La langue française

Évacuation

Sommaire

  • Définitions du mot évacuation
  • Étymologie de « évacuation »
  • Phonétique de « évacuation »
  • Évolution historique de l’usage du mot « évacuation »
  • Citations contenant le mot « évacuation »
  • Images d'illustration du mot « évacuation »
  • Traductions du mot « évacuation »
  • Synonymes de « évacuation »
  • Antonymes de « évacuation »

Définitions du mot évacuation

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉVACUATION, subst. fém.

A.− [En parlant d'une chose qui est rejetée ou expulsée; correspond à évacuer A]
1. [En parlant des excréments, de substances nocives accumulées dans une partie de l'organisme, etc.] Rejet, expulsion hors du corps par les voies naturelles ou par intervention chirurgicale. Une évacuation abondante; évacuation catarrhale; évacuation de sang; réflexe d'évacuation urinaire ou excrétoire. Pendant le sommeil, (...) le mouvement péristaltique des intestins languit (...) les évacuations alvines sont retardées (Cabanis, Rapp. phys. et mor.,t. 2, 1808, p. 378).Le kyste suppuré peut se rompre et occasionner la mort (...) ou la guérison par l'évacuation au dehors (Brumpt, Parasitol.,1910, p. 235).Appareil à pneumothorax et évacuation de la plèvre (Catal. instrum. chir. [Collin], 1935, p. 10).
Rem. Ac. 1798-1932 atteste un emploi au plur. pour désigner les matières évacuées. Le médecin, en voyant les évacuations, jugea que le malade était beaucoup mieux.
2. P. anal. [En parlant d'eaux usées, de gaz, de déchets produits par une usine, etc.] Évacuation de l'air vicié, de déchets radioactifs, d'effluents gazeux ou liquides. Synon. écoulement, rejet.Sur les navires de combat, (...) les tuyaux de décharge, les évacuations d'un certain nombre de pompes doivent rester au-dessous du pont blindé (Croneau, Constr. nav. guerre,t. 2, 1892, p. 181).Produire du plutonium en opérant à la plus basse température possible pour simplifier les problèmes technologiques d'évacuation de chaleur (Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 108).
Rem. 1. La docum. atteste qq. emplois au fig., en parlant de la pensée, d'idées, etc. La littérature n'est pas une évacuation déréglée des idées, une pêche miraculeuse au hasard du dictionnaire (Morand, Excurs. immob., 1944, p. 159). [L']évacuation de la présence en quelque sorte auto-affirmante de mon existence corporelle (Ricœur, Philos. volonté, 1949, p. 20). Il n'y a pas de conversion s'il n'y a pas de don total. (...) Il faut l'évacuation totale du monde (Green, Journal, 1955-58, p. 5). 2. Ac. Compl. 1842 et certains dict. (Besch. 1845, Lar. 19e-Lar. encyclop., Guérin 1892 et Quillet 1965) attestent, dans le domaine de la procédure, évacuation des procès « action de terminer tous les procès pendants devant une juridiction ».
B.− [En parlant d'un lieu; correspond à évacuer B]
1. Abandon, retrait, sortie par ordre de l'autorité, de la force publique, ou en raison d'une nécessité quelconque. Évacuation d'un cinéma, d'une ville. Il faudrait évidemment demander l'évacuation des tribunes (Barrès, Cahiers,t. 6, 1907-08, p. 275).Le gouvernement a interdit les évacuations de villages (Saint-Exup., Pilote guerre,1942, p. 321):
1. Une escouade de sergents de ville venait de faire irruption dans le restaurant, et procédait à l'évacuation de la salle. Jacques et Jenny, serrés l'un contre l'autre, se trouvèrent pris dans le remous, poussés, bousculés, entraînés vers la porte. Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, p. 550.
2. En partic., domaine milit.Abandon, retrait d'une place ou d'une position, effectué par une troupe sous la pression de l'ennemi ou non. Évacuation des territoires occupés; tranchées d'évacuation. [Le sergent] surveille l'évacuation du cantonnement à cette fin que personne ne tire au flanc (Barbusse, Feu,1916, p. 149).La promesse d'une évacuation immédiate en échange de la reddition des troupes françaises qui se défendaient encore isolément (Bainville, Hist. Fr.,t. 2, 1924, p. 141):
2. ... il (...) fallait l'assentiment unanime des puissances. Or, la Russie a carrément refusé le sien : en exigeant, comme condition absolue, l'arrêt officiel des hostilités en Serbie et l'évacuation de Belgrade par les troupes autrichiennes; ce qui, en l'état actuel, était vraiment demander à l'Autriche une reculade inacceptable! Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936p. 474.
C.− [En parlant de pers.; correspond à évacuer C]
1. Action de faire partir, sortie d'un lieu par ordre de l'autorité, de la force publique, ou par une nécessité quelconque. Évacuation des habitants, de la population d