La langue française

Indice

Sommaire

  • Définitions du mot indice
  • Étymologie de « indice »
  • Phonétique de « indice »
  • Citations contenant le mot « indice »
  • Traductions du mot « indice »
  • Synonymes de « indice »

Définitions du mot « indice »

Trésor de la Langue Française informatisé

INDICE, subst. masc.

I. − Signe qui révèle l'existence d'une chose. Faible, léger indice; indice puissant, sûr, trompeur; être l'indice d'une chose; déceler, fournir, montrer un indice.
A. − [Le compl. de nom désigne un fait, un événement, un sentiment, un trait de caractère] Synon. indication, marque, trace.Christophe cherchait en vain le regard d'Anna. Elle ne le regardait pas. Nul indice de trouble, et toujours dans ses moindres mouvements, cette assurance et cette noblesse inhabituelles (Rolland, J.-Chr., Buisson ard., 1911, p. 1380).En tout cas, pour l'instant aucun indice de mieux (Martin du G., Thib., Belle sais., 1923, p. 877).Un regard fuyant est un indice de non-agressivité (Pethoud, Organ. industr. et comm.,1931, p. 118).
[Avec un adj. dér. jouant un rôle comparable à celui d'un compl. déterm.] Dans l'art de Vermeer la lumière est l'indice humain (Du Bos, Journal,1928, p. 127):
1. La grève générale, impuissante comme méthode révolutionnaire, n'en est pas moins, par sa seule idée, un indice révolutionnaire de la plus haute importance. Elle est un avertissement prodigieux pour les classes privilégiées, plus qu'elle n'est un moyen de libération pour les classes exploitées. Jaurès, Ét. soc.,1901, p. 120.
[Avec une prop. rel. spécifiant ce qui est révélé] Pour pouvoir exercer, un mari doit faire une étude profonde du livre de Lavater, s'en pénétrer, habituer son œil et son entendement à voir, à juger, à saisir, avec une étonnante promptitude, les plus légers indices physiques par lesquels l'homme trahit sa pensée (Balzac, Physiol. mar.,1826, p. 151).
[Sans compl. exprimé] Il se sentit filé, traqué. Aucun indice matériel, rien. Une certitude qui venait comme de son subconscient et qui s'imposait. Ce n'était peut-être qu'une imagination, mais il en avait plus peur que d'un danger réel (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 186):
2. Les sciences elles-mêmes ne dépasseraient pas la probabilité morale, si on ne pensait qu'à la part prise par le témoignage et l'autorité dans leur mouvement et leur établissement. L'histoire la plus avérée ne la dépasse pas, non plus que la constatation de faits particuliers actuels, sur indices et témoignages, quoique pour un très-grand nombre de cas historiques et moraux la conviction obtenue l'emporte sur celle que donnerait une probabilité calculée, si élevée qu'elle fût. Renouvier, Essais crit. gén., 3eessai, 1864, p. lx.
Être l'indice que.Être le signe que. Malheureusement, son père ne bougeait pas de sa chambre, indice que les choses ne pressaient pas (Châteaubriant, Lourdines,1911, p. 246).Ce mélange ne doit jamais ni changer d'aspect, ni tourner, même après un temps assez long, sinon ce serait l'indice que les différents ingrédients n'auraient pas été suffisamment travaillés (Arts et litt.,1935, p. 30-5):
3. Une sorte de lumière légère sort de ces misérables comme si la conscience ne leur pesait plus. Ces lamentables tribus de l'ombre n'ont plus seulement l'audace désespérée des actions, elles ont l'audace insouciante de l'esprit. Indice qu'elles perdent le sentiment de leur criminalité, et qu'elles se sentent jusque parmi les penseurs et les songeurs je ne sais quels appuis qui s'ignorent eux-mêmes. Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 205.
B. − Spécialement
1. Dans le domaine de la chasse.Signes (voies de la nuit, empreintes pour les grands animaux, plumes et crottes pour les canards, traces de sang des animaux blessés) permettant à un chasseur de supposer les actions, le degré d'inquiétude ou de sécurité de tel ou tel animal (d'apr. Burn. 1970 et Duchartre 1973).
2. Dans le domaine du dr., le plus souvent au plur.[Le compl. de nom désigne un crime, un méfait] Fait connu qu'un raisonnement inductif tend à établir comme preuve d'un fait contesté. Avoir des indices de la trahison, du crime, de qqn. Ce fut là surtout que la boucherie devint effroyable : des hommes, des enfants, condamnés sur un indice, les mains noires de poudre, les pieds simplement chaussés de souliers d'ordonnance; des innocents dénoncés à faux, victimes de vengeances particulières, hurlant des explications, sans pouvoir se faire écouter (Zola, Débâcle,1892, p. 627).Tous les indices corroborent, tout est contre vous (Montherl., Pitié femmes,1936, p. 1186).Il faut que je sois vraiment stupide, dit Paule gaiement. Depuis si longtemps, j'ai tous les indices en main. Et c'est seulement cette nuit que le puzzle s'est reconstitué (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 410).
DR. FISCAL, au plur. ,,Signes apparents qui indiquent avec probabilité la matière imposable`` (Barr. 1974).
