La langue française

Impraticable

Sommaire

  • Définitions du mot impraticable
  • Étymologie de « impraticable »
  • Phonétique de « impraticable »
  • Citations contenant le mot « impraticable »
  • Traductions du mot « impraticable »
  • Synonymes de « impraticable »
  • Antonymes de « impraticable »

Définitions du mot impraticable

Trésor de la Langue Française informatisé

IMPRATICABLE, adj.

A. − Littéraire
1. [En parlant d'une action ou d'un programme éventuel, d'un désir] Impossible à réaliser, à exécuter. Projet, dessein, désir impraticable. Il ne faut pas s'accoutumer à des plaisirs impraticables, quand on a autour de soi mille exigences (Flaub., MmeBovary, t. 2, 1857, p. 76).Nous entrons dans une époque où le libéralisme va devenir la plus suspecte et la plus impraticable des vertus (Gide, Journal,1940, p. 58).Que deviendrons-nous quand tous se détourneront d'une religion rendue impraticable? (Montherl., Port-Royal,1954, p. 1035).
Emploi subst. masc. à valeur de neutre. Ici on pouvait se croire tout à fait en présence de l'impraticable. Il semblait que Gilliatt fut au pied de ce mur : l'impossible. Que faire? (Hugo, Travaill. mer,1866, p. 289).
2. [En parlant d'une pers.] Rare. Dont le commerce est difficile, voire impossible. C'est en tant que femme qu'elle se défie d'elle : « Elle a besoin d'être aimée en femme .» Lambert hésita : « Mais sur ce plan aussi elle est impraticable... » (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 352).
B. − Usuel. [En parlant d'un espace, du sol]
1. [En raison de la nature de l'espace, du sol] Impossible ou très difficile à traverser, à parcourir. Route, chemin, accès, terrain impraticable. Le carrosse s'enfonçait dans des boues impraticables, ou s'arrêtait devant des ruisseaux grossis (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 1, 1840, p. 201) :
Le chemin de Grand'Fons, qui remontait vers la route, était un ruisseau l'hiver et, l'été, un ravin impraticable, coupé de trous et de grosses racines, qui montait dans l'ombre entre de grandes haies d'arbres. Alain-Fournier, Meaulnes,1913, p. 218.
Impraticable à.Un sentier tortueux y conduisait − impraticable à toute voiture (Gracq, Argol,1938, p. 21).
2. [En raison de l'encombrement] Impossible ou très difficile d'accès. On dîna dans le salon, la salle à manger étant impraticable (A. France, Pt Pierre,1918, p. 173).Les cars de Quillan étaient devenus impraticables, encombrés jusque sur le toit par les Belges que l'on commençait à démobiliser (Gide, Journal,1940, p. 44).
Prononc. et Orth. : [ε ̃pʀatikabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1627 impratiquable a « qui ne se laisse pas influencer par » (Rodulphus Magister [Rodolphe Le Maistre], trad. Tacite, Delb., Rec. ds DG); 1680, 21 févr. hiver impraticable (Sévigné, Lettres, éd. Gérard-Gailly, t. 2, p. 613); id., 15 juin chemins impraticables (Id., ibid., p. 747); av. 1704 sainteté impraticable (Bourdaloue, Sainteté, 2eAvent, p. 314 ds Littré). Dér. de praticable*; préf. in-1*. Fréq. abs. littér. : 228. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 483, b) 412; xxes. : a) 169, b) 233.
DÉR.
Impraticabilité, subst. fém.,rare. Caractère de ce qui est impraticable. Le socialisme, livré à lui-même, périrait bientôt par la contradiction, le ridicule et l'impraticabilité de ses utopies (Proudhon, Confess. révol.,1849, p. 210).Un enseignement à tirer de ces dix-huit dernières années, c'est la persistance des tendances de famille, et l'impraticabilité de la greffe spirituelle à froid (Amiel, Journal,1866, p. 181).[ε ̃pʀatikabilite]. 1resattest. 1791 impraticabilité d'une loi (Mirabeau, Coll., t. V, p. 40 ds Littré), 1794 impraticabilité des chemins vicinaux (Délib. Cons. gén. du district ds Brunot t. 9, p. 1143, note 7); de impraticable, suff. -ité*.
BBG. Gohin 1903, p. 230.

