La langue française

Exsangue

Définitions du mot « exsangue »

Trésor de la Langue Française informatisé

EXSANGUE, adj.

A.− MÉD. Qui a perdu beaucoup de sang, qui n'est plus irrigué par le sang. Chair exsangue. (Quasi-)synon. anémique.Les effets vaso-constricteurs locaux de l'adrénaline sont (...) employés pour rendre la conjonctive, la muqueuse nasale exsangues pendant plusieurs heures (Josué, Goldlewski dsNouv. Traité Méd.,fasc. 8, 1925, p. 366).
Rem. La plupart des dict. techn. récents enregistrent a) Exsanguination, subst. fém., méd. Extraction de la totalité du sang d'un sujet généralement associée à une transfusion de sang ou de plasma provenant d'un autre sujet. b) Exsanguinotransfusion, subst. fém., méd. Remplacement de tout ou partie du sang d'un sujet par du sang normal, frais, cette opération étant pratiquée en particulier dans les cas d'incompatibilité sanguine entre le fœtus et la mère.
P. ext. [En parlant d'une pers., en partic. de son visage, de ses mains] Qui est très pâle, qui semble avoir peu de sang. Blancheur, pâleur exsangue. (Quasi-) synon. anémique, blafard; (quasi-)anton. sanguin, rubicond.Il n'ajouta pas « ou j'en mourrai », mais on sentait trembler la fin de la phrase au bout de ses lèvres exsangues (G. Leroux, Myst. ch. jaune,1907, p. 24).Tout près du sien, un jeune visage était exsangue sous le fard (Mauriac, Baiser Lépreux,1922, p. 184).Cherchant à refermer son col de sa main énervée et nue, qui paraissait exsangue auprès de ses joues en feu (Martin du G., Thib.,Consult., 1928, p. 1098):
1. Et il ne suffisait sans doute pas que ses traits fussent beaux (...) mais de plus, complètement exsangue, la matière dont il était fait ne semblait pas de la chair humaine, mais bien quelque substance éthérée, quelque paraffine translucide, et nacrée, quelque pulpe immatérielle; on eût dit une chair d'hostie. Gide, Journal,1949, p. 336.
P. anal. [En parlant de choses qui semblent douées de vie, ou de végétaux] Qui est sans couleur, étiolé. Les dernières feuilles exsangues se détachaient d'elles-mêmes (Rolland, J.-Chr.,Révolte, 1907, p. 628).Devant ces flammes exsangues des bougies de plein jour il pencha sa tête de loup gris (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 324).
B.− Au fig. Vidé d'énergie, de force, de vitalité.
1. [En parlant d'une collectivité humaine, en partic. de ses effectifs, de ses activités] L'armée française, après quatre ans de guerre et de rudes épreuves, est aujourd'hui épuisée, et encore anémiée, exsangue (Foch, Mém., t. 2, 1929, p. 167).Et, comme lui et comme chacun de ces hommes, l'Espagne exsangue prenait enfin conscience d'elle-même (Malraux, Espoir,1937, p. 858).L'armistice a trouvé le mouvement syndical exsangue (P. Thomas dsL'Œuvre,9 avr. 1941).
2. [En parlant de productions intellectuelles, philos. ou artistiques] M. Léon Bourgeois répondit en trois mots... Nul n'écoutait cette phrase exsangue (Barrès, Leurs fig.,1901, p. 164).C'est substituer à Lewis une image, c'est me changer en fantôme et notre passé en souvenirs exsangues (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 501):
2. La vérité, anonyme et sans signature, restait comme inhumaine, rien qu'une idée décharnée et exsangue. Mais elle devenait contagieuse et changeait le cœur des hommes dès qu'un homme entre tous la signait de sa vie et qu'il signifiait qu'il était prêt à se perdre pour elle. Guéhenno, Jean-Jacques,1952, p. 97.
Prononc. et Orth. : [εksɑ ̃:g]; var. usuelle [εgzɑ ̃:g]. Cf. é-1. L'adj. est admis ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. 1. 1549 « privé de sang » (Tagault, Inst. chir., p. 380 ds Hug.); 2. 1611 « pâle » (Cotgr.). Empr. au lat. class. ex(s)anguis « qui n'a pas de sang; pâle, blême, livide; sans force, faible (au propre et au fig.) ». Fréq. abs. littér. : 129. Bbg. Arickx (I.). Les Orthoépistes sur la sellette. Trav. Ling. Gand, 1972, no3, p. 128. − Gohin 1903, p. 314.