3. GÉOL., au plur. Manifestations à la surface du sol d'un fait géologique, et en particulier de la présence d'hydrocarbures ou de minerais. Le prospecteur observe (...) les indices (...) sans oublier de les situer sur sa carte (D.C.F.G.1976).
4. Dans le domaine de la mar.,,Tout ce qui fait juger de l'approche d'une terre`` (Littré). Les indices sont très variables, tels que le changement de couleur de la mer, les oiseaux, les poissons, les grains, les orages, l'état du ciel, de l'horizon et autres signes dans le tems (Will.1831) :
4. Cook, en 1769, et Furneaux, en 1775, ont fait des routes qui, si ces terres existaient à la place que les géographes leur assignent, auraient mis ces navigateurs à portée, sinon de les voir, du moins d'apercevoir quelque signe, quelque indice de terre; et on sait que ni l'un ni l'autre n'en aperçut aucun. Voy. La Pérouse,t. 1, 1797, p. 88.
5. MÉD., vieilli. Indice(s) d'une maladie, d'une lésion. Signe(s) qui révèle(nt) une maladie. Synon. symptôme :
5. − Écoutez, monsieur, dit-elle en le faisant asseoir auprès d'elle et déployant ces câlineries charmantes de la femme habituée à plaire, je vais vous raconter une histoire aussi extraordinaire, aussi compliquée qu'un drame du boulevard. − Oh! oh! pensa le docteur, voici l'indice de folie, c'est incontestable. Le fou aime à raconter et se croit toujours victime d'une persécution quelconque. Ponson du Terr., Rocambole, t. 1, 1859, p. 476.
C. − SÉMIOL., LING.
1. [Dans la terminol. de Ch.-S. Peirce, p. oppos. à icône et à symbole] Signe non conventionnel fondé sur un rapport de contiguïté avec la réalité signifiée (ainsi la fumée pour le feu; les traces de balle pour un coup de feu).
2. [Chez L. Tesnière, p. oppos. à translatif et à jonctif] Élément ayant pour fonction de signaler la catégorie d'un mot (ainsi l'article la dans la table signale que table est un substantif).
3. Indice de classe. ,,Élément préfixal ou suffixal employé dans certaines langues pour indiquer à quelle catégorie ou classe appartient le mot`` (Mar. Lex. 1933, p. 48).
II. − MATH., LOG., LING. Notation distinctive dont on affecte un symbole lorsque celui-ci doit représenter plusieurs objets de même nature (d'apr. Sc. 1962). (a1« a indice 1 » an« a indice n »; qqc1change qqc2/qqc2a changé...)
Rem. Écrit en dessous de la ligne, s'oppose à exposant.
En partic. Indice d'un radical. Caractère placé entre les branches d'un radical pour indiquer le degré de la racine à extraire : n (d'apr. Quillet 1965).
DOCUMENTOL. Indice classificateur. ,,Ensemble des symboles de la notation qui désignent la division précise d'un système de classification`` (Rolland-Coul. 1969). Classer, par exemple, des livres d'après la matière dont ils traitent, et d'après la langue dans laquelle ils sont écrits. Une série d'objets ainsi classés ou disposés suivant deux séries d'indices ou de numéros de rappel, s'appelle une série à double entrée (Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 359).
MUS. ,,Chiffre dont on affecte les noms des notes pour en indiquer l'emplacement parmi les différents octaves qui constituent l'échelle sonore pratique`` (Mus. 1976). Pour désigner avec précision l'octave à laquelle appartient un son donné sans avoir à se servir de la portée, on est convenu d'attribuer à chaque octave un nod'ordre (ou pour employer le terme spécial un indice) (Gevaert, Instrument.,1885, p. 24).
III.
A. − Nombre indiquant le rapport entre deux ou plusieurs grandeurs et permettant de classer, de hiérarchiser. On appelle indice de transport ou vitesse relative d'un ion, dans un électrolyte, le rapport de la vitesse de cet ion à la somme des vitesses des ions formés dans cet électrolyte (Gasnier, Dépôt métall.,1927, pp. 181-182).
B. − Spécialement
1. ANTHROPOL. Rapport entre deux dimensions du squelette permettant d'étudier hommes et animaux, de classer les différentes races. Indice de taille; indice corporel, orbitaire. Les Tavastiens ont un indice céphalique de 81 (Haddon, Races hum.,1930, p. 125).Un groupe de peuples (...) avec des gradations de la couleur de la peau, de la taille, de l'indice nasal et d'autres caractères (Haddon, Races hum.,1930p. 286).
2. ASTRON. Une étoile de classe spectrale B rayonne plus d'énergie dans le bleu que dans le jaune. Sa magnitude B sera alors numériquement plus faible que sa magnitude V (...). Cette quantité B − V, appelée « indice de couleur », nous donne donc des renseignements sur la distribution spectrale de l'énergie dans l'étoile, donc sur la température superficielle. Au contraire de la magnitude, l'indice de couleur d'une étoile présente l'avantage d'être indépendant de la distance de l'étoile (Astron.1973, p. 164).
3. CHIM. Indice d'octane ou nombre d'octane. ,,Indice du pouvoir antidétonant d'un carburant par rapport à un carburant spécial de référence (mélange d'iso-octane et d'heptane)`` (Guerber 1967). Les progrès du traitement du pétrole ont abouti à la production de supercarburants d'un indice d'octane proche de 100, qui ont permis de relever le rapport de compression des moteurs, et en conséquence d'augmenter leur puissance sans accroître la consommation de carburant et sans inconvénient de combustion détonante (Guerber1967).
