Bébé : définition de bébé


Bébé : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BÉBÉ, subst. masc.

I.− [En parlant d'un être petit par l'âge ou la taille]
A.− Usuel. Enfant en bas âge :
1. La sage-femme refusa; mais elle voulut bien boire un verre de vin, parce que ça l'avait émotionnée, disait-elle, de trouver la malheureuse femme avec le bébé sur le paillasson. Zola, L'Assommoir,1877, p. 469.
2. « Ta sœur attend son bébé pour le mois de mai. Je descendrai à Lully pour ses couches... » Ramuz, Aimé Pache, peintre vaudois,1911, p. 166.
3. Mais Hesnard part du syncrétisme primitif et de la symbiose mère-bébé, où les deux consciences, de la mère et du bébé, ne sont qu'une seule et même réalité pour aller vers d'autres types d'identifications, de plus en plus compliquées, mais qui gardent toujours de cette origine leur nature profonde... Traité de sociol.,1968, p. 410.
Fam. Bébé éprouvette. Enfant qui est le fruit d'une grossesse obtenue par fécondation artificielle.
JEUX. Poupée en matière synthétique ayant l'aspect et les dimensions d'un enfant en bas âge. Synon. usuel baigneur :
4. ... quelques-uns seulement sont des joujoux par nature et par destination, tels qu'animaux en bois blanc et bébés en caoutchouc. A. France, Le Livre de mon ami,1885, p. 212.
COST. ,,Femme déguisée en bébé. (Costume fréquemment porté dans les bals masqués depuis une trentaine d'années)`` (Larch. Suppl. 1880). ... un bébé ouvre la porte (Larch. Suppl.1880) :
5. Puis, son œil tournant, et sa pensée, elle veut aller, elle ira au bal de l'Opéra en bébé, avec des bottines bleues : « Et on verra!... Sans garde du corps... Inutile, Monsieur... On ne m'a jamais fait que ce que j'ai voulu à l'Opéra, na! » E. et J. de Goncourt, Journal,1861, p. 993.
B.− P. ext. Petit d'un animal :
6. Ils avaient tous choisi [les matelots] des bébés de perruches, ayant de petits airs enfantins sur leurs figures d'oiseau... Loti, Pêcheur d'Islande,1886, p. 159.
Rem. En compos. avec un nom d'animal signifie petit, très jeune, nouveau-né : un bébé-chien, un bébé-chat.
C.− Fam. [En parlant d'une pers. adulte] Personne de petite taille :
7. ... je vis entrer (...) un vrai ravissement de petite femme : un bébé, gros comme le poing... Courteline, Femmes d'amis,1888, p. 17.
Rem. Selon France 1907 se dirait aussi d'un avorton adulte p. allus. au nain du roi Stanislas (v. étymol. et hist.).
D.− [En parlant d'objets de petite taille]
1. Arg. milit. Canon de petite taille. Bébé, canon de 75 (A du 23ealpins).
2. MOBILIER. ,,Siège confortable, c'est-à-dire à bâti en bois de hêtre entièrement recouvert d'étoffe, capitonné, à dossier bas et à siège étroit, se rapprochant du crapaud`` (Havard, t. 1, 1887).
II.− Emplois affectifs. [En parlant d'adultes]
A.− Péjoratif
1. Faire le bébé. Se conduire d'une manière puérile.
2. En emploi adj. [D'attribut ou d'appos.] Être resté très bébé. Qui manque de maturité pour son âge.
Rem. Se dit aussi d'enfants déjà grands :
8. Son regard [de Jean] candide et rieur, était resté plus enfantin, plus bébé encore que ne le comportaient ces six ou sept ans... P. Loti, Matelot,1893, p. 2.
B.− Fam. Terme naïf de caresse qu'une femme adresse à un homme :
9. − Je te dis que tu es ma petite femme... ma chère... ma seule petite femme... Ah! − Et toi... mon bébé... mon gros bébé... le seul gros bébé à sa petite femme... Na!... (...) Ce qu'ils avaient l'air stupide tous les deux!... Mirbeau, Le Journal d'une femme de chambre,1900, p. 350.
PRONONC. : [bebe]. Enq. : /bebe/.
ÉTYMOL. ET HIST. − Ca 1755 nom donné par le roi Stanislas à son nain Nicolas Ferry (1739-64) qui eut à l'époque une grande célébrité; 1793, 27 févr. mon bébé « mon petit » terme d'affection (E. et J. de Goncourt, Sophie Arnould, Lettre de Sophie Arnould à Bélanger, Paris, 1877, pp. 103-104 : « Eh bien, mon bébé [...] je compterai éternellement sur ton cœur [...] Ah çà, mon bébé, je hasarde toutes ces demandes [...] Bonjour, mon bon bébé, mon ancien et éternel ami : n'oublie jamais qu'il existe dans un coin de cette terre un être qui t'a aimé bien tendrement); 1858 « petit enfant » (Goncourt, Journal dans Bonn. : Les beaux yeux de son bébé et son babil d'oiseau); 1885 « poupée représentant un enfant au maillot » (Lami, De l'indust., t. 5, 964, ibid., 8 : Le bébé nouveau est en cartonnage moulé). Malgré son attest. tardive, formation fr. (cf. Littré; FEW t. 1, p. 304; Bl.-W.5) du rad. onomatopéique beb- var. de bab- (babiller*, babine*; cf. babi, Bas-Maine; bibi, Picardie, Centre, Midi; bobée, Reims; babré, bobré, Moselle cités comme onomatopéiques dans I. Pauli, v. bbg. § 376) peut-être sous l'infl. de be- (bêler* et même bel*, cf. bellot « enfant » dans de nombreux dial. v. I. Pauli, op. cit. § 176), plutôt qu'adaptation de l'angl. baby « id. » (Bonn., p. 8; Mack. t. 1, pp. 285-286; Barb., v. bbg.; DG; Nyrop t. 1, p. 116; I. Pauli, op. cit. § 392; DEI; Dauzat 1973) v. baby, qui a pu cependant exercer une infl. second. sur la diffusion du mot dans la société cultivée; bébé a pénétré aussi en ital. moderne.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 586. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) néant, b) 293; xxes. : a) 1 067, b) 1 693.
BBG. − Barb. Loan-words 1921, p. 262. − Behrens Engl. 1927, pp. 229-230. − Dauzat Ling. fr. 1946, pp. 213-214. − Pauli (I.). Enfant, garçon, fille dans les lang. rom. Lund, 1919, § 376.