Wiktionnaire

Adjectif

impraticable \ɛ̃.pʁa.ti.kabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne peut se faire, s’exécuter.
    • Deux systèmes sont en présence […]. Le premier est impraticable, le second donnerait lieu à des glissements qui iraient à l'encontre du but proposé. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Mais nous avons vu comment Saint Louis, poussé par ses convictions religieuses, voulut rendre l'usure impraticable. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. Qualifie les lieux où l’on ne peut passer, où l’on ne passe qu’avec beaucoup de difficulté.
    • Le comte des Essarts , parti de Versailles le 9 Février, pour se rendre à sa terre des Essarts, ayant trouvé que la route de traverse de Damville aux Essarts étoit impraticable & dangereuse par la surabondance des neiges, se vit forcé de rester plusieurs jours à Damville chez le procureur fiscal. — (Journal politique ou gazette des gazettes, mars, seconde quinzaine, Bouillon, 1784, page 89)
    • Ces chemins, ou plutôt ces défilés, […] ; l’hiver, ils sont impraticables : la moindre pluie fait de chacun d’eux le lit d’un torrent, et alors, pendant quatre mois de l’année à peu près, les communications s’établissent à pied et à travers terres. — (Alexandre Dumas, La Vendée après le 29 juillet, La Revue des Deux Mondes T.1, 1831)
    • Dans l'intérieur, qui paraissait impraticable, des routes se sont miraculeusement ouvertes, parcourues aussitôt par des automobiles. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • La route est impraticable, l'eau du robinet terreuse, les draps de lit trempés, les habits champignonneux. Le lagon, habituellement bleu-vert transparent, devient marron à force de réceptionner la terre qui s'y déverse. — (Thierry Francès, Du mistral au maraamu, Société des Écrivains, 2012, page 191)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPRATICABLE. adj. des deux genres
. Qui ne peut se faire, s'exécuter. Ce que vous me proposez est tout à fait impraticable. Ce projet est beau, mais il est impraticable dans l'état où sont les choses. Il se dit aussi des Lieux où l'on ne peut passer, où l'on ne passe qu'avec beaucoup de difficulté. Les chemins sont impraticables. Rendre un passage impraticable. Des marais impraticables.

Littré (1872-1877)

IMPRATICABLE (in-pra-ti-ka-bl') adj.
  • 1Qui ne peut se faire, s'exécuter. L'exemple des saints nous est une preuve convaincante que la sainteté n'a rien d'impraticable pour nous, Bourdaloue, Sainteté, 2e avent, p. 314. Ce n'est pas qu'il ne faille également éviter ce zèle toujours armé de terreur et de dureté qui est tout propre à confirmer un pécheur dans le vice par l'idée impraticable qu'il lui donne de la vertu, Massillon, Confér. Zèle contre les vices. Et qu'enfin l'équité fit régner sur la terre L'impraticable paix de l'abbé de Saint-Pierre, Voltaire, Tactique. L'entreprise fut jugée impraticable, Raynal, Hist. phil. VI, 20.
  • 2Où l'on ne peut passer, où l'on ne passe qu'avec beaucoup de difficultés. Un marais impraticable. Les chemins de Vitré ici sont devenus si impraticables qu'on les fait raccommoder par ordre du roi et de M. le duc de Chaulnes ; tous les paysans de la baronnie y seront lundi, Sévigné, 15 juin 1680. La police était un peu négligée ; les grands chemins étaient impraticables de jour, et les rues durant la nuit ; mais on volait encore plus impunément ailleurs, Hamilton, Gramm. 2.
  • 3Il se dit d'une maison, d'un appartement, d'une chambre qui a des inconvénients tels qu'on ne peut l'habiter. La fumée rend cette chambre impraticable.

    Insupportable. Un hiver est impraticable à Grignan, et très ruineux à Aix, Sévigné, 406.

