La langue française

Gamin, gamine

Sommaire

  • Définitions du mot gamin, gamine
  • Étymologie de « gamin »
  • Phonétique de « gamin »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gamin »
  • Citations contenant le mot « gamin »
  • Images d'illustration du mot « gamin »
  • Traductions du mot « gamin »
  • Synonymes de « gamin »
  • Antonymes de « gamin »

Définitions du mot « gamin, gamine »

Trésor de la Langue Française informatisé

GAMIN, -INE, subst. et adj.

I. − Substantif
A. − Subst. masc.
1. Vx. Jeune garçon servant d'aide ou de commissionnaire dans différents métiers. Synon. (mod.) garçon (cf. ce mot III A).Un gamin de l'imprimerie (Goncourt, Ch. Demailly,1860, p. 369) :
1. Il y a beaucoup de variétés dans le genre gamin. Le gamin notaire s'appelle saute-ruisseau, le gamin cuisinier s'appelle marmiton, le gamin boulanger s'appelle mitron, le gamin marin s'appelle mousse, le gamin soldat s'appelle tapin, le gamin peintre s'appelle rapin, le gamin négociant s'appelle trottin, le gamin courtisan s'appelle menin... Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 323-324.
2. INDUSTR. DU VERRE. ,,Jeune garçon qui aide le verrier en cueillant le verre avec la canne`` (J. Bloch-Dermant, L'Art du verre en France 1860-1914, Lausanne, Edita, 1974, p. 198). Vieilli. Enfant ou jeune adolescent qui court les rues. Synon. galopin, gavroche, titi (fam.).Gamin faubourien. Un gamin polissonnait sur le parvis : − Va me chercher un fiacre! L'enfant partit comme une balle (Flaub., MmeBovary, t. 2, 1857, p. 89).Sa figure de gamin des rues, balafrée par le voyage et fripée par le chagrin (Martin du G., Thib., Cah. gr., 1922, p. 667).Le pli menaçant de sa bouche est celui de n'importe quel gamin de Londres affamé, debout entre les piles d'oranges, sur les quais de la Tamise (Bernanos, M. Ouine,1943, p. 1450) :
2. La gaminerie est une nuance de l'esprit gaulois. (...) on pourrait dire que Voltaire gamine (...). Le gamin de Paris est respectueux, ironique et insolent. Il a de vilaines dents parce qu'il est mal nourri et que son estomac souffre, et de beaux yeux parce qu'il a de l'esprit. Jéhovah présent, il sauterait à cloche-pied les marches du paradis. Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 699.
B. − Subst. masc. ou fém.
1. Petit garçon ou petite fille, jeune adolescent(e). Synon. enfant, gosse (fam.), môme (pop.), petit(e).Un(e) gamin(e) de six ans, de quatorze ans. Cette heure indécise et adorable où la grande fille naît dans la gamine (Zola, Fortune Rougon,1871, p. 15).J'entre dans la petite classe : les cinquante gamines enfermées là-dedans piaillent, se tirent les cheveux (Colette, Cl. école,1900, p. 87).Mais c'est une gamine! J'avais demandé une jeune fille! Que voulez-vous que je fasse de cette petite! (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 358) :
3. Mais, ma mère vous me confondez! Suzanne! Une enfant que j'ai laissée en robe courte, grimpant aux arbres, une gamine à qui je donnais des pensums, qui sautait sur mes genoux, qui m'appelait papa... Pailleron, Monde où l'on s'ennuie,1869, I, 10, p. 40.
Loc. Traiter qqn en gamin. Traiter quelqu'un en inférieur, avec désinvolture. Synon. traiter qqn en petit garçon (cf. ce mot I A 1).Jusqu'à ce jour, elle l'avait traité en gamin, ne prenant pas ces déclarations au sérieux, s'amusant de lui comme d'un petit homme sans conséquence (Zola, Nana,1880, p. 1236).
2. P. ext. Jeune homme ou jeune fille dont on souligne la jeunesse. Une gamine de dix-huit ans, étourdie, bavarde, emballée, avec des audaces de tenue et de langage (Pailleron, Monde où l'on s'ennuie,1869I, 4, p. 13).À dix-sept ans, le gamin séduisit la femme de chambre de sa belle-mère (Zola, Curée,1872, p. 413) :
4. Elle trouva amusant de déniaiser ce gamin tout frais, tout jeune. Lui, immédiatement possédé, hanté, éperdu de passion pour cette perverse, en devint follement amoureux et jaloux. Il parla de l'entretenir, lui loua une chambre... Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 171.
3. Fam. et p. antiphrase. [Notamment avec un adj. dénotant un grand âge] Personne dont le comportement s'apparente à celui d'un enfant. Au fond, vieux gamin de caserne, il regrettait la chambrée (Courteline, Train 8 h 47,1888, 1repart., 5, p. 56).Lu, dans les journaux, l'ignoble guerre de Clemenceau à Jeanne d'Arc. Ce vieux gamin décrépit et malfaisant (Bloy, Journal,1907, p. 345) :
