La langue française

Incliné

Sommaire

  • Définitions du mot incliné
  • Phonétique de « incliné »
  • Citations contenant le mot « incliné »
  • Images d'illustration du mot « incliné »
  • Traductions du mot « incliné »
  • Synonymes de « incliné »
  • Antonymes de « incliné »

Définitions du mot « incliné »

Trésor de la Langue Française informatisé

INCLINÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de incliner* et emploi adj.
A. − [Correspond à incliner I A] Placé dans une position oblique par rapport notamment au plan horizontal. Rocher, siège incliné; toits très inclinés. Le gouvernail est très-incliné et s'emmanche à angle obtus dans la barre (Du Camp, Nil,1854, p. 200).Sa toison abondante et sombre réédifiée d'un tour de main, au petit bonheur, la coiffait du talpack incliné et frisé des anciens hussards de la garde (Courteline, Train 8 h 47,1888, 2epart., 7, p. 172).
B. − [Correspond à incliner I B] Courbé, penché vers le sol. Corps, front, visage incliné. Puis la valse emportant dans son rythme, pensive Comme un myosotis incliné sur la rive, Une vierge aux yeux bleus (Banville, Cariat.,1842, p. 159).
II. − Adjectif
A. − BOT. Tige inclinée. Tige des plantes qui s'élève en décrivant une courbe bien prononcée dont la convexité regarde le ciel (d'apr. Littré). Des anfractuosités sablonneuses des ruines ou des tumulus, sortaient des pavots à fleurs roses pendant au bout d'un pédoncule incliné d'un vert pâle (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 329).Urne inclinée. Urne des mousses qui se courbe vers la terre sous l'effet de la flexion du pédicule. (Ds Littré, Lar. Lang. fr.).
B. − MÉCAN. Plan incliné. Surface plane disposée de façon oblique par rapport à l'horizontale qui permet de diminuer l'effort fourni pour élever des corps pesants ou de ralentir la vitesse de leur descente. Les plans inclinés, qu'ils soient automoteurs ou non, doivent toujours utiliser le poids de la matière utile pour remorquer les bennes vides (Bresson, Manuel prospect.,1923, p. 336).Galilée s'émerveillait d'une bille qui roule sur un plan incliné, et Newton d'une pomme qui tombe de l'arbre. Choses communes; mais ils arrivaient à n'y plus rien comprendre (Alain, Propos,1933, p. 1168).V. arc-bouter ex. 10.
Prononc. : [ε ̃kline]. Fréq. abs. littér. : 960. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 435, b) 1 365; xxes. : a) 1 342, b) 1 318. Bbg. Archit. 1972, p. 214.

Wiktionnaire

Forme de verbe

incliné \ɛ̃.kli.ne\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe incliner.
    • Volodia s’était incliné, accoisé pour une fois. — (Cérignac, On tue chez Molière, librairie des Champs-Élysées, 1995, chapitre 2)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INCLINER. v. tr.
Mettre dans une situation oblique, par rapport au plan de l'horizon. Incliner un vase pour verser le liquide qu'il renferme. On incline un peu les mâts de certains bâtiments sur l'arrière. Incliner une surface plane. L'écliptique s'incline vers l'équateur de vingt-trois degrés et demi. Un plan qui s'incline sur un autre. Il signifie aussi Baisser, courber. Incliner le corps, la tête. Le vent incline la cime de cet arbre. L'arbre plie et s'incline. S'incliner respectueusement devant quelqu'un. L'univers s'incline devant son créateur. L'Asie entière s'inclinait devant ce conquérant. Figurément, S'INCLINER signifie Admettre, ne plus contester, renoncer à, se soumettre à. Devant cet argument je m'incline.

INCLINER s'emploie aussi comme verbe intransitif et alors il signifie Être penché. Un plan qui incline. Cette colonne semble incliner à gauche. Cette balance incline plus d'un côté que de l'autre. Il signifie au figuré Avoir du penchant, de la prédilection pour quelque chose, être porté à quelque chose. Incliner à la miséricorde, à la pitié, à la paix. Incliner vers la miséricorde. Incliner pour un avis, pour une opinion. J'incline pour cette couleur. J'incline à prendre ce parti. La victoire incline de ce côté, se dit en parlant de l'Armée qui commence à obtenir l'avantage dans une bataille.

Littré (1872-1877)

INCLINÉ (in-kli-né, née) part. passé d'incliner
  • 1Qui fait un angle par rapport à une certaine direction. Cette ligne, qui fait le milieu de la bande du nouveau continent, est inclinée à l'équateur d'environ 30 degrés, Buffon, Hist. nat. preuves théor. terre, Œuvres, t. I, p. 301. Un hexaèdre rhomboïdal dont les quatre faces sont inclinées relativement à leurs bases, Buffon, Min. t. VI, p. 94.

    En mécanique, plan incliné, plan qui n'est ni horizontal ni vertical, et qui, détruisant une partie du poids des corps, aide à monter les lourds fardeaux. Il n'y a que trois machines simples, les cordes, le plan incliné et le levier, Francœur, Mécanique, I, 3.