4. ÉCON. ,,Rapport entre deux valeurs d'une même grandeur qui permet d'évaluer l'évolution de cette grandeur entre deux époques`` (Manag. 1971). Indices de la production industrielle, des offres et demandes d'emplois, des échanges extérieurs, des valeurs mobilières; indices boursiers. Les indices de la Bourse de Paris (...) ont été hier, 18 janvier, les suivants : valeurs métropolitaines 1877; valeurs françaises d'outre-mer, 1344; (...) indice général, 1744 (Combat,19-20 janv. 1952, p. 5, col. 6).
Indice des prix ou nombre indice. ,,Rapport statistique (généralement multiplié par 100) entre la valeur moyenne unitaire d'un produit observée à un moment donné et sa valeur à une date prise comme base`` (Branc. Écon. 1978). Sur la base de juillet 1975 : 100, le prix de la tonne de café à la Bourse de Londres était à l'indice 800 en mars 1977. Autrement dit la tonne de café qui valait 500 livres en juillet 1975 atteignait 4 000 livres en mars 1977, le prix était multiplié par 8 en moins de 2 ans (Branc.Écon.1978).
Indice (général) des prix ou indice du coût de la vie. Moyenne des indices unitaires de divers articles spécialement choisis, et qui reflète les variations du coût de la vie. Ces messieurs du patronat ont osé déclarer que « de l'examen des indices officiels du coût de la vie, il résultait que les conditions prévues pour la révision des accords de salaires n'étaient pas remplies » (L'Humanité,19 janv. 1952, p. 5, col. 1).
Indices pondérés. ,,Indices aux divers éléments desquels on attribue un certain poids en rapport avec leur importance dans la réalité, ce qui revient à leur affecter un certain coefficient`` (Branc. Écon. 1978).
5. MÉD. Indice de densité parasitaire, de détérioration mentale, de l'état nutritionnel; indice plasmodique, splénique, thérapeutique (Méd. Biol.t. 2, 1971).
6. PHYS. Indice de réfraction (d'un rayonnement). Rapport du sinus de l'angle d'incidence au sinus de l'angle de réfraction. La vitesse de la lumière dans un milieu transparent est en raison inverse de l'indice de réfraction (H. Poincaré, Théorie Maxwell,1899, p. 57).
C. − P. ext.
1. ,,Cote numérique correspondant à la mesure, ou à l'expression, à l'aide d'une échelle conventionnelle, des dimensions ou probabilités d'échéance de concepts ou phénomènes divers. Indice d'aridité, d'inflammabilité, de densité de peuplement, de risque immanent d'incendie, etc.`` (Métro 1975). On détermine l'indice capillaire d'un acide gras, que l'on peut encore appeler pouvoir émulsif, en mesurant le volume de gouttes obtenues au moyen d'une même burette (J. phys. et Radium,1935,p. 133d).
Indice critique d'oxygène. ,,Quantité d'oxygène minimale nécessaire à l'entretien de la combustion dans une atmosphère contenant un mélange variable d'oxygène et d'azote`` (cilf, 1974, no3 ds Clé Mots).
2. ADMIN. Indice de traitement. ,,Nombre affecté à un échelon d'un grade ou d'un emploi (...). L'ensemble des indices constitue le classement hiérarchique de tous les grades et emplois et forme la « grille indiciaire ». L'indice permet de calculer le traitement de chaque fonctionnaire en fonction du traitement de base`` (Admin. 1972). Être à l'indice 750; gagner 50 points d'indice :
6. Traitement budgétaire. Il dépend de l'indice brut correspondant à l'échelon du grade auquel appartient le fonctionnaire et de la valeur du traitement annuel attribué à l'indice 100. C'est le décret du 10 juillet 1948, modifié à diverses reprises, qui a fixé les indices hiérarchiques des fonctionnaires. Encyclop. éduc.,1960, p. 300.
REM.
Indicial, -ale, -aux, adj.,rare. Qui a valeur d'indice ou qui est fondé sur des indices. Chacun enquêtait, amorçait une piste, avançant son hypothèse, les uns tenant pour la méthode psychologique, les autres pour la preuve indiciale, les uns férus de raisonnement pur, d'idéalisme et d'absolu criminalistique, les autres de la soumission totale aux faits (Arnoux, Rêv. policier amat.,1945, p. 47).
Prononc. et Orth. : [ε ̃dis]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1.a) 1306 « dénonciation » (Ordonnance ds Langlois, Textes relatifs à l'hist. du Parl., 175); b) 1488 « signe qui indique quelque chose (ici une maladie) » (La Mer des Histoires, II, 21b, éd. 1491 d'apr. H. Vaganay ds Rom. Forsch. t. 32, p. 85); 2. a) 1851 phys. indice de réfraction (Cournot, Fond. connaiss., p. 11); b) 1873 math. (Lar. 19e); c) 1868 anthropol. indice céphalique (Broca ds B. Soc. d'anthropol., 2esérie, t. III). Empr. au lat.indicium « révélation, dénonciation, signe, indice », on trouve en a. fr. la forme endice (ca 1160, Eneas, 556 ds T.-L.). Fréq. abs. littér. : 928. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 011, b) 1 119; xxes. : a) 855, b) 1969. Bbg. Hamon (P.). Analyse du récit. Fr. mod. 1974, t. 42, pp. 144-145. - Quem. DDL t. 8.

