La langue française

Inappréciable

Sommaire

  • Définitions du mot inappréciable
  • Étymologie de « inappréciable »
  • Phonétique de « inappréciable »
  • Citations contenant le mot « inappréciable »
  • Traductions du mot « inappréciable »
  • Synonymes de « inappréciable »
  • Antonymes de « inappréciable »

Définitions du mot « inappréciable »

Trésor de la Langue Française informatisé

INAPPRÉCIABLE, adj.

A. − [Du point de vue quantitatif, dans l'ordre du mesurable] Impossible à évaluer, à estimer; qu'on ne peut apprécier. Il demeura là durant un temps inappréciable, peut-être cinq minutes (Balzac, Illus. perdues,1839, p. 330).Les minerais, inappréciables dans leurs gîtes et dans leurs filons, prennent leur importance au soleil, et par les travaux de la surface (Valéry, Variété [I], 1924, p. 190).
B. − [Du point de vue qualitatif] D'une importance qu'on ne saurait trop estimer. Synon. inestimable.Service, aide, avantage, valeur, richesse, bonheur, qualité inappréciable. Intervalle très court, négligeable pour un lecteur pressé et même un autre mais, il me faut bien dire, démesuré et d'un prix inappréciable pour moi (Breton, Nadja,1928, p. 141).
[En parlant d'une pers., du point de vue de son activité, de son comportement] Enfin, Simon était pour le capitaine un être inappréciable, un ami véritable et dévoué (Sue, Atar-Gull,1831, p. 4).
[En parlant d'un action, d'un comportement, d'une disposition envers autrui] Une amitié inappréciable. Un plaisir inappréciable de la vie au parlement, c'est cette activité (Barrès, Cahiers, t. 5, 1907, p. 150).L'auteur apporte une contribution inappréciable à la philosophie de l'histoire (Bergson, Deux sources,1932, p. 331).
[En parlant d'une chose] Une relique inappréciable (Montalembert, Ste Élisabeth,1836, p. 221).
Emploi subst. masc. à valeur de neutre. Mais l'inappréciable, ici, pour moi, c'est, dans la pièce où je me tiens tout le long du jour, la tiédeur constante qu'entretient un « mirus » que je charge et allume tous les matins dès mon lever (Gide, Journal,1944, p. 258).
REM.
Inappréciablement, adv.De manière inappréciable. La petite maison perd à l'extérieur, gagne inappréciablement à l'intérieur (Rivière, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1909, p. 176).
Prononc. et Orth. : [inapʀesjabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. Mil. xves. chose inapreciable (Rob. Cibole, Pass., ms. Ste-Gen., fo26 vods Gdf. Compl.); 1752 inappréciable « qui est hors de prix » (Trév.). Dér. de appréciable*; préf. in-1*. Fréq. abs. littér. : 193.

Wiktionnaire

Adjectif

inappréciable \i.na.pʁe.sjabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne peut être apprécié, être déterminé.
    • Ces deux objets se ressemblent tellement que la différence en est presque inappréciable.
    • Un remous la ramena à la surface, un autre l'attira violemment en bas. Cela dura un temps inappréciable. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  2. Qui est d’un grand prix, de ce qu’on ne saurait trop apprécier, estimer.
    • Et comme il advient toujours que nous ne reconnaissons qu'après les avoir perdus, la valeur de certains avantages, rien de tel qu'un séjour en U.R.S.S. (ou en Allemagne, il va sans dire) pour nous aider à apprécier l'inappréciable liberté de pensée dont nous jouissons encore en France, et dont nous abusons parfois.
    • Dans une chambre meublée d’Aurillac, je l’affirme, aux environs de 1945, cette course aura d’inappréciables conséquences. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 206.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INAPPRÉCIABLE. adj. des deux genres
. Qui ne peut être apprécié, déterminé. Ces deux objets se ressemblent tellement que la différence en est presque inappréciable. Il signifie aussi Qui est d'un grand prix, de ce qu'on ne saurait trop apprécier, estimer. Ce tableau est d'une valeur inappréciable. Talent, mérite inappréciable. Il obtint une faveur inappréciable.

Littré (1872-1877)

INAPPRÉCIABLE (i-na-pré-si-a-bl') adj.
  • 1Qui ne peut être apprécié, c'est-à-dire qui est hors de prix, qui est d'un grand prix. Un tableau inappréciable. Un serviteur inappréciable.
  • 2Qui ne peut être apprécié, c'est-à-dire qui ne peut être évalué, qui est à peine sensible. Ces deux objets se ressemblent tellement que la différence en est inappréciable.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inappréciable »

In… 1, et appréciable. Rabelais, Garg. I, Prologue, dit impreciable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de inapprécier avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « inappréciable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inappréciable ɛ̃apresjabl

Citations contenant le mot « inappréciable »

  • Ce qu'il y a d'essentiel et d'inappréciable dans toute la morale, c'est qu'elle est une contrainte prolongée. De Friedrich Nietzsche / Par-delà le Bien et le Mal
  • C’est un avantage inappréciable de pouvoir du même coup d’œil lire la description écrite et en contrôler l’exactitude par la figure dessinée à la marge. Ah ! ces descriptions et ces dessins. Que de travail, que de précision, que de soucis minutieux il a fallu pour les rendre avec cette perfection ! millavois.com, Causses et vallées. Hippolyte Coste (1858-1924), le curé des fleurs
  • Notre perception était encore bien plus claire que sur ces images filmées. Et nous avons pu observer deux « trains » de ces points lumineux, parfaitement alignés, à équidistance l’un de l’autre, se déplaçant à vive allure, à une distance inappréciable. Nos amis, deux jours avant, avaient déjà observé la même chose et s’étaient longuement interrogés sur la nature de ces « objets non identifiés ». Nous avions appris par la radio de quoi il s’agissait ! Aussi nous ne sommes pas partis dans des interprétations hasardeuses. Mais la perception directe (et pour la première fois) de ce phénomène qui n’a rien de naturel, laisse un étrange sentiment, partagé entre « fascination » (« c’est dingue ! ») et « inquiétude » (« c’est vraiment dingue ! ») Pressenza, Des satellites pour le bien de l’humanité, vraiment ?
  • Après ses débuts dans « Salut les babouins », Johnny Abilis (inappréciable, en latin) est l’interprète inoubliable de Retiens l’amibe, Les portes du Crétacé, Découvrir le feu et Quelque chose en nous de bactéries, sa seule chanson un peu engagée car rappelant qu’on a 99% de gènes en commun avec les organismes monocellulaires… , Johnny Hallyday, alias Johnny Abilis dans l'animation | Animez-vous les uns les autres
  • Downdetector est une source inappréciable d’information sur les plus récentes interruptions de service, avec cartes géographiques et graphiques à l’appui. La Presse, Clins d’œil technologiques

Traductions du mot « inappréciable »

Langue Traduction
Anglais invaluable
Espagnol inestimable
Italien inestimabile
Allemand von unschätzbarem wert
Chinois 无价
Arabe لا يقدر بثمن
Portugais inestimável
Russe неоценимый
Japonais 貴重な
Basque eskerga
Corse inestimabile
Source : Google Translate API

Synonymes de « inappréciable »

Source : synonymes de inappréciable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « inappréciable »

Partager