La langue française

Gratification

Sommaire

  • Définitions du mot gratification
  • Étymologie de « gratification »
  • Phonétique de « gratification »
  • Citations contenant le mot « gratification »
  • Vidéos relatives au mot « gratification »
  • Traductions du mot « gratification »
  • Synonymes de « gratification »
  • Antonymes de « gratification »

Définitions du mot gratification

Trésor de la Langue Française informatisé

GRATIFICATION, subst. fém.

A. − Ce qui est accordé à titre de faveur, de libéralité. Accorder une gratification à qqn; solliciter une gratification. Nous accordons une gratification de 300 livres à un homme de génie qui illustre la nation (Marat, Pamphlets, Charlatans mod., 1791, p. 275).Un jour de fête où la garnison de la citadelle aura reçu une gratification de vin, tu tenteras la grande entreprise (Stendhal, Chartreuse,1839, p. 336) :
1. ... on a retrouvé la liste des gratifications royales accordées aux artistes en cette anné 1745. Un sieur Rousseau, musicien, y figure pour sept cent quatre-vingt-douze livres. Guéhenno, Jean-Jacques,1948, p. 218.
B. − Somme d'argent donnée à quelqu'un, spontanément ou en vertu d'un usage, en plus de ce qui lui est dû. Les gratifications du jour de l'an. Si la chose est bien faite, je donnerai dix francs de gratification aux imprimeurs, c'est bien le moins, puisque c'est de ma faute, en partie (Villiers de L'I.-A., Corresp.,1886, p. 150) :
2. En outre de ces gratifications, qu'il annoncera aux officiers mariniers, matelots et soldats, dans le cas où ils les auront méritées... Voy. La Pérouse,t. 1, 1797, p. 61.
P. ext. Pourboire. Donner une gratification au cocher, au portier. Elle prélève là-dessus dix centimes, qu'elle donne au gosse comme gratification (Romains, Hommes bonne vol.,1932, p. 62).
DR. Prestation fournie par un employeur en sus du salaire. À titre de gratification. Les heures supplémentaires donnent droit à une gratification que le Tarif fixe à 25 centimes par heure (Boutmy, Typogr. parisiens,1874, p. 41).Le salaire brut se déduit du résultat ainsi obtenu, en ajoutant, le cas échéant, les gratifications et les rappels (Villemer, Organ. industr.,1947, p. 168) :
3. Les gratifications (...) peuvent constituer un droit pour le salarié si leur versement est rendu obligatoire par la loi, la convention collective, le règlement intérieur ou le contrat, ou s'il découle d'un usage établi. L'École ménagère fr.,1956, no3, p. 52.
Prononc. et Orth. : [gʀatifikasjɔ ̃]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1362 « libéralité, don qu'on fait à quelqu'un » en partic. « en récompense de quelque service » (cité ap. Dehaisnes, Hist. de l'art en Flandre, 446 ds Delb. Notes mss : Item une gratification a des compagnons qui l'aidèrent); 2. 1475 « faveur, reconnaissance » (Ordonn. des rois de France, éd. Pastoret, XVIII, 153 ds Bartzsch, p. 137 : nostre presente grace, confirmation, gratification, octroi et declaracion). Empr. au lat. class.gratificatio « bienfaisance, gratification ». Fréq. abs. littér. : 134.

Wiktionnaire

Nom commun

gratification \ɡʁa.ti.fi.ka.sjɔ̃\ féminin

  1. Don, libéralité qu’on fait à quelqu’un ; récompense surérogatoire.
    • Telles furent les paroles que l’escorte proféra ; car tous attendaient pareilles gratifications aux dépens des serviteurs et des favoris du roi Richard, si toutefois ils ne les avaient pas déjà reçues, […]. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Le vice-chancelier Maupeou manda Mme Calas et ses compagnons d'infortune; il leur annonça lui-même les dons du roi. […]. On leur avait dit que si le roi leur accordait une gratification, c’était pour éviter qu’ils prissent à partie le Parlement qui les avait jetés dans l’indigence en même temps que dans le deuil : […]. — (Athanase Coquerel fils, Jean Calas et sa famille: étude historique d'après les documents originaux, Paris : chez Joël Cherbuliez, 1858, p. 280)
    • Ils demandent ensuite cent francs chacun de gratification quand ils auront trouvé le pêcheur pour nous conduire à l'Oyapok. — (Albert Londres, L’Homme qui s'évada, p.103, Les éditions de France, 1928)

