La langue française

Inondation

Définitions du mot « inondation »

Trésor de la Langue Française informatisé

INONDATION, subst. fém.

A. − Action d'inonder; résultat de cette action.
1. Submersion des terres par les eaux en crue d'un cours d'eau, d'un lac ou par celles de la mer à la suite d'un raz de marée ou de la rupture de digues. Les inondations successives de la mer dans le pays (Verlaine, Œuvres compl., t. 5, Quinze jours en Holl., 1893, p. 255).La putréfaction des cadavres rejetés par l'eau après les grandes inondations (J. Rostand, Genèse vie,1943, p. 11):
1. ... l'inondation n'est pas partout bienfaisante. Avant d'alluvionner, elle creuse, emporte, détruit, bascule les arbres. Les sédiments qu'elle amène se composent, plus souvent que de limon, de graviers et de sables impropres à la culture. Meynier, Pays. agraires,1958, p. 98.
2. Action de couvrir d'eau volontairement une partie du pays, résultat de cette action. Irrigation par inondation; inondation des rizières. En général, pour remédier à la sécheresse, on recourt à l'irrigation plus qu'à l'inondation (Meynier, Pays. agraires,1958, p. 98).Projet de substituer l'irrigation à l'inondation et de joindre le Nil à la mer Rouge (Lefebvre, Révol. fr.,1963, p. 516).
3. P. exagér. Hier, inondation de ma cabine, au petit matin, lors du lavage du pont (Gide, Voy. Congo,1927, p. 684).
B. − P. anal.
1. PATHOL. Épanchement.
a) Inondation bronchique. ,,Syndrome d'origine mécanique ou réflexe, observé surtout chez le jeune enfant après extraction d'un corps étranger trachéo-bronchique`` (Méd. biol. t. 2 1971).
b) Inondation des ventricules, inondation ventriculaire. Irruption de sang dans les ventricules cérébraux. Enfin l'accès comateux oblige à passer en revue toutes les affections susceptibles d'entraîner le coma : (...), l'inondation ventriculaire, etc. (Rieuxds Nouv. Traité Méd., fasc. 5, 1, 1924, p. 190).Il faisait tous les vœux personnels pour une inondation pépère des deux ventricules (Céline, Mort à crédit,1936, p. 28).
c) Inondation glycosée. ,,Injection rapide d'une grande quantité (...) de glucose dans le sang`` (Méd. biol. t. 2 1971).
2. [L'analogie porte sur la quantité, sur la masse importante] Afflux, invasion.
a) Inondation + nom de chose.L'inondation de la Chine par le bouddhisme avec les immigrants hindous (Faure, Espr. formes,1927, p. 66):
2. Quel dommage que tu ne sois plus là. Il y a une inondation de pêches. On en a ramassé huit grands paniers aujourd'hui. Rivière, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1907, p. 239.
b) Inondation + nom de pers. 23 juillet.Aujourd'hui, inondation des orphéons et des orphéonistes (Goncourt, Journal,1865, p. 179).
Prononc. et Orth. : [inɔ ̃dasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1275 la grant inundacion « déluge » (Jean de Meun, Rose, éd. F. Lecoy, 17567); 1374 « débordement des eaux » (Bail, A.N. MM 29, fo122 rods Gdf. Compl.). 2. 1559 méd. « épanchement » (J. Falcon, Notabilia supra Guidonem scripta, p. 313 ds Sigurs, p. 441); 3. 1579 « envahissement, afflux » de pers. (Larivey, Les Laquais, V, 4 ds IGLF); 1656 de choses (Cardinal de Retz, éd. Chantelauze, VI, 155 : cette prodigieuse inondation de toute sorte de vices). Empr. au lat.inundatio « inondation, débordement ». Fréq. abs. littér. : 363. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 378, b) 770; xxes. : a) 494, b) 510.

