La langue française

Glorification

Sommaire

  • Définitions du mot glorification
  • Étymologie de « glorification »
  • Phonétique de « glorification »
  • Évolution historique de l’usage du mot « glorification »
  • Citations contenant le mot « glorification »
  • Traductions du mot « glorification »
  • Synonymes de « glorification »
  • Antonymes de « glorification »

Définitions du mot glorification

Trésor de la Langue Française informatisé

GLORIFICATION, subst. fém.

A. − Usuel. Action de glorifier (quelqu'un, quelque chose); résultat de cette action. Synon. apologie, célébration, exaltation.Le christianisme avait peut-être poussé jusqu'à l'excès la glorification de l'esprit (Tocqueville, Corresp. [avec Gobineau], 1843, p. 59).Je me repose à l'aide de trois courts poèmes, mais qui seront inouïs, tous trois à la glorification de la beauté (Mallarmé, Corresp.,1866, p. 216).Je trouve dans une revue qui est une sorte d'organe patenté de la littérature moderne la glorification d'un jeune écrivain (Joë Bousquet) (Benda, Fr. byz.,1945, p. 111).
B. − RELIG. Élévation à la gloire éternelle. La glorification des élus (Ac.) :
L'Être a tout créé, et il a tout créé pour sa gloire, en ce sens qu'il a créé tous les êtres pour leur glorification. Or, dans cet état de glorification, les créatures se réjouiront plus de l'honneur et de la gloire de Dieu que de leur glorification même. Gilson, Espr. philos. médiév.,1931, p. 151.
REM.
Glorificateur, -trice, adj. et subst.a) Adj. α) Qui glorifie. Le chef éclatant, le déjà glorieux porte-drapeau des nouvelles doctrines avait parlé (...) du « divin » Racine, à une époque où le mot « divin », énervé, galvaudé, devenu banal de nos jours, avait toute sa force glorificatrice (Verlaine, Œuvres posth., t. 2, Crit. et conf., 1896, p. 372). β) Qui appelle à la gloire éternelle. Deux espèces de pilastres au sommet desquels un ange glorificateur embouche la trompette (Hugo, Rhin,1842, p. 374).b) Subst. Celui, celle qui glorifie. Agréez, madame, l'assurance des sentiments d'un ancien ami (...) qui est resté, fidèlement et pieusement, le glorificateur du talent de votre mari (Goncourt, Journal,1891, p. 67).
Prononc. et Orth. : [glɔ ʀifikasjɔ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Fin xiiie-début xives. glorificassion « action de glorifier » (Légende des saints, ms. Bibl. Tours 1008, fo142 ds Bulletin de la SATF, 1897, p. 60); 2. 1690 (Fur. : Glorification, qui ne se dit que de l'élévation à la gloire éternelle que Dieu accorde à ses esleus après leur mort). Empr. au lat. chrét.glorificatio « exaltation, glorification ». Fréq. abs. littér. : 98.

Wiktionnaire

Nom commun

glorification \ɡlɔ.ʁi.fi.ka.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de glorifier.
    • La glorification de nos morts de guerre.
    • La glorification des élus.

Nom commun

glorification (Indénombrable)

  1. Glorification.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GLORIFICATION. n. f.
Action de glorifier. La glorification de nos morts de guerre. Il se dit surtout en langage religieux. La glorification des élus. Voyez GLORIFIER.

Littré (1872-1877)

GLORIFICATION (glo-ri-fi-ka-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
  • 1Action de glorifier. La glorification de cet acte.
  • 2 Terme de théologie. Élévation des justes à la gloire éternelle. La glorification des élus.

