La langue française

Férocité

Définitions du mot « férocité »

Trésor de la Langue Française informatisé

FÉROCITÉ, subst. fém.

A.− [À propos des animaux] Naturel féroce, sauvage. Et le beau carnassier qui ne va que par couples Et qui par-dessus tous les félins est cité Pour sa grâce terrible et sa férocité, Le jaguar (Heredia, Trophées,1893, p. 181).
Souvent au plur. Manifestation de ce naturel sauvage. Les brigandages se mêlaient aux rapines et aux férocités des bêtes de proie, aux forces mauvaises des éléments sournois (Gide, Thésée,1946, p. 1417).
B.−
1. [À propos des humains] Caractère brutal, cruel, dur de quelqu'un, de son comportement. Mais l'amour même qui répare les maux que fait la guerre, ne fait qu'ajouter à la férocité des hommes (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 295).Cet âge est sans pitié. Pendant ma campagne du mois de juin 1848, j'ai observé la férocité des gamins, qui m'a paru épouvantable (Mérimée, Lettres Mmede La Rochejacquelein,1870, p. 207).On voit la férocité du mari; on entend les gémissements de la femme battue (Gide, Journal,1921, p. 710):
1. Nous devons nous demander si la férocité des anciens révolutionnaires ne tiendrait pas à des raisons tirées de l'histoire de la bourgeoisie, en sorte que l'on commettrait un contresens en confondant les abus de la force bourgeoise révolutionnaire de 93 avec la violence de nos syndicalistes révolutionnaires ... Sorel, Réflex. violence,1908, p. 144.
Avec férocité. Synon. de férocement.Il riait peu, mais souriait souvent, avec férocité (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 335):
2. Voilà pourquoi nous refusons de l'adorer; les images qu'on voit dans nos pagodes ne sont pas de celles du dieu qui a fabriqué, avec une férocité ingénieuse, les griffes rétractiles du tigre, les crochets venimeux de la vipère et les âmes sans pitié des savants vivisecteurs... Ménard, Rêv. païen,1876, p. 213.
[À propos de la physionomie de qqn] Apparence brutale, cruelle, dure de quelqu'un. Il n'était débraillé qu'à demi, comme il convient à un voleur de bonne race, et la férocité de son visage était tempérée par un certain air de grandeur (About, Grèce,1854, p. 389).C'était un fort bon homme que la nature avait doué, sans doute par plaisanterie, de tous les signes extérieurs de la férocité (Gautier, Fracasse,1863, p. 29).Qui ne se remémore « l'homme au couteau entre les dents », hérissé, les yeux dilatés de férocité, dégoulinant de sang, qui contribua plus que n'importe quel argument à l'échec du parti communiste, en 1919? (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 47).
[À propos du caractère, des sentiments de qqn] Quand il eut (...) retourné et rompu à toutes ses articulations le tendre et douloureux amour de sa jeunesse, et que la férocité de son esprit se fut repue de ce spectacle, il trouva moins de charme dans la société de Bernardi (Flaub., 1reÉduc. sent.,1845, p. 257).On retrouve cette indifférence du paysan pour le mort, fût-il son père ou sa mère, cet irrespect, cette férocité inconsciente si communs dans les campagnes, et si rares à Paris (Maupass., Contes et nouv., t. 1, En fam., 1881, p. 349).
En partic. Ironie méchante et cruelle. Une soirée comme cela par semaine, cela rendrait mélancolique ou caustique, car l'ennui pousse à la férocité (Amiel, Journal,1866, p. 550).
2. [À propos d'inanimés]
a) [À propos d'une loi, d'une contrainte] Inhumanité, dureté. Quelle férocité dans cette mise en demeure imposée ainsi à une créature dont il avait tant éprouvé le dévouement! (Bourget, Sens mort,1915, p. 260).Un malaise toujours accru, composé de la persistance des amertumes, de l'inflexibilité des orgueils, de la férocité des concurrences (Valéry, Variété IV,1938, p. 66):
3. Il faut en passant remarquer la force particulière de l'influence que ce rêve exerça sur lui [St Antoine], puisqu'elle lui permit, malgré les sarcasmes de la foule et le scepticisme de son entourage, de persévérer dans la férocité de ses ordres, passant pour cela non seulement sur le droit des gens, mais sur le plus simple respect de la vie humaine. Artaud, Théâtre et double,1938, p. 20.
b) [Dans le domaine culturel] Revoyons donc ce tableau (...). Il y a là dedans une férocité et une brutalité de manière assez bien appropriées au sujet, et qui rappellent les violentes ébauches de Goya (Baudel., Salon,1846, p. 143).On s'explique ainsi le curieux mélange de férocité et d'indulgence qu'on respire dans le mythe grec (Camus, Homme rév.,1951, p. 45).
C.− P. méton., souvent au plur. Manifestation d'intransigeance, de cruauté, de dureté.
1. [En parlant d'un dogme, d'un concept] Maintenant, cher Théophile, si tu veux avec moi oublier ces férocités sérieuses et respectables d'une foi ardente, nous irons ensemble visiter les pyramides (Du Camp, Nil,1854, p. 63).Je sentais une âme d'artiste, toute douceur et toute lumière, sans fiel et sans dureté contre la barbarie du monde et la férocité du sort (Michelet, Oiseau,1856, p. 248).Contre les férocités de la nature hostile et destructrice, nous avons dressé les exigences d'un aménagement humanisé du monde extérieur (Perroux, Écon. XXes.,1964, p. 399).
2. Situation, état de fait marqué de dureté, d'inhumanité. Il ne m'agrée pas de voir un peuple jadis si grand, désormais couché sur le sol, (...) livré aux niaiseries, aux misères, aux méchancetés, aux férocités, aux lâchetés, aux défaillances d'une enfance sénile (Gobineau, Pléiades,1874, p. 200):
4. À côté de la débauche exaspérée par la terreur même de l'enfer, il y a eu la pureté, la chasteté chevaleresques; à côté de la misère plus grande, et à travers les férocités aveugles, une plus grande charité, une compassion de la destinée humaine où tout le cœur se fondait. Lemaitre, Contemp.,1885, p. 159.
Prononc. et Orth. : [feʀ ɔsite]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Début xives. (Aimé de Mont Cassin, Histoire des Normands, l. 1, chap. 42, éd. V. de Bartholomaeis, p. 54). Empr. au lat. class. ferocitas, -atis « fougue, vaillance; arrogance ». Fréq. abs. littér. : 489. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 742, b) 746; xxes. : a) 954, b) 472. Bbg. Hotier (H.). Le Vocab. du cirque et du music-hall en France. Paris, 1973, pp. 52-53; p. 140.

