La langue française

Inabordable

Sommaire

  • Définitions du mot inabordable
  • Étymologie de « inabordable »
  • Phonétique de « inabordable »
  • Citations contenant le mot « inabordable »
  • Traductions du mot « inabordable »
  • Synonymes de « inabordable »
  • Antonymes de « inabordable »

Définitions du mot inabordable

Trésor de la Langue Française informatisé

INABORDABLE, adj.

A. −
1. Où l'on ne peut aborder. Rivage inabordable. La côte du nord de Pola (...) est inabordable pour les vaisseaux (Voy. La Pérouse,t. 3, 1797, p. 221).
2.
a) P. ext. Qu'il est impossible ou très difficile d'approcher. Synon. inaccessible.Les combats de nuit ont été un moyen fréquemment pratiqué pour approcher des positions que leurs feux rendaient inabordables de jour (Foch, Princ. guerre,1911, p. xiii) :
Je devais aller d'Ajaccio à Bastia (...) en traversant la sauvage et aride vallée du Niolo, qu'on appelle là-bas la citadelle de la liberté, parce que, dans chaque invasion de l'île par les Génois, les Maures ou les Français, c'est en ce lieu inabordable que les partisans corses se sont toujours réfugiés sans qu'on ait jamais pu les en chasser ni les y dompter. Maupass., Contes et nouv., t. 1, Hist. corse, 1881, p. 44.
b) [En parlant de pers.] Qui est d'un abord, d'un accès difficile. En cas de refus, un écrivain passe pour être insociable, mauvais coucheur, pétri d'amour-propre, inabordable, haineux, rancuneux (Balzac, illus. perdues,1843, p. 499).Des informateurs éprouvés étaient chargés d'enquêter eux-mêmes à Pêguê et Iréli, auprès de personnalités inabordables pour des Européens (Griaule, Méth. ethnogr.,1957, p. 33).
Inabordable à (qqc.), vieilli.Qui ne peut être touché, ému ou convaincu, par (quelque chose). Il était trop inflexible, trop inabordable aux présents, et j'avais un accès de fièvre toutes les fois que je songeais à lui en faire (Chamfort, Caract. et anecd.,1794, p. 120).Chénier était un homme (...) inabordable au raisonnement quand on voulait combattre ses passions, qu'il respectait comme ses dieux pénates (Staël, Consid. Révol. fr., t. 1, 1817, p. 487).
3. Au fig.
a) Dont on ne peut parler aisément dans une conversation. Il me vient ce matin une idée que nous n'avons pas abordée dans notre entretien, et qui serait d'ailleurs inabordable avec lui parce qu'elle risquerait de culbuter la projection de cette personnalité sociale qui lui sert de bâton de longueur (Du Bos, Journal,1922, p. 67).
b) Difficile à comprendre. Quand j'étais embarrassée de rencontrer dans Leibnitz ou Descartes les arguments mathématiques, lettres closes pour moi (...) j'allais le trouver, et je le forçais de me faire comprendre par des analogies ces points inabordables (Sand, Hist. vie, t. 3, 1855, p. 306).
c) Qui ne peut être entrepris. Nous nous formons aujourd'hui des œuvres de littérature une conception qui rend difficile, si ce n'est inabordable, à l'analyste, la tâche de juger un écrivain étranger dont il ne connaît ni le pays ni la langue (Bourget, Nouv. Essais psychol.,1885, p. 201).
B. − P. ext. Dont le prix élevé rend l'achat impossible ou difficile. Synon. hors de prix.Un bonheur-du-jour en marqueterie que j'aurais acheté, si je faisais collection de ces œuvres-là; mais c'est inabordable... Un meuble de Reisener vaut de trois à quatre mille francs! (Balzac, Cous. Pons,1847, p. 33).
(Prix) inabordable. (Prix) très élevé. Les prix des poulets, des pâtés de pâtissier mangeables, sont inabordables (Goncourt, Journal,1871, p. 711).
REM.
Inabordé, -ée, adj.Où l'on n'a jamais abordé. Îlots inabordés (Lar. 20e). Au fig. Lorsqu'ils quittèrent Cravonne, le Langage était encore inabordé. Ce fut l'œuvre de la nouvelle année (Queneau, Enf. du limon,1938, p. 170).
Prononc. et Orth. : [inabɔ ʀdabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. 1611 « où l'on ne peut aborder, accoster » (Cotgr.); 2. a) av. 1679 fig. « (d'une personne ou d'un ensemble de personnes) d'un accès difficile » (Retz, Mémoires, éd. A. Feuillet, t. 2, 266); b) 1732 « (d'un lieu) id. » (Rich.); 3. 1847 « qui est trop cher pour certaines personnes » (Balzac, loc. cit.). Dér. de abordable*; préf. in-1*. Fréq. abs. littér. : 121. Bbg. Gohin 1903, p. 282 (s.v. inabordé).

Wiktionnaire

Adjectif

inabordable masculin et féminin identiques

  1. Qu’on ne peut aborder ; inaccessible.
    • Cette partie de la côte est inabordable.
  2. (Par extension) Dont on ne peut approcher, inaccessible.
    • je fus très-surpris de la population extraordinaire de chrétiens cachés dans ces vallées primitives et presque inabordables. — (Jérôme-Adolphe Blanqui, Voyage en Bulgarie 1841, chapitre VIII - 1845)
    • Sur les tiges élevées, inabordables à la main ou à l'échelle, exécuter la taille en vert avec l’échenilloir ou le sécateur attaché au bout d'une perche. — (Charles Baltet, La Pépinière, fruitière, forestière, arbustive, vigneronne et coloniale, Masson & cie, 1903, p.53)
    • (Figuré) Ce ministre est inabordable.
    • Le maréchal est inabordable. Quand je vous disais que rien ne pourrait l’empêcher d’achever sa partie. — (Alphonse Daudet, La partie de billard, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 18.)
  3. Trop cher, pour être à la portée de toutes les bourses.
    • Malgré tout, les impôts fonciers ont augmenté et les loyers restent souvent inabordables. — (Quand la Main, cyberpresse.ca, 14 aout 2010)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • \i.na.bɔr.dabl\

Références[modifier le wikicode]

  • Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (inabordable), mais l’article a pu être modifié depuis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INABORDABLE. adj. des deux genres
. Qu'on ne peut aborder. Cette partie de la côte est inabordable. Il signifie, par extension, Dont on ne peut approcher. Les bureaux de la Comédie sont inabordables, tant la foule est grande. Fig., Ce ministre est inabordable.