HISTORIQUE

XIVe s. Comme seroit honnour ou glorification, Oresme, Eth. 28.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « glorification »

Provenç. glorificacio ; espag. glorificacion ; ital. glorificazione ; du lat. glorificationem, de glorificare, glorifier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin glorificatio, de gloria (« gloire »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin glorificatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « glorification »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
glorification glɔrifikasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « glorification »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « glorification »

  • Tout effort qui n’a pour but que sa propre glorification est voué au désastre. De Robert Pirsig / Traité du zen et de l'entretien des motocyclettes
  • « Je dirais qu’il est plus doux, d’une manière positive, sur les questions de la glorification des collaborateurs nazis ukrainiens et qu’il est plus objectif, plus correct en termes de mémoire historique », a déclaré Dolinsky, notant qu’il était davantage prêt à discuter des aspects les plus sombres de l’histoire que Viatrovych, qui « n’a insisté que sur le côté héroïque ». The Times of Israël, Le tsar de la mémoire ukrainienne contre la glorification des criminels nazis | The Times of Israël
  • L'avenue de la Belle-Gabrielle est une promesse. Un plongeon dans le Paris 1900, sa fantaisie bourgeoise, sa passion pour l'exotisme des grands voyages et son revers aux relents nauséabonds que fût la glorification du colonialisme. S'il est difficile de se cacher les yeux sur cette tranche de l'histoire Française oh combien sensible, essayons de n'en garder que les leçons. leparisien.fr, Au cœur du Bois de Vincennes, le pavillon colonial de la Tunisie retrouve sa superbe - Le Parisien
  • "Pour Donald, le mensonge était un moyen d'auto-glorification pour essayer de convaincre les autres qu'il était meilleur qu'il ne l'était réellement. Donald n'est pas simplement faible, son égo est une chose fragile qui doit être renforcé à chaque instant car il sait, au fond, qu'il n'est rien de ce qu'il prétend être. S'il était réélu, écrit Mary Trump, ce serait la fin de la démocratie américaine." RTL.fr, Les infos de 8h - États-Unis : le livre de la nièce de Trump numéro 1 des ventes en précommande
  • La jeunesse sénégalaise, étudiante ouvrière ou paysanne a toujours été à l’avant-garde des luttes que ce soit pour l’indépendance (pensez à la Feanf) pour les libertés (pensez à Mai 68) pour le panafricanisme (pensez aux manifestations pour dénoncer le coup d’état de la CIA contre Kwame Nkrumah) contre le CFA (pensez a France Dégage). Faidherbe trônant chez nous est le symbole de la glorification par un peuple vaincu de ses anciens maitres. Or la jeunesse n’aime pas les vaincus. Je crois que le maire de Saint Louis confond allègrement passé, histoire et mémoire. Bien sûr qu’on ne peut pas effacer le passé. Entretenir une telle proposition relèverait de l’absurde. Quand a l’Histoire c’est une interprétation et réinterprétation de notre passé par des professionnels d’horizons et d’écoles de pensée differents. L’histoire se trouve dans les livres et accessoirement dans les musées. La mémoire enfin, c’est ce qu’on choisit dans le présent d’honorer. La statue de Saddam Hussein est tombée. Lors de la révolution française des statues symboles de l’ancien régime sont tombées. Il y a des milliers de statues de Lénine, Staline qui ont été déboulonnées lors de la chute de l’Union soviétique. La mémoire, le patrimoine c’est un choix dans le présent et qui est donc appelé a changer. Mais lorsque ce choix découle de l’ignorance ou du complexe d’infériorité, il appartient à la jeunesse de rectifier le tir comme cela se fait en ce moment même a travers le monde. Il serait quand même embarrassant que Faidherbe tombe à Lille (France) avant de tomber à Saint Louis. SenePlus, LE VER A DEJA POURRI LE FRUIT | SenePlus

Traductions du mot « glorification »

Langue Traduction
Anglais glorification
Espagnol glorificación
Italien glorificazione
Allemand verherrlichung
Chinois 荣耀
Arabe تمجيد
Portugais glorificação
Russe прославление
Japonais 栄光
Basque modura
Corse glorificazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « glorification »

Source : synonymes de glorification sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « glorification »

Partager