Wiktionnaire

Nom commun

férocité \fe.ʁɔ.si.te\ féminin

  1. Naturel féroce.
    • La férocité des conventionnels s'explique facilement par l'influence des conceptions que le Tiers État avait puisées dans les pratiques détestables de l'Ancien Régime.— (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.III, Les préjugés contre la violence, 1908, p.143)
    • Et s'ils avaient été aussi brindezingues – […] –, à nous matraquer avec autant de férocité, c'est aussi parce qu'ils avaient eu peur et que rien dans leurs écoles de police ne les avait préparé à ça, […]. — (Marc Pondruel, Le voltigeur, éd. JC Lattès, 2014)
    • La férocité est naturelle au lion, au tigre.
  2. (Figuré) Aspect féroce.
    • Les cicatrices […] ne faisaient qu’ajouter à la férocité de son visage et à la terreur que sa présence inspirait. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FÉROCITÉ. n. f.
Naturel féroce. La férocité est naturelle au lion, au tigre. La férocité de ce barbare ne put être adoucie. Voyez jusqu'où va la férocité de ces peuples. Par extension, Férocité de caractère.

Littré (1872-1877)

FÉROCITÉ (fé-ro-si-té) s. f.
  • 1Naturel d'un animal féroce. La férocité est naturelle au lion, au tigre.