Bébé : définition du Wiktionnaire

Nom commun

bébé \be.be\ masculin

  1. (Puériculture) Très jeune enfant, nourrisson, qui n’a pas atteint l’âge du sevrage.
    • Une femme à l’aspect farouche, avec des yeux noirs et une tête brune échevelée, était assise sur les marches, dorlotant un bébé ; […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 382 de l’éd. de 1921)
    • Plus loin, une mère frissonnant de fièvre sur sa couche, des bébés hurlant et des puanteurs cruelles, des échos excrémentitiels, imposant sur tout cela leur dictature. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Convulsivement, elle prit le bébé dans ses bras et le couvrit de baisers. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
  2. Embryon ou fœtus.
    • Déjà dans le ventre de sa mère, le bébé commence à se mouvoir, à sursauter, à s'agiter et parfois, à donner des coups de pied ou de main plus ou moins forts. — (Anaïs Thiébaux, « Pourquoi bébé donne-t-il des coups de pied dans le ventre de sa mère ? », Le Journal des femmes, 29 janvier 2018.)
    • De la conception au premier cri, découvrez comment évolue un bébé dans le ventre de sa mère. En route pour la formidable histoire de la vie ! — (Julie Toury, « Le fœtus en images », Parents, 28 mars 2018.)
  3. (Figuré) Personne ayant un comportement infantile.
    • Il se comporte comme un bébé.
  4. (Familier) Se dit d’un jeune animal.
    • Un bébé tigre.
  5. (Vieilli) Par extension, se dit d’une poupée qui figure un petit enfant.
    • Bébé articulé.
  6. Terme d’affection, de tendresse.
    • Vous saurez qu’ici bébé a, dans un certain monde, remplacé tous les autres termes d’affection. Un boursier ventru et chauve entre chez une femme plâtrée :
      — Bonjour, mon gros bébé ! dit la femme plâtrée à l'homme ventru.
      — Bonjour, mon joli bébé ! répond l'homme ventru à la femme plâtrée.
      — (Francisque Sarcey, Le mot et la chose, Paris : Michel Levy frères, 1863, page 159)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bébé : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BÉBÉ. n. m.
Petit enfant. Un beau bébé. Par extension, il se dit d'une Poupée qui figure un petit enfant. Bébé articulé.

Bébé : définition du Littré (1872-1877)

BÉBÉ (bé-bé), s. prop. m. Nain de Stanislas, roi de Pologne.
  • Fig. Personne de très petite taille.

    Un petit enfant.

    Une poupée représentant un petit enfant. Un bébé articulé.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BÉBÉ. Ajoutez : - REM. Il est probable que l'anglais baby, qui a le sens de petit enfant, et qui se prononce bébé, a influé sur l'extension du sens de petit enfant donné à bébé ; mais il ne faut pas oublier que ce mot est dans le français depuis plus d'un siècle. Bébé a été le nom du nain du roi de Pologne à une époque où les mots anglais ne pénétraient guère dans le français ; et il était entré dans l'usage, comme on le voit par cet exemple des premiers temps de la Révolution : Je vous avoue que j'avais l'intention de répondre à cet Hercule-Bébé : Et qui vous offrira du pain ? L. du P. Duchêne, 189e lettre, p. 7.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bébé »

Étymologie de bébé - Littré

Peut-être onomatopée des enfants appliquée à désigner un enfant ; d'où les autres significations.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de bébé - Wiktionnaire

