La langue française

Enfantin

Sommaire

  • Définitions du mot enfantin
  • Étymologie de « enfantin »
  • Phonétique de « enfantin »
  • Évolution historique de l’usage du mot « enfantin »
  • Citations contenant le mot « enfantin »
  • Traductions du mot « enfantin »
  • Synonymes de « enfantin »
  • Antonymes de « enfantin »

Définitions du mot enfantin

Trésor de la Langue Française informatisé

ENFANTIN, INE, adj.

A.− Adj. qualificatif
1. [En parlant d'un trait du caractère physique ou moral, du comportement] Qui est propre à l'enfant. Elle avait pris ce pli dans son âge enfantin De venir dans ma chambre un peu chaque matin (Hugo, Contempl.,t. 2, 1856, p. 357).Un tapage de voix enfantines montait (Zola, Page amour,1878, p. 891).Une exaspérante imitation du parler enfantin. − Beau zouzou. Il est beau, le zouzou (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 215):
Bien que sa petite observation toujours en éveil, et qui n'oubliait rien, lui eût fait remarquer dans la conduite de son père plusieurs choses qui n'étaient pas conformes à son instinct enfantin et impérieux de justice, il continuait pourtant à l'admirer. Rolland, Jean-Christophe,L'Aube, 1904, p. 43.
2. [En parlant d'un trait du caractère physique ou moral du comportement d'une personne adulte] Qui rappelle l'enfant par son innocence, sa naïveté. Oh! du marasquin, fit-elle avec une joie enfantine (Ponson du Terr., Rocambole,t. 5, 1859, p. 190).Dans l'esprit enfantin d'un campagnard, une tragédie devient parfois le dénouement de la comédie qui a ouvert le spectacle (Baudel., Paradis artif.,1860, p. 427).C'était une femme d'une trentaine d'années, aux traits graves, aux yeux enfantins (Arland, Ordre,1929, p. 225).
B.− Adj. déterminatif
1. [En parlant d'un groupe] Qui est composé d'enfants. L'auditoire enfantin assemblé devant la guérite des marionnettes (Coppée, Bonne souffr.,1898, p. 34).
Classe enfantine. Qui est composée d'enfants entre quatre et six ans. Synon. classe maternelle.Les communes comptant moins de 2.000 habitants (...) peuvent réaliser l'objectif de l'école maternelle par la création d'une classe, dite classe enfantine (Encyclop. éduc.,1960, p. 99).
2. [En parlant d'une œuvre, d'un spectacle, d'un jeu, etc.] Qui est/semble préparé à l'intention d'enfants. Loterie enfantine (Amiel, Journal,1866, p. 189).Un air de ronde enfantine (Zola, Terre,1887, p. 433).
P. ext. [En parlant d'une chose à faire] Dont la production est simple, à la portée d'un enfant. Il me semblait être dupe « d'un tour de prestidigitation dont le truc est enfantin, mais qu'on n'arrive pas à deviner » (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 221).
Rem. La docum. atteste enfantinement, adv., rare. D'une manière enfantine. Elle s'occupait enfantinement à pelotonner des rubans de crêpe (Gide, Isabelle, 1911, p. 668).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃fɑ ̃tε ̃], fém. [-in]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1200 « qui se rapporte à l'enfant, à l'enfance » (Dialogue Gregoire, 65, 3 ds T.-L.); 2. 1816 « simple, sans détours; puéril » (Maine de Biran, Journal, p. 143 : le petit bavardage enfantin de ma nièce m'amuse). Dér. de enfant*; suff. -in*. Fréq. abs. littér. : 1 534. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 757, b) 1 641; xxes. : a) 3 095, b) 3 131.