Nom commun

gratification \ˌɡræ.tə.fə.ˈkeɪ.ʃən\

  1. Délice.
  2. Satisfaction.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRATIFICATION. n. f.
Don, libéralité qu'on fait à quelqu'un; récompense surérogatoire. Gratification annuelle, ordinaire, extraordinaire. Une gratification de deux cents francs.

Littré (1872-1877)

GRATIFICATION (gra-ti-fi-ka-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
  • Libéralité qu'on fait à quelqu'un. Nos états donnèrent des gratifications pour cent mille écus, Sévigné, 83. Des gratifications particulières d'environ quatre mille louis à Racine, Voltaire, Louis XIV, 25. Depuis que l'État a accordé une gratification de cent trente-deux livres dix sols à chacun des combattants qui s'élancerait sur un navire pris ou coulé à fond, Raynal, Hist. phil. XIX, 5.

    Se dit, en termes d'administration, d'une somme qu'on accorde d'ordinaire aux employés à la fin de l'année comme récompense de leur travail. Il a eu deux cents francs de gratification.

HISTORIQUE

XVIe s. En m'y condamnant, ils effacent la gratification de l'action et de la gratitude qui m'en seroit due, Montaigne, I, 197. Toutes gratifications ne sont pas bien logées en toutes gents, Montaigne, I, 227.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GRATIFICATION. Ajoutez :
2Faveur. Ce qu'il m'a donné vaut beaucoup, mais… il en a fait sa montre par les carrefours… c'est une gratification qu'il a voulu faire, non à moi, mais à sa vanité, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne. Luttez bien avec la maladie : si vous ne faites rien pour elle, si vous ne lui accordez rien, ni par obéissance, ni par gratification, vous aurez fait une preuve signalée de votre suffisance, Malherbe, ib. La philosophie [est] une gratification qui vient de leur main [de la main des dieux], Malherbe, ib. La fortune vous devait des gratifications extraordinaires, Malherbe, ib.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* GRATIFICATION, s. f. (Grammaire.) don accordé en récompense surérogatoire de quelque service rendu. Il semble donc que la gratification suppose trois choses, un consentement particulier de celui qui gratifie, une action utile de la part de celui qui est gratifié, & un avantage pour celui-ci antérieur à la gratification : sans cet avantage, la gratification ne seroit qu’une récompense ordinaire.

Gratification, (Hist. du gouvern. d’Anglet.) la gratification est une récompense que le parlement accorde sur l’exportation de quelques articles de Commerce, pour mettre les négocians en état de soûtenir la concurrence avec les autres nations dans les marchés étrangers. Le remede est très-sage, & ne sauroit s’étendre à trop de branches de négoce, à mesure que l’industrie des autres peuples & le succès de leurs manufactures y peuvent donner lieu.

La gratification instituée en particulier en 1689, pour l’exportation des grains sur les vaisseaux anglois, afin d’encourager la culture des terres, a presque changé la face de la Grande-Bretagne : les communes ou incultes ou mal cultivées, des pâturages arides ou deserts, sont devenus, au moyen des haies dont on les a fermés & séparés, des champs fertiles, ou des prairies très-riches.