Du nom Bébé donné en 1747 par le roi Stanislas Leszczyński à un nain qu’il avait comme bouffon  [1], ou de bab-, issu de babiller, babine et sous l’influence du mot anglais baby. Le terme bébé n’a pas été utilisé en français avant le XXe siècle. Avant, on disait « nouveau-né », « nourrisson », voire « enfançon ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bébé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bébé bebe play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « bébé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bébé »

  • Le parquet de Mont-de-Marsan a ouvert une enquête pour comprendre les raisons du décès d'un bébé ce dimanche vers 14 heure 30 à Grenade-sur-l'Adour. Sa mère âgée de 30 ans, a accouché dans un logement, place Saint-Éxupéry. L'enfant était en arrêt cardiaque à l'arrivée des secours selon les pompiers. France Bleu, Landes : un bébé retrouvé mort à la naissance par les secours à Grenade-sur-l'Adour
  • Un peu lasse à l'idée de voir bébé pointer le bout de son nez, Rachel Legrain-Trapani ne devrait toutefois plus trop attendre. En effet, la chroniqueuse télé a ensuite posté, le 27 juin, une photo de son ventre rond en story et a écrit : "Samedi, 10h21. Contractions... On va rester un peu au lit voir si ça passe..." Bébé sera-t-il là au cours du week-end ? La veille, pour s'occuper un peu, elle se faisait faire une manucure à domicile et un abonné lui faisait remarquer qu'il était déconseillé de mettre du vernis pour la maternité. Elle reconnaissait alors que ce n'était effectivement pas "recommandé" mais qu'elle avait voulu se "sentir jolie" et se "remonter le moral". , Rachel Legrain-Trapani enceinte : premières contractions, bébé bientôt là ! - Purepeople
  • Une dépression chronique qui expliquerait donc, en partie, comment l’accusée a pu priver de soins et de nourriture son bébé de 7 mois en décembre 2015.  France Bleu, Jugée aux assises pour avoir laissé son bébé mourir de faim : "Je regrette tout ce qui s'est passé"
  • Découvrez en temps réel la fascinante naissance d'un bébé caméléon casqué. Une vidéo irrésistible à regarder sans modération. POSITIVR, VIDÉO. Découvrez la naissance d’un bébé caméléon et son premier changement de couleur
  • À quoi ressemblait le Système solaire dans sa jeunesse ? Tout ce que nous savons, nous le devons à ce qu’il y a autour du Soleil aujourd’hui. C’est-à-dire une poignée de planètes, quelques lunes, et des astéroïdes de toute taille. Cependant, toute cette population a bien changé ces derniers milliards d’années et il y a peu de vestiges du Système solaire primordial. C’est pourquoi une des solutions pour remonter le temps est de regarder à quoi ressemblent les étoiles jeunes, encore en formation, comme AU Microscopii. Âgée d’à peine 22 millions d’années, AU Mic pour les intimes est un véritable bébé si on le compare aux 4,6 milliards d’années de notre vénérable Soleil. Cette étoile est scrutée depuis des décennies, car l’inclinaison du disque de débris en orbite autour d’elle est pile dans le bon axe pour nous permettre d’observer de beaux transits. Numerama, Ce « bébé-planète » peut nous apprendre comment la Terre s'est formée
  • Les vieillards c’est comme les bébés ça change très vite. De Michel Audiard / Le Président
  • Dans les bras de sa mère, tout bébé est beau. De Erno Osvàt / Notes sur la revue Occident
  • Un bébé est une façon pour Dieu de dire que le monde doit continuer. De Doris Smith
  • Les bébés et les chiens sont les meilleurs acteurs de cinéma. De Charlie Chaplin / Ma vie
  • Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain. De Proverbe français
  • Les diplomates sont des bébés en chapeaux de soie jouant avec de la dynamite. De Alexander Woolcott / Des Diplomates
  • Ceux qui disent dormir comme un bébé, en général, n’en ont pas. De Leo J. Burke
  • Ca commence par un baiser, ça finit par un bébé. De Proverbe québécois
  • Qui dit : c’est facile comme de prendre un bonbon à un bébé n’a jamais essayé de prendre un bonbon à un bébé. De John Irvin / Robin des bois
  • C'est la maman de maman, ma mémé C'est le bébé de mémé, ma maman Car ma mémé fut maman Quand ma maman fut bébé... De Anonyme / La Maman de maman
  • Fais des bébés, fais des bébés Ca fera peut-être des cadavres pour leurs saletés de bombes Mais aussi des cerveaux pour ne pas qu'elles tombent. De Jean-Jacques Goldman / Fais des bébés
  • Un bébé en lui-même n'existe pas, il y a un bébé et quelqu'un avec lui. De D.W. Winnicott

Images d'illustration du mot « bébé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bébé »

Langue Traduction
Portugais bebé
Allemand baby
Italien bambino
Espagnol bebé
Anglais baby
Source : Google Translate API

Synonymes de « bébé »

Source : synonymes de bébé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bébé »



mots du mois

Mots similaires