La langue française

Voracité

Définitions du mot « voracité »

Trésor de la Langue Française informatisé

VORACITÉ, subst. fém.

A. − Grande avidité à manger, à dévorer. Il est d'usage à bord de tout navire de visiter soigneusement l'estomac du requin. Les matelots connaissent sa voracité peu délicate, s'attendent à quelque surprise (Verne, Enf. cap. Grant, t. 1, 1868, p. 8).En sus des platées de macaroni qu'elle bâfrait aux repas, elle mâchait du matin au soir des loukoums gluants (...) cette voracité semblait être la revanche, le refuge, de toutes les ardeurs d'une femme (Martin du G., Confid. afric., 1931, p. 1112).V. gloutonnerie ex. de Brillat-Savarin.
B. − Au fig.
1. [À propos d'une pers.]
a) Avidité à satisfaire un besoin, un désir. Lu jusqu'à trois heures avec une telle voracité que j'ai avalé un volume in-8 de 368 pages (Barb. d'Aurev., Memor. 1, 1836, p. 50).
[Dans un cont. érotique ou sexuel] Ces filles étalées, écrasées sur les banquettes... ce marché de viande humaine, promise aux voracités bourgeoises (Mirbeau, Journal femme ch., 1900, p. 316).
b) Âpreté au gain, cupidité. Ses sentiments élevés et l'empire que le vieil ivrogne avait conservé sur lui le rendaient encore plus impropre à soutenir un débat d'argent avec son père (...) il attribua d'abord la voracité de l'intérêt à l'attachement que le pressier avait pour ses outils (Balzac, Illus. perdues, 1837, p. 16).
2. [À propos d'une chose] Capacité à détruire, à consommer de façon inexorable, inéluctable. Voracité du temps. Aucune injonction ne saurait modérer leur voracité [des secondes], la course picorante de leur bec métallique (Arnoux, Visite Mathus., 1961, p. 63).
Prononc. et Orth.: [vɔ ʀasite]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. a) Fin xve-déb. xvies. « avidité à manger » (Petit traité d'alchymie, 177 ds Rose, éd. Méon, t. 4, p. 212); b) 1771 p. métaph. (Helvetius, De l'homme, p. 90: L'histoire d'Irlande nous apprend que cette île fut toujours exposée autrefois à la voracité d'un clergé très-nombreux). Empr. au lat.voracitas « appétit insatiable ». Fréq. abs. littér.: 85.

Trésor de la Langue Française informatisé

VORACITÉ, subst. fém.

A. − Grande avidité à manger, à dévorer. Il est d'usage à bord de tout navire de visiter soigneusement l'estomac du requin. Les matelots connaissent sa voracité peu délicate, s'attendent à quelque surprise (Verne, Enf. cap. Grant, t. 1, 1868, p. 8).En sus des platées de macaroni qu'elle bâfrait aux repas, elle mâchait du matin au soir des loukoums gluants (...) cette voracité semblait être la revanche, le refuge, de toutes les ardeurs d'une femme (Martin du G., Confid. afric., 1931, p. 1112).V. gloutonnerie ex. de Brillat-Savarin.
B. − Au fig.
1. [À propos d'une pers.]
a) Avidité à satisfaire un besoin, un désir. Lu jusqu'à trois heures avec une telle voracité que j'ai avalé un volume in-8 de 368 pages (Barb. d'Aurev., Memor. 1, 1836, p. 50).
[Dans un cont. érotique ou sexuel] Ces filles étalées, écrasées sur les banquettes... ce marché de viande humaine, promise aux voracités bourgeoises (Mirbeau, Journal femme ch., 1900, p. 316).
b) Âpreté au gain, cupidité. Ses sentiments élevés et l'empire que le vieil ivrogne avait conservé sur lui le rendaient encore plus impropre à soutenir un débat d'argent avec son père (...) il attribua d'abord la voracité de l'intérêt à l'attachement que le pressier avait pour ses outils (Balzac, Illus. perdues, 1837, p. 16).
2. [À propos d'une chose] Capacité à détruire, à consommer de façon inexorable, inéluctable. Voracité du temps. Aucune injonction ne saurait modérer leur voracité [des secondes], la course picorante de leur bec métallique (Arnoux, Visite Mathus., 1961, p. 63).
Prononc. et Orth.: [vɔ ʀasite]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. a) Fin xve-déb. xvies. « avidité à manger » (Petit traité d'alchymie, 177 ds Rose, éd. Méon, t. 4, p. 212); b) 1771 p. métaph. (Helvetius, De l'homme, p. 90: L'histoire d'Irlande nous apprend que cette île fut toujours exposée autrefois à la voracité d'un clergé très-nombreux). Empr. au lat.voracitas « appétit insatiable ». Fréq. abs. littér.: 85.