Wiktionnaire

Adjectif

enfantin

  1. Qui a le caractère de l’enfance.
    • Depuis quelque temps, une idée singulière venait le hanter et quoique la sachant bien enfantine, bien irréalisable, il s'y abandonnait, y trouvant une jouissance étrange… — (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
    • Le Pacha ne put retenir son sourire devant ces farces enfantines. Il reprit son expression la plus sévère pour admonester les deux femmes. — (Out-el-Kouloub, « Zaheira », dans Trois contes de l'Amour et de la Mort, 1940)
    • Acceptons que le courage militaire demeure l'apanage d'une caste enfantine et bruyante, et ne se répande pas, comme l'a fait la Légion d’honneur, son insigne, parmi les professeurs, les contrôleurs, les peintres… — (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
    • « Kevin contre la GroKo », cela pourrait être le titre d'une épopée enfantine et chevaleresque où un jeune héros finit par terrasser le monstre et réveiller la belle princesse endormie. Mais c'est bien autre chose. — (Thomas Schnee, Kevin contre la GroKo, dans Marianne, n° 1092 du 16 au 22 février 2018, page 44)
  2. Qui est composé d'enfants.
  3. (En particulier) (Éducation) Qui est destiné aux jeunes enfants.
  4. Qui est intelligible par les enfants.
  5. (Par extension) Qui est extrêmement simple.
    • Pour les jeunes ou les quadras qui se remettent à la moto après plusieurs années d’abstinence, elle offre une prise en main enfantine. — (Journal 20 minutes, no 1017, 25 août 2006)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENFANTIN, INE. adj.
Qui a le caractère de l'enfance. Visage enfantin. Voix enfantine. Raisonnements enfantins.

Littré (1872-1877)

ENFANTIN (an-fan-tin, ti-n') adj.
  • Qui appartient à l'enfance. Visage enfantin. On le voyait toujours doux, paisible et taciturne, ne disant jamais mot, et ne jouant jamais à tous ces petits jeux que l'on nomme enfantins, Molière, Mal. im. II, 6. Certains traits enfantins, doux, mignons, délicats, Th. Corneille, Baron d'Albikrac, II, 9. Venez, pauvres enfants qu'on veut rendre orphelins, Venez faire parler vos esprits enfantins, Racine, Plaid. III, 3. Vous me flattez, dit le président, avec une pudeur enfantine et faisant semblant de rougir, Marmontel, Contes moraux, Philos. soi-dis. Enfants, car votre voix est enfantine et tendre, Vos discours sont prudents plus qu'on n'eût dû l'attendre, Chénier, Idylles, l'Aveugle. Au bord de Seine errait le beau Loïs ; Isis un jour vit sa grâce enfantine, Millevoye, Le beau Loïs.

HISTORIQUE

XVIe s. D'un visage enfantin, mais de senile prudence, Montaigne, I, 45. Mes jeux enfantins [de mon enfance], Montaigne, I, 108. Cette molle douceur et cette pudeur enfantine, Montaigne, III, 5.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ENFANTIN. - REM. Ajoutez : XIIe s. Si lo sonons [le prononçons] [le nom de Dieu] coment que soit, solunc la maniere de nostre humaniteit barbotant et encombreit d'enfantine floibeteit [faiblesse], li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 340.

XIVe s. La premere hore dou matin Senefie aage enfentin, Macé, Bible en vers, f° 144, 2e col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « enfantin »

Enfant ; provenç. effanti. Dans l'ancienne langue on trouve enfantiu ou enfantif, et plus tard enfantile.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIIe siècle) Dérivé de enfant avec le suffixe -in. S'emploie par extention (1816) afin de qualifier ce qui est d'une grande simplicité, et péjorativement ce qui est puéril, et comme adjectif déterminant « formé d'enfants ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « enfantin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enfantin ɑ̃fɑ̃tɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « enfantin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enfantin »

