La langue française

Formaliste

Sommaire

  • Définitions du mot formaliste
  • Étymologie de « formaliste »
  • Phonétique de « formaliste »
  • Évolution historique de l’usage du mot « formaliste »
  • Citations contenant le mot « formaliste »
  • Traductions du mot « formaliste »
  • Synonymes de « formaliste »
  • Antonymes de « formaliste »

Définitions du mot formaliste

Trésor de la Langue Française informatisé

FORMALISTE, adj. et subst.

A.− [Correspond à formalisme A; en parlant d'une pers., d'un groupe de pers., de sa/leur manière d'être] Qui respecte les formes. Le juge était formaliste avant tout. Les déclarations de Julien n'abrégeaient nullement les interrogatoires (Stendhal, Rouge et Noir,1830, p. 461):
1. ... il me semble, à tout moment, reconnaître en elle [Mmede Gasparin], en la lisant, une Genevoise émancipée, une calviniste qui se met en fête et en frais d'imagination, une formaliste qui fait éclater son moule. Sainte-Beuve, Nouv. lundis,t. 9, 1863-69, p. 259.
P. ext. Qui manifeste un certain attachement aux règles, aux apparences, aux usages. Froideur, gravité, serviabilité formaliste; un merci, un sourire formaliste. Madame (...) je ne suis pas, comme vous savez, grand formaliste, mais cette époque [le nouvel an] me cause toujours une vive émotion (J.-J. Ampère, Corresp.,1829, p. 10).Il avait eu pour Christine, en lui montrant un second fauteuil, l'inclination de déférence formaliste d'un homme bien élevé, infiniment superficielle (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 424).La société parisienne, formaliste et raffinée, du faubourg Saint-Germain du début de ce siècle (Sarraute, Ère soupçon,1956, p. 40):
2. L'uniformité de leurs habitudes, moins d'usage du monde, moins de frottements dans la société, joints au respect pour le rang et pour les lois, les [tous les peuples germaniques] rend formalistes, et leur donne le défaut qui caractérise toutes les races germaniques, celui d'une susceptibilité qui se choque de tout ce qui n'est pas dans les formes, ou dans les usages qu'on s'est donnés. Bonstetten, Homme Midi,1824, p. 88.
B.− [Correspond à formalisme B]
1. Qui adopte ou privilégie le point de vue de la forme. Le goût d'une symétrie artificielle ou d'une abstraction trop formaliste (Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 191).À l'opposé des définitions formalistes de la sociologie se situent les définitions « culturalistes » (Traité sociol.,1967, p. 7):
3. La pensée formaliste (mathématiques, logique, science financière, techniques abstraites), force l'esprit à dominer l'intuition et les promiscuités faciles avec les choses pour dominer un instrument construit par lui de toutes pièces, qui ne tient rien du dehors... Mounier, Traité caract.,1946, p. 341.
2. Qui adopte ou soutient le formalisme esthétique, littéraire, philosophique (logique et mathématique). Les vitalistes avides de se traduire passionnément et les formalistes, désireux d'élaborer des constructions (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 396):
4. Le principe du tiers exclu, dont précisément les formalistes maintiennent la validité contre leurs adversaires intuitionnistes, assure que de deux propositions contradictoires l'une est nécessairement vraie, même si nous ne pouvons savoir laquelle; il faut bien conclure qu'il y a, à l'intérieur d'une mathématique axiomatisée, du vrai non prouvable. R. Blanché, L'Axiomatique,Paris, P.U.F., 1959, p. 60.
Rem. Un sens partic. dans l'hist. de la litt., dans le domaine de la crit. littér. : doctrine, théorie formaliste. (Celui, celle) qui soutient cette doctrine. Les formalistes russes. V. formalisme B 1 remarque.
Prononc. et Orth. : [fɔ ʀmalist]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1585 « qui s'attache scrupuleusement aux formes » (N. du Fail, Contes d'Eutrapel, p. 310, éd. J. Assézat); 2. 1845 philos. (Besch.). Dér. sav. au moyen du suff. -iste*, du lat. formalis v. formel. Fréq. abs. littér. : 70.

Wiktionnaire

Adjectif

formaliste \fɔʁ.ma.list\ masculin et féminin identiques

  1. Qui s’attache scrupuleusement aux formes, aux formalités.
    • Les théories élevées et absolues de la philosophie parisienne venaient échouer contre le bons sens fortement carré de l'esprit comtois et les habitudes formalistes de l'esprit parlementaire. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • La loi salique en son titre XLVI nous décrit minutieusement les rites formalistes de l'institution, rites antérieurs aux invasions, semble-t-il. — (Gabriel Lepointe, La Famille dans l'Ancien droit, Montchrestien, 1947 ; 5e éd., 1956, p.120-121)
    • À ce titre, il était de l'intérêt de l'« establishment » religieux de promouvoir et de défendre l'orthodoxie religieuse, l'éducation formaliste et un traditionalisme rigide sous prétexte de sauvegarder le caractère islamique de la communauté. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.122)
  2. (Histoire) (Arts) Contraire aux canons du réalisme socialiste soviétique.
    • L'œuvre d'art sera jugée formaliste, dès que pas inclinée du tout et n'ayant par conséquent plus de «sens» (et je joue ici sur le mot). Je ne puis, je l'avoue, écrire ces mots «forme» et «fond» sans sourire. Mais il sied plutôt de pleurer lorsqu'on voit que cette absurde distinction va déterminer la critique. — (André Gide, Retour de l’U.R.S.S., 1936)
  3. Qui est vétilleux dans les moindres choses.
    • On ne peut vivre avec lui, il est trop formaliste.