Wiktionnaire

Nom commun

inondation \i.nɔ̃.da.sjɔ̃\ féminin

  1. Débordement d’eaux qui inondent un pays.
    • Si par malheur les crues de l’Ourthe coïncidaient avec celles de la Meuse, des inondations catastrophiques affectaient toute la vallée en aval de Liège. — (Jean Louis Kupper, Liège et l'église impériale: XIe-XIIe siècles, Librairie Droz, 1981, p.81)
    • Pour les années de crue moyenne (comme 1992), la crue contribue à l’inondation des plaines par phénomène de débordements successifs de seuils après sortie du lit mineur. — (Alex Delobel & ‎Maurice Tran, Les coléoptères des denrées alimentaires entreposées dans les régions chaudes, Paris : Orstom/CTA, 1993)
    • Les zones humides ont la capacité de retenir l’eau, de la stocker et ainsi de limiter les crues et inondations.— (Julie Lallouët-Geffroy, Cinq questions, cinq réponses, pour comprendre les zones humides, Reporterre, le 6 mai 2016)
  2. (Militaire) Tendre une inondation, Lâcher les eaux autour d’une place, d’une position, pour empêcher les approches de l’ennemi.
  3. Les eaux débordées.
    • L’inondation couvrait une immense étendue de pays.
    • Il entra dans la place en passant à travers l’inondation.
  4. (Figuré) (Péjoratif) Invasion d’un pays par une grande multitude de gens, d’une grande quantité de certaines choses :
    • Une grande inondation de barbares.
    • Une inondation de pamphlets, de brochures.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INONDATION. n. f.
Débordement d'eaux qui inondent un pays. L'inondation causée par les pluies, par la fonte des neiges. Les ravages de l'inondation. Les inondations périodiques du Nil fertilisent l'Égypte. En termes de Stratégie, Tendre une inondation, Lâcher les eaux autour d'une place, d'une position, pour empêcher les approches de l'ennemi.

INONDATION se dit également des Eaux débordées. L'inondation couvrait une immense étendue de pays. Il entra dans la place en passant à travers l'inondation. Il se dit, figurément, de l'Invasion d'un pays par une grande multitude de gens : Une grande inondation de barbares; et par dénigrement d'une Grande quantité de certaines choses : Une inondation de pamphlets, de brochures.

Littré (1872-1877)

INONDATION (i-non-da-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Action d'inonder. Il ne me parla que des réparations de sa maison, des inondations de la Seine, et sur le tout me dit que j'étais bien heureux d'avoir tant d'esprit, Scarron, Lett. Œuv. t. I, p. 239. L'inondation ne commence en Égypte que vers le 17 de juin, Buffon, Hist. nat. Preuv. th. terr. Œuv. t. II, p. 83, dans POUGENS. Le Nil n'est pas le seul fleuve dont les inondations sont périodiques et annuelles, Buffon, ib. p. 84. Celui [déluge] de Deucalion n'est que d'environ quinze cents ans avant l'ère chrétienne, et celui d'Ogygès de dix-huit cents ans ; tous deux n'ont été que des inondations particulières dont la première ravagea la Thessalie, et la seconde les terres de l'Attique, Buffon, 6e époq. nat. Œuv. t. XII, p. 291.

    Fig. Les grandes âmes ne sont pas celles qui aiment le plus souvent ; c'est d'un amour violent que je parle ; il faut une inondation de passion pour les ébranler et les remplir, Pascal, Amour.

    Faire des inondations autour d'une place, lâcher les eaux autour d'une place pour arrêter l'ennemi. Il couvrit d'inondations les passages par où les Français pouvaient pénétrer dans le reste du pays, Voltaire, Louis XIV, 10.

  • 2Les eaux débordées. L'inondation couvrait une immense étendue de pays.
  • 3 Fig. Afflux considérable de troupes armées ou non. On voit commencer l'inondation des barbares, Bossuet, Hist. I, 10. Il fallait un prince dont les États pussent d'un côté communiquer à l'Italie, et de l'autre résister aux inondations des Turcs, Voltaire, Mœurs, 120.

    Afflux de choses, quelles qu'elles soient. Disons un mot de Mme Reinié [marchande de modes qui venait demander de l'argent à Grignan]… mais comment vous serez-vous tirée de ses pattes et de ces inondations de paroles où l'on se trouve noyée, abîmée ? Sévigné, 26 oct. 1689. La mortalité introduite par le péché a attiré sur le genre humain cette inondation de maux, cette suite infinie de misères…, Bossuet, Concupisc. 3. Ces peines prescrites par l'Église ont été modérées, et dès là l'inondation des vices a commencé, Bourdaloue, Pénitence, 2e Av. p. 503. Il y eut alors [lors de la banqueroute du P. la Valette] une inondation de brochures et autant d'injures de part et d'autre qu'il y avait de jésuites en France, Voltaire, Mél. litt. Honnêt. littér. 7.

