La langue française

Malgracieux

Sommaire

  • Définitions du mot malgracieux
  • Étymologie de « malgracieux »
  • Phonétique de « malgracieux »
  • Citations contenant le mot « malgracieux »
  • Traductions du mot « malgracieux »
  • Synonymes de « malgracieux »
  • Antonymes de « malgracieux »

Définitions du mot malgracieux

Trésor de la Langue Française informatisé

MALGRACIEUX, -EUSE, adj.

A.− [En parlant d'une pers.] Qui manque d'amabilité, de civilité. Quel malgracieux personnage! (Ac.1935).Décidément, vous ne voulez pas me faire cette amitié? Vous êtes malgracieux pour moi (Borel, Champavert,1833, p. 194).
[P. méton., en parlant d'une manifestation d'une pers.] Qui dénote un manque d'amabilité, de civilité. Réponse malgracieuse (Ac.). Elle guetta les absences de Léopold dont la rudesse malgracieuse la désarçonnait (Bloy, Femme pauvre,1897, p. 252).Le marchand de jouets, doux et poli d'ordinaire, lui fit (...) un accueil malgracieux (A. France, Dieux ont soif,1912, p. 155).
B.− [En parlant d'un attribut physique d'une pers.] Qui manque d'agrément, d'attrait. Une crapule, Volat, pour sûr; et désagréable à voir : quel dos malgracieux, quelles vilaines oreilles de sournois! (Genevoix, Raboliot,1925, p. 30).Dans le square où je m'étais assise un moment, il y avait des mioches en bas âge, qui (...) mettaient leurs petites pattes malgracieuses sur mes genoux (Montherl., Lépreuses,1939, p. 1391).
Rem. Le mot est fam. et vx pour Ac. 1835, 1878.
REM.
Malgracieusement, adv.D'une manière malgracieuse. M. Chopin (...) est-il au manège? − Et pourquoi, qu'il y serait, bredouilla malgracieusement le palefrenier (Arnoux, Roi,1956, p. 198).
Prononc. et Orth. : [malgʀasjo̷], fém. [-o̷:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Var. avec vocalisation de [l] devant [g] maugracieux (Lar. Lang. fr.). Étymol. et Hist. 1377 « rude, peu aimable, désagréable » maugracieux ostruciers (Gace de La Buigne, Roman des Deduis, 844 ds T.-L., s.v. maugracïos); 2emoitié xives. paroles... maugracieuses (Guill. de St-André, Libvre du bon Jehan, 2079, Charrière ds Gdf.); 1379 malgracieux (Cuvelier, Chron. de Bertrand du Guesclin, éd. E. Charrière, 118). Comp. de mal2* et de gracieux*; la forme maugracieux est une var. due au développement phonét. de mal en mau qui ne s'est maintenu que dans qq. mots cf. maudire, maugréer. Fréq. abs. littér. : 14. Bbg. Lew. 1968. p. 146.

Wiktionnaire

Adjectif

malgracieux

  1. Qui a de la rudesse, qui manque de civilité.
    • Quel malgracieux personnage!
    • Réponse malgracieuse.
    • Je l’avais toujours aimé et admiré, et bien que de trois ans seulement mon aîné, il m’était apparu hors d’atteinte lorsqu’il était arrivé à l’état d’homme, alors que je n’étais qu’un adolescent complexé, introverti et malgracieux. — (Philippe Labro, L’étudiant étranger, Gallimard, 1986, page 137)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MALGRACIEUX, EUSE. adj.
Qui a de la rudesse, qui manque de civilité. Quel malgracieux personnage! Par extension, Réponse malgracieuse.

Littré (1872-1877)

MALGRACIEUX (mal-gra-si-eû, eû-z') adj.
  • Qui a mauvaise grâce. Monsieur votre père, le plus malgracieux des hommes, m'a chassé dehors malgré moi, Molière, l'Avare, II, 1.

HISTORIQUE

XIVe s. Rudes, malgracieux jamais plus ne sera ; Il bat, il fiert, il rue les enfans de deça, Guesclin. 118.

XVIe s. Cil qui mieux aime par pitié Te faire don de la moitié Que prester le tout rondement, Il n'est point trop malgracieux ; Mais c'est signe qu'il aime mieux Perdre la moitié seulement, Marot, Épigr. sur un mauvais rendeur. L'un n'oublia rien aux persuasions, et l'autre à des reffus mal gracieux, D'Aubigné, Hist. II, 139.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « malgracieux »

Mal, et gracieux ; Berry, maugracieux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Composé de mal et de gracieux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « malgracieux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
malgracieux malgrasjø

Citations contenant le mot « malgracieux »

  • L'Etat, c'est un monsieur prêteur et malgracieux assis derrière un guichet. De Anatole France / Monsieur Bergeret à Paris
  • Les commerçants les plus malgracieux du centre ville..... ladepeche.fr, Condom. Maryse et Guy Larrieu ferment leur studio photo - ladepeche.fr
  • L’auteur glisse ici et là des mots peu courants comme coruscant, usoir ou trépané. Il préfère malgracieux à disgracieux. Le personnage n’est pas ordinaire, l’intrigue n’est pas ordinaire, le style n’est pas ordinaire. l-express.ca, Éric Mathieu: pas un écrivain ordinaire - l-express.ca
  • « Comment introduire un esprit humain dans un corps si malgracieux, déclarait Buffon. Ce n’est pas demain la veille que je jouerais aux échecs avec un singe ! » Témoignages.RE - https://www.temoignages.re, Le singe de Buffon - La force du iota - C’en est trope - Infos La Réunion

Traductions du mot « malgracieux »

Langue Traduction
Anglais ungracious
Espagnol poco gracioso
Italien scortese
Allemand ungnädig
Chinois 不客气
Arabe غير كريمة
Portugais indelicado
Russe неприветливый
Japonais 礼儀正しくない
Basque ungracious
Corse imparziosa
Source : Google Translate API

Synonymes de « malgracieux »

Source : synonymes de malgracieux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « malgracieux »

Partager