Wiktionnaire

Nom commun

indice \ɛ̃.dis\ masculin

  1. Signe apparent et probable qu’une chose existe ou s'est produite.
    • Le surlendemain […] dans la soirée, la couleur bleue de l'eau, indice des grands fonds, m'apprenait ma sortie du golfe de Panama. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Les recherches portant sur l'apparition des premiers indices d’anthropisation et l’évolution du signal anthropique sur le territoire français se sont particulièrement multipliées au cours de ces dernières années […]. — (Émilie Gauthier, Forêts et agriculteurs du Jura: les quatre derniers millénaires, Presses universitaires franc-comtoises, 2004, p.31)
  2. Nombre permettant un classement ou une indexation.
    • Le crâne morvandeau, en définitive, semble trouver son indice moyen de largeur vers 84, ce qui le classe, sous ce rapport, avec les autres populations du type celtique. — (Hovelacque & Hervé, Crâne morvandeau, dans la Revue anthropologique, F. Alcan, 1893, p.163)
    • Bien que le système offre en théorie des possibilités infinies, les indices de plus de six chiffres sont généralement peu utiles. — (Wikipédia — Classification décimale de Dewey)
  3. (Mathématiques) Quotient, rapport ou ratio d'un nombre à un autre.
    • L’indice d'octane d'un carburant.
  4. (En particulier) Indicateur économique.
    • L’indice Dow Jones avait baissé de 508 points dès le 19 et le 20, plus rien n'était cotable, l’affolement fut général et les cotations durent être interrompues. — (Daniel Naulleau, Protection de la création informatique : problèmes posés par la fraude et la malveillance, 1991, dans Informatique, communication et société, p.82, L'Harmattan, 1993)
    • C'est ainsi que la quasi-totalité des prix des grands produits industriels connaissent au XIXe siècle un trend orienté à la baisse. Dans la sidérurgie française par exemple, les « fers et aciers ouvrés » passent de l’indice 100 en 1850 à l’indice 72 en 1911. — (Jean-Pierre Rioux, La révolution industrielle : 1780-1880, Éditions du Seuil, 1971, p.84)
  5. (Typographie) Notation de moindre corps, placée en position inférieure et à droite d'un élément du texte que l'indice complète; cette notation est utilisée entre autres pour numéroter des éléments d’ensembles dénombrables en mathématique ou exprimer des numéros atomiques en physique; l'indice est symétrique de l’exposant.
  6. (Informatique) Coordonnée caractérisant la position d’une case d’un tableur.

