La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « immodestie »

Immodestie

Variantes Singulier Pluriel
Féminin immodestie immodesties

Définitions de « immodestie »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMMODESTIE, subst. fém.

A. − Vieilli. Manque de pudeur. L'immodestie dans la manière de s'habiller (Ac.).
B. − Manque de modestie, de simplicité et de réserve. Synon. prétention, vanité.Celui-ci est un imbécile à idées, tranchant, coupant la parole à tous, ayant en un mot toutes les immodesties et toutes les suffisances insupportables, qu'ignore d'ordinaire l'homme qui a fait la preuve de sa valeur (Goncourt, Journal,1860, p. 789).
Prononc. et Orth. : [im(m)ɔdεsti]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1543 « manque de modération » (Amadis, IV, 6 ds Hug.); 2. 1582 « manque de modestie » (E. de La Planche, trad. des cinq prem. liv. des Annales de Tacite, L. IV, 139 rods Hug.); 3. 1611 « manque de retenue, de pudeur » (Cotgr.) Empr. au lat.immodestia « manque de retenue, excès, dérèglement ». Fréq. abs. littér. : 12. Bbg. Delb. Matér. 1880, p. 173.

Wiktionnaire

Nom commun - français

immodestie \i.mɔ.dɛs.ti\ féminin

  1. Manque de modestie, de bienséance.
    • Plus grand et plus large d’épaules que mon moi européen, l’Américain pèse 6 kilos de plus, vit au grand air, ne craignant pas l’alcool et plein d’immodestie. — (Jules Supervielle, Le Voleur d’enfants, 1926, p. 143)
    • C’est une chose honteuse que l’immodestie de la plupart des chrétiens à l’église.
  2. Manque de pudeur.
    • L’immodestie des regards.
    • L’immodestie dans la manière de s’habiller.
    • Aujourd’hui, en pays de nègres, une figure nue, noire s’entend, n’effarouche point la pudeur. En Italie, de chaque tas de décombres sortaient des dieux et des déesses qu’il fallait admirer malgré leur immodestie. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, rééd. Éditions Complexe, 1989, page 156)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMMODESTIE. n. f.
Manque de modestie, de bienséance. C'est une chose honteuse que l'immodestie de la plupart des chrétiens à l'église. Il signifie aussi Manque de pudeur. L'immodestie des regards. L'immodestie dans la manière de s'habiller.

Littré (1872-1877)

IMMODESTIE (i-mmo-dè-stie) s. f.
  • 1Manque de modestie, de bienséance. C'est une chose honteuse que l'immodestie de la plupart des chrétiens à l'église, Dict. de l'Acad.
  • 2Manque de pudeur. Ces femmes de l'île de Cypre dont la beauté était choquante à cause de leur immodestie, Fénelon, Tél. VII. Mme Deshoulières déplora, dans une de ses poésies, le peu de respect que l'on porte aujourd'hui aux dames, et elle en attribua la cause à l'immodestie de leurs discours et de leurs actions, Bayle, Lett. à l'abbé Duclos, 3 janv. 1697.
  • 3Action, parole qui blesse les convenances, la pudeur. Vous ne me persuaderez point de souffrir les immodesties de cette pièce, Molière, Critique, 7. Ayez horreur des nudités de gorge et de toutes les autres immodesties, Fénelon, t. XVII, p. 87. Faut-il que le temple soit souillé par vos immodesties ! Massillon, Carême Temples.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « immodestie »

Lat. immodestia, de in négatif, et modestia, modestie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin immodestia.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « immodestie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
immodestie imɔdɛsti

Fréquence d'apparition du mot « immodestie » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « immodestie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « immodestie »

  • Quant à l'immodestie présumée de Didier Raoult, Alain Duhamel, le plus prudent sur le plateau, ne peut s'empêcher de démontrer qu'il a mal écouté l'interview de Didier Raoult par Ruth Elkrief et sa jeune collaboratrice. Quand il affirme que le Pr Didier Raoult prétend être le meilleur en France, c'est faux !
    FranceSoir — Petite autopsie de délinquance journalistique journalière sur le plateau de BMFTV
  • De nombreux facteurs ont engendré cet échec. Le premier est d'ordre psychologique. À l'époque, j'étais en plein deuil de Jean-Pierre Melville, mon mentor dans le cinéma... Le timing n'était donc pas excellent, j'étais ombragé, surplombé par ce moment difficile. Mais surtout, j'ai eu la prétention de penser que j'étais un auteur avec un grand A et que je pouvais construire de toutes pièces un film à moi tout seul! Quelle immodestie de ma part! Résultat, Le hasard et la violence fut un échec total, artistique, commercial... Un désastre!
    Le Figaro.fr — Philippe Labro : «L'immodestie est un mal très français !»
  • À mesure que je découvrais ses surprenantes ramifications à travers les aléas de ma vie, j’ai réalisé que l’immodestie, à la base, ce n’était que la conscience inébranlable de qui nous sommes. C’est elle qui ne nous fait plus jamais attendre de sauveur en qui placer toute notre confiance, alors nécessairement laissée à la merci de l’abandon et de cette déception terrible qui conduit inéluctablement à l’apostasie de notre foi en nous et en l’avenir. 
    Le Journal de Montréal — Petite réflexion sur l'art de l'immodestie | JDM
  • PS Le Loup : cet avatar me colle depuis des décennies. Pour deux raisons : la première parce que j’ai eu le privilège de côtoyer des loups, la seconde parce que j’ai l’incroyable immodestie de penser que j’ai les mêmes valeurs que ces prodigieux êtres injustement condamnés. 
    AgoraVox — Les Français hors-sol sont-ils plus français que les autochtones ? - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « immodestie »

Langue Traduction
Anglais immodesty
Espagnol deshonestidad
Italien immodestia
Allemand unbescheidenheit
Chinois 谦虚
Arabe بذاءة
Portugais imodéstia
Russe нескромность
Japonais 慎み深い
Basque immodesty
Corse immodestia
Source : Google Translate API

Synonymes de « immodestie »

Source : synonymes de immodestie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « immodestie »

Combien de points fait le mot immodestie au Scrabble ?

Nombre de points du mot immodestie au scrabble : 15 points

Immodestie

Retour au sommaire ➦