5. ... il [Clemenceau] gourmande les socialistes (...). Le gamin sexagénaire s'écrie, de cette voix faussement pathétique qui reprend la dernière syllabe, la renvoie dans la direction des tribunes, ainsi que l'assiette d'un jongleur : « La cause du Droit Humain ne se divise pas : il faut être pour ou contre ». Bernanos, Gde peur,1931, p. 327.
4. Fam. ou pop. [Le plus souvent avec un poss. ou un compl. de nom] Fils ou fille. Maintenant, des familles de la rue de Sèvres, par exemple, élevaient positivement leurs gamines pour le Bon Marché (Zola, Bonh. dames,1883, p. 686).Tenez! embrassez-le aussi, mon pauvre gamin, pour lui porter chance (Zola, Fécondité,1899, p. 447).« Que désirez-vous, madame? » − « Un costume pour mon gamin », répondait l'acheteuse (Bourget, Tapin,1928, p. 27) :
6. Quand on occupe dans une ville comme Paris une situation officielle, on ne met pas sa fille chez les sœurs et son gamin chez les jésuites. Cela tombe sous le sens sacredié! Courteline, Client sér.,1897, 1, p. 17.
II. − Adjectif
A. − [En parlant de pers.] Qui a un caractère insouciant, malicieux et vif. Synon. espiègle.Alors elle fut gaie, gamine et même assez moqueuse (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Quest. du lat., 1886, p. 571).Le soleil (...) jetait ses grands rayons obliques sur cette foule gamine et parée (Maupass., Contes et nouv., t. 2, M. Parent,1886, p. 587).
B. − [En parlant des traits physiques ou moraux d'une pers.] Qui témoigne de ce caractère. Synon. mutin.Agilité, air, allure, esprit, geste, rire, ton, voix gamin(e). Elle était bien et avait un entrain folâtre et parfois gamin (Michelet, Journal,1860, p. 542).L'espièglerie de son petit nez, de sa bouche gamine aux coins moqueurs (A. Daudet, Pte paroisse,1895, p. 129) :
7. Je dois dire qu'une réflexion que je fis transforma subitement en gaîté rigoleuse, en contentement gamin, cette grave, atroce et puissante jouissance du crime, laquelle succédait au mouvement de pitié qui, tout d'abord, avait alarmé mon cœur, bien mal à propos... Mirbeau, Journal femme ch.,1900, p. 365.
REM. 1.
Gaminade, subst. fém.Synon. de gaminerie (cf. ce mot B 2).Le silence, le soir, dans le lit, le réveil sans gaminades (Huysmans, En mén.,1881, p. 22).
2.
Gaminaille, adj.Synon. de gamin (cf. ce mot II B).Un affreux voyou de Paris (...) un air jeunet, gaminaille, d'ancien mobile de 48 (A. Daudet, Rois en exil,1879, p. 246).
3.
Gaminement, adv.D'une manière gamine, avec gaminerie. Gaminement, comme des enfants qui se serrent coude à coude pour écouter une histoire, elles firent cercle (Péladan, Vice supr.,1884, p. 233).Le « breton » de feutre blanc, par exemple, gaminement posé en arrière (Colette, Chéri,1920, p. 90).Il se tourna vers Jacques, et, gaminement, lui désigna une petite maison basse au coin d'une ruelle (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 434).
Prononc. et Orth. : [gamε ̃], fém. [-in]. Ds. Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1. 1765 « jeune aide de verrier » (Encyclop. t. 17, p. 112, s.v. verrerie); 2. a) 1803 « petit garçon » (Boiste); b) 1805 « petit garçon qui passe son temps à polissonner dans les rues » (Pauline Beyle, Lettres à Stendhal, 110 ds Fr. mod. t. 20, p. 303); c) 1836 gamine « petite fille espiègle » (Dumersan, La gamine de Paris, I, 2 ds Fr. mod. t. 16, p. 292); d) 1883 leurs gamines (marquant la filiation) (Zola, loc. cit.). Mot d'orig. inc. (FEW t. 21, p. 449a), formé peut-être en Lorraine sur le rad. germ. gamm-, cf. alémanique gammel « gaîté, joie bruyante; vaurien » (v. Gossen ds Mél. W. von Wartburg, 1958, p. 297-311); Bl.-W.5Fréq. abs. littér. Gamin : 1 439. Gamine : 395. Fréq. rel. littér. Gamin : xixes. : a) 383, b) 3 088; xxes. : a) 3 498, b) 2 033. Gamine : xixes. a) néant, b) 603; xxes. : a) 1 399, b) 514. Bbg. Banachévitch (N.) Qui a introduit gamin ds la litt. fr.? Fr. mod. 1954, t. 22, pp. 39-41. - Gossen (C.-T.). Neufranz. gamin. Mél. Wartburg (W. von) 1958, pp. 297-311. - Greimas (A.-J.). Nouv. dat. Fr. mod. 1952, t. 20, p. 303. - Leger (J.). Gamin ds la litt. Fr. mod. 1954, t. 22, p. 116. - Spitzer (L.). Literaturblatt für germanische und romanische Philologie. 1921, t. 42, p. 24.

