montremy - Octobre 1990
  • Au mystère de la question "Qui est à l'origine de l'univers", les religions répondent par un mystère plus insoutenable encore : Dieu... De Romano Celli / Petites Miettes de Dieu

Traductions du mot « insoutenable »

Langue Traduction
Corse insostenibile
Basque jasanezina
Japonais 持続不可能な
Russe неустойчивый
Portugais insustentável
Arabe غير مستدام
Chinois 不可持续的
Allemand nicht nachhaltig
Italien insostenibile
Espagnol insostenible
Anglais unsustainable
Source : Google Translate API

Synonymes de « insoutenable »

Source : synonymes de insoutenable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « insoutenable »


Mots similaires