La langue française

Insociable

Sommaire

Définitions du mot insociable

Trésor de la Langue Française informatisé

INSOCIABLE, adj.

A. − Vieilli. Incapable de vivre en société. Synon. asocial; anton. sociable.Un être insociable. C'est un homme qui n'aime que soi, dit un troisième (...), on dit même complètement insociable (Sand, Indiana,1832, p. 324).Sa malheureuse surdité (...) le rend [Beethoven] presque insociable (Prod'homme, Symph. Beethoven,1921, p. 287).
B. −
1. Qui n'est pas capable de relations aimables ou agréables avec ses semblables. Anton. sociable.Sa maladie et ses chagrins l'ont rendu insociable (Ac.1935).Il faut renoncer à donner de la soupe et un poulet truffé à des gens qui tiennent une plume. Ils sont insociables, même la bouche pleine (Goncourt, Journal,1860, p. 721).Mes parents ne prenaient pas mes fureurs au tragique. Papa, parodiant je ne sais qui, s'amusait à répéter : « Cette enfant est insociable. » (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 17).
Emploi subst. Personne insociable. Il s'isole dans un monde interdit aux autres hommes, même plus subtils et moins patibulaires que ceux qui l'entourent et l'ont classé parmi les insociables, les fiers (Arnoux, Algorithme,1948, p. 84).
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. La mer! (...) toujours seule, empire de l'insociable (Laforgue, Moral. légend.,1887, p. 221).
2. Qui témoigne de l'incapacité (de quelqu'un) d'avoir des relations aimables ou agréables avec ses semblables. Anton. sociable.Caractère, humeur insociable; habitudes insociables. Le calme morne du château de Combourg était augmenté par l'humeur taciturne et insociable de mon père (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 108).
[P. méton.] Je vis arriver mes (...) deux compagnes de voyage : c'étaient deux femmes de vingt-neuf à soixante ans, avec des chapeaux extravagants, des manches violentes, des frisures hors de proportion, des nez insociables (Gautier, Caprices et zigzags, Paris, Lecou, 1852 [1836], p. 4).
Prononc. et Orth. : [ε ̃sɔsjabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1548 « qui n'est pas sociable, avec qui on ne peut pas vivre en société » (E. de La Planche, trad. des Cinq premiers livres des Annales de P. Cornelius Tacitus, L. I, 138 rods Hug.); 2. 1789 « incapable de vivre en société » (Le Moniteur, t. 2, p. 456). Empr. au lat.insociabilis « qu'on ne peut associer à, incompatible ». Fréq. abs. littér. : 66. Bbg. Gohin 1903, p. 296.

Wiktionnaire

Nom commun

insociable \ɛ̃.sɔ.sjabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Sociologie) Se dit d’une personne non intégrée dans une société.
    • Dès l’aurore, dis-toi par avance : « Je rencontrerai un indiscret, un ingrat, un insolent, un fourbe, un envieux, un insociable — (Dominique ChRISTIAN, Philosophie pour la crise du management, Lavoisire, 2011, page 177)

Adjectif

insociable \ɛ̃.sɔ.sjabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Société) Qui n’est pas sociable ; qui n’aime pas vivre avec les autres.
    • [Un] homme de cinquante-deux ans, au front haut et large, avec d'épais sourcils et une expression à la fois énergique et rêveuse, sorte de Cincinnatus insociable et farouche [...] — (William Faulkner, Sartoris, trad. René-Noël Raimbault & Henri Delgove, éd. Gallimard, 1937, rééd. Folio, p. 395)
    • Une tête dorée, immobile aux aguets entre des touffes de scabieuses et d’orpin jaune, un regard sérieux et presque insociable, c’est tout ce que j’eus d’elle ce jour-là. — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 83.)
    • Estimable, honorable, admirable, Alceste n’est pas moins infréquentable, insociable, invivable, imbuvable. — (Dominique Jamet, Quoi de neuf ? Molière sur bvoltaire.fr. Mis en ligne le 9 février 2014, consulté le 23 juin 2019)
  2. (Société) Qui contrarie la vie sociale.
    • […]: c’est, par exemple, un des défauts les plus insociables de l’homme, que, tandis qu’il dort, et justement quand il goûte lui-même le plus profond repos, il tient souvent son compagnon éveillé par un ronflement effréné. — (Goethe, Campagne de France, 1822 ; traduction française de Jacques Porchat, Hachette, 1889, page 83)
  3. (Physique) Qui ne crée pas de liens.
    • La physique trouve souvent des corps qui sont insociables, des corps qui ne peuvent se lier, se mêler, ni s'accorder. — (Dictionnaire de la conversation et de la lecture, tome 33, à Paris chez Belin-Mandard, 1837, page 99)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INSOCIABLE. adj. des deux genres
. Qui n'est pas sociable. Sa maladie et ses chagrins l'ont rendu insociable.