Les cinq schelings de gratification par quartier de grain, c’est-à-dire environ vingt-quatre boisseaux de Paris, s’employent par le laboureur au défrichement & à l’amélioration de ses champs, qui étant ainsi portés en valeur, ont doublé de revenu. L’effet de cette gratification est de mettre le royaume en état de vendre son blé dans les marchés étrangers, au même prix que la Pologne, le Dannemark, Hambourg, l’Afrique, la Sicile, &c. c’est en d’autres termes, donner au laboureur une gratification de 200 mille liv. sterling par an, pour que l’Angleterre gagne 1500 mille liv. sterling, qu’elle n’auroit pas sans ce secours. Généralement parlant, la voie de la gratification est la seule qui puisse être employée en Angleterre, pour lui conserver la concurrence de tous les commerces avec l’étranger. C’est une belle chose dans un état, que de l’enrichir en faisant prospérer les mains qui y travaillent davantage. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « gratification »

(1362) Du latin classique gratificatio (« bienfaisance »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. gratificationem, de gratificare, gratifier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gratification »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gratification gratifikasjɔ̃

Citations contenant le mot « gratification »

  • La gratification vient avec l’acte, pas avec le résultat. De James Dean
  • Mourir n'est rien si cachée au fond de l'âme, on emporte la satisfaction de s'être donné brutalement sans considération de retour ou de gratification, se donner tout simplement par la force de l'amour. De Claude Leclerc / Piège à la chair
  • Les enfants ne peuvent vous donner que des gratifications éphémères. Etre mère, c’est un métier d’une terrible ingratitude. De Catherine Cusset / La Haine de la famille
  • La gratification, c'est simple, facile et à la portée de tous. Intéressant non ?  France Bleu, La gratification dans le couple : pour être heureux ensemble !
  • Le succès apparemment a été au rendez-vous… Confrontée à un afflux de demandes concernant le chèque vacances de 200 € destinés aux salariés qui ont été en première ligne lors de la crise du Covid et qui n’ont eu droit à aucune autre gratification, la Région Hauts-de-France décidera ce vendredi de porter leur nombre à 40 000. Courrier picard, Il y aura finalement 40 000 chèques vacances Hauts-de-France
  • Enfin, Isabelle Filliozat l’assure : la flatterie bien dosée n’a jamais fait de mal à personne. Compliments et gratifications viennent, ainsi, conclure la recette d’Isabelle Filliozat. Selon elle, nous oublions très souvent de complimenter la personne que nous côtoyons. Ainsi, quelques louanges bien placées au cours de la discussion ne peuvent qu’améliorer vos relations. "Il faut prendre le temps de regarder l’autre et ensuite de décrire. Quand on décrit ce que fait une personne, on l’encourage dans ses actions. Et cette valorisation s’accompagne souvent d’une gratification. Il faut prendre le temps de s’arrêter pour nommer ce qui fait du bien".  Europe 1, Vacances d'été : trois conseils pour instaurer des échanges apaisés avec vos proches
  • La gratification est plafonnée à 15€ par ½ journée par jeune, exonérée de charges sociales URSSAF. Les éventuels avantages en nature devront être clarifiés dans la mesure où ils s’inscrivent dans le projet pédagogique. Montceau News | L'information de Montceau les Mines et sa region , Conseil municipal de Blanzy (suite) « Montceau News | L'information de Montceau les Mines et sa region
  • Le stage est bien souvent un passage obligé de l’apprentissage d’un métier, notamment dans le cadre des études. Si cette période revêt un caractère obligatoire pour nombre d’étudiants, la rémunération, bien que minime, n’est pas systématique. Cependant, un dispositif de gratification oblige les employeurs à rémunérer leurs stagiaires, sous couvert de certaines conditions. Par ailleurs, le montant minimal de cette rémunération évolue chaque année. Qu’en est-il pour cette année 2020 ? DemarchesAdministratives.fr, Montant de la gratification minimale de stage 2020
  • Le montant minimum de la gratification est de 15 % du plafond horaire de la Sécurité sociale. Éditions Tissot, Gratification de stage 2020 - Éditions Tissot

Vidéos relatives au mot « gratification »

Traductions du mot « gratification »

Langue Traduction
Anglais gratification
Espagnol gratificación
Italien gratificazione
Allemand befriedigung
Chinois 满足
Arabe الإشباع
Portugais gratificação
Russe удовлетворение
Japonais 満足
Basque gratification
Corse gratificazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « gratification »

Source : synonymes de gratification sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « gratification »

Partager