Forme de verbe

indice \ɛ̃.dis\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de indicer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de indicer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de indicer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de indicer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de indicer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INDICE. n. m.
Signe apparent et probable qu'une chose est, existe. Léger indice. Faible indice. Des indices trompeurs. Fournir des indices. Les indices d'un crime. On ne condamne pas un homme sur de simples indices. Je ne voyais aucun indice que ce lieu fût habité. Cette action est l'indice d'une belle âme.

Littré (1872-1877)

INDICE (in-di-s') s. m.
  • 1Signe apparent qui indique avec probabilité. Il n'avait point fait arrêter ceux qu'il soupçonnait, qu'il n'y eût été forcé par des indices évidents, Vaugelas, Q. C. VII, 1. Ton silence est suspect, et on le prend pour un indice d'un plus grand mal, Perrot D'Ablancourt, Lucien, Jupiter le tragique. Dès que la mère eut indice certain De sa grossesse…, La Fontaine, Herm. Qui m'en éclaircira, quels témoins ? quel indice ?…, Racine, Mithr. III, 4. On a des indices presque certains que son père et sa mère, qui furent tués en voyage lorsqu'elle n'avait que deux ou trois ans, étaient des étrangers de la première distinction, Marivaux, Marianne, 7e part. Nous attestons que nous n'avons jamais connu cet infortuné Calas que les huit juges de Toulouse firent périr sur les indices les plus faibles, contre les ordonnances de nos rois, Voltaire, Politique, Tolérance, Suite et conclusion. Toute la partie du Mont-Jura, qui commence aux confins du territoire de Schaffouse, et qui s'étend jusqu'au comté de Neufchâtel, offre en plusieurs endroits des indices certains de mines de fer, Buffon, Mém. t. IV, p. 79. À ces indices [de tremblement de terre], les hommes fuient de leurs maisons, et courent chercher dans l'enceinte des places ou dans la campagne un asile contre la chute de leurs toits, Raynal, Hist. phil. VIII, 26. De ses feux tôt ou tard j'acquerrai quelque indice, Ducis, Othello, IV, 1.
  • 2Dénonciation (sens qui a vieilli). Si pourtant quelque grâce est due à mon indice, Corneille, Cinna, V, 3. Mes esclaves en sont, apprends de leurs indices L'auteur de l'attentat, et l'ordre, et les complices, Corneille, Pomp. IV, 4. Si vous rompez le coup, prévenez les indices ; Perdez Sertorius, ou perdez vos complices, Corneille, Sert. I, 1.

    Par extension. Aussi sert-il [un oiseau] d'indice au chasseur pour chasser le gibier, Buffon, Oiseaux, t. IX, p. 408.

  • 3 Terme d'optique. Indice de réfraction, le rapport du sinus de l'angle d'incidence au sinus de l'angle de réfraction.
  • 4 Terme de marine. Tout ce qui fait juger de l'approche d'une terre.
  • 5Synonyme peu usité d'index, au sens de catalogue imprimé des livres défendus à Rome.

HISTORIQUE

XVIe s. La rougeur des viandes est indice qu'elles ne sont assez cuyctes, Rabelais, Garg. I, 39. Le peuple receut son indice, et fut son accusation ouïe en pleine assemblée, Amyot, Péric. 59. Les signes et indices du phlegmon sont tumeur, tension…, Paré, V, 8. Le chien… courut sus [aux meurtriers de son maître]… et par ce premier indice achemina la vengeance de ce meurtre, Montaigne, II, 191.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

INDICE. Ajoutez :
6 Terme d'anthropologie. Moyen d'indiquer les dimensions du crâne.

