La langue française

Divinisation

Définitions du mot « divinisation »

Trésor de la Langue Française informatisé

DIVINISATION, subst. fém.

Action de diviniser*; résultat de cette action.
A.− [Correspond à diviniser A] Divinisation de l'univers :
1. Ce Dieu isolé de la nature, cette nature que Dieu a faite ne prêtent point à l'incident et à l'histoire. Quelle distance de cette vaste divinisation des forces naturelles, qui est le fond des grandes mythologies, à cette étroite conception d'un monde façonné comme un vase entre les mains du potier. Renan, L'Avenir de la science,1890, p. 267.
Spéc. [Correspond à diviniser A spéc. 2] Divinisation de l'âme/déification du moi. Ouvrage posthume du P. Ramière, qui a pour titre : Le cœur de Jésus et la divinisation du chrétien. Toulouse, 1891 (Bremond, Hist. sent. relig.,t. 3, 1921, p. 674):
2. Avant de s'occuper des autres (pour pouvoir s'occuper des autres) le fidèle doit assurer sa sanctification personnelle (...) pour une part infinitésimale et incommunicable, nous avons chacun le monde entier à diviniser. Comment cette divinisation partielle est-elle possible. C'est ce que nous avons fini d'analyser. Teilhard de Chardin, Le Milieu divin,1955, p. 181.
B.− P. ext. [Correspond à diviniser B; dans le domaine relig.] Divinisation d'(une chose abstraite) :
3. ... rien ne pouvait être plus contraire à la religion concrète d'un grec que la divinisation des idées abstraites, que ce culte de la déesse raison, inauguré avec un appareil emprunté aux rites du paganisme, dans la vieille cathédrale gothique de la cité, à Notre-Dame. Gaultier, Le Bovarysme,1902, p. 98.
C.− Au fig. souvent péj. [Correspond à diviniser C]
1. [Correspond à diviniser C 1] Divinisation de (qqc.). Divinisation de la matière. Cette divinisation du vouloir, qui est en réalité sa démonisation (Ricœur, Philos. volonté,1949, p. 27).L'ascèse nietzschéenne (...) aboutit à une divinisation de la fatalité. Le destin devient d'autant plus adorable qu'il est plus implacable (Camus, Homme rév.,1951, p. 97).
2. [Correspond à diviniser C 2] Divinisation de (qqn). L'immaculée conception, cette divinisation catholique de la femme (Goncourt, Journal,1864, p. 112).La connaissance est un péché lorsque l'homme prétend en faire l'instrument d'une divinisation de lui-même au cours de la vie présente (Béguin, Âme romant.,1939, p. 399).
Prononc. et Orth. : [divinizasjɔ ̃]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1719 (N. Gueudeville, Trad. des Comédies de Plaute, vol. 2, p. 109 ds Quem. Fichier). Dér. du rad. de diviniser*; suff. -(a)tion*. Fréq. abs. littér. : 45. Bbg. Quem. 2es. t. 2 1971.

Wiktionnaire

Nom commun

divinisation \di.vi.ni.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de diviniser.
    • Je crois que cela ne signifie pas notre néant ni notre malheur, mais, au contraire, notre réalisation et notre divinisation, puisque tout est en nous. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DIVINISATION. n. f.
Action de diviniser. La divinisation des forces de la nature.

Littré (1872-1877)

DIVINISATION (di-vi-ni-za-sion) s. f.
  • Action de diviniser. La mythologie est la divinisation continue des phénomènes de la nature et, subsidiairement, des vertus et des passions humaines, Réville, Rev. germ. 1er févr. 1863, p. 442.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « divinisation »

 Dérivé de diviniser avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diviniser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « divinisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
divinisation divinizasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « divinisation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « divinisation »

  • L'art, c'est la divinisation même des belles choses, comme le péché. Aussi longtemps que le péché reste caché. De Jean-Jules Richard / Ville rouge
  • Macron le fédéraliste européen, ami des banques et de Bruxelles, nous semble davantage le descendant de Jean Monnet, votre adversaire le plus irréductible. N’essaierait-il pas en réalité de faire comme les Romains et de vous intégrer dans son panthéon polythéiste personnel pour mieux accélérer une « divinisation impériale » qu'il appelle de ses vœux ? Marianne, Emmanuel Macron et Marine Le Pen gaullistes ? Une imposture et une provocation ! | Marianne
  • Laissez-moi vous conter les sites emblématiques de Rome tels que la place d’Espagne et la fontaine de Trevi, mais également les lieux hors des sentiers battus. Pour aborder toutes les époques de la ville éternelle, nous évoquerons l’architecture au palais Farnèse (Ambassade de France), la divinisation des empereurs à travers la colonne de Marc-Aurèle, les techniques de construction du Panthéon, l’extraordinaire trompe-l’œil de l’église Saint -Ignace-de-Loyola, le propagandisme des papes à la place Navone, les toiles controversées du Caravage à Saint Louis des Français, la terrible famille Borgia, la curieuse perspective de Borromini… , Rome contée autrement | lepetitjournal.com
  • Si le Baptême du Seigneur marque la fin du temps de Noël, temps au long duquel nous avons proclamé notre Foi en la divinité de Jésus Christ, le Verbe Incarné et en notre propre divinisation dans le Christ ; cette fête du Baptême du Seigneur se veut une autre certification de la réalité du Mystère de l’Incarnation ; puisque la divinité de Jésus Christ et notre propre divinisation dans le Christ sont mis en vive lumière dans ce Baptême de Jésus. Illustrons nos affirmations ci-dessus en nous appuyant sur la page de l’évangile de ce jour qui dit ceci : « Comme tout le peuple se faisait baptiser et qu’après avoir été baptisé lui aussi, Jésus priait, le ciel s’ouvrit. » Retenons ici que la première réaction de tout esprit curieux serait de se poser la question de savoir ; Mais si Jésus est Dieu et né de Dieu, comment se fait-il qu’il reçoit aussi le baptême de conversion que donnait le Précurseur, Jean le Baptiste ? Et c’est en réponse à cette question que nous comprendrons qu’en réalité, le Baptême de Jésus ici certifie la réalité du Mystère de l’Incarnation. La Croix Africa, HOMÉLIE DU DIMANCHE: "Le Baptême du Seigneur, une autre certification de la réalité du Mystère de l’Incarnation" - La Croix Africa

Traductions du mot « divinisation »

Langue Traduction
Anglais deification
Espagnol deificación
Italien deificazione
Allemand vergöttlichung
Chinois 神化
Arabe تأليه
Portugais deificação
Russe обожествление
Japonais 神格化
Basque deification
Corse divinificazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « divinisation »

Source : synonymes de divinisation sur lebonsynonyme.fr

Divinisation

Retour au sommaire ➦

Partager