Wiktionnaire

Adjectif

gamin \ɡa.mɛ̃\

  1. (Familier) Espiègle, malicieux, vilain.
    • Bobinette hocha la tête d’un air gamin, tout en sollicitant d’un coup d’œil lancé à M. de Naarboveck une approbation que celui-ci consentait d’un léger hochement de tête. — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, L’Agent secret, 1911, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 1, page 959)
    • Un air gamin, un geste gamin, un ton gamin, L’air, le geste, le ton d’un enfant espiègle.
    • Avoir l’esprit gamin se dit de quelqu’un qui a de la gaieté et de la jeunesse dans l’esprit et qui aime à plaisanter.

Nom commun

gamin \ɡa.mɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : gamine)

  1. (Vieilli) Enfant pauvre qui vit dans les rues.
    • Un groupe d’enfants, de ces petits sauvages va-nu-pieds qui ont de tout temps battu le pavé de Paris sous le nom éternel de gamins, et qui, lorsque nous étions enfants aussi, nous ont jeté des pierres à tous le soir au sortir de classe, parce que nos pantalons n'étaient pas déchirés, un essaim de ces jeunes drôles accouraient vers le carrefour où gisait Gringoire, avec des rires et des cris qui paraissaient se soucier fort peu du sommeil des voisins. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1832)
    • Tyler présenta le briquet au gamin, qui amena sa cigarette au contact de la flamme. « Gracias, Mister », dit le garçon après avoir tiré sa première bouffée. — (Rolf Lappert, Le chant des perdants, page 81, L’Âge d'Homme, 2001)
  2. (Familier) Petit garçon ; petite fille. — Note d’usage : Il se dit en particulier des enfants qui passent leur temps à jouer dans les rues.
    • Sans doute les gamins qu’il évangélisait n’usaient pas toujours entre eux et avec leurs camarades des villages voisins d’une politesse et d’une mansuétude qui rappelaient la vieille galanterie française et la charité chrétienne, […] — (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Il avait perdu sa femme quinze ans auparavant et sa fille la remplaçait avec la même autorité, le traitait en gamin, comme il avait été traité toute sa vie... — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. V, Gallimard, 1937)
    • Mêmes les gamines grandelettes peuvent prier en se rendant à l'école et au retour : ça leur fera oublier les prônes du maître d’école, ce suppôt de Satan-là. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Les deux se sont rapprochées de moi pour me convertir, mais un sale gamin, habillé en petit poulbot, est venu se faire moucher par sa maman. — (Étienne Liebig, Comment draguer la militante, La Musardine, 2012)
  3. (Familier) Enfant espiègle et hardi, petit garçon ou petite fille.
    • Ce gamin !
      Quelle 'gamine' ! Il s’emploie souvent en mauvaise part.
    • Méchant gamin !
    • Qui m’a donné un gamin comme ça ?
  4. (Par hyperbole) Personne notablement plus jeune qu'une autre ou que le locuteur.
    • Il y a toujours, dans l'imagination d'un gamin de quinze ans, quelque modèle dont il imite jusqu'à la voix. — (Alain, Souvenirs de guerre, page 174, Hartmann, 1937)
    • C'est drôle qu'il se fût plutôt entiché de la gamine... Céline Thiébault pourtant était plus en rapport d'âge avec lui. Ce n'eût été ni moins décent, ni moins excusable. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 92)

