Pointilleux : définition de pointilleux


Pointilleux : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

POINTILLEUX, -EUSE, adj.

Qui a une propension à disputer sur des points de détail, qui ne laisse passer aucune chose même peu importante. Synon. ergoteur, formaliste, pinailleur (fam.); anton. coulant.Nous autres commerçants ne sommes pas si pointilleux, dit le parfumeur, il n'y aurait point d'affaire possible avec de telles formalités (Balzac, C. Birotteau, 1837, p.117).Ceux qui l'approchaient le jugeait seulement pointilleux, un peu fantasque (A. France, Orme, 1897, p.165).Oh! répondit-il, il ne faut tout de même pas être trop pointilleux. Le vin de votre père vient directement du producteur (H. Bazin, Vipère, 1948, p.180).
[Avec un compl. introd. par sur indiquant l'objet] Synon. exigeant, chatouilleux, susceptible; anton. laxiste (dér. s.v. laxisme).Et je l'ai salué d'abord, comme l'exige la coutume. Car il se montre pointilleux sur les usages (Bosco, Mas Théot., 1945, p.334).Il se serait tout d'un coup montré très pointilleux sur le cas de Léonor (Anouilh, Répét., 1950, I, p.31).Gide si pointilleux sur la forme a trouvé le moyen d'être contourné dans un style plat (Chardonne, Ciel, 1959, p.170).
[P. méton.] Bouderie, conscience pointilleuse; soin pointilleux. John Kemble faisait le plus grand cas de cette pointilleuse exactitude (Mussetds R. des Deux Mondes, 1833, p.778).Je ne puis m'empêcher de citer une anecdote qui peint la pointilleuse étiquette (...) de l'époque (Mérimée, Don Pèdre Ier, 1848, p.105).Stermaria gardait l'air glacial, pressé, distant, rude, pointilleux et malintentionné qu'on a dans le buffet de chemin de fer au milieu de voyageurs qu'on n'a jamais vus, qu'on ne reverra pas (Proust, J. filles en fleurs, 1918, p.680).
Empl. subst. Personne pointilleuse. Je me représente un joueur, un bretteur, un mélancolique, un soupçonneux, un pointilleux, un méchant railleur, tous avec ce nez-là (Alain, Propos, 1912, p.127).
Prononc. et Orth.: [pwε ̃tijø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1580 gens pontilleux (Brantôme, Discours sur les duels ds OEuvres, éd. L. Lalanne, t.6, p.357); 1605-08 pointilleux (St François de Sales, lettre à la baronne de Chantal ds OEuvres, éd. Annecy, 1906, t.14, p.113). Dér. de pontille, pointille*; suff. -eux* (l'ital. puntiglioso n'est att. que dep. le xviiies. d'apr. DEI). Fréq. abs. littér.: 42. Bbg. Gohin 1903, p.303.

Pointilleux : définition du Wiktionnaire

Adjectif

pointilleux

  1. Qui aime à pointiller ou à reprendre ; qui élève des difficultés sur des choses insignifiantes ; qui s’attache à des points de détail.
    • Rémi mena donc son enquête avec une prudence pointilleuse, n'hésitant pas à utiliser des subterfuges pour varier ses approches. — (Pierre Dimech, D'une jetée à l'autre: récits et nouvelles, Éditions Jean Curutchet, 1997, page 146)
    • Pour quelle autre vie réservait-il de dire enfin sérieusement ce qu’il pensait des choses, de formuler des jugements qu’il pût ne pas mettre entre guillemets, et de ne plus se livrer avec une politesse pointilleuse à des occupations dont il professait en même temps qu’elles sont ridicules ? — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, 1913, Éditions Gallimard, Folio n°1924, 1987, page 97)
    • Un critique, un caractère pointilleux.
    • Elle est si pointilleuse qu’on ne peut vivre avec elle.
    • Pointilleux sur le cérémonial.
    • Une humeur pointilleuse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pointilleux : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

POINTILLEUX, EUSE. adj.
Qui aime à pointiller, à reprendre, qui élève des difficultés sur les moindres choses, qui est susceptible, exigeant dans la société. Un critique pointilleux. Elle est si pointilleuse qu'on ne peut vivre avec elle. Pointilleux sur le cérémonial. Un caractère pointilleux. Une humeur pointilleuse.

Pointilleux : définition du Littré (1872-1877)

POINTILLEUX (poin-ti-lleû, lleû-z, ll mouillées, et non poin-ti-yeû) adj.
  • 1Qui aime à pointiller, à contester. Et le mien et le tien, deux frères pointilleux, Boileau, Sat. X. Le théâtre, fertile en censeurs pointilleux, Chez nous, pour se produire, est un champ périlleux, Boileau, Art p. III. Les cœurs bien occupés ne sont guère pointilleux ; et les tracasseries des amants sur des riens ont presque toujours un fondement beaucoup plus réel qu'il ne semble, Rousseau, Hél. I, 35. Ces questions frivoles, singulières et sophistiques, qui ne font qu'altérer dans les enfants la bonne foi du sens intime, rendre l'esprit pointilleux et faux…, Marmontel, Œuvr. t. X, p. 74.

