La langue française

Ristourne

Sommaire

  • Définitions du mot ristourne
  • Phonétique de « ristourne »
  • Citations contenant le mot « ristourne »
  • Images d'illustration du mot « ristourne »
  • Traductions du mot « ristourne »
  • Synonymes de « ristourne »

Définitions du mot « ristourne »

Trésor de la Langue Française informatisé

RISTOURNE, subst. fém.

A. − [La ristourne est un avantage consenti]
1. Remise consentie par un commerçant à un client, généralement au cours d'une période déterminée et la plupart du temps proportionnellement au montant de ses achats. Verser une ristourne. Actuellement tous les libraires, quelle que soit l'importance de leur chiffre d'affaires, jouissent des mêmes remises. Quelques rares maisons d'édition accordent de légers avantages sous forme de ristournes de fin d'année, mais pas sur tous les ouvrages et souvent dans des conditions difficiles à remplir (Civilis. écr.,1939, p. 18-10).
En partic. ,,Remise pharmaceutique aux organismes des régimes obligatoires de sécurité sociale sur le montant des médicaments spécialisés remboursables aux assurés sociaux dans le cadre des conventions prévues à l'article L 266 du code de la sécurité sociale`` (Sournia 1973). Le tarif national perd le caractère de prix imposé qu'il avait jusqu'à présent; il devient un tarif-plafond. Sur ce tarif, les pharmacies sans but lucratif, notamment les pharmacies mutualistes, doivent pratiquer une ristourne minimale (Réforme Sécur. soc.,1968, p. 20).
2. P. ext. Commission plus ou moins licite versée à un intermédiaire. Il m'a même montré une lettre qu'il écrivait à mon père au sujet de cette garniture... Peut-être qu'il toucherait une ristourne? qu'il attendait sa petite « fleur »? (Céline,Mort à crédit,1936, p. 282).
3. ,,Attribution en fin d'année, à un coopérateur, de sa part sur les bénéfices annuels de la coopérative ou, à l'adhérent d'une société d'assurances mutuelles, d'une partie de sa cotisation, lorsque le montant des cotisations a dépassé les engagements de la société`` (Cap. 1936).
B. − DR. [La ristourne est un remboursement]
1. ,,Remboursement par l'assureur à l'assuré du prorata de prime afférent au temps pendant lequel le risque n'a pas couru`` (Barr. 1967).
2. ,,Droit de l'assureur, stipulé par les traités d'agence, de se faire rembourser tout ou partie de la commission payée à l'agent, en cas d'extinction d'un contrat avant le terme fixé`` (Barr. 1967).
C. − DR. MAR. [La ristourne est une annulation] ,,Résolution du contrat d'assurances maritimes, pour défaut des obligations de l'assuré`` (Barr. 1967).
Prononc. et Orth.: [ʀistuʀn]. Ac. 1835, 1878: ristorne, ristourne, 1935: ristourne. Étymol. et Hist. 1. 1705 Restorne « action de reporter une somme d'un compte sur un autre pour réparer une erreur » (De La Porte, La Science des Negocians, lexique, s.v. restorner d'apr. R. Arveiller ds Mél. Wartburg (W. von) t. 2, 1968, p. 269); 1752 restourne (Trév.). 2. 1755 restorne « annulation d'un contrat d'assurance maritime » (Prév.); 1783 ristourne (B. - M. Emerigon, Traité des assurances et des contrats a la grosse, t. II, p. 151 d'apr. B. E. Vidos ds Z. fr. Spr. Lit. t. 60, pp. 159-160); 1835 ristorne « diminution qui doit se faire sur la somme que l'armateur a fait assurer lorsque cette somme se trouve excéder la valeur de l'objet chargé » (Ac.); 3. 1904 « dans une société d'assurances mutuelles, versement fait aux associés de l'excédent des primes perçues » (Nouv. Lar. ill.); 4. 1918 « commission versée à un intermédiaire » (Claudel, Pain dur, III, 4, p. 477); 1923 désigne toute espèce de bonification (Lar. univ.). Empr., avec préf.re- servant de renforcement altéré ensuite en ri- par réfection italianisante (le mot étant senti comme un italianisme à cause de -st-), à l'ital. storno « annulation d'un contrat » (dep. xves., Lorenzo de' Medici d'apr. DEI), déverbal de stornare « annuler un contrat », lui-même prob. adapt. de l'a. fr. destorner (détourner*). L'ital. storno, plur. storni, est également à l'orig. des formes éphémères extorne, extorni (att. de 1723 à 1742, Savary des Bruslons d'apr. FEW t. 13, 2, p. 76a) et stourny (1778, tarif ds Brunot t. 6, 1, p. 364, note 9). Voir Vidos, op. cit., pp. 159-161; FEW loc. cit. et p. 78; Hope, p. 364). Fréq. abs. littér.: 12.