Forme d’adjectif

gamine \ɡa.min\

  1. Féminin singulier de gamin.

Nom commun

gamine \ɡa.min\ féminin (pour un garçon on dit : gamin)

  1. (Vieilli) Enfant pauvre qui vit dans les rues.
  2. (Familier) Petite fille. — Note d’usage : Il se dit en particulier des enfants qui passent leur temps à jouer dans les rues.
    • Mêmes les gamines grandelettes peuvent prier en se rendant à l'école et au retour : ça leur fera oublier les prônes du maître d’école, ce suppôt de Satan-là. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Par contre, la grande gueule, celui qui balance les « krèles », je le connais. Il tape sa petite sœur. La gamine a déjà fait trois séjours à l’hosto. — (Gipsy Paladini, Vices : 2e enquête : Zabulu, Éditions Fleuve Noir, 2017, chap. 7)
  3. (Familier) Enfant espiègle et hardie. Il s’emploie souvent en mauvaise part.
    • Quelle gamine !
  4. (Par hyperbole) Personne notablement plus jeune par rapport à une autre.
    • C'est drôle qu’il se fût plutôt entiché de la gamine… Céline Thiébault pourtant était plus en rapport d’âge avec lui. Ce n’eût été ni moins décent, ni moins excusable. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 92)

Forme de verbe

gamine \ɡa.min\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de gaminer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de gaminer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de gaminer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de gaminer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de gaminer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GAMIN, INE. n.
Petit garçon, petite fille. Il se dit en particulier des Enfants qui passent leur temps à jouer dans les rues. Un gamin des rues. Il se dit familièrement d'un Enfant espiègle et hardi, petit garçon ou petite fille. Quel gamin! Quelle gamine! Il s'emploie souvent en mauvaise part. Méchant gamin! qui est-ce qui m'a donné un gamin comme ça? Adjectivement, Un air gamin, un geste gamin, un ton gamin, L'air, le geste, le ton d'un enfant espiègle. Avoir l'esprit gamin se dit de Quelqu'un qui a de la gaieté et de la jeunesse dans l'esprit et qui aime à plaisanter.

Littré (1872-1877)

GAMIN (ga-min) s. m.
  • 1Petit garçon qui aide les ouvriers dont l'art a quelque analogie avec celuî du maçon, les poêliers, les fumistes, les briquetiers, etc
  • 2 Terme populaire. Petit garçon qui passe son temps à jouer et à polissonner dans les rues. Le roi de notre époque, c'est le gamin, Fr. Soulié, Si jeunesse savait, § XI.

    Au féminin, gamine, se dit familièrement d'une petite fille espiègle et hardie.

    Adj. Vous êtes un peuple gamin, Fred. Soulié, ib.

REMARQUE

V. Hugo, dans les Misérables, IIIe part. I, 7, prétend que ce mot arriva pour la première fois de la langue populaire dans la langue littéraire en 1834 dans un opuscule intitulé Claude Gueux.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GAMIN. - ÉTYM. Ajoutez : D'après Schmidt Göbel, Archiv. für das Studium der neueren Sprachen, t. XLI, p. 229, gamin est l'allemand Gemeiner, un simple soldat ; il dit qu'en Allemagne on se servait de ce mot dans l'armée française : un caporal et quatre gamins. Gamin a passé de son sens primitif à celui d'aide, ouvrier en second, puis d'enfant. Le mot n'est pas ancien ; il remonte sans doute aux guerres allemandes du XVIIIe siècle (Herrig's Archiv. t. XL, p. 228).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gamin »

Mot d’origine inconnue. On avance l’hypothèse qu’il viendrait de Lorraine, formé sur le radical germanique gamm- (cf. alémanique gammel « joie bruyante ; vaurien ») [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Origine inconnue. Serait-il pour gambin, de gambe, jambe ? Le terme picard est galmite ; gamin et galmite sont-ils un même mot ? On a aussi parlé de l'anglais gaming, jouant ; mais la prononciation est ghêming ; et d'ailleurs comment ce mot anglais se serait-il introduit en français ?