Indice céphalique, rapport de la largeur maximum du crâne à sa longueur maximum, qui alors est toujours représentée par 100 ; lorsqu'on dit que l'indice céphalique est 83, on entend que la largeur du crâne est les 0,83 de sa longueur.

Indice nasal, configuration du crâne indiquée par les termes platyrrhinien, mésorrhinien, leptorrhinien (voy. ces mots).

Indice orbitaire, rapport centésimal de la hauteur à la largeur de l'orbite.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « indice »

Du latin indicium (sens identique) dérivé d’index, indicis (« qui montre, qui indique », « indice », « indicateur », « en-tête », « liste »), formé de in- (« dans ») et du radical du verbe dicare (« dédier »). Indicare est un dénominatif d’index dont est issu « indiquer ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. indicium, de même racine que indicare, indiquer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « indice »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
indice ɛ̃dis

Citations contenant le mot « indice »

  • Son indice "Empire State" est remonté à 17,2 après -0,2 en juin. Boursorama, Etats-Unis : l'indice d'activité "Empire State" remonte plus que prévu en juillet - Boursorama
  • Attendu qu’un grand nez est proprement l’indice D’un homme affable, bon, courtois, spirituel, libéral, courageux, tel que je suis, et tel Qu’il vous est interdit à jamais de vous croire, Déplorable maraud ! De Edmond Rostand / Cyrano de Bergerac
  • Un fait hors de l'ordinaire est plutôt un indice qu'un embarras. De Arthur Conan Doyle / Sherlock Holmes
  • L'argent reste encore la meilleure mesure du succès d'une entreprise, parce qu'il est l'indice de la réalisation d'un rêve. De André Mathieu / Complot
  • Vil camus, sot camard, tête plate, apprenez Que je m’enorgueillis d’un pareil appendice, Attendu qu’un grand nez est proprement l’indice D’un homme affable, bon courtois, spirituel. De Edmond Rostand / Cyrano de Bergerac
  • On a souvent parlé de la couleur et de la saveur des mots. Mais on n'a jamais rien dit de leur tension, de l'état de tension de l'esprit qui les profère, dont ils sont l'indice et l'index, de leur chargement. De Paul Claudel
  • Intuition. Cette faculté prodigieuse à saisir les indices les plus subtils, ceux que personne n'aperçoit. De Jean-Claude Lalanne-Cassou / On a tué Charles Perrault
  • L'indice préliminaire du sentiment des consommateurs américains pour le mois de juillet 2020, mesuré par l'Université du Michigan, est ressorti à 73,2 seulement. Le consensus de marché était quant à lui logé à 79. En juin, le sentiment des consommateurs était déjà déprimé avec un indicateur de 78,1. La confiance des Américains ne semble pas plus vigoureuse ce mois. Bourse Direct, Etats-Unis : indice de confiance sans vigueur
  • En clôture à Bruxelles, l'indice BEL 20 a perdu 0,23%. Investing.com France, Belgique: Les marchés actions finissent en baisse; l'indice BEL 20 recule de 0,23% Par Investing.com
  • L’Insee a publié le dernier indice de référence des loyers : il a augmenté de 0,66% sur un an au 2e trimestre. Mieux Vivre Votre Argent, Loyers : l'indice de référence augmente encore un peu au second trimestre 2020
  • L'indice du marché immobilier américain de la National Association of Home Builders pour le mois de juillet 2020 est ressorti à 72, contre un consensus de 60 et un niveau antérieur de 58. Bourse Direct, Etats-Unis : bond de l'indice du marché immobilier
  • (CercleFinance.com) - L'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan a été mesuré à 73,2 points en estimation préliminaire au mois de juillet.Les économistes l'anticipaient pour leur part, en moyenne, à 79 points.L'indice 'UMich' est donc en baisse par rapport à son niveau affiché au titre du mois de juin, qui était de 78,1.Copyright © 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés. ABC Bourse, USA: baisse surprise de l'indice de confiance du Michigan
  • Chaque jour cette semaine, nous vous avons donné un indice pour découvrir une pépite de l’Aude. ladepeche.fr, Carcassonne. L’ÉNIGME DE LA SEMAINE - ladepeche.fr

Traductions du mot « indice »

Langue Traduction
Anglais index
Espagnol pista
Italien indice
Allemand index
Chinois 指数
Arabe فهرس
Portugais índice
Russe индекс
Japonais インデックス
Basque indizea
Corse indici
Source : Google Translate API

Synonymes de « indice »

Source : synonymes de indice sur lebonsynonyme.fr
Partager