La langue française

Invivable

Sommaire

  • Définitions du mot invivable
  • Étymologie de « invivable »
  • Phonétique de « invivable »
  • Citations contenant le mot « invivable »
  • Traductions du mot « invivable »
  • Synonymes de « invivable »
  • Antonymes de « invivable »

Définitions du mot invivable

Trésor de la Langue Française informatisé

INVIVABLE, adj.

Très difficile à vivre. Existence invivable (Rob.). Que tout soit suspendu, impossible, invivable... Je n'en ai cure! (G. Bataille, Exp. int.,1943, p. 126).
Où il est impossible ou très difficile de vivre. Enfin, dépouillé d'illusions sur les ressources d'une planète « invivable », comme il disait (...), il savourait l'amer plaisir d'être récusé par tous et coincé entre deux feux (Morand, Bouddha,1927, p. 18).Après l'avènement de la société bourgeoise, le poète fait front commun avec le prosateur pour la déclarer invivable (Sartre, Sit. II,1948, p. 85):
... si le monde de l'Ancien Régime a fini par devenir invivable, sa structure politico-sociale, avec ses trois ordres qualitatifs (noblesse, clergé, tiers-état) était restée longtemps une structure organique adaptée aux besoins de la vie. Maritain, Human. intégr.,1936, p. 124.
[En parlant d'une pers.] Avec qui il est très difficile de vivre, qu'il est difficile de supporter. Qui est ce poète d'Elsa[Aragon]? Que nous dit-il? Rien qui rappelle le petit surréaliste insolent de l'autre après-guerre, ni le communiste « invivable » de la Libération (Mauriac, Nouv. Bloc-Notes,1961, p. 175).
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ils s'efforçaient de croire qu'ils allaient rester vivants dans un endroit où il n'est pas possible de rester vivant. Comme dans une position bombardée, comme à l'assaut, ils cherchaient des fissures dans l'invivable (Romains, Hommes bonne vol.,1938, p. 137).
Prononc. : [ε ̃vivabl̥]. Étymol. et Hist. 1. 1927 adj. une planète « invivable » (Morand, loc. cit.); 2. 1938 subst. (Romains, loc. cit.). Dér. de vivable*; préf. in-1*.

Wiktionnaire

Adjectif

invivable \ɛ̃.vi.vabl\ masculin et féminin identiques

  1. Avec qui on ne peut vivre ; impossible à vivre.
  2. Insupportable.
    • Je me suis expliqué à bâtons rompus, en précisant que je le prenais tout entier comme je pouvais ce monde invivable, mais que s’il ne m’était plus permis d’en rire et de m’en moquer, cette vie ne valait certainement pas la peine d’être vécue. — (François-Xavier Ajavon, J’ai infiltré un stage de citoyenneté, sur RING : News, culture & société (www.surlering.com), le 24 mai 2010)
  3. Pénible, à propos d’une situation difficile ou impossible à supporter
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « invivable »

Du préfixe in- et de « vivable ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « invivable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
invivable ɛ̃vivabl

Citations contenant le mot « invivable »