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gamin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gamin gamɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « gamin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gamin »

  • Je remercie le gamin de 17 ans que j'ai été et qui a dit : j'arrête le reste, je veux faire de la musique. De Louis Bertignac / Rock Ur Life, 10 septembre 2014
  • C'est joli, le progrès ? Demain, quand on offrira un livre à un gamin, il le tournera dans tous les sens pour savoir où il faut mettre les piles. De Coluche / L'almanach, Cherche Midi éditeur
  • Jeux de mains, jeux de gamins. De Julien Masson
  • Bouderie : une grève de gamins. De Jules Renard / Journal
  • Ce serait formidable si l'on s'autorisait à dire la vérité de ce que l'on sent, comme des gamins. De Alexandre Jardin
  • La gaminerie est une nuance de l’esprit gaulois. On pourrait dire que Voltaire gamine. De Victor Hugo / Les Misérables, 1862
  • Je crois beaucoup aux symboles. Ne serait-ce qu’à l’égard de nos gamins. De Nicolas Bedos / 10 janvier 2015
  • Les Français se transforment en gamins hargneux dès qu'ils se trouvent trop nombreux dans un espace restreint, et plutôt qu'essayer collectivement d'imposer un ordre à la situation, tout vire soudain au chacun pour soi. De Paul Auster / Chronique d'hiver
  • Déjà interpellé, le gamin avait été placé dans un centre d’accueil pour enfants d’où il était ressorti dans la journée de samedi. Avant de recommencer quelques heures plus tard. , Lyon. Un gamin de 12 ans interpellé deux fois en moins de 24 heures pour avoir cassé des vitrines | Actu Lyon
  • Lors d'une rencontre à Belgrade, Novak Djokovic affrontait son compatriote Viktor Troicki. Dépassé par le rythme du numéro 1 mondial, Troicki a passé la main à un gamin de 10 ans. Qui va inscrire un point superbe, au terme d'un échange où il va prendre crânement sa chance. Il va même carrément humilier Djokovic avec un petit coup droit amorti croisé pour conclure. Pas si étonnant que cela puisque le garçon serait numéro 1 serbe des moins de 12 ans selon un abonné Twitter qui a commenté la vidéo postée par Tennis Chanel. GQ France, Tennis : ce gamin de 10 ans ridiculise Novak Djokovic avec un coup extraordinaire | GQ France
  • « Un homme blanc avec son fils, âgé de 6 ans tout au plus. Je marche avec mon frère, et on entend le gamin se retourner et dire ‘Hey papa, ce sont ces nè**** dont tu me parles’. Le gamin ne fait que répéter ce qu’on lui dit. Ma première réaction ça a été de me retourner et de regarder le visage du père. Je faisais 1,98 m, mon frère 1,85 m, lui devait faire un peu plus d’1,80 m et oui, je l’intimidais. Mais la première chose qui m’est venue à l’esprit c’est ‘Tu lui a appris ça. Le gamin ne sait pas ça. Je dois apprendre à ma fille que la gazinière, c’est chaud. Tu choisis d’apprendre la haine à ton enfant. Basket Infos, Jimmy Butler « On entend le gamin se retourner et dire 'Hey papa, ce sont ces nè**** dont tu me parles'. Tout part de là »
  • La gamine était dans la rue quand les policiers du commissariat de Béziers sont intervenus. Elle a été interpellée sans problème particulier. Lors de sa fouille un couteau de cuisine de bonne taille a été retrouvé sur elle. Elle était donc parvenue à rentrer dans l'établissement, armée. Ce qui pose un réel problème. Elle est depuis ce jeudi toujours placée en garde à vue - pour les mineurs - dans les locaux du commissariat de Béziers. midilibre.fr, Béziers : la collégienne armée qui avait menacé de mort son enseignante est mise en examen - midilibre.fr
  • Suite de notre série sur la fin des mines dans le Pas-de-Calais. Les Périn ont tenu le café de la fosse 9 pendant dix ans. Un lieu de vie et de ralliement pour les mineurs et leurs familles mais aussi pour les entreprises du coin et les ingénieurs de la fosse 10. Yvette, gamine à l’époque, se souvient encore de l’ambiance qui y régnait. Elle raconte. La Voix du Nord, Fin du charbon dans le Pas-de-Calais: quand le café de la mine vivait au rythme de la fosse 9 d’Oignies (3/6)