Wiktionnaire

Nom commun

ristourne \ʁis.tuʁn\ féminin

  1. (Assurances maritimes) Annulation d’un contrat d’assurance au profit de l’assureur.
  2. Diminution qui doit se faire sur la somme pour laquelle a été assuré un navire lorsque cette somme se trouve excéder la valeur du chargement.
  3. (Commerce) Remise que le vendeur consent à l’intermédiaire.
    • La coopération de consommation est la seule que nous envisagions ici […] Représentons-nous donc une société de consommateurs qui se sont entendus pour acheter en gros les denrées qui leur sont nécessaires […] La société […] répartit les denrées achetées entre les consommateurs sociétaires […] à un prix voisin du prix du marché libre. Périodiquement, elle leur restitue, […] sous le nom de « boni », de « dividende », ou de « ristourne », le surplus que lui laissent ses opérations après paiement des frais généraux, de l’intérêt fixe du capital, etc. : je dis « surplus », ou « trop-perçu », et non pas « bénéfice », car la société, théoriquement, ne fait pas acte de commerce et ne poursuit pas un but de lucre […] — (Louis Paul-Dubois, 1914, Revue des Deux Mondes : G. J. Holyoake et la coopération en Angleterre)
  4. (Par extension) Réduction du prix accordée dans le cadre d’une transaction commerciale.
    • Les fermiers étaient ses amis aussi, et les gardes à qui il réservait une ristourne, et même les braconniers qui lui racontaient leurs plus beaux coups. — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. II, Gallimard, 1937)

Forme de verbe

ristourne \ʁis.tuʁn\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de ristourner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de ristourner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de ristourner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de ristourner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de ristourner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RISTOURNE. n. f.
T. d'Assurances maritimes. Annulation d'un contrat d'assurance au profit de l'assureur. Il se dit aussi de la Diminution qui doit se faire sur la somme pour laquelle a été assuré un navire lorsque cette somme se trouve excéder la valeur du chargement. Il se dit dans le langage courant d'une Remise que le vendeur consent à l'intermédiaire.

Phonétique du mot « ristourne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ristourne risturn

Citations contenant le mot « ristourne »

  • La CDHR avait annulé son assemblée générale annuelle, prévue le 27 avril dernier, en raison de la COVID-19. Cette décision a notamment eu pour effet de reporter le dépôt de la ristourne pour lequel un vote des membres est nécessaire. Le Canada Français, Les membres de Desjardins invités à voter sur la ristourne - Le Canada Français
  • C'est la victoire cachée des "frugaux". Plusieurs pays européens ont obtenu des rabais sur les montants qu'ils devront verser dans les caisses de l'UE entre 2021 et 2027, dans l'accord conclu mardi 21 juillet à l'issu du sommet de Bruxelles. Ces réductions leur permettront de payer un montant inférieur à celui prévu par les règles communes, qui fixent les redevances des pays membres en proportion de leur richesse nationale. Cinq pays sont concernés : les Pays-Bas avec 1,92 milliard de ristournes par an, le Danemark avec 377 millions, l'Autriche avec 565 millions, la Suède avec 1,07 milliard, et l'Allemagne avec 3,67 milliards. Ils cumulent ensemble un total de 7,6 milliards de réductions annuelles, qui devront être compensées par les autres Etats. Une forme de contrepartie au plan de relance de 750 milliards adopté par les 27, qui doit d'abord bénéficier aux pays les plus touchés par la crise. Dans le cas de l'avantage allemand, le texte adopté précise ainsi qu'il est concédé "dans le contexte du soutien à la reprise". Marianne, 7,6 milliards par an : les ristournes sur les contributions des Etats, face cachée du plan de relance européen
  • Afin de favoriser la rénovation de logements collectifs au centre élargi d’Orthez, le conseil municipal a acté dernièrement une ristourne sur la redevance d’occupation du domaine public liée aux chantiers. Un geste destiné à compléter le démarrage prochain de l’Opération programmée de rénovation de l’habitat (OPAH). La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, Orthez : une ristourne votée pour encourager les rénovations de logements au centre-ville - La République des Pyrénées.fr
  • Le nombre croissant de cas de coronavirus a impacté de nombreuses vies, a fait de nombreuses victimes et a touché la structure économique au niveau mondial. Service de ristourne de droits a analysé et publié le dernier rapport sur le marché Service de ristourne de droits mondial. Des modifications du marché ont affecté la plateforme mondiale. Comme le marché Service de ristourne de droits, de nombreux marchés font également face à des situations similaires. Ainsi, de nombreuses entreprises ont été ruinées du fait de l’augmentation généralisée du nombre de cas à travers le monde.se connecter à la vente dexperts [email protected] or call us on +1-312-376-8303. Instant Interview, Service de ristourne de droitsen segmented into, Customs Brokerage, Trade Consulting, By Application Duty Drawback Service has been segmented into, Agricultural Product – Instant Interview

Images d'illustration du mot « ristourne »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ristourne »

Langue Traduction
Anglais discount
Espagnol descuento
Italien sconto
Allemand rabatt
Chinois 折扣
Arabe خصم
Portugais desconto
Russe скидка
Japonais ディスカウント
Basque deskontua
Corse scontu
Source : Google Translate API

Synonymes de « ristourne »

Source : synonymes de ristourne sur lebonsynonyme.fr
Partager