HISTORIQUE

XIIIe s. Il i sauveroient lor vies De la grant inundacion, Cum fist jadis Deucalion, la Rose, 17799.

XIVe s. Inundaciuns ou subversions des cités ou corrupcion de l'air, Oresme, Eth. 88.

XVIe s. Le sens auditif est pour recevoir les dites inondations [ondes sonores] ou circuitions, Paré, IV, 10. Lorsque la tumeur s'esleve en pointe, et que l'on sent une inondation ou fluctuosité à la partie…, Paré, V, 10.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

INONDATION, s. f. (Phys.) débordement d’eaux qui sortent de leur lit.

« Presque tous les pays arrosés par de grands fleuves, dit M. de Buffon dans le premier volume de son histoire naturelle, sont sujets à des inondations périodiques sur tous les pays bas & voisins de leur embouchure ; & les fleuves qui tirent leurs sources de fort loin, sont ceux qui débordent le plus régulierement. Tout le monde a entendu parler des inondations du Nil ; il conserve dans un grand espace, & fort loin dans la mer, la douceur & la blancheur de ses eaux. Strabon & les autres anciens auteurs ont écrit qu’il avoit sept embouchures ; mais aujourd’hui il n’en reste que deux qui soient navigables ; il y a un troisieme canal qui descend à Alexandrie, pour remplir les citernes, & un quatrieme canal qui est encore plus petit ; comme on a négligé depuis fort long-tems de nettoyer les canaux, ils se sont comblés : les anciens employoient à ce travail un grand nombre d’ouvriers & de soldats, & tous les ans, après l’inondation, l’on enlevoit le limon & le sable qui étoient dans les canaux ; ce fleuve en charrie une très-grande quantité. Tout le plat pays de l’Egypte est inondé par le Nil ; mais ce débordemement est bien moins considérable aujourd’hui qu’il ne l’étoit autrefois (voyez Fleuve) ; car Herodote nous dit que le Nil étoit cent jours à croître, & autant à décroître ; si le fait est vrai, on ne peut guère en attribuer la cause qu’à l’élevation du terrein que le limon des eaux a haussé peu-à-peu, & à la diminution de la hauteur des montagnes de l’intérieur de l’Afrique dont il tire sa source : il est assez naturel d’imaginer que ces montagnes ont diminué, parce que les pluies abondantes qui tombent dans ces climats pendant la moitié de l’année, entraînent les sables & les terres du dessus des montagnes dans les vallons, d’où les torrens les charient dans le canal du Nil, qui en emporte une bonne partie en Egypte, où il les dépose dans ses débordemens.

Le Nil n’est pas le seul fleuve dont les inondations soient périodiques & annuelles ; on a appellé la riviere de Pégu le Nil indien, parce que ses débordemens se font tous les ans régulierement ; il inonde ce pays à plus de trente lieues de ses bords, & il laisse comme le Nil un limon qui fertilise si fort la terre, que les pâturages y deviennent excellens pour le bétail, & que le riz y vient en si grande abondance, qu’on en charge tous les ans un grand nombre de vaisseaux, sans que le pays en manque. Quelques autres fleuves débordent aussi tous les ans (voyez Fleuve) ; mais tous les autres fleuves n’ont pas des débordemens périodiques, & quand il arrive des inondations, c’est un effet de plusieurs causes qui se combinent pour fournir une plus grande quantité d’eau qu’à l’ordinaire, & pour retarder en même tems la vîtesse du fleuve ». Voyez les articles Fleuve & Débordement.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « inondation »

Du latin inundatio (« inondation, débordement »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. inondacion ; espagn. inundasion ; ital inondazione ; du latin inundationem, de inundare, inonder.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « inondation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inondation inɔ̃dasjɔ̃

Citations contenant le mot « inondation »