  • Avec le nouvel amoureux de sa mère ça ne passe pas ? De toute façon cette femme ne mérite que ça cette gamine est trop livrée à elle même et c est trop tard quel gâchis j espère que joy n aura pas le même parcours joy reprend contact avec ton frère et ta sœur tu auras une autre vie Closermag.fr, Jade Hallyday à Marrakech : la fille de Laeticia vit sa meilleure vie - Closer
  • Bah la mère pouvait pas poussez sa gamine non plus, au lieu de bailler au corneille.. Ou de baver devant se ciclyste? Non mais Franchement encore des gens comme ceux d'Alexandra Davalle, qui vons encore et encore vouloir se faire du fric sur le dos de leurs gamine.. Bravo l'être humains midilibre.fr, Belgique : la vidéo d'un cycliste bousculant volontairement une fillette indigne, la justice le convoque - midilibre.fr
  • « Incompréhension », « indignation » et « dégoût » sont les mots qui reviennent dans les propos des habitants du quartier ce mercredi. « Le monde ne tourne vraiment pas rond, souffle une passante. Cette gamine pourrait très bien être leur sœur ou leur cousine… ». leparisien.fr, Violée, poignardée et séquestrée : le calvaire d’une jeune femme dans un appartement de Creil - Le Parisien
  • C’est une scène choquante qui fait le buzz ce samedi. On y voit une gamine profiter joyeusement de la neige lors d’une promenade dans les Fagnes. Mais un cycliste qui vient derrière elle lui donne un coup de genou dans le dos pour pouvoir passer ! sudinfo.be, Plus de 30.000 vues pour la vidéo d’un cycliste qui donne un coup à une petite fille pour pouvoir passer dans les Fagnes: le papa témoigne
  • Cette jument pie bai (blanche, marron et noire sur le crâne) d’1,70 mètre était dans un pré de la Grange du prieur avec les autres chevaux lorsque Claire Chirouze l’a vue pour la dernière fois. « Elle portait une couverture violette et a une couleur assez atypique du coup j’espère qu’on la retrouvera bientôt », explique la Nord-Ardéchoise. Elle parle de « rêve de gamine » au sujet de sa jument. , Faits divers . Une jument disparue en Ardèche : une plainte déposée
  • La gaminerie est une nuance de l’esprit gaulois. On pourrait dire que Voltaire gamine. De Victor Hugo / Les Misérables, 1862
  • «Madame la première dame / Mme Biden / Jill / gamine : un petit conseil sur ce qui peut vous paraître comme un détail sans importance et pourtant», commence ainsi méchamment la chronique. L'auteur, Joseph Epstein, reproche à Jill Biden d'avoir troqué son titre de «Ed. D» (Doctor of Education en VO, docteur en sciences de l'éducation en français) contre celui, plus glorieux mais mensonger, selon lui, de «Dr.». «Il fut un temps lointain où l'on utilisait le titre de docteur après avoir obtenu un doctorat, mais c'était avant l’érosion du sérieux et le relâchement des standards dans l’université de manière générale», affirme l'éditorialiste, lui-même ancien professeur à l’Université de Northwestern, déplorant le fait que Jill Biden s'attribue ainsi ce titre désuet. «Oubliez le petit frisson d’être Dr Jill et contentez-vous du frisson plus grand d’être pendant quatre ans dans le meilleur logement public du monde en tant que First Lady Jill Biden», poursuit le détracteur. Madame Figaro, Jill Biden réagit à l'édito du "Wall Street Journal" qui la traite de "gamine" - Madame Figaro

Images d'illustration du mot « gamin »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gamin »

Langue Traduction
Anglais kid
Espagnol niño
Italien ragazzo
Allemand kind
Chinois 小子
Arabe طفل
Portugais criança
Russe дитя
Japonais キッド
Basque txikitan
Corse u zitellu
Source : Google Translate API

Synonymes de « gamin »

Source : synonymes de gamin sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « gamin »

Partager