La langue française

Immersion

Définitions du mot « immersion »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMMERSION, subst. fém.

A. −
1. [Correspond à immerger A 1; le compl. désigne qqc. qui, dans un liquide, subit un mouvement descendant] Le fait d'immerger; état de ce qui est immergé. Synon. bain, enfoncement.Immersion d'un câble téléphonique. [Dans la confection des câbles de mines] on a essayé le fer galvanisé (...). Mais cette immersion dans le zinc fondu (...) a donné des résultats peu satisfaisants (Haton de La Goupillière, Exploitation mines,1905, p. 1031).Si maintenant nous étudions à l'immersion les variétés cellulaires (...), nous sommes frappés par leur polymorphisme (Bory dsNouv. Traité Méd., fasc. 5, 1, 1924, p. 45).Les poissons vivant en bancs assez denses et dont la profondeur d'immersion est faible, tels les menhadens (Boyer, Pêches mar.,1967, p. 56).
Par immersion. Chez le peuple, l'usage s'est conservé de l'eau rendue ferrugineuse par immersion de clous oxydés (Fulcanelli, Demeures philosophales, t. 2, 1929, p. 134).On incruste soit des matières précieuses (or, ivoire) soit (...) des bois teintés par immersion dans un bain d'huile bouillante (Viaux, Meuble Fr.,1962, p. 46).
OPT. Objectif à immersion. ,,Objectif d'un microscope conçu pour être utilisé avec une goutte d'un liquide réfringent entre l'objet et la face d'entrée de l'objectif. Cette disposition permet d'augmenter la quantité de lumière pénétrant dans l'instrument ainsi que le pouvoir séparateur`` (Laitier 1969).
PHYS. Point d'immersion. ,,Point par lequel un rayon lumineux se plonge dans un liquide quelconque`` (Littré-Robin 1865).
2. [Correspond à immerger A 2] Action de jeter (un être animé) à l'eau pour (le) tuer. Synon. noyade.[Inculpés] de tentative d'assassinat, par immersion, sur la femme Brument (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Vente, 1884, p. 140).
En partic. [Correspond à immerger A 2; spécialement à propos d'un marin mort en mer] Action d'ensevelir dans la mer :
... à mon commandement, la planche bascula et on entendit le bruit sourd d'un grand remous dans les eaux (...). Le soir de l'immersion de Barazère, Yves avait amené son ami Jean Barrada dans ma chambre avec lui. Loti, Mon frère Yves,1883, p. 371.
RELIG. [Le compl. désigne qqn que l'on baptise par une immersion plus ou moins totale dans l'eau] Immersions baptismales; baptême avec, sans immersion. On baptiserait au nom du Père, du Fils et de l'Esprit, par aspersion ou immersion (A. France, Île ping.,1908, p. 43).[Les Convertis] se prêtaient à une immersion totale, à laquelle nous assistâmes (Gide, Ainsi soit-il,1951, p. 1190).
3. [Correspond à immerger A 3] Fait de s'enfoncer entièrement ou partiellement dans l'eau. L'immersion d'un sous-marin. À chacun de ces roulis en sens opposé, nous plongions de six ou sept pieds dans la vague (...) à la dernière immersion, je me sentis prêt à m'évanouir (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 274).Mademoiselle Fitz-Gérald passa ce gué comme un oiseau. Lionel fut moins heureux : le pied lui manqua à moitié route; il ne put éviter une légère immersion (Feuillet, Mar. monde,1875, pp. 63-64).
P. métaph. Étourdi par cette immersion violente dans une mer de mots (Fromentin, Dominique,1863, p. 55).
Dans le lang. mar. Le gouvernail de profondeur n'a pas seulement pour action de changer la direction de l'axe de la torpille par rapport à l'horizon; il provoque aussi des mouvements d'immersion ou d'émersion, suivant qu'il est en haut ou en bas (Ledieu, Cadiat, Nouv. matér. nav.,1890, p. 698).
B. − [Correspond à immerger B] Fait de plonger ou d'être plongé (dans une atmosphère quelconque). J'éprouve comme une certaine ivresse causée, je crois, par (...) cette immersion solaire de plus de douze heures (Fromentin, Été Sahara,1857, p. 192).
ASTRON. Immersion d'un astre. ,,Disparition d'un astre eclipsé ou occulté. On parle ainsi de l'immersion de la Lune ou des satellites de Jupiter lorsqu'ils entrent dans la zone d'ombre créée par la Terre ou Jupiter`` (Astron. 1973).
C. − Au fig. [Correspond à immerger C]
1. Fait de plonger ou d'être plongé (dans une certaine ambiance, une occupation). Ses longs mois d'immersion dans la solitude africaine (Maurras, Kiel et Tanger,1914, p. 51).
2. [Avec la seule idée de mouvement descendant et de disparition progressive] Avant la totale immersion du soleil, de grands faisceaux d'une lumière oblique, souvent interceptée, colorent encore quelques hautes prairies (...) à mesure qu'il s'enfonce (Dusaulx, Voy. Barège, t. 1, 1796, p. 342).
3. P. ext. Fait de se fondre (dans quelqu'un ou dans quelque chose). Le retour en Dieu, la fusion, l'immersion totale dans le divin, n'est-ce pas le retour, la fusion, l'immersion dans l'infini qui nous attend après la mort? (Maeterlinck, Ombre des ailes,1936, p. 18).
REM.
Immersif, -ive, adj.Fait par immersion. Chim. Calcination immersive. Épreuve de l'or par immersion dans l'acide nitrique ou eau forte. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth. : [im(m)ε ʀsjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1374 (J. Goulain, Trad. du Ration. de G. Durant, B.N. 437, fo30 vods Gdf. Compl.). Empr. au lat.immersio, -onis de même sens, formé sur le supin immersum de immergere, v. immerger. Fréq. abs. littér. : 62.

