La langue française

Incivil

Définitions du mot « incivil »

Trésor de la Langue Française informatisé

INCIVIL, -ILE, adj.

A. − Qui est contraire aux règles de la civilité. Synon. grossier, impoli, incorrect; anton. civil, courtois, poli.
1. [Qualifie une pers.] Qui n'observe pas les convenances, qui manque de politesse. La mère de Sara parut blessée de l'anonyme de cette lettre. Elle s'emporta contre de Lamontette, qu'elle traita d'incivil (Restif de La Bret., M. Nicolas,1796, p. 177).J'ai dû vous paraître bien incivil quand en vous quittant je ne vous ai ni remerciée de votre obligeance, ni reconduite jusque chez vous (Balzac, Corresp.,1822, p. 167):
Un examinateur, fort savant homme, (...) me demanda si le Rhône ne se jetait pas dans le lac Ontario. Je n'osai lui dire non de peur d'être incivil et gardai le silence, sur quoi il me reprocha de manquer d'idées en matière de géographie. France, Vie fleur,1922, p. 415.
Emploi subst. Quel est l'incivil qui n'affranchit pas ses lettres? (Labiche, Perle Canebière,1855, 1, p. 175).
2. [Qualifie un comportement humain] Qui dénote une absence de courtoisie, de savoir-vivre. Attitude incivile; propos incivils. Cette témérité, qui semblait incivile envers le beau sexe, mit en émoi Charles Fontaine, qui (...) se déclara (...) le champion de l'amour honnête et légitime (Sainte-Beuve, Tabl. poés. fr.,1828, p. 41).Aux riches qui leur offrent l'aumône, ou leur détaillent obligeamment les moyens de gagner beaucoup d'argent, les pauvres lancent une réponse incivile : « Mêlez-vous de vos affaires! (...) » (Perroux, Écon. xxes., 1964, p. 586).
P. anal. [Appliqué à un inanimé concr.] Les coquillages sont des grands seigneurs, qui, tout brodés et tout passementés, évitent le rude et incivil contact de la populace des cailloux (Hugo, Travaill. mer,1866, p. 282).
B. − Vx. Qui est contraire aux lois régissant l'ensemble des citoyens. L'institution (...), fondée pour remettre les pauvres ménages dans la voie religieuse et légale, est à la poursuite de ces couples, qu'elle trouve d'autant mieux, qu'elle les secourt comme indigents avant de vérifier leur état incivil (Balzac, Cous. Bette,1846, p. 403).
REM.
Incivilement, adv.D'une manière incivile; en ne se conformant pas aux règles du savoir-vivre. Lorsque vous me renvoyâtes incivilement de votre gentilhommière, j'entrai au service de madame de Gartempe (Sand, Beaux MM. Bois-Doré, t. 2, 1857, p. 147).Angelo fut obligé de s'asseoir fort incivilement sur le fauteuil qui était le plus près de lui (...). Il reprenait peu à peu ses esprits en parlant (Giono, Angelo,1958, p. 220).
Prononc. et Orth. : [ε ̃sivil]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Av. 1382 « qui manque de civilité » (Oresme ds Meunier); 2. 1456 « contraire aux lois civiles » (Archives du Nord, B 19491, pièce 50 ds IGLF). Dér. de civil*; préf. in-1*; pour le sens 1, cf. le lat. incivilis « violent, brutal ». Fréq. abs. littér. : 15.

Wiktionnaire

Adjectif

incivil \ɛ̃.si.vil\

  1. (Soutenu) Qui manque de civilité.
    • Toute la famille d’Anonyme était invitée à dîner chez M. Philostrate, et je crus incivil de bouder la compagnie. — (Ippolito Nievo, Anti-aphrodisiaque pour l’amour platonique, 1851 (première parution 1956) ; traduit de l’italien par Muriel Gallot, 1986, p. 76)
    • Une personne incivile.
    • (Par extension) Des manières inciviles.
    • (Par extension) Un procédé fort incivil.

Adjectif

incivil \Prononciation ?\

  1. Incivil.
    • Yo hubiera preferido estar solo, pero no quise levantarme en seguida, para no mostrarme incivil. — (Jorge Luis Borges, El otro, in El libro de arena, 1975 (éd. 2003), ISBN 8420633135)
    J’eusse préféré rester seul, mais je ne voulus pas me lever tout de suite, pour ne pas me montrer incivil.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INCIVIL, ILE. adj.
Qui manque de civilité. Un homme incivil. Une personne incivile. Par extension, Des manières inciviles. Un procédé fort incivil. Cette réponse est bien incivile.

