La langue française

Gloutonnerie

Définitions du mot « gloutonnerie »

Trésor de la Langue Française informatisé

GLOUTONNERIE, subst. fém.

A. − Caractère, vice de celui (homme ou animal) qui est glouton. Sa gloutonnerie [du sanglier] à l'égard de fruits forestiers, comme les glands et les faînes ou fruits tout court comme les pommes (Vidron, Chasse,1945, p. 93) :
J'ai parcouru les dictionnaires au mot gourmandise, et je n'ai point été satisfait de ce que j'y ai trouvé. Ce n'est qu'une confusion perpétuelle de la gourmandise proprement dite avec la gloutonnerie [it. ds le texte] et la voracité... Brillat-Sav., Physiol. goût,1825, p. 140.
B. − Au fig. Ils montraient une belle gloutonnerie de jeunesse, un furieux appétit de lecture, où s'engouffraient l'excellent et le pire, si avides d'admirer (Zola, Œuvre,1886, p. 39).Une jeune femme (...) accoutumée à cette gloutonnerie du regard, à cette attention goulue des hommes (Mauriac, Génitrix,1923, p. 337).
Prononc. et Orth. : [glutɔnʀi]. Ds Ac. 1740-1932. Étymol. et Hist. xiies. glutunerie (Everart de Kirkham, Dist. de Cat. [éd. E. Stengel], 147c ds Gdf. Compl.). Dér. de glouton*; suff. -erie*; cf. avec suff. -ie* l'a. fr. gloutenie (1119, Ph. de Thaon, Comput, éd. E. Mall, 529). Fréq. abs. littér. : 65.

Wiktionnaire

Nom commun

gloutonnerie \ɡlu.tɔn.ʁi\ féminin

  1. Défaut de celui qui est glouton.
    • En se livrant aux plaisirs de la table, ils recherchaient la délicatesse et évitaient les excès, et avaient l’habitude de reprocher l’ivrognerie et la gloutonnerie aux Saxons vaincus, comme des vices inhérents à leur basse condition. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • L'œsophage est court et large, grâce à quoi le crapaud restitue aisément ce qui lui disconvient, disposition pour lui précieuse, eu égard à sa gloutonnerie. — (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
    • Le couple, qui avait nagé et qui s’était embrassé, avait perdu ses lunettes de soleil. Elle les vit se plaindre auprès d’Agustin, comme s’il était responsable de la force et de la gloutonnerie de la mer. — (Ruth Rendell, Le majordome de la plage, nouvelle, 1999, traduit de l’anglais par Johan-Frédérik Hel Guedj, page 11.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GLOUTONNERIE. n. f.
Défaut de celui qui est glouton. Cet homme est d'une gloutonnerie dégoûtante.

Littré (1872-1877)

GLOUTONNERIE (glou-to-ne-rie) s. f.
  • Vice du glouton. Il faut remonter jusqu'au vieux Porphyre et aux compatissants pythagoriciens pour trouver quelqu'un qui nous fasse honte de notre sanglante gloutonnerie [habitude de manger des animaux], Voltaire, Princ. d'action, 15.

HISTORIQUE

XIIIe s. Cil qui sunt norri en outrage et en gloutonnerie, Psautier, f° 70.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gloutonnerie »

Dérivé de « glouton » avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Glouton, par l'intermédiaire d'un substantif fictif gloutonnier. À part l'exemple cité d'un texte du XIIIe siècle, gloutonnerie ne se trouve nulle part ; c'est toujours gloutonie, bien plus régulier, depuis le XIIIe siècle jusqu'au XVIe ; et il demeure usité dans le XVIIe, où Richelet dit qu'on s'en sert plus que de gloutonnerie. Aujourd'hui il a disparu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gloutonnerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gloutonnerie glutɔnri

Évolution historique de l’usage du mot « gloutonnerie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gloutonnerie »