Wiktionnaire

Nom commun

immersion \i.mɛʁ.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’immerger dans l’eau ou dans quelque autre liquide.
    • Soumise à des alternatives d’émersion et d’immersion d'amplitude et de durée variables, la grève est occupée par des groupements […] constitués essentiellement par des espèces amphibies adaptées aux « variations du niveau hydrostatique ». — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 54)
    • De nos jours, ces obstacles ont été levés grâce à la création des quatre pièces de base de l’équipement servant à l’immersion en apnée: le masque, les palmes, le tuba et la combinaison de plongeur […]. — (Umberto Pelizzari & Stefano Tovaglieri, Apnée: De l'initiation à la performance, Éditions Amphora, 2005, p.43)
  2. (Marine) Cérémonie qu’on observe pour mettre le corps d'un défunt à la mer.
    • Si l'un des pèlerins venait à mourir sur le bateau, le capitaine devrait ne point pratiquer aussitôt l’immersion, mais bien atterrir quelque part et faire ensevelir le défunt dans un cimetière. — (« Pèlerinage en Terre Sainte au temps jadis », dans Jérusalem, tome 4, 1911, p. 368)
  3. (Astronomie) (Figuré) Entrée d’une planète dans l’ombre d’une autre planète.
    • L’immersion de la lune dans l’ombre de la terre.
  4. (Figuré) Passage d'une personne dans un environnement inconnu, dans une société étrangère, pour les comprendre mieux.
  5. (Figuré) Fascination, capture du spectateur dans l’atmosphère d’une œuvre (livre, film, jeu vidéo, etc.) qu’il consulte et dans laquelle il se sent transporté.
  6. (Numérique) État d’une personne plongée dans un environnement virtuel, généralement de façon volontaire.

Nom commun

immersion

  1. Immersion tirant d’eau.
  2. Absorbement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMMERSION. n. f.
Action d'immerger dans l'eau ou dans quelque autre liquide. Dans les premiers siècles du christianisme, on baptisait par immersion. En termes d'Astronomie, il se dit figurément de l'Entrée d'une planète dans l'ombre d'une autre planète. L'immersion de la lune dans l'ombre de la terre. En termes d'Optique, Point d'immersion. Point par lequel un rayon lumineux plonge dans un milieu quelconque.

Littré (1872-1877)

IMMERSION (i-mmèr-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • 1Action de plonger un corps dans l'eau ou dans quelque autre liquide. Dans les premiers siècles du christianisme on baptisait par trois immersions. On a vu les illusions des Anabaptistes, et on sait que c'est en suivant les principes de Luther et des autres réformateurs qu'ils ont rejeté le baptême sans immersion, Bossuet, Var. XV, p. 123. Les Grecs conservèrent toujours le baptême par immersion, Voltaire, Dict. phil. Baptême.
  • 2L'immersion des terres, état des terres sur lesquelles une eau déborde. Des digues qui protégent les terres contre l'immersion.
  • 3 Terme d'astronomie. Commencement d'une éclipse, c'est-à-dire l'instant où une planète commence à être obscurcie par l'interposition d'une autre, entre dans l'ombre d'une autre planète. L'immersion de la lune dans l'ombre de la terre.