Nom commun

formaliste \fɔʁ.ma.list\ masculin et féminin identiques

  1. Celui, celle qui s’attache scrupuleusement aux formes, aux formalités.
  2. (Histoire) (Politique) Artiste dont l'œuvre n'était pas conforme aux canons du réalisme soviétique.
    • J'ai pu voir à Tiflis une exposition de peintures modernes, dont il serait peut-être charitable de ne point parler. […]. Ah! certes, ceux-là n'étaient pas des «formalistes»! Le malheur, c'est qu'ils n'étaient pas des peintres non plus. — (André Gide, Retour de l’U.R.S.S. -1936)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FORMALISTE. adj. des deux genres
. Qui s'attache scrupuleusement aux formes, aux formalités. Les Romains étaient extrêmement formalistes dans leur religion. Substantivement, Un formaliste. Il signifie aussi Qui est vétilleux dans les moindres choses. On ne peut vivre avec lui, il est trop formaliste.

Littré (1872-1877)

FORMALISTE (for-ma-li-st') adj.
  • 1Qui s'attache scrupuleusement aux formes. On sait que les Romains étaient extrêmement formalistes, Montesquieu, Esp. XXVII.
  • 2Attaché aux choses d'étiquette. Ces princes si formalistes sur leur rang, La Bruyère, 12.
  • 3 S. m. Un formaliste sévère. C'est un grand formaliste.
  • 4 Terme de philosophie. Partisan du formalisme.

HISTORIQUE

XVIe s. Ô chetive prud'hommie des formalistes, qui se tient aux mots de la loy, et en pense estre quitte ! Charron, Sagesse, II, 3. Les formalistes s'attachent tout aux formes et au dehors, Charron, ib. I, 41.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « formaliste »

 Dérivé de formel avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Formel, c'est-à-dire, qui s'attache à la forme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « formaliste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
formaliste fɔrmalist

Évolution historique de l’usage du mot « formaliste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « formaliste »

  • Tout à fait. Boulez, Stockhausen, auxquels on peut ajouter Barraqué, et même Messiaen, sont des compositeurs d’avant-garde qui, après-guerre, ont voulu faire table rase, et se sont réclamés d’une certaine modernité, en prenant appui sur certains compositeurs du début du siècle. Ils ont relu Debussy avec une lecture extrêmement formaliste. Si l’on considère l’argument de Jeux, conçu pour être chorégraphié par Nijinski, c’est en fait une histoire d’enfants. Classicagenda, Emission Métaclassique : Alléger | Classicagenda : actualité musique classique et opéra
  • En revanche, Georges Okaïs, député FL, pense que « ce n’est pas parce que le Conseil constitutionnel a décidé de suspendre l’effet de la loi qu’il va forcément décréter son invalidation ». M. Okaïs rejoint par là ceux qui pensent que le CC a pu vouloir provisoirement absorber le mécontentement du chef de l’État, mais il pense qu’il finira par rejeter son recours. Selon le député de Zahlé, ce recours reflète « une interprétation formaliste de la Constitution ». « Toutefois, ajoute-t-il, la Constitution n’endosse pas le clientélisme. » Et de conclure en affirmant : « Si le CC annule la loi, nous en proposerons une autre, en tentant de contourner tous les chefs d’annulation qu’il aura soulevés. Nous ne resterons pas les bras croisés. Nous continuerons notre bataille pour instaurer une méritocratie qui viendrait remplacer la kleptocratie. » L'Orient-Le Jour, Présélection des fonctionnaires : que décidera le Conseil constitutionnel ? - L'Orient-Le Jour
  • « Le Droit de la Copropriété est nécessairement très formaliste. Mais il s’était progressivement éloigné des réalités et des attentes. Le binôme Syndic / Conseil syndical est renforcé, et les assemblées générales gagneront en efficacité. Mais le semestre qui s’ouvre va être très compliqué à gérer », conclut Danielle Dubrac. Journal de l'Agence, Réforme de la copropriété, tardive mais utile ! - Journal de l'Agence

Traductions du mot « formaliste »

Langue Traduction
Anglais formalistic
Espagnol formalista
Italien formalistico
Allemand formalistisch
Chinois 形式主义
Arabe شكلي
Portugais formalista
Russe формалистический
Japonais 正式な
Basque formalak
Corse formalisticu
Source : Google Translate API

Synonymes de « formaliste »

Source : synonymes de formaliste sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « formaliste »

Partager