Wiktionnaire

Nom commun

voracité \vɔ.ʁa.si.te\ féminin

  1. Avidité à manger.
    • C’est aussi le moment de sa plus grande voracité; du reste, entre chaque mue, le ver est pris d'une sorte de fringale à laquelle on donne le nom de « fréze ». — (D. de Prat, Nouveau Manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VORACITÉ (vo-ra-si-té) s. f.
  • 1Avidité à manger. La voracité des oiseaux de proie. Autrement il [Louis XV] ne se retiendra jamais sur sa voracité, Maintenon, Lett. à Mme de Ventadour, 14 juin 1715. La voracité n'exclut pas toujours un appétit de préférence, Buffon, Ois. t. III, p. 414.
  • 2 Fig. Cupidité comparée à la voracité. L'esprit économique est très contraire à la voracité des courtisans, Bachaumont, Mém. t. XXXV, p. 357.
  • 3 Fig. Avidité de lecture. Deux volumes de six cents pages chacun ! votre voracité en viendrait à bout en deux jours, Mlle de Lespinasse, Lett. t. I, p. 101.

HISTORIQUE

XIVe s. Quelque soit sa voracité Et son aspre famelité…, Trait. d'alch. 177.

XVIe s. Il se peut bien faire que le sage use de viande precieuse et delicate sans appetit desordonné et sans voracité, le Bureau du concile de Trente, p. 299.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « voracité »

Lat. voracitatem, de vorax, vorace.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du latin voracitas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « voracité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
voracité vɔrasite

Citations contenant le mot « voracité »

  • Toute science a la voracité destructrice d'un rite obsessionnel. De Edward Sapir / Anthropologie
  • Seul celui qui n'a rien à perdre et tout à gagner met en oeuvre toute la voracité de l'intelligence. De Hervé Bazin / Ce que je crois
  • Le crabe bleu profite du changement climatique pour prolifèrer en Europe. Ce crustacé originaire de l'Atlantique Ouest serait arrivé dans le ballast des porte-conteneurs. Souce d'inquiétude pour les pêcheurs albanais à cause de sa voracité, il s'est installé depuis trois ans sur le littoral catalan. France 3 Occitanie, Pyrénées-Orientales : le crabe bleu s'installe dans les étangs catalans
  • Malheureusement, le charme s'est arrêté là, après les explications complémentaires de la spécialiste : espèce particulièrement invasive, comestible, elle se trouve en très grand nombre dans nos rivières où sa voracité fait des ravages parmi les petits poissons, les insectes, les batraciens. Ces crustacés carnivores, originaires de Louisiane et introduits en France à la fin du XIX e siècle, mettent en péril l'équilibre de la faune et de la flore. Il est donc interdit de les remettre à l'eau. www.lejdc.fr, Le monde aquatique expliqué aux enfants - Guérigny (58130)
  • En fonçant avec voracité sur leur cible, moustiques et insectes se fracassent sur la moustiquaire AirVision Plus de Mariton. Créée en 1949, cette PME située à Saint-Chamas (Bouches-du-Rhône) poursuit sa croissance (14,5 millions d’euros de chiffre d’affaires, 87 salariés) dans les stores, les moustiquaires sur mesure et les pergolas bioclimatiques. usinenouvelle.com/, [Made in France] La moustiquaire de Mariton dit non aux insectes, pas à la lumière - Inventé près de chez vous
  • Mais au fond, votre tribune est avant tout politicienne. Elle souffre d’une absence totale de proposition structurante pour changer la donne. Vous l’entamez avec une diatribe contre les tenants de l’écologie “moralisatrice, voire sectaire”. Vous dites même que votre propre conviction écologique aurait été “retardée” par leur faute. Quel culot monsieur le Premier ministre! Ainsi, si pendant vos longues années de service, dans les ministères ou à l’Élysée, vous n’avez pour ainsi dire jamais œuvré pour endiguer la crise environnementale, ce serait uniquement la faute de celles et ceux qui tiraient déjà la sonnette d’alarme? Les scientifiques, les chercheurs, les militant·es qui appellent depuis des décennies à repenser notre économie et à protéger la nature de la voracité des multinationales, seraient coupables de votre prise de conscience tardive? Ce serait notre faute, en somme, si vous n’avez pas saisi plus tôt la réalité de l’urgence climatique. Le HuffPost, "Tous écologistes!" M. Castex, cessez de gouverner avec des slogans | Le HuffPost
  • Depuis plus de vingt ans, l’artiste et auteure Suisse Ursula Biemann entremêle étroitement, dans ses essais vidéo, les défis écologiques contemporains, l’extraction et la distribution inégale des ressources de la Terre et les flux migratoires, conséquences de la pression exercée sur l’environnement et tous les êtres vivants. Plus que jamais, l’actualité fait surgir la pertinence de cette vision complexe, entremêlant ces enjeux sociaux et environnementaux, cette voracité dans l’exploitation des ressources et les transformations irréversibles des sols et d’écosystèmes entiers. , Ursula Biemann "Savoirs indigènes – Fictions cosmologiques" - Art Côte d'Azur

Traductions du mot « voracité »

Langue Traduction
Anglais voracity
Espagnol voracidad
Italien voracità
Allemand gefräßigkeit
Chinois 虚度
Arabe شره
Portugais voracidade
Russe прожорливость
Japonais 揮発性
Basque voracidad
Corse voracità
Source : Google Translate API

Synonymes de « voracité »

Source : synonymes de voracité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « voracité »

Voracité

Retour au sommaire ➦

Partager