    Il se dit aussi quelquefois simplement pour naturel farouche. La force, la vitesse et la férocité sont presque semblables dans les ures et dans les buffles, Fléchier, Vie de Commendon, II, 13.

  • 2 Par extension, il se dit des personnes, de leur caractère, de leurs manières. Ce m'est une chose toujours nouvelle de contempler avec quelle férocité les hommes traitent d'autres hommes, La Bruyère, XI. Toute la liberté que j'ai prise, ç'a été d'adoucir un peu la férocité de Pyrrhus, Racine, Andr. préface. Cette férocité [de Néron] que tu croyais fléchir, Racine, Brit. III, 2. Dans ta férocité, ton cœur impitoyable De ce trait généreux serait-il bien capable ? Voltaire, Zaïre, V, 10. Les combats de deux oiseaux de basse-cour [coqs] sont devenus des spectacles dignes d'intéresser la curiosité des peuples, même des peuples polis, et, en même temps, des moyens de développer ou d'entretenir dans les âmes cette précieuse férocité qui est, dit-on, le germe de l'héroïsme, Buffon, Ois. t. III, p. 100, dans POUGENS.

    Acte de férocité. Ces arts, autrefois si bien cultivés en France, font que les autres nations nous pardonnent nos férocités et nos folies, Voltaire, Lett. Chardon, 5 avril 1767. Ces cruautés [du peuple] sont loin d'atteindre aux solennelles férocités que des corps de justice exercent sur des malheureux que les vices des gouvernements conduisent au crime, Mirabeau, Collection, t. I, p. 349.

  • 3 Par exagération, il se dit de manières, de mœurs dures, brusques. Vous avez très bien fait d'aller voir cette princesse, c'eût été une férocité que d'y manquer, Sévigné, 10 juill. 1675. J'avais adouci la férocité de Toureil ; il ne me brusquait pas, Staël, Mém. t. I, p. 296.

HISTORIQUE

XVIe s. Gangrene et mortification sont de si grande ferocité et malignité, que…, Paré, X, 16.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FÉROCITÉ. Ajoutez :
4Il s'est dit pour fierté. Il garde au milieu de son amour la férocité de sa nation, Racine, Baj. 2e Préface. C'est un latinisme.

HISTORIQUE

XIVe s. Il y a difference entre ferocité et cruaulté ; car la ferocité ne considere point la coulpe, mais cruaulté considere la coulpe et sans mesure, le Songe du Vergier, I, 160.

XVe s. Angou [Anjou] naguiere estoit d'assez hardie Ferocité [caractère belliqueux]…, René Macé, Suyte de l'hist. de France, f° 9.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « férocité »

 Dérivé de féroce avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. ferocitat ; espagn. ferocidad, ital. ferocità ; du lat. ferocitatem, de ferox, féroce.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « férocité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
férocité ferɔsite

Évolution historique de l’usage du mot « férocité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « férocité »

