La langue française

Frénétique

Sommaire

  • Définitions du mot frénétique
  • Étymologie de « frénétique »
  • Phonétique de « frénétique »
  • Évolution historique de l’usage du mot « frénétique »
  • Citations contenant le mot « frénétique »
  • Images d'illustration du mot « frénétique »
  • Traductions du mot « frénétique »
  • Synonymes de « frénétique »
  • Antonymes de « frénétique »

Définitions du mot frénétique

Trésor de la Langue Française informatisé

FRÉNÉTIQUE, adj. et subst.

A.− MÉD., vx. Délire, fièvre frénétique. Synon. de frénésie.[Au cours d'une des formes de la petite vérole] outre la douleur de tête et les maux de reins, le malade éprouve de petits frissons irréguliers, souvent des redoublements, et quelquefois le délire, même un délire frénétique (Geoffroy, Méd. pratique,1800, p. 62).Le peuple, par une de ses inconstances accoutumées, délivra le souverain pontife qui partit pour Rome; il y mourut d'une fièvre frénétique (11 octobre 1303) (Chateaubr., Ét. ou Disc. hist.,t. 3, 1831, p. 335).
Emploi subst. Celui, celle qui est atteint(e) de frénésie. Il me fut impossible de supporter la vue des tourmens auxquels étaient en proie deux autres frénétiques enfermés dans cette enceinte, et nous entrâmes dans le quartier des maniaques (Jouy, Hermite,t. 3, 1813, p. 123).
P. anal. [En parlant d'un comportement] Dont l'égarement se manifeste de façon comparable à la frénésie. La contagion des crises frénétiques dans les assemblées de certaines sectes suit les lignes de faiblesse des psychismes présents et non pas du tout les lignes de force de la ferveur religieuse (Mounier, Traité caract.,1946, p. 501).
B.− Au fig., cour.
1. [Correspond à frénésie B 1; en parlant d'un comportement] Qui atteint la frénésie. Une colère, un enthousiasme, une impatience, un rire frénétique; une étreinte frénétique; une extase, une passion frénétique; une clameur frénétique. Un hurrah frénétique d'admiration éclata suivi de hurlements de joie et de rires éperdus (Maupass., Contes et nouv.,t. 2, Prisonn., 1884, p. 287).L'agitation se propageait de proche en proche, s'étalait, devenait frénétique (Maran, Batouala,1921, p. 82):
1. Javert répondit : − Allons vite! Il y eut dans l'inflexion qui accompagna ces deux mots je ne sais quoi de fauve et de frénétique. Javert ne dit pas : allons, vite! il dit : allonouaite! Aucune orthographe ne pourrait rendre l'accent dont cela fut prononcé; ce n'était plus une parole humaine, c'était un rugissement. Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 352.
Emploi subst. Celui, celle qui a un comportement frénétique :
2. Bouche ouverte, hurlant à tue-tête, on ne percevait plus sa propre voix. Les cris éclataient, s'entre-choquaient, se confondaient. Sur le perron, juste au-dessous de l'arcade de l'entrée centrale, une bande de frénétiques s'entassaient, montaient sur les épaules les uns des autres, se hissaient, croûlante pyramide, montagne humaine, sans cesse retombante et sans cesse reformée. Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 412.
P. anal. [En parlant d'une chose] Toute la dévastation frénétique de la tempête (Hugo, Travaill. mer,1866, p. 224).L'automne est extraordinaire et frénétique ici. De grandes pluies qui s'abattent furieuses, inondant tout et faisant tout déborder; puis des ciels clairs et dépouillés et infiniment limpides, à perdre l'âme (Rivière, Corresp.[avec Alain-Fournier], 1907, p. 301).
Rem. On rencontre un sens spéc. de frénétique adj. qui désigne un mode d'expression littéraire du xixes. recommandant de donner libre cours ou donnant libre cours aux passions dans toute leur puissance, sans contrôle d'aucune sorte. Frénétique, subst. masc., désigne un représentant de cette école. Du Cleveland de l'abbé Prévost, jusqu'aux dadaïstes, en passant par les frénétiques de 1830, Baudelaire et les décadents de 1880, plus d'un siècle de révolte s'assouvit à bon compte, dans les audaces de « l'excentricité » (Camus, Homme rév., 1951, p. 73).
2. [Avec un sens atténué; en parlant d'une pers. ou de son comportement] Qui met ou manifeste une grande ardeur dans une tâche :
3. Je reconstituais mentalement une des journées de ce frénétique travailleur [Michel Ortègue] : la Salpêtrière le matin, où un service spécial a été créé pour lui, la rue Saint-Guillaume ensuite et les opérations, jusqu'au déjeuner pris en hâte, avec l'attente, à la porte, des malades venus pour la consultation, suivant le jour... Bourget, Sens mort,1915, p. 30.
3. P. anal. [En parlant d'une chose ou de son mode d'existence]
a) [Dans l'ordre de la qualité; en partic., en parlant d'un rythme] Rapide, vif. Je rêve bayadères, danses frénétiques et tous les tintamarres de la couleur (Flaub., Corresp.,1851, p. 304).
b) [Dans l'ordre de la quantité] Qui est en nombre démesuré. Le charivari des insectes et le pullulement frénétique des végétaux (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 222).
Prononc. et Orth. : [fʀenetik]. Ds Ac. 1694-1932. Cf. frénésie. Étymol. et Hist. 1. Ca 1200 « atteint de délire furieux » (Dialogue Grégoire, 177 ds T.-L.); 2. 1544 « animé d'une passion excessive » (M. Scève, Délie, éd. E. Parturier, 444, 3). Empr. au lat. class. phreneticus, gr. φ ρ ε ν η τ ι κ ο ́ ς « frénétique »; cf. l'a. fr. fernicle « violent, hardi » (ca 1185 agn. Huon de Rotelande, Protesilas, 907 ds T.-L.) empr. à une forme syncopée *frenicus. Fréq. abs. littér. : 420. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 299, b) 650; xxes. : a) 848, b) 672. Bbg. Arveiller (R.). Fr. mod. 1974, t. 42, p. 280.