    Plan incliné, se dit dans les arts pour talus.

    Terme de géologie. Stratification inclinée, celle des massifs dont les couches sont fort obliques ou presque verticales.

    Terme de botanique. Tige inclinée, tige des plantes, quand elle s'élève en décrivant une courbe bien prononcée, dont la convexité regarde le ciel. Il ne faut pas confondre incliné avec décliné, qui ne s'applique qu'aux organes sexuels, étamines et style.

    Urne inclinée, urne des mousses se penchant vers la terre par l'effet de la flexion du pédicule.

    Terme d'entomologie. Aile inclinée, aile des insectes dont le sommet est comme pendant.

  • 2Courbé vers la terre, en parlant du corps ou de parties du corps. Le vautour, dont la situation est à demi horizontale, semble marquer la bassesse de son caractère par la position inclinée de son corps, Buffon, Ois. t. I, p. 206. Mlle de la Fayette, toujours à genoux, priant avec ferveur et profondément inclinée, Genlis, Mlle de la Fayette, p. 277, dans POUGENS. Me voici sous vos coups humblement inclinée, Ducis, Lear, III, 5. Près d'un ruisseau rapide, Vers la France entraîné, Il s'assied l'œil humide Et le front incliné, Béranger, Exilé. Ne levez point vos yeux vers la terre inclinés, Delavigne, Paria, II, 1.
  • 3Qui a du penchant pour. Incliné au mal.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

INCLINÉ, adj. plan incliné en termes de Méchanique, est celui qui fait un angle oblique avec l’horison.

Il est démontré qu’un corps, tel que D (Pl. Méc. fig. 58.), qui est appuyé sur un plan incliné, perd toujours une partie de sa pesanteur ; & que la puissance ou force L nécéssaire pour le soutenir dans une direction AC parallele au plan, est à la pesanteur de D, comme la hauteur BA du plan est à sa longueur CA. Cette proposition se démontre aisément en décomposant l’effort absolu de la pesanteur du corps D, suivant QF en deux efforts QG, QE, dont l’un QG est détruit par la résistance du plan auquel il est perpendiculaire ; & l’autre QE, parallele au plan, est à l’effort total, comme QE est à QF, c’est-à-dire, comme AB est à AC, à cause des triangles semblables E Q F, A B C ; d’où il suit que l’inclinaison du plan peut être si petite, qu’il ne faille qu’une force extrémement petite pour soutenir dessus un poids considérable.

La force avec laquelle un corps pesant descend le long d’un plan incliné, est à la force avec laquelle il descendroit perpendiculairement, comme le sinus de l’angle de l’inclinaison du plan est au rayon ; car le sinus de l’inclinaison est au rayon, comme AB à AC. Voyez Descente.

Supposons que l’on connoisse la pesanteur d’un corps, & qu’il soit question de trouver la puissance P nécessaire pour le soutenir sur un plan incliné D. J’appelle le poids W, & la puissance P. J’ai par la regle précédente sin. tot. sin. incl. comme V à P, c’est-à-dire, comme le rayon est au sinus d’inclinaison, ainsi le poids est à la puissance que l’on cherche ; & comme les trois premiers termes sont donnés, il s’ensuit que le quatrieme l’est aussi.

Les lois du mouvement des corps qui descendent sur des plans inclinés, sont absolument les mêmes que celles du mouvement des corps qui descendent perpendiculairement ; avec cette seule différence, que la pesanteur doit être diminuée dans la raison de la hauteur du plan à sa longueur. C’est pourquoi si on appelle g la pesanteur absolue, h la hauteur du plan, l sa longueur, il faudra mettre au lieu de g dans les calculs, qui du reste seront absolument les mêmes. Voyez les articles Accélération, Descente, Force, & l’article Plan, où les lois dont il s’agit, seront détaillées.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « incliné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
incliné ɛ̃klɛ̃e

Citations contenant le mot « incliné »

  • Le RC Lens s’est incliné jeudi dans son premier match de préparation face au Havre (1-3). Après avoir ouvert le score, les Artésiens ont connu des moments plus compliqués. LA VDN, Football : Lens s’incline face au Havre au terme de son premier match de préparation
  • Types de clés: Écran incliné à un étage Écran incliné à deux étages Écran incliné à trois étages Écran incliné à quatre étages Electroziq, Les dernières avancées de la recherche sur le marché Écran incliné – Étude approfondie par les principaux acteurs: Terex MPS, Mesto, Hewitt Robins (Tata Enterprise), WEIR (TRIO), etc. – Electroziq

Images d'illustration du mot « incliné »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « incliné »

Langue Traduction
Anglais inclined
Espagnol inclinado
Italien inclinato
Allemand geneigt
Chinois 倾斜的
Arabe يميل
Portugais inclinado
Russe наклонены
Japonais 傾いた
Basque gogoa
Corse inclinata
Source : Google Translate API

Synonymes de « incliné »

Source : synonymes de incliné sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « incliné »

Partager