  • Les femmes ne sont pas brutales, c'est vrai - elles sont féroces. Alfred Delvau, Les Cocottes de mon grand-père
  • La férocité, c'est une des catégories cardinales de l'homme en société. Raymond Queneau, Gueule de pierre, Gallimard
  • Il y a quelque chose, disait-il, de mille fois pire que la férocité des brutes, c'est la férocité des lâches. De Lydie Salvayre / Pas pleurer
  • L'esprit humain est sans limite dans la férocité. De Jean-Paul Lebourhis / L'exil intérieur
  • La férocité est la caractéristique des taureaux et autres végétariens. De George Bernard Shaw
  • Il y aurait beaucoup de tendresse à apprendre des loups et beaucoup de férocité des tourterelles. De Yvan Audouard / Les Pensées
  • Diminuez les maux du peuple, vous diminuez sa férocité, comme vous guérissez ses maladies avec du bouillon. De Chamfort / Maximes et pensées
  • Quand un homme désire tuer un tigre, il appelle cela sport ; quand un tigre désire le tuer, il appelle cela férocité. De George Bernard Shaw / Maximes pour révolutionnaires
  • L’amour maternel est le moins mièvre des sentiments. C'est avant tout un acte de résistance contre la férocité du monde. De Françoise Lefèvre / Se perdre avec les ombres
  • Deux voies s'ouvrent à l'homme et à la femme : la férocité ou l'indifférence. Tout nous indique qu'ils prendront la seconde voie, qu'il n'y aura entre eux ni explication ni rupture, mais qu'ils continueront à s'éloigner l'un de l'autre. De Emil Michel Cioran / Syllogismes de l’amertume
  • En effet, depuis des siècles, le déni des droits humains du Noir se matérialise par son confinement mental, géographique et social dont les bornes ne peuvent être franchies sous peine de commettre un péché capital. Cela est la mission ultime de la férocité policière. Son rôle au quotidien est de veiller que le Noir demeure un citoyen de seconde zone, se mouvant de taudis en taudis, d’immondices en immondices muni des menottes de l’oppression raciale. Ainsi si l’Amérique n’a jamais démenti sa promesse de générosités, d’opportunités et de partages pour tout homme épris de paix, force est de reconnaître que le Noir a toujours été exclu. , Mort Tragique de Georges Floyd : La brutalité policière est un veritable paradoxe - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso
  • Les spectateurs s’installent pour assister à la pièce. Sur la scène, on peut lire le titre "La marchande de Londres". La comédie commence. Soudain deux riches commerçantes interviennent bruyamment du public, leur commis Ralf doit intégrer le spectacle pour défendre leur corporation... Pièce sur le pouvoir et l'argent. Mais le drame côtoie vite le burlesque. Les personnages ne sont pas des héros. Leurs calculs, leur veulerie, leur férocité les rendent particulièrement humains. Le plaisir de la comédie vient de là. Avec Maud Chesneau, Élisabeth Frévin, Julien Malot, Sylvie Mazoyer, Alain Parrot, Aurore Stréby, Catherine Thiéry, Jocelyn Vérité. Lumière et son : Bernard Durupt avec Pascal Arquillière. Affiche, aide aux décors : Évelyne Lagnien. Mise en scène : Jean-Pierre Durand avec Bernard Daisey , "Le Chevalier a l ardent pilon" : Theatre contemporain a Dijon
  • la férocité pourrait vous sauver la vie , vous savez . quand vous aurez compris qu’ il faut pouvoir cocher le max de cases pour être le mieux possible , vous me ferez signe ; certains ont beaucoup de cases cochées ; d autres très peu. si certains se suffisent de l esprit ou du corps . d autres aiment cocher les deux cases et d autres sous cases AgoraVox, La testostérone rend-elle con ? - AgoraVox le média citoyen
  • L’album marque un tournant pour Slayer et suscite une réaction quelque peu ambivalente. De nombreux fans désireux de poursuivre la férocité aveuglante de Reign in Blood ont été déçus par les chansons plus sobres de South of Heaven. D’autres, qui ne vibraient pas aux tempos hardcore de Reign in Blood, ou aimaient entendre les groupes progresser d’un album à l’autre, étaient ravis que Slayer expérimente davantage d’intermèdes texturés, de tempos médians et de chants qui se rapprochent du chant traditionnel. Et longtemps après sa sortie, la chanson titre, Silent Scream, Mandatory Suicide et Ghosts of War sont restées les préférées des fans et ont été des incontournables du live du groupe. MetalZone, Il y a 32 ans, Slayer sortait South of Heaven

Traductions du mot « férocité »

Langue Traduction
Anglais ferocity
Espagnol ferocidad
Italien ferocia
Allemand wildheit
Chinois
Arabe ضراوة
Portugais ferocidade
Russe свирепость
Japonais 獰猛
Basque ferocity
Corse ferocità
Source : Google Translate API

Synonymes de « férocité »

Source : synonymes de férocité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « férocité »

Férocité

Retour au sommaire ➦

Partager