  • Vieillard : À propos d'une inondation, d'un orage, etc., les vieillards du pays ne se rappellent jamais en avoir vu un semblable. Gustave Flaubert, Dictionnaire des idées reçues
  • Pour la fourmi, la rosée est une inondation. De Proverbe indien
  • Le mal s'insinue dans l'air du temps comme de l'eau sous une porte. D'abord presque rien. Un peu d'humidité. Quand l'inondation survient, il est trop tard. De Christian Bobin / La Plus que vive
  • J’aime les êtres qui ressemblent aux inondations. De Francis Picabia / Littérature - Novembre 1922
  • Les dégâts que j’ai causés dans cette délicate profession éclipsent ceux provoqués par les inondations de 1910. De Bourvil
  • Dans le Sud-Est, les inondations continuent. Les autorités locales prient instamment les Français de cesser d’envoyer leurs dons en liquide. De Jean-Jacques Peroni / Les Carnets d'un malfaisant
  • La Commission de la rivière Huaihe du ministère des Ressources en eau a haussé samedi la réponse de lutte contre les inondations du niveau IV au niveau III, alors que la rivière a connu sa première inondation cette année. , La Chine hausse la réponse d'urgence aux inondations sur la rivière Huaihe
  • Des orages d'une rare violence ont touché le nord et l'est de la Sicile mercredi, provoquant des inondations majeures et une tornade. Le bilan fait état de deux morts et de dégâts importants. Tameteo.com | Meteored, Orage historique en Sicile : 2 morts, des inondations et une tornade
  • Deux personnes sont mortes mercredi à Palerme, après avoir été bloquées dans leur véhicule au milieu d'une violente inondation. euronews, Palerme : deux morts dans des inondations dans la capitale sicilienne | Euronews
  • La centrale hydroélectrique des Trois Gorges sur le fleuve Yangtsé fonctionne à plein régime, avec une capacité de production combinée de 22,5 millions de kilowatts, alors que le niveau d'eau de son réservoir a augmenté après plusieurs cycles d'inondations, a annoncé jeudi la société China Three Gorges Corporation. , La centrale des Trois Gorges fonctionne à plein régime face aux inondations
  • “Les précipitations abondantes devraient se poursuivre” jusqu’à dimanche dans de larges zones du pays, a annoncé l’Agence de météorologie japonaise (JMA), en appelant à “une extrême vigilance” face aux risques d’inondations et de glissements de terrain. Elle a émis son deuxième niveau le plus élevé d’ordre d’évacuation pour plus de 450.000 personnes. De tels “ordres” sont toutefois sans caractère obligatoire de par la loi japonaise. Le HuffPost, Après des inondations dévastatrices au Japon, 450.000 personnes contraintes d'évacuer | Le HuffPost
  • Le centre et l’est de la Chine connaissent des inondations record. Des pluies récurrentes depuis juin ont inondé des régions entières dans les provinces du Jiangxi, du Hubei et du Hunan (centre), de l'Anhui, du Zhejiang, du Jiangsu (Est) ainsi que la municipalité de Chongqing (Sud-Ouest). Le nombre de morts ou de disparus dépasse largement la centaine. Des dizaines de milliers de logements sont endommagés et près de 38 millions d'habitants sont touchés par ces intempéries. Les précipitations se sont aggravées depuis la semaine dernière, inondant champs, villages et villes et provoquant des glissements de terrain meurtriers.  LCI, Inondations meurtrières dans le centre de la Chine, Wuhan menacée | LCI
  • Une pluie battante ralentissait lundi 6 juillet les opérations de secours sur l’île de Kyushu, dans le sud du Japon, ravagée par des inondations et des glissements de terrain survenus ce week-end. Les autorités locales craignaient un bilan d’une cinquantaine de morts. Treize personnes étaient par ailleurs toujours portées disparues. Le Monde.fr, Des inondations font une cinquantaine de morts au Japon
  • Après avoir subi d’importantes inondations et coulées de boue, le 17 avril, la commune d’Auberchicourt est reconnue en état de catastrophe naturelle par le ministère de l’Intérieur. La nouvelle vient d’être rendue publique, ce vendredi, par le biais du Journal Officiel. La Voix du Nord, Auberchicourt reconnue en état de catastrophe naturelle pour les inondations du 17 avril

Traductions du mot « inondation »

Langue Traduction
Anglais flood
Espagnol inundar
Italien alluvione
Allemand flut
Chinois 洪水
Arabe فيضان
Portugais inundar
Russe наводнение
Japonais 洪水
Basque uholde
Corse inundazioni
Source : Google Translate API

Synonymes de « inondation »

Source : synonymes de inondation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « inondation »

Inondation

Retour au sommaire ➦

Partager