  • 4 Fig. Insociable, très difficile à vivre. Il est d'un caractère, d'une humeur impraticable. Je ne saurais vous approcher… Si vous pouviez savoir les affligeants discours… Vous seriez moins impraticable, Deshoulières, t. II, p. 59. Ce roi toujours caché, toujours impraticable comme les rois de l'Orient, Fénelon, Dial. des morts mod. 12. Il tirait du fond du cœur de ses sujets la vérité qu'on cache aux princes orgueilleux et impraticables, Vauvenargues, Dial. Louis XI, Commines.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* IMPRATICABLE, (Gramm.) qui ne peut être pratiqué. Il se dit des choses & des personnes. Ces chemins sont impraticables. C’est un homme impraticable. Tout ce qui fait un obstacle insurmontable à l’exercice de nos facultés, sur-tout corporelles, s’appelle ou peut s’appeller impraticable.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « impraticable »

Im…, et praticable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Mot dérivé de praticable avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « impraticable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
impraticable ɛ̃pratikabl

Citations contenant le mot « impraticable »

  • Quelques générations encore, et le rire, réservé aux initiés, sera aussi impraticable que l'extase. De Emil Michel Cioran / Syllogismes de l’amertume
  • L’idée d’être heureux à travers la vie des autres est impraticable, voire impossible. De Rodrigo Moreno / Evene.fr - Mars 2007
  • Toutes les grandes choses qui ne sont pas exécutées paraissent toujours impraticables à ceux qui ne sont pas capables de grandes choses. De Cardinal de Retz / Mémoires
  • Longue de 185 kilomètres, la route nationale Mamou-Faranah est devenue quasiment impraticable. Déjà dégradée, son état s’est empiré depuis le début de la saison pluvieuse. Aujourd’hui, il faut 6 à 7 heures pour parcourir cette distance. Des trous remplis d’eau, mais aussi de la boue sont visibles à plusieurs niveaux, ce qui rend difficile le passage des véhicules. Seuls les chauffeurs courageux, comme maître Ismaël Mansaré, s’y aventurent encore. Et cela, avec tous les risques. Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde, Route nationale Mamou-Faranah : un véritable calvaire pour les usagers - Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profondeGuinée Matin – Les Nouvelles de la Guinée profonde
  • Les services techniques de la Ville de Lorient sont intervenus en urgence, ce jeudi 16 juillet, en fin de matinée, pour sabler la chaussée du cours de la Bôve, rendue glissante et impraticable après le déversement de plusieurs litres d’huile. L’incident s’est produit sur un camion de ramassage des ordures ménagères au niveau de l’intersection avec la rue Nayel. La route a été bloquée à la circulation pendant l’intervention des équipes de nettoyage. Les branches des arbres auraient aussi été aspergées pendant l’incident. Le Telegramme, Huile sur la chaussée : le cours de la Bôve fermé à la circulation - Lorient - Le Télégramme
  • “Le problème accru aujourd’hui, c’est l’état délabré de la route de la localité. En hiver, cette piste est impraticable et boueuse. Nous demandons son aménagement”, a déclaré un habitant de cette localité, qui a fait partie d’une délégation reçue hier par un adjoint du P/APC d’Aghbalou. La commune, par le biais du vice-président de l’Assemblée, s’est engagée à prendre en charge la route en question en établissant une fiche technique, d’après notre interlocuteur. En plus de la route, la localité souffre de la pénurie d’eau potable depuis plus d’un mois à cause d’une vanne tombée en panne et non encore réparée. La localité de Tagnit n Ath Hemmou n’a droit à l’eau potable qu’une heure par semaine. http://www.liberte-algerie.com/, La route menant à Tagnit N’Ath Hemmou impraticable: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com

Traductions du mot « impraticable »

Langue Traduction
Anglais impracticable
Espagnol impracticable
Italien impraticabile
Allemand undurchführbar
Chinois 不切实际的
Arabe غير عملي
Portugais impraticável
Russe невыполнимый
Japonais 実行不可能
Basque ezinezkoa
Corse impracticable
Source : Google Translate API

Synonymes de « impraticable »

Source : synonymes de impraticable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « impraticable »

Partager