Wiktionnaire

Adjectif

exsangue \ɛk.sɑ̃ɡ\ ou \ɛɡ.zɑ̃ɡ\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui a peu de sang ou dont le sang paraît appauvri, qui en a perdu beaucoup.
    • C'était un homme d'environ quarante-cinq ans, jeune, malgré les cheveux blancs, la bouche amère, la figure exsangue. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Appuyée au mur, les mains derrière le dos, une petite fille blonde, exsangue, se mit à pleurer ; et les garçons disaient : « Ça fera une belle amoureuse plus tard. » — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 63)
    • La pâleur exsangue de son visage, les halos bleuâtres qui cernaient ses orbites, confortaient cette impression de veillée funèbre. Et pourtant ses yeux bougeaient sans fin, toupillaient, poulopaient, infatigables dans leur habitacle ; […]. — (Patrice Delbourg, Une douceur de chloroforme, Bègles : Le Castor Astral éditeur, 2017)
  2. (Figuré) (Par extension) En ruine ou très affaibli, à bout de forces.
    • Le régime de Bachar Al-Assad s’apprête à prendre le contrôle total de la ville, devenue depuis 2012 le symbole de la résistance des rebelles, après plusieurs mois de siège qui ont laissé les Alépins exsangues. — (Anne-Aël Durand et Gary Dagorn, Syrie : à quoi ressemblait la ville d’Alep avant la guerre ?, Le Monde, 15 décembre 2016)
    • La chaleur abrutissante, la poussière rouge de la latérite, les silences de plomb et les bruits assourdissants, les couleurs exsangues des paysages, le chaos, le feu et la mort semblent être ses moyens d’autodéfense.— (Stephen Smith, La Ruée vers l’Europe, 278 pages, Grasset, 2018, p. 102-107)
    • Les océans sont exsangues : surexploités, pollués et dévastés par des méthodes de pêche destructrices, ils sont méthodiquement vidés de leurs extraordinaires ressources, longtemps pensées inépuisables et de ce fait dramatiquement délaissées par l’opinion comme les pouvoirs publics. — (Notre Mission, bloomassociation.org)
    • Sache que ce cœur exsangue pourrait un jour s'arrêter si, comme un boomerang, tu ne reviens pas me chercher. — (Serge Gainsbourg, Comme un boomerang, 1975)

Forme de verbe

exsangue \ɛk.sɑ̃ɡ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de exsanguer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de exsanguer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de exsanguer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de exsanguer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de exsanguer.

Forme d’adjectif

exsangue \Prononciation ?\

  1. Nominatif neutre singulier de exsanguis.
  2. Vocatif neutre singulier de exsanguis.
  3. Accusatif neutre singulier de exsanguis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXSANGUE. adj. des deux genres
. T. de Médecine. Qui a peu de sang ou dont le sang paraît appauvri, qui en a perdu beaucoup. Visage exsangue.

Littré (1872-1877)

EXSANGUE (èk-san-gh') adj.
  • Terme de médecine. Privé de sang ou qui en a perdu beaucoup. L'artère avait été ouverte, et le malade était exsangue.

    Fig. Sans force ni vigueur. Quand la versification est harmonieuse, qui est-ce qui chicane la pensée ? qui est-ce qui s'aperçoit que les scènes sont exsangues ? Diderot, Salon de 1767, Œuvres, t. XV, p. 71, dans POUGENS. Si tu crains d'être un poëte exsangue, un diseur de puérilités sonores, Diderot, Claude et Nér. II, § 5. [L'adjectif exsangue] n'aurait-il pas été regretté par Voltaire, et mis au nombre des expressions que cet homme de goût se proposait de restituer au vocabulaire de l'Académie ? Diderot, ib. II, § 109.

HISTORIQUE

XVIe s. Toutes lesquelles parties sont froides et exangues de la nature, Paré, Introd. v. J'avais traisné languissant après des paroles françoises si exangues, si descharnées, et si vides de matiere et de sens, que ce n'estoient voirement que paroles françoises, Montaigne, I, 156.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « exsangue »

Lat. exsanguis, de ex, sans, et sanguis, sang.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin exsanguis (« sans sang »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « exsangue »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
exsangue ɛksɑ̃g

Évolution historique de l’usage du mot « exsangue »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « exsangue »

  • La pureté, cette sorte de chose qui rend tout exsangue, qui brise tous les bons mouvements de l'être, qui vous empêche de jouir de la vie, qui rend les âmes squelettes. De Adrien Therio / C'est ici que le monde a commencé
  • Le coronavirus a-t-il emporté avec lui les projets de réformes au Liban ? Sur place, la gravité de la crise sociale répond à une économie exsangue et un État incapable de proposer des solutions. Qu'il semble lointain l'espoir des révolutions d'octobre 2019... France Culture, Naufrages libanais
  • Rencontrer un commerçant lensois qui ne se plaint pas ? C’est possible ! Il s’appelle Gilles Touzalin, c’est un homme heureux et plutôt culotté. Il faut mesurer l’audace de s’implanter rue de Paris, au cœur de Lens, là où était installé l’éphémère comptoir des produits régionaux. Cette fameuse rue piétonne, si dynamique autrefois devenue exsangue à mesure que les rideaux se sont baissés. Depuis fin 2018, il est LE quincaillier de Lens, un commerce qu’on imaginait pour toujours rayé des centres-villes. On avait tort. La Voix du Nord, La Quincaillerie lensoise, symbole du renouveau du commerce de proximité
  • Condamné par l’État, le privé sort exsangue du confinement. Pendant ce temps, le secteur public continue à jouir de ses privilèges bien que certains services aient été catastrophiques durant le confinement. Contrepoints, Crise : c’est encore le privé qui va trinquer ! | Contrepoints
  • Les repreneurs désignés apportent 2,5 millions d'euros dans une entreprise à la trésorerie exsangue, qui avait réalisé de 25 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2019. « Le portefeuille clients de Rasec, plus orienté vers l'alimentaire, et celui des repreneurs, plus centrés sur la distribution automobile et l'hôtellerie, sont complémentaires », indique la même source. Les Echos, Rasec attribué à un menuisier français plutôt qu'à son concurrent russe | Les Echos

Traductions du mot « exsangue »

Langue Traduction
Anglais bloodless
Espagnol incruento
Italien esangue
Allemand unblutig
Chinois 不流血
Arabe بلا دم
Portugais sem sangue
Russe бескровный
Japonais 無血
Basque bloodless
Corse senza sangue
Source : Google Translate API

Synonymes de « exsangue »

Source : synonymes de exsangue sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « exsangue »

Exsangue

Retour au sommaire ➦

Partager