Littré (1872-1877)

INCIVIL (in-si-vil, vi-l') adj.
  • 1Qui manque de civilité, en parlant des personnes. Parmi de certains coqs incivils, peu galants, Toujours en noise et turbulents, Une perdrix était nourrie, La Fontaine, Fabl. X, 7. J'aime mieux être incivil qu'importun, Molière, Bourg. gentilh. III, 4. [Un mari] qui est trop négligé dans son ajustement, brusque dans ses réponses, incivil, froid et taciturne, La Bruyère, III. Il ne faut presque rien pour être cru fier, incivil, méprisant, désobligeant, La Bruyère, V.

    Fig. Que cette bise qui vous a fait avaler tant de poudre a été désobligeante et incivile ! Sévigné, 1er nov. 1688.

  • 2Qui est contraire à la politesse, en parlant des choses. Il est venu depuis une autre théologie… qui n'est pas si rustique et si incivile que la première, Guez de Balzac, le Prince, ch. 8. La prière, dit-il, n'en est pas incivile, La Fontaine, Fabl. VI, 16. Te livrer le Bosphore, et, d'un vers incivil, Proposer au sultan de te céder le Nil, Boileau, Épît. I.
  • 3En jurisprudence (emploi qui a vieilli). Contraire aux lois civiles. Clause incivile, clause faite contre la disposition des lois.

    Fig. Ô homme, si tu étais indépendant par nature, et que Dieu néanmoins exigeât de toi que tu te rendisses dépendant par ta volonté, peut-être aurais-tu raison de trouver ou l'obligation importune ou la demande incivile, Bossuet, 3e serm. pour le 1er dim. de l'avent, 1.

HISTORIQUE

XIVe s. Puet un homme estre incivil pour la sauvageté de sa nature ou par malvaise accoutumance, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVIe s. Et les habitants, en plusieurs endroicts de pays et contrées, sont fort barbares et incivils, Carloix, VIII, 20. L'opinion si rare et incivile [anti-sociale] de la mortalité des ames, Montaigne, I, 113. Parlent-ils du magistrat ou parlent-ils à luy ? c'est d'une liberté irreverente et incivile, Montaigne, I, 140. Quoi qu'on me dist de vos mœurs inciviles, De vos habits, de vos meschantes villes, Desportes, Diverses amours, XLIII, Adieu à la Pologne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « incivil »

(Siècle à préciser) Du latin incivīlis. → voir in- et civil.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin incivīlis. → voir in- et civil.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. incivilis, de in (voy. IN… 1), et civilis, civil.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « incivil »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
incivil ɛ̃sivil

Citations contenant le mot « incivil »

  • LE CERCLE - Les manquements aux règles du comportement en société sont omniprésents dans nos vies quotidiennes. Le droit peut s'avérer un outil de régulation, sans pour autant être la panacée. Les explications de Lucie Eulalie, formatrice en gestion et prévention des incivilités. Les Echos, Les incivilités, un défi pour notre société | Les Echos
  • Des groupes de partenaires opérationnels, pilotés par la Police nationale, sont en place à Béziers pour régler des problèmes d'incivilité, notamment sur la route. midilibre.fr, Béziers : régler les problèmes d'incivilité avec les acteurs locaux - midilibre.fr
  • «Il n'y a pas de petit papier par terre. Il n'y a pas de petite incivilité.» Cette affiche SNCF, présente dans les gares et les magazines, contient une vérité. Aux guichets des services sociaux ou des banques, dans la rue, comme dans les trains, les avions ou les cours de récréation, les incivilités sont perçues comme un trouble gênant. Et c’est bien ce qu’elles sont. Contribuant à une exaspération mutuelle grandissante. Slate.fr, Décortiquons les incivilités du quotidien | Slate.fr

Traductions du mot « incivil »

Langue Traduction
Anglais uncivil
Espagnol incivil
Italien incivile
Allemand unhöflich
Chinois 不文明的
Arabe غير متحضر
Portugais incivil
Russe невежливый
Japonais 無慈悲な
Basque uncivil
Corse uncivil
Source : Google Translate API

Synonymes de « incivil »

Source : synonymes de incivil sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « incivil »

Incivil

Retour au sommaire ➦

Partager