Wiktionnaire

Adjectif

frénétique \fʁe.ne.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est atteint de frénésie.
    • Un malade frénétique. Elle devint frénétique.
  2. Qualifie des sentiments violents ou leur expression.
    • Aveuglé par une sorte de délire, il ne s’aperçut même pas de l’incroyable ductilité de la Peau de chagrin, qui, devenue souple comme un gant, se roula sous ses doigts frénétiques. — (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)
    • Le triumvirat déclenche contre lui de nouvelles polémiques, bientôt frénétiques, dans lesquelles l'argumentation fait place à une scolastique forgée pour les besoins de la cause et oppose sans fin le léninisme au trotskisme, comme la vérité révélée à l'hérésie, le mal au bien, le salut à la perdition. — (Victor Serge, Portrait de Staline -1940)
  3. (Figuré) Qui est fait avec une grande ardeur.
    • Et la brigade demeura en Belgique. […]. Les plus frénétiques arrosages de shrapnells et de marmites n'ébranlaient pas sa constance. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.91)
    • Nick ne m'écoutait déjà plus, lancé dans un crawl frénétique dissipant assez d'énergie pour chauffer une ville de taille moyenne. — (Antoine Bello, Les Producteurs, 2015 ; édition Blanche, 2015, p. 324)

Nom commun

frénétique \fʁe.ne.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Substantivement) Personne atteinte de frénésie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRÉNÉTIQUE. adj. des deux genres
. Qui est atteint de frénésie. Un malade frénétique. Elle devint frénétique. Substantivement, Un frénétique. Des frénétiques. Il se dit surtout des Sentiments violents ou de leur expression. Un enthousiasme frénétique. Des applaudissements frénétiques.

Littré (1872-1877)

FRÉNÉTIQUE (fré-né-ti-k') adj.
  • 1Ancien terme de médecine. Qui a rapport à la frénésie, ou qui en est atteint.

    Substantivement. Les frénétiques sont si fous que le plus souvent ils se traitent de fous les uns les autres, Fontenelle, Jugement de Pluton. Le premier incident dont on est frappé, c'est un frénétique qui s'élance hors de la porte de l'hôpital, Diderot, Salon de 1767, Œuvr. t. XIV, p. 291, dans POUGENS.

  • 2Poussé jusqu'à la frénésie. Passion frénétique. Pourquoi les maris ne se sont-ils jamais brûlés pour aller retrouver leurs femmes ? pourquoi un sexe naturellement faible et timide a-t-il eu toujours cette force frénétique ? Voltaire, Dict. phil. Brachmanes, brames.