Littré (1872-1877)

INSOCIABLE (in-so-si-a-bl') adj.
  • Qui n'est pas sociable. Un homme insociable. La société dépend des femmes ; tous les peuples qui ont le malheur de les enfermer sont insociables, Voltaire, Lett. sur Zaïre. Je supporte Maupertuis, n'ayant pu l'adoucir ; dans quel pays ne trouve-t-on pas des hommes insociables avec qui il faut vivre ? Voltaire, Lett. Mme Denis, 24 août 1751.

HISTORIQUE

XVIe s. Les legers [défauts] sont une vaine et caduque fierté, babil ennuyeux, humeurs espineuses et insociables, Charron, Sagesse, I, 36.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* INSOCIABLE, adj. (Gramm.) c’est celui qui se refuse à tout ce qui lie les hommes entre eux. Voyez Sociable.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « insociable »

(Siècle à préciser) Du latin insociabilis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. insociabilis, de in… 1, et sociare, associer (voy. SOCIAL).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « insociable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
insociable ɛ̃sɔsjabl

Citations contenant le mot « insociable »

  • #ImagineDemain | Les bisous ne seront-ils bientôt plus que le souvenir du "monde d'avant" ? Pour Kant, ils révèlent notre insociable sociabilité : ce besoin insupportable d’être avec un autre que soi. Le bisou nous met directement en prise avec l'autre, de manière singulière. Alors Géraldine Mosna-Savoye se questionne : s'il disparaît, sera-t-on moins proches les uns des autres ? France Culture, Peut-on imaginer un monde sans bisous ?
  • Non seulement nous confondons les deux termes mais en plus, deux termes au sens diamétralement opposé: comme le suggère le préfixe «-in», «insociable» désigne «qui n'est pas capable de relations aimables ou agréables avec ses semblables». Le mot est issu du latin insociabilis, «qu'on ne peut associer à, incompatible». Quelqu'un d'«associable» est, au contraire, celui «qui peut être associé», «sociable, qui vit ou peut vivre en société». Le Figaro.fr, Cinq mots que vous employez mal sans le savoir
  • Quelqu’un qui est réservé, qui se mêle rarement aux autres, est… insociable ! Si vous dites qu’il est associable, cela signifie, au contraire, qu’il peut être "associé", donc créer facilement des liens. On dira donc : "Arrête de faire ton insociable (et non associable) !" , Associable, conséquent, dénoter... employez-vous ces mots correctement ? - L'Etudiant
  • Les bisous ne seront-ils bientôt plus que le souvenir du "monde d'avant" ? Pour Kant, ils révèlent notre insociable sociabilité : ce besoin insupportable... France Culture, Anselm Jappe : “Espérons de garder ce que cette crise a de positif !”
  • Chacun tente cependant d'organiser son réveillon selon ses moyens ou ses convictions. L'écrivain Christophe Boltanski rapporte que sa grand-mère, « refusant tout ce qui marquait le passage des années […], détestait les festivités imposées à date fixe. A l'approche du réveillon, elle se bouchait les yeux et les oreilles. Elle attendait que ça passe. » Au moins, cette aïeule insociable ne risquait-elle pas de subir le sort de ceux qui, en 2001, s'attendaient à un soi-disant réveillon de la Saint-Sylvestre au château de la Malmaison. Annoncée à grand renfort de publicité, « avec ambiance musicale, strip-tease, champagne et buffet à volonté » la soirée promettait d'être inoubliable. Mais il fallait verser des arrhes à un émissaire, en liquide. Ce ne fut en réalité qu'une vaste escroquerie, les organisateurs de ce réveillon fantôme ayant disparu dans la nature. leparisien.fr, Réveillon du Nouvel An à Paris : notre sélection de restaurants sans arnaque - Le Parisien

Traductions du mot « insociable »

Langue Traduction
Anglais unsociable
Espagnol esquivo
Italien insocievole
Allemand ungesellig
Chinois 不友善
Arabe منطو على نفسه
Portugais insociável
Russe нелюдимый
Japonais 社交的でない
Basque unsociable
Corse insociabile
Source : Google Translate API

Synonymes de « insociable »

Source : synonymes de insociable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « insociable »

Partager