  • Quand on est enfant, ce que l'on dit est enfantin, ce que l'on pense est enfantin, ce dont on parle est enfantin. Mais quand on est adulte, on tue l'enfant qui est en nous. De Mamoru Oshii / Ghost in the shell
  • Alunissage : Procédé technique consistant à déposer des imbéciles sur un rêve enfantin. De Pierre Desproges / Dictionnaire superflu
  • "Infiniment plus que tout" : c'est le nom enfantin de l'amour, son petit nom, son nom secret. De Christian Bobin
  • Je vois très bien que le talent n'a de valeur que parce que le monde est enfantin. Si le public avait la tête assez forte, il se contenterait de la vérité. De Ernest Renan / Premiers pas hors de Saint-Sulpice
  • Et si la vérité était enfantine ? De François Mauriac / Ce que je crois
  • La vérité est une science enfantine. De Georges Schéhadé / Monsieur Bob'le
  • Les Américains sont enfantins et ils se prennent très au sérieux. De Robert Altman
  • Toutes les guerres sont enfantines et livrées par des enfants. De Herman Melville / Chants de guerre
  • L'ambition individuelle est une passion enfantine. De Charles de Gaulle / Les chênes qu'on abat
  • Les seuls sentiments qui en valent la peine sont à la fois enfantins et virils De Pierre de Grandpré / Marie-Louise des champs
  • On ne peut pas décrire le rouge enfer des amours enfantines De Françoise Sagan / Des yeux de soie
  • J’aime les monstres et les terreurs enfantines. De Tim Burton / Extrait de l'interview du Figaro du 5 octobre 2016
  • En général, les événements de l'existence enfantine ne laissent pas sur l'humanité, arrivée à l'âge mûr, une impression bien définie. De Edgar Allan Poe / Nouvelles Histoires extraordinaires
  • Si l'homme est à l'image de Dieu, ce doit être une image d'Epinal, bien sommaire, bien naïve et de couleurs bien enfantines.
  • Il existe deux sortes de combattants. Ceux qui conçoivent des stratégies et ceux qui ne sont jamais départis de la tendance enfantine à briser des objets. De Albert Sanchez Pinol / La Peau froide
  • Malheureusement comme l’a précisé Amaury Caulier, maire d’Oisemont, les animations habituelles n’ont pu avoir lieu en raison des mesures de distanciations mais la fête locale a finalement gardé un des ses points d’animation avec plusieurs stands et manèges tel que les stands de tir et de pêche, les machines a sous, les autos tamponneuses, manèges à sensations ou enfantin, etc. , La fête foraine a animé Oisemont ce week-end | L'Éclaireur du Vimeu
  • Ok donc il suffit juste d’utiliser le kit développement d’Apple... enfantin donc ? MacGeneration, EvilQuest/ThiefQuest va bien au-delà de la demande de rançon | MacGeneration
  • Son fonctionnement est enfantin : connectez-vous au site, acceptez les conditions d’utilisation, puis téléchargez une photo de vous (ou de quelqu’un d’autre). Le moteur de recherche affichera toutes les photos qu’il pense être de la même personne. Il analyse les données biométriques (la forme du visage) de votre photo, puis parcourt le web à la recherche de données similaires. Vous retrouverez donc des photos de vous ou de personnes qui vous ressemblent. Cyberguerre, On a testé le site de reconnaissance faciale PimEyes : à deux doigts de la catastrophe dystopique - Cyberguerre
  • L’artiste visuel et contemporain espagnol Edgar Plans raconte, à travers une peinture vive au style enfantin et où la matière prend toute son importance, son imaginaire. Luxe.net, Edgar Plans : Une vive peinture chromatique
  • D’ailleurs, fin mars, il aurait dû refaire tourner son manège enfantin à Belleville-sur-Meuse. « C’est la première fête de la saison. » Et loin d’être normalement la dernière, avec des fêtes qui le mène aussi bien dans la Meuse qu’en Moselle ou en Meurthe-et-Moselle et dans les Ardennes. Des dizaines et des dizaines de dates et de lieux. Depuis le 11 novembre 2019, tous les camions sont rentrés, ils n’ont pas fait un kilomètre, mais les charges sont toujours là avec les assurances. , Autres | Meuse : "Les fêtes foraines ne sont pas interdites, mais ne reprennent pas"

Traductions du mot « enfantin »

Langue Traduction
Anglais childish
Espagnol infantil
Italien infantile
Allemand kindisch
Chinois 幼稚
Arabe طفولي
Portugais infantil
Russe детский
Japonais 子供っぽい
Basque haur
Corse infantil
Source : Google Translate API

Synonymes de « enfantin »

Source : synonymes de enfantin sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « enfantin »

Partager