  • Je me vante d'avoir grandi, mûri, vieilli dans la familiarité du vin ; à le tutoyer dès l'enfance, on perd l'esprit d'intempérance et de gloutonnerie ; on acquiert, on forme son goût personnel. De Colette
  • L’articulation réelle, logique, est que les entreprises n’arrivent plus à réaliser un profit suffisant pour à la fois rémunérer correctement leur personnel, maximiser le profit des capitalistes, financer les investissements et satisfaire la gloutonnerie des gouvernements. La Chronique Agora, Fragilisation, le maître-mot de notre époque
  • La gloutonnerie a tué plus de gens que la famine. De Le Talmud / Shabath
  • De la vue naissent mille désirs ; c'est dans l'oeil, dit-on, que la gloutonnerie a son principe. De Abu Shakour / Les Premiers Poètes persans
  • Sa naïveté, mêlée à une affolante gloutonnerie, précipita l’effondrement d’un système de pots-de-vin profitant à ses homologues sud-américains et, bien sûr, à lui-même. Empruntant à Martin Scorsese sa grammaire bien rodée de fresque criminelle (voix off, arrêts sur image, pluie d’anecdotes savoureuses et de considérations cyniques), « El Presidente » déroule par le menu les mille et un trucs des affairistes tordus tout en brossant le portrait d’un imposteur opaque, qui dépoussière par sa psyché étrange les ressorts d’un genre éprouvé. Zélé mais passif, instrumentalisé par la justice comme par ses pairs marron, ce drôle d’énergumène se pose à la fois en gogo toxique et en conformiste terrifiant. L'Obs, La loi des séries : une sélection de « TéléObs » : « El Presidente », « Les tribulations culinaires de Phil », « Perry Mason »
  •  « La promiscuité est grande »,  voici un joli euphémisme pour dire que le capitalisme, histoire de faire pression à la baisse sur les salaires allemands, fait vivre des travailleurs étrangers dans des conditions innommables. Et je me dis qu’il serait peut-être temps de féliciter la Covid-19 pour son beau boulot de lanceuse d’alerte. Je me trompais, finalement, en voyant chez elle un virus capitaliste. C’est plutôt le virus des contradictions du capitalisme. Vouloir faire redémarrer l’économie à n’importe quel prix, comme c’est le cas chez nous où les mesures d’allègement des différents protocoles se multiplient sous la pression des décideurs, impatients de se refaire une santé, quitte à tout perdre dans quelques semaines ou quelques mois, ça se paie. Alors, comme le vegan ou le germanophobe, j’ai aussi mes mauvaises pensées. Si Miss C-19 (l’Académie française a décidé que Covid serait féminin, par pure misogynie, n’en doutons pas), pouvait le faire mourir de sa propre gloutonnerie, le capitalisme, ce serait une très bonne chose. Causeur, Katastrophe! L'Allemagne reconfine!! - Causeur
  • Le choix fait de gré à gré sur AJN Resources en violation de l’article 33 du Code minier qui impose pour ce genre de marché un appel d’offre, cache la gloutonnerie de certains officiels congolais disséminés dans de petites sociétés privées de mallettes (Pianeta Mining and Trading, Dathomir Mining Resources Sarl, Minor Sarl…) qui l’utilisent comme société écran pour recevoir en retour des commissions alors qu’en interne, mieux sur le plan national, ces 15 millions USD sont mobilisables. Scoop RDC, Bradage des mines de la SOKIMO : attention, le dirigeant d’AJN Resources n’est qu’un spéculateur ! (Acte 2) - Scoop RDC
  • Toutefois, la pluie, le contrôleur naturel, vient nous rappeler par moment l’esprit de gloutonnerie qui cohabite avec ces infrastructures. Semble-t-il que le panier de la ménagère souffre le martyr. ROCH la Réponse, y’a wanna, kobedi ?  , Situation nationale : Ousmane SO interpelle le président du Faso afin de savoir ce qu'il se passe - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso

Images d'illustration du mot « gloutonnerie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gloutonnerie »

Langue Traduction
Anglais gluttony
Espagnol glotonería
Italien golosità
Allemand völlerei
Chinois 暴食
Arabe الشراهة
Portugais gula
Russe прожорливость
Japonais 大食い
Basque gluttony
Corse glutonia
Source : Google Translate API

Synonymes de « gloutonnerie »

Source : synonymes de gloutonnerie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « gloutonnerie »

Gloutonnerie

Retour au sommaire ➦

Partager