    Terme d'optique. Point d'immersion, celui par lequel un rayon lumineux se plonge dans un milieu quelconque.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

IMMERSION, s. f. (Gramm.) action par laquelle on plonge quelque chose dans l’eau, ou dans tel autre fluide. Voyez Fluide.

Dans les premiers siecles du Christianisme, on baptisoit par immersion, par trois immersions. On prétend que cette coûtume subsiste encore en Portugal & chez les Anabatistes. Voyez Baptême. Elle a cessé dans le treizieme siecle dans l’église latine, & on lui a substitué le baptême par infusion, comme il se pratique aujourd’hui : mais le baptême par immersion est encore en usage dans l’église greque. (G)

Immersion, en termes d’Astronomie, se dit quelquefois lorsqu’une étoile ou une planete est si proche du soleil, qu’on ne peut la voir, parce qu’elle est comme enveloppée dans ses rayons. Voyez Occultation héliaque.

Immersion, se dit plus ordinairement pour signifier le commencement d’une éclipse de lune, c’est-à-dire, le moment où la lune commence à être obscurcie, & à entrer dans l’ombre de la terre.

On dit la même chose, mais moins proprement, de l’éclipse du soleil, lorsque le disque de la lune commence à le couvrir, & à le dérober à nos yeux. Voyez Eclipse.

Emersion est le terme opposé à immersion, & c’est le moment dans lequel la lune commence à sortir de l’ombre de la terre, celui où le soleil commence à montrer les parties de son disque que la lune nous cachoit.

Comme la lune n’est jamais entierement obscurcie dans ses éclipses, mais qu’elle conserve une couleur rougeâtre, le moment précis de son immersion, ou de son entrée dans l’ombre, n’est pas aisé à déterminer par observation ; il en est de même du moment précis de l’émersion. Au contraire dans les éclipses de soleil, le moment de l’immersion, ou le commencement de l’éclipse est instantané & très-remarquable, parce que la partie éclipsée du disque du soleil n’est pas simplement obscurcie, mais entierement cachée. Le moment de l’immersion, dans les éclipses de lune, arrive en même tems pour tous les peuples de la terre, il en est de même du moment de l’émersion ; cependant comme ces momens sont difficiles à déterminer, il est très-rare que deux observateurs placés dans le même endroit, les déterminent précisément à la même heure.

Immersion, se dit aussi en parlant des satellites de jupiter, & sur-tout du premier satellite, dont l’observation est d’une si grande utilité pour la découverte des longitudes. Voyez Satellites.

On appelle immersion du premier satellite, le moment auquel cette petite planete nous paroît entrer dans le disque de jupiter ; & émersion, le moment auquel elle paroît en sortir.

On observe les immersions depuis la conjonction de jupiter avec le soleil jusqu’à son opposition, & les émersions, depuis son opposition jusqu’à sa conjonction. La commodité de ces observations consiste en ce qu’on les peut faire de deux jours l’un au moins, pendant onze mois de l’année.

L’immersion des satellites de jupiter dans l’ombre de cette planete, est beaucoup plus aisée à déterminer avec précision que l’immersion de la lune, parce que ces satellites étant fort petits, s’obscurcissent & disparoissent presque dans un instant. C’est ce qui fait que les éclipses des satellites de jupiter donnent la longitude avec plus de justesse que les éclipses de lune. Voyez Longitude. Chambers. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « immersion »

Lat. immersionem, de immergere, immerger.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin immersio → voir in- et mergo.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « immersion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
immersion imɛrsjɔ̃

Citations contenant le mot « immersion »

  • Un document exceptionnel…trois mois en immersion dans le quotidien du tribunal de grande instance d’Evreux. Les coulisses de la Télévision, “Grands Reportages” : immersion au TGI d'Evreux sur les délits routiers, samedi 18 juillet sur TF1

Images d'illustration du mot « immersion »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « immersion »

Langue Traduction
Anglais immersion
Espagnol inmersión
Italien immersione
Allemand eintauchen
Chinois 浸没
Arabe غمر
Portugais imersão
Russe погружение
Japonais 没入
Basque murgiltze
Corse immersione
Source : Google Translate API

Synonymes de « immersion »

Source : synonymes de immersion sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « immersion »

Immersion

Retour au sommaire ➦

Partager