    Il se dit aussi des choses. Sur un fragile amas d'arguments pointilleux Bâtit du faux savoir le trophée orgueilleux, Delille, Trois règnes, I.

  • 2Qui est susceptible, exigeant. Il me déplaît seulement qu'avec toute cette tendresse que vous me témoignez, il y a quelque occasion pour laquelle vous voudriez que je fusse pendu… je crois que, sans être trop pointilleux, je le pourrais trouver mauvais, Voiture, Lett. 46. Je trouve comme vous qu'il faut être bien pointilleux pour être blessé d'un petit morceau de bois sur un banc, qui fait la différence des places, Sévigné, 26 oct. 1689. Ces hommes pointilleux, délicats et jaloux sur ce qui regarde le commandement, Rollin, Hist. anc. Œuvr. t. III, p. 249, dans POUGENS. Susceptible et pointilleux comme toutes les personnes qui manquent d'éducation, Genlis, Veillées du château t. I, p. 292, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XVIe s. Un faux rapport ou une fausse opinion fera appeler au combat, tant on est chatouilleux et pointilleux en la conversation ordinaire, Lanoue, 247.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

POINTILLEUX. Ajoutez :
3 Substantivement. Un pointilleux, un homme pointilleux, qui pointille. Je me réserverai pour une autre fois à disputer contre ces pointilleux si déliés, qui oublient de faire, tant ils sont empêchés à parler, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pointilleux »

Étymologie de pointilleux - Littré

Pointille ; ital. puntiglioso.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de pointilleux - Wiktionnaire

 Dérivé de pointille avec le suffixe -eux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pointilleux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pointilleux pwɛ̃tijø play_arrow

Citations contenant le mot « pointilleux »

  • J’apporte mon oreiller : on ne sait jamais de quoi ils ont l’air dans les hôtels. C’est la seule chose à propos de laquelle je suis pointilleux. Le Devoir, Les joueurs de la LNH apportent ce qui leur tient à coeur dans les villes pôles | Le Devoir
  • Il est des images qui valent mille mots. Mercredi 15 juillet au soir, cinq minutes avant l’ouverture officielle du conseil municipal, toute la majorité, premier magistrat compris, est déjà assise sagement et semble attendre le reste du monde : les huit opposants, la presse et le public (une dizaine de personnes). Un respect pointilleux de l’horaire, assez rare… SudOuest.fr, Tonneins : un Conseil en rodage
  • L’album de 6 titres sortira le 10 septembre et l’artiste a déjà dévoilé 4 morceaux depuis le début d’année. Le 12 mars, « Quand la ville dort encore ». Des bruits de la ville, un univers sonore, pour raconter une histoire de manière cinématographique. Les sons sont pointilleux et le rythme se fait dansant sur la fin. Un titre très bien produit. Ecoute Voir, Découverte : Un Artiste De Toulouse Au Talent Multiple | Ecoute Voir
  • 2 200 m2 de surface aquatique, un rêve pour bon nombre de pêcheurs. Attachée à un tel projet d’achat depuis plusieurs années, la société de pêche La Rossette vient d’acquérir un terrain comportant un étang aux portes de Sainte-Ménehould, direction Florent-en-Argonne. Les actionnaires pourront se rendre au lieu-dit Les Bettans mais avant, le dossier pointilleux doit être finalisé avec les autorités et le site sécurisé. Journal L'Union, La société de pêche La Rossette vient d’acheter un nouvel étang de pêche
  • Alléchant sur le papier, ce mécanisme fiscal “n’est dans certains cas pas si intéressant pour les ménages”, note Florent Belon, responsable de l’ingénierie patrimoniale, à Olifan Group. Car, le législateur a délibérément décidé de limiter le cumul de cette nouvelle niche avec d’autres avantages fiscaux déjà présents dans les textes. Ainsi, loin de participer à la simplification du système fiscal, ce mécanisme va souvent nécessiter, au contraire, un arbitrage pointilleux au sein des familles. Faut-il mieux, par exemple, accepter une telle donation et perdre une réduction d'impôt à venir ? Et inversement ? Capital vous détaille quelques cas où ce nouvel outil, qui intègre la palette fiscale française, est avantageux et ceux où il l’est beaucoup moins. Capital.fr, Impôt : l’abattement supplémentaire de 100.000 euros sur les donations vaut-il vraiment le coup ? - Capital.fr
  • Moins il y a de distance entre deux hommes, plus ils sont pointilleux pour le faire remarquer. De Antoine de Rivarol

Traductions du mot « pointilleux »

Langue Traduction
Corse ricco
Basque hautakorra
Japonais 選り好み
Russe придирчивый
Portugais exigente
Arabe من الصعب إرضاءه
Chinois 挑剔的
Allemand wählerisch
Italien schizzinosi
Espagnol difícil
Anglais picky
Source : Google Translate API

Synonymes de « pointilleux »

Source : synonymes de pointilleux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « pointilleux »



mots du mois

Mots similaires