HISTORIQUE

XIIIe s. S'on trueve qu'il estoit fox de nature, ou frenetiques, ou yvrongnes, Beaumanoir, LXIX, 10.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « frénétique »

Prov. frenetic ; espagn. et ital. frenetico ; du latin phreneticus (voy. FRÉNÉSIE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin phreneticus → voir frénésie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « frénétique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
frénétique frenetik

Évolution historique de l’usage du mot « frénétique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « frénétique »

  • L’homme qui aime normalement sous le soleil, adore frénétiquement sous la lune. De Guy de Maupassant / Sur l’eau
  • Le goût frénétique de l'homme pour toutes les substances saines ou dangereuses, qui exaltent sa personnalité, témoigne de sa grandeur. Il aspire toujours à réchauffer ses espérances et à s'élever vers l'infini. De Charles Baudelaire / Du Vin et du haschich
  • La sonnette frénétique au moment de l'élévation : Dieu entre en gare. De Carlo Rim
  • Rien ne tue plus sûrement la pensée, la créativité, le rêve, la lucidité ou le délire que le travail intensif, l'efficience, l'amour frénétique du gain, la course au profit et aux boulots profitables. De Jacques Sternberg / Vivre en survivant
  • Qualifiées de centennale par les services de Météo France, les intempéries qui ont frappé Ajaccio jeudi inquiètent. Pour de nombreuses personnes, les inondations qu’elles ont provoquées sont dues à une urbanisation frénétique de la cité impériale. France 3 Corse ViaStella, Une urbanisation trop dense à l’origine des inondations à Ajaccio ? 
  • Elle est la première à avoir interviewé Jean Castex, au soir de sa nomination à Matignon. On était un vendredi et Anne-Claire Coudray, qui présente les JT du week-end, commençait son tour de garde qui rassemble 6 à 8 millions de téléspectateurs. On était sur TF1, et les chaînes généralistes ont beau voir leur popularité s’éroder, la puissance de feu de la filiale Bouygues mitraille toujours large. Coudray a fait le métier avec cette empathie pour le genre humain qu’elle peine à dissimuler, avec cette retenue que la fonction impose quand on sert une messe fédératrice, où il s’agit d’éviter l’encens embaumeur comme le glas réprobateur, le carillon polémique comme le sermon frénétique. Elle ne devait surtout pas prendre l’air inquisiteur d’un Jean-Jacques Bourdin. Et il lui fallait se garder des onctuosités freudiennes qui viennent parfois à son rival de la maison d’en face, Laurent Delahousse, sur France 2. Elle a œuvré calmement, posément. Et jamais on n’aurait pu penser que celle que s Libération.fr, Anne-Claire Coudray, elle s’y est JT - Libération
  • En 1821, Charles Nodier proposait pour la première fois l’étiquette « genre frénétique » pour désigner la face sombre du romantisme, sa part d’horreur et d’excès. À l’occasion du bicentenaire de cette invention, la revue Otrante consacre un numéro à la question qui fut au cœur de la réception du romantisme noir : la morale. , Valeurs du romantisme noir (revue Otrante)
  • Derrière le titre de cette pièce se cache une interrogation fondamentale : à quoi pourra bien ressembler le monde de demain ? Cette œuvre, rédigée par Stefano Massini sur la base de véritables prévisions scientifiques et d'hypothèses émises par plusieurs spécialistes, s'adresse aux adolescents de notre époque. Elle se dévoile comme une comédie d'investigation située entre utopie et dystopie, frénétique et alarmante, reposant sur un système de questions/réponses afin d'explorer l'hypothétique futur de notre humanité et d'aborder des thèmes aussi variés que l'urbanisme, la santé, l'apprentissage scolaire ou la publicité. Somme toute, un objet qui donne à penser. France Culture, Deux textes de Stefano Massini : "Une vie de Nino Rota" et "Point d'interrogation"
  • Pour elle, en 2020, il ne s’agit plus « de courir après la croissance frénétique du territoire » mais « de mieux porter un enjeu de structuration en faveur d’un modèle urbain à repenser ».  , Transports, télétravail, nouveaux quartiers : après le Covid-19, ce qui pourrait changer à Toulouse | Actu Toulouse

Images d'illustration du mot « frénétique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « frénétique »

Langue Traduction
Anglais frantic
Espagnol frenético
Italien frenetico
Allemand hektisch
Chinois 疯狂的
Arabe محمومة
Portugais frenético
Russe неистовый
Japonais 必死の
Basque frenet
Corse frenetica
Source : Google Translate API

Synonymes de « frénétique »

Source : synonymes de frénétique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « frénétique »

Partager