La langue française

Justifiable

Sommaire

  • Définitions du mot justifiable
  • Étymologie de « justifiable »
  • Phonétique de « justifiable »
  • Citations contenant le mot « justifiable »
  • Traductions du mot « justifiable »
  • Synonymes de « justifiable »
  • Antonymes de « justifiable »

Définitions du mot « justifiable »

Trésor de la Langue Française informatisé

JUSTIFIABLE, adj.

Que l'on peut justifier.
A. − [En parlant d'une pers.; correspond à justifier I A 2] Rare. Jules Lemaître, Louis Guimbaud et Louis Barthou sont justifiables dans la mesure où ils n'y sont pas allés pour rien, pour le plaisir (Barrès, Cahiers, t. 12, 1919, p. 46).
B. − [En parlant d'une chose; correspond à justifier I B 2] Protestant né, redevenu protestant par le fait de circonstances justifiables, peut-être inévitables (Sand, Hist. vie, t. 3, 1855, p. 313).Vous saurez renoncer (...) à une fougue très justifiable à votre âge, mais qui nuirait à votre enseignement (Estaunié, Empreinte,1896, p. 198).Des convictions sans fondement justifiable (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 46).V. athéisme ex. 6 :
... ils restaient englués là, prolongeant de semaine en semaine un séjour sans cesse moins justifiable, une dérive molle au fil des jours, une attente aveugle, une épuisante indécision. Gracq, Beau tén.,1945, p. 172.
SYNT. Acte, décision, disposition, investissement, mesure, prétexte, privilège, procédé justifiable; cas justifiable; égoïsme, indignation, vanité justifiable.
[Avec un compl. prép.] (Fait) justifiable aux yeux de, vis-à-vis de, devant qqn; (fait) justifiable en droit. C'est un procédé qui est justifiable en soi, mais qui est, ici, appliqué avec maladresse (Maillet, Peint. relig.,1934, p. 15).Les « montées » dans la hiérarchie professionnelle, justifiables par des aptitudes correspondantes (Encyclop. éduc.,1960, p. 280).
Prononc. et Orth. : [ʒystifijabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. Ca 1300 « qui justifie, qui rend juste » les ouvres justifiables Des sainz (Macé de La Charité, Bible, Richel. 401, fo212c ds Gdf.), attest. isolée; à nouv. au xviiies. 1763-65 « qui comporte une justification » ([M. Durey de Meynières], trad. de Hume, Hist. des Tudors ds Féraud 1787 : Il pensoit qu'une telle violence étoit justifiable). Dér. de justifier*; suff. -able*. Fréq. abs. littér. : 38.

Wiktionnaire

Adjectif

justifiable \ʒys.ti.fjabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut être justifié.
    • Sa violence parut justifiable.
    • Ses procédés ne sont pas justifiables.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JUSTIFIABLE. adj. des deux genres
. Qui peut être justifié. Sa violence parut justifiable. Ses procédés ne sont pas justifiables.

Littré (1872-1877)

JUSTIFIABLE (ju-sti-fi-a-bl') adj.
  • Qui peut être justifié. Cette action n'est pas justifiable.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « justifiable »

Justifier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mot dérivé de justifier avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « justifiable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
justifiable ʒystifjabl

Citations contenant le mot « justifiable »

  • Les changements d'opinion sont souvent justifiables quand ils proviennent de changements de circonstances. De Daniel Webster / Discours - 1835
  • Ils ont franchi la ligne. Ce n'est vraiment pas justifiable. " Tennis World FR, Dick Norman : " Ils ont franchi la ligne, ce qui n'est vraiment pas justifiable"
  • L’écran est plutôt épais, avec, à son point le plus épais, environ 7cm d’épaisseur. C’est cependant un non problème, car de toute façon, au vu du poids du produit, vous ne le déplacerez pas bien souvent. Treize kilos, pour un écran, c’est en effet plutôt énorme, mais justifiable de part la taille de ce dernier. Charles Tech, Test Asus ROG Strix XG49VQ : l'écran super large à l'audience étroite
  • Un paradis… économique, bien sûr. Ou plutôt le paradis de l’économisme, c’est à dire de la violence. Le culte de l'économisme est avant tout une religion de l'oppression par la force, du bâillonnement par la violence, au profit de l'incompétence rebaptisée « élite » au nom de la langue de bois, de la désinformation et des trous-du-cul réunis. Pourtant, plus le temps passe et plus les aberrations et le caractère mortifère de cette doctrine apparaissent. Le joli dessin médiatisé se montre sous son vrai jour : un vieux torchon puant, sale, délavé. Et son rôle apparaît de plus en plus nettement : enrichir une infime minorité avec le fruit du travail d'une très grande majorité. Et la violence de revenir sur le devant de la scène, toujours légitimée au nom de la raison du plus fort, toujours moins justifiable dans ses intentions. Toujours brandie au nom de la sécurité. Club de Mediapart, Cause animale: cause toujours? | Le Club de Mediapart
  • "Je veux qu'il vienne affronter réellement la justice japonaise, mais il a fui, alors même qu'il n'était pas enfermé, qu'il pouvait voir librement ses avocats. Une telle attitude est inqualifiable", s'est agacée la ministre de la Justice Masako Mori lors d'un point de presse à Tokyo jeudi matin. Elle avait déjà réagi dans la nuit. "Dans tous les cas, son évasion n'est pas justifiable", a-t-elle poursuivi.  ladepeche.fr, Carlos Ghosn dénonce un coup-monté, le Japon le qualifie de «fugitif hors-la-loi» - ladepeche.fr

Traductions du mot « justifiable »

Langue Traduction
Anglais justifiable
Espagnol justificable
Italien giustificabile
Allemand gerechtfertigt
Chinois 正当的
Arabe له ما يبرره
Portugais justificável
Russe допустимый
Japonais 正当
Basque justifikatu
Corse ghjustificà
Source : Google Translate API

Synonymes de « justifiable »

Source : synonymes de justifiable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « justifiable »

Partager