Littré (1872-1877)

INABORDABLE (i-na-bor-da-bl') adj.
  • 1Où l'on ne peut aborder. Il [un pirate] s'était aisément emparé sur cette côte de quelques petites îles qui ne sont que des rochers inabordables, Voltaire, Polit. et législ. Fragm. hist. sur l'Inde, XII.
  • 2 Par extension. Dont on ne peut pas approcher, en parlant d'un lieu. Les bureaux de la comédie sont inabordables, tant la foule est grande.
  • 3 Fig. Qui est de difficile accès, en parlant d'une personne. Qu'il leur soit permis d'être fâcheux, inabordables, Massillon, Pet. car. Hum. Comme il est entouré ! leur troupe impénétrable Semble cacher au peuple un monstre inabordable, Voltaire, Agathocle, II, 1.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

INABORDABLE. Ajoutez :
4Qu'on ne peut acheter à cause du prix trop élevé. Ces étoffes sont inabordables.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

INABORDABLE, adj. (Gramm.) qu’on ne peut aborder. Voyez Abord, Accès, Accueil, Aborder.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « inabordable »

De in- et abordable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

In… 1, et abordable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « inabordable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inabordable inabɔrdabl

Citations contenant le mot « inabordable »

  • Dans Rimouski-Neigette, 300 ménages patientent toujours pour accéder à un logement social (plus de 38 000 à travers le Québec). Près de 1200 habitent un appartement inadéquat, trop petit ou inabordable. Journal le soir, Près de 1 200 ménages habitent un logement inadéquat, trop petit ou inabordable | journal le soir
  • Le design de la mythique et inabordable 250 GTO n’appartient plus à Ferrari. Le constructeur a perdu son procès face au carrossier italien Ares Design. Sportauto.fr, FERRARI PERD LES DROITS DU DESSIN DE SA 250 GTO CONTRE LE CARROSSIER ARES DESIGN
  • Le coût est inabordable pour les étudiants. Une connexion via la fibre optique, par exemple, peut aller de 500 à 1.000 DH par mois, en fonction de la vitesse choisie et des formules. Pour l’ADSL, les offres des opérateurs varient entre 99 et 400 DH par mois, selon les Méga (de 4 à 20). Pour une connexion correcte et sans coupures, il faut miser gros. L'Economiste, E-learning: Trop cher de s’équiper! | L'Economiste
  • Plus que quelques jours seulement avant la célébration de l’Aïd Al Idha – Fête du Sacrifice -. Dans ce contexte de crise économique et sanitaire, les Tunisiens craignent des prix inabordables concernant les moutons. Qu’en est-il ? D’après le Directeur général de la production agricole au sein du ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche, Abdelfattah Saïed, il y aura suffisamment de moutons cette année. « Jusqu’au 10 juillet 2020, plus de 42 points de vente ont été ouverts contre 33 durant la même période en 2019 », a-t-il déclaré dans Ahla Sbeh ce vendredi 17 juillet 2020. Au niveau des prix des moutons, il faudra compter ce qui suit : Réalités Online, Aïd Al Idha : le point sur les prix des moutons | Réalités Online
  • Suis je le seul à penser qu'il est étrange qu'après avoir enfin sorti une impressionnante ( et inabordable) "Mise à Jour" du MacPro , Apple annonce pour un futur très proche, l'abandon d'Intel pour un processeur maison qui va devoir faire ses preuves . On fait pas du tout la même chose avec un iPhone /iPad et un iMac/MacBook/MacPro ! ! ! ! Dans le même esprit, une fois que le peu de professionnels concernés par le nouveau MacPro sera équipé ( très petite niche ! ! ) comment Apple vas t'il pouvoir rentabiliser ses chaines de produits ( une en Chine et une aux US, sauf erreur ! ! !) ? Rappel: la config de base à 6500€ est pitoyable, une config milieux de gamme arrive très vite à 10 000€ ! ! !) MacGeneration, Des applications « Universelles » pour des Mac ARM, Intel… et PowerPC | MacGeneration
  • "Je trouve un peu moche ce que l'ATP a fait. Ils ont fait un calendrier qui est presque inabordable pour les personnes un peu plus âgées : pour Rafael Nadal, pour Roger Federer, pour Novak Djokovic. Un jeune joueur de tennis pourrait encore faire face à ça (mais pas eux)", a déclaré l'oncle Toni. Tennis World FR, Toni Nadal: "Calendrier exténuant pour des joueurs comme Federer, Nadal, Djokovic"

Traductions du mot « inabordable »

Langue Traduction
Anglais unaffordable
Espagnol inasequible
Italien insostenibile
Allemand unbezahlbar
Chinois 买不起的
Arabe لا يمكن تحمله
Portugais inacessível
Russe непозволительная
Japonais 手に負えない
Basque unaffordable
Corse indispensevule
Source : Google Translate API

Synonymes de « inabordable »

Source : synonymes de inabordable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « inabordable »

Partager