La langue française

Infatigable

Sommaire

  • Définitions du mot infatigable
  • Étymologie de « infatigable »
  • Phonétique de « infatigable »
  • Citations contenant le mot « infatigable »
  • Traductions du mot « infatigable »
  • Synonymes de « infatigable »
  • Antonymes de « infatigable »

Définitions du mot infatigable

Trésor de la Langue Française informatisé

INFATIGABLE, adj.

[En parlant d'un être animé, de sa condition physique ou d'un des traits de son attitude] Qui n'éprouve pas ou semble ne pas éprouver de fatigue; que la fatigue n'atteint pas. Athlète, chasseur, ennemi, esprit, globe-trotter, liseur, nageur, navigateur, ouvrier, parleur, savant infatigable. Cette espèce d'hommes est supérieure à celle de nos paysans; rien ne la rebute, rien ne la décourage, et elle est infatigable au travail (Chênedollé, Journal,1812, p. 70).Germain était un marcheur infatigable et un farouche chasseur. Grand, bien râblé (Theuriet, Mais. deux barbeaux,1879, p. 9):
1. ... mille allusions plus obscures encore à des faits purement circonstanciels nous ont été expliquées par le labeur collectif, vraiment héroïque, d'une armée de chercheurs : parmi eux, cet infatigable lexicologue, L. Sainéan... L. Febvre, Combats pour hist., L'homme, la légende, l'œuvre, 1931, p. 251.
P. anal. [En parlant de choses] Dont le rendement ne diminue pas; dont la puissance ne s'affaiblit pas. Pluie, vent infatigable. Sa plume, comme une navette infatigable, tissait son réseau serré sur les feuillets (Martin du G., Devenir,1909, p. 80).Ces contes ne sont pas plus incroyables que ne l'est l'existence vue d'une auto infatigable ou d'un balcon d'hôtel (Alain, Propos,1931, p. 1049).
P. ext. [En parlant de ce qui serait susceptible d'occasionner de la fatigue] Que rien ne peut lasser ou décourager, qui semble insensible à la fatigue. Activité, ardeur, bougeotte, patience, persévérance infatigable; soins infatigables. Au cours de tant d'années de patience et de labeur infatigable (Bosco, Mas Théot.,1945, p. 85).L'honorable M. Cernuschi (...) montre un zèle infatigable pour la défense de sa thèse (Doc. hist. contemp.,1876, p. 141):
2. Le zèle et le travail infatigable des missionnaires avoient préparé sur cet objet un ouvrage immense, qui auroit été infiniment utile à la philologie et à l'histoire de l'homme... J. de Maistre, Soirées St-Pétersb., t. 1, 1821, p. 142.
REM.
Infatigué, -ée, adj.Qui n'est pas fatigué, ou qui n'a pas été fatigué. Rôdeurs infatigués. Et comment vivons-nous, marcheurs qui d'âge en âge Allons en nous disant qu'on arrive demain, Marcheurs infatigués malgré nos fronts en nage? (Richepin, Mer,1886, p. 36).Mais d'être pendu je suis gai, (...) Pendu d'amour infatigué Au cul de ma mignonne (Richepin, Bombarde,1899, p. 98).Emploi subst. La violence lâche, l'hésitation brutale, (...) masquent pour la masse des dupes, des fatigués et des infatigués, le suprême abîme tout proche (Verlaine, Œuvres posth., t. 2, Voy. Fr., 1896, p. 43).
Prononc. et Orth. : [ε ̃fatigabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1470 amour infatigable (Livre de la discipline d'amour divine, fol. 86b, éd. 1537, Vaganay ds R. Ét. Rab. t. 9, p. 310); 1488 Dieu... infatigable (Mer des Histoires, I, 11c, éd. 1491 d'apr. H. Vaganay ds Rom. Forsch. t. 32, p. 88). Empr. au lat.infatigabilis « infatigable ». Fréq. abs. littér. : 545. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 096, b) 928; xxes. : a) 720, b) 450.
DÉR. 1.
Infatigabilité, subst. fém.Qualité de celui ou de ce qui est infatigable. On lui doit la mise en évidence de l'infatigabilité de la fibre nerveuse (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 1, 1961, p. 480).[ε ̃fatigabilite]. 1reattest. 1659 (Scarron, Lettre à M. De Villette, 12 nov. ds Œuvres [éd. 1786], t. 1, p. 263, cf. Littré); de infatigable, suff. -(i)té*.
2.
Infatigablement, adv.D'une manière infatigable, sans éprouver ou faire éprouver de fatigue. Nemirovitch-Dantchenko (...) avec ses 91 ans sonnés, (...) doyen de la littérature russe, travaille encore infatigablement (Arts et litt.,1936, p. 54-3).[ε ̃fatigabləmɑ ̃]. Att. ds. Ac. dep. 1694. 1reattest. 1486 louer infatigablement (La tres ample et vraye Expos. de la reigle de M. S. Ben., fo73b, ds Gdf. Compl.); de infatigable, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 53.
BBG. Darm. 1877, p. 205 (s.v. infatigabilité). - Quem. DDL t. 6 (s.v. infatigabilité).