  • Mmes Maurichon et Delebert, MM. Sacristani, Cazoul et Klein racontent : « Tout a commencé suite à des travaux de tout-à-l’égout effectués en 2018 sur un côté droit de la chaussée. Le revêtement ne tient pas, avec des tabliers qui étaient censés être une sorte de trottoir. De nombreux trous sont apparus et quand il pleut, toute l’eau (à cause de la pente) se retrouve du côté des habitations, avec de la boue en prime. Et comme la chaussée n’est pas forcément très large et qu’elle voit passer des centaines de camions et de voitures chaque jour, c’est devenu invivable ! » SudOuest.fr, "C’est devenu invivable" : dans le Grand Périgueux, des habitants dénoncent des nuisances
  • "C'est invivable!": une pétition lancée contre les trop nombreux survols d’hélicoptères dans le Golfe de Saint-Tropez Var-Matin, "C'est invivable!": une pétition lancée contre les trop nombreux survols d’hélicoptères dans le Golfe de Saint-Tropez - Var-Matin
  • Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable. De Christian Authier
  • Le monde est devenu invivable ; on n'a même plus le droit de ne pas être informé. De Joseph Bonenfant / Repère
  • Il suffit que l’invivable affecte quelques-uns pour que le vivable n’existe plus pour personne. De Yannick Haenel / Renards Pâles
  • Si les jeunes avaient accepté lâchement la sagesse de leurs anciens, il y a beau temps que l'univers serait invivable. De Jan Greshoff / Bric-à-brac
  • Qu'est-ce que l'importance selon vous ? - De temps en temps, se sentir éternel. Sans ces moments-là, la vie humaine serait invivable. De Claire de Lamirande / Le grand élixir
  • «Avec l’augmentation en flèche du bruit des dernières années, c’est maintenant invivable. Le bruit est tellement fort, surtout avec les freins moteurs, que pour dormir, je dois prendre une médication, porter des bouchons et fermer les fenêtres», a-t-il partagé. Le Journal de Québec, Une situation invivable causée par le bruit | JDQ
  • Drogue, agressions, alcool... Cette résidence cossue de Nice est devenue invivable à cause des squatters Nice-Matin, Drogue, agressions, alcool... Cette résidence cossue de Nice est devenue invivable à cause des squatters - Nice-Matin
  • À Givry, il s’est concocté une galerie de personnages à sa mesure : méchants surtout ! « Ma mère me demande souvent comment un garçon aussi gentil que moi peut camper des personnages aussi méchants » s’amuse le comédien. Et il semble ne pas y aller avec le dos de la cuillère dans la Vie est une fête. « Des personnages peu reluisants » « Mes personnages sont tous plus déglingués, stupides et méchants les uns que les autres, ces gens ne sont absolument pas politiquement corrects. Je préfère toujours rire des choses difficiles. Mais à la fin, je me réconcilie quand même avec le public. Ce spectacle a été écrit il y a quatre ans et je le reprends avec beaucoup de plaisir depuis le confinement » confie le comédien qui aime égratigner et camper « des personnages peu reluisants. C’est aussi pour moi l’occasion de dénoncer l’ambiance générale de bonheur à tout prix que l’on nous vend à tout bout de champ, l’obligation d’être bien dans sa peau » et de confier encore dans un grand rire « Si tout le monde était de bonne humeur, ce serait invivable ».  , Culture - Loisirs | Jacques Chambon : « Si tout le monde était de bonne humeur, ce serait invivable »
  • la vie est devenue invivable pour les gens de bien hélas midilibre.fr, Millau : le père Quintard retrouvé sans vie au presbytère St-Martin - midilibre.fr
  • C’était il y a deux mois. Une fois le confinement levé, un matin, mon père, affalé dans le cuir feutré de sa chaise longue Eames, au troisième étage de notre penthouse beyrouthin, nous avait déclaré, cigare aux lèvres : « Beyrouth devient invivable. Cette révolution communiste, insupportable. Ils ont une dent contre nous, les riches. Ils veulent notre peau. On se tire d’ici, on sera au calme dans notre chalet de Faqra en attendant de voir quoi faire. » L'Orient-Le Jour, J’ai 17 ans, une American Express... et une berline sans permis - L'Orient-Le Jour
  • L’ambiance rue Renesse à Spa devient de plus en plus invivable. En cause un conflit de voisinage qui empoisonne de plus en plus la vie du quartier. Une bonne partie des habitants pointe du doigt un septuagénaire. sudinfo.be, Crachats, insultes, serrures engluées… des voisins se sont déclaré la guerre à Spa: «Depuis un an qu’on est là, on subit des injures, des menaces…»
  • Il convient de distinguer tout d'abord la conjugalité et la parentalité. Dans le premier cas de figure, le confinement intensifie la proximité des deux personnes et la relation devient invivable pour les deux individus. Une dispute en amène une autre, qui en amène une autre... Dans le second cas de figure, les problèmes parentaux s'ajoutent aux soucis conjugaux. Deux parents étaient venus me consulter et ils avaient découvert leur fils pendant le confinement. À 13 ans, il fumait et vendait du haschich. Commence alors les disputes, avec un parent qui rejette la responsabilité sur l'autre, et inversement.  ladepeche.fr, Éric Trappeniers, psychothérapeute du couple : "Le confinement a agi comme une loupe" - ladepeche.fr

Traductions du mot « invivable »

Langue Traduction
Anglais unlivable
Espagnol inhabitable
Italien invivibile
Allemand unbewohnbar
Chinois 不宜居
Arabe غير صالح للعيش
Portugais insuportável
Russe непригодный
Japonais 不得意
Basque unlivable
Corse micca affettivu
Source : Google Translate API

Synonymes de « invivable »

Source : synonymes de invivable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « invivable »

Partager