Wiktionnaire

Adjectif

infatigable masculin et féminin identiques

  1. Qui ne peut être fatigué par le travail, par la peine.
    • L'esprit infatigable soutient le corps surmené ; il le relève, défaillant. Loin d'être accablé, écrasé par les besognes du présent, aux courtes heures du repos, il conçoit avec une lucidité merveilleuse les besognes de l'avenir. — (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
    • Les Cahiers Mac Orlan quant à eux, dont l’Association des amis est présidée par l’infatigable Francis Lacassin (et qui mena un combat homérique et imbrogliesque avec la municipalité de Saint-Cyr-sur-Morin, où l’écrivain avait sa maison), mettent un point d’honneur à publier des inédits de l’auteur du Quai des brumes. — (revue Livres de France, 2001)
  2. (Figuré) Incessant.
    • J'arrivai à Douvres le lendemain, vers deux heures, par une pluie infatigable. — (Tristan Bernard, Secrets d'État, chap. XXVI ; Éditions Cosmopolites, Paris, s. d., page 222)
    • La société populaire de la commune de Thin-le-Moutier, district de Libre-Ville [Charleville], département des Ardennes, félicite la Convention nationale sur ses infatigables travaux. — (Archives parlementaires de 1787 à 1860: recueil complet des débats législatifs et politiques des chambres françaises, France, Assemblée nationale, 1994)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INFATIGABLE. adj. des deux genres
. Qui ne peut être fatigué par le travail, par la peine. Un travailleur infatigable. Coureur infatigable. Cheval infatigable. Un corps infatigable. Un esprit infatigable. Zèle, ardeur infatigable.

Littré (1872-1877)

INFATIGABLE (in-fa-ti-ga-bl') adj.
  • Qui ne peut être fatigué. Infatigable appui du pouvoir légitime, Corneille, Tois. d'or, Prol. 5. De leurs vers fatigants lecteurs infatigables, Molière, F. sav. III, 5. Mon fils est infatigable, il lit cinq heures de suite si on veut, Sévigné, 582. Des hommes… infatigables à disputer et à écrire, et d'autant plus triomphants en apparence qu'ils sont plus évidemment convaincus, Bossuet, 1er avert. 1. [Cromwell] également actif et infatigable dans la paix et dans la guerre, Bossuet, Reine d'Anglet. Tous deux [le Tellier et son fils Louvois] étaient infatigables dans le travail, simples et austères dans leur vie privée, Condorcet, Courtanvaux.

    Il se dit des choses. Vos ordres me seront des lois inviolables, J'aurai pour les remplir des soins in fatigables, Corneille, Tois. d'or, II, 1. Surtout j'admire en vous ce cœur infatigable Qui semble s'affermir sous le faix qui l'accable, Racine, Mithr. III, 1. Je fais plus, je respecte un zèle infatigable, Voltaire, Catil. I, 5. Louis voulait une gloire sûre ; mais, en ne voulant pas l'acheter par un travail infatigable, il la perdit, Voltaire, Louis XIV, 10.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

INFATIGABLE, adj. (Gramm.) qu’on ne peut lasser. Voyez Fatigue.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « infatigable »

Du latin infatigabilis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. infatigabilis, de in… 1, et fatigare, fatiguer. On a dit dans le XVIe siècle indefatigable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « infatigable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
infatigable ɛ̃fatigabl

Citations contenant le mot « infatigable »

  • Fananatique : qui consacre, à célébrer les femmes ou à les séduire, une ardeur infatigable. De Alain Finkielkraut / Petit fictionnaire illustré
  • Il y a dans la douleur une pureté infatigable, la même que dans la joie, et cette pureté est en route dessous les tonnes d’imaginaire congelé. De Christian Bobin / L’Inespérée
  • Voilà cinq ans que « Nini la chance » s’est retirée avec sa nièce Mimi sur les hauteurs de Cannes, dans la villa Dolly, achetée avec son mari, Bruno (décédé en 1989). Après plus de soixante ans de galas, passés dans les trains, les avions et les voitures, la native de Bruxelles savoure aujourd’hui une vie plus paisible, mais pas plan-plan pour autant. Et ne lui parlez surtout pas de retraite : « Un mot qu’il faut enlever du dictionnaire ! » Comme le montre le joli documentaire de Cyrille Gallais, intitulé Annie, la passion ne l’a jamais quittée. Bon pied bon œil, l’interprète de Six roses cultive sa forme en cultivant des fl eurs dans son grand jardin. Mais il lui arrive encore de travailler. En effet, cette infatigable enregistre des contes pour enfants, écrits par sa compatriote Nadine Monfi ls. , Annie Cordy : Les 10 secrets d'une star infatigable ! - France Dimanche
  • Marie-Gabrielle Gagnadre était incontournable dans le paysage politique local. Elle était infatigable aussi. Maire de Lezoux de 1989 à 2014, elle a siégé pendant 25 ans au Département du Puy-de-Dôme. Décédée samedi dernier, à l'âge de 83 ans, elle sera inhumée ce vendredi 17 juillet à Lezoux. France Bleu, Puy-de-Dôme : Marie-Gabrielle Gagnadre, ancienne maire de Lezoux, est décédée
  • Tony était un éditeur visionnaire, un amoureux infatigable de la culture urbaine et un ami fidèle. Il manquera énormément à sa famille, ses amis et ses collègues. Sa vie et son travail ont inspiré des millions de personnes qui n'ont pas eu la chance de le connaître personnellement. Time Out Paris, Le fondateur de Time Out, Tony Elliott, est décédé

Traductions du mot « infatigable »

Langue Traduction
Anglais tireless
Espagnol incansable
Italien instancabile
Allemand unermüdlich
Chinois 不知疲倦
Arabe بلا كلل
Portugais incansável
Russe неутомимый
Japonais たゆまぬ
Basque nekaezina
Corse stancu
Source : Google Translate API

Synonymes de « infatigable »

Source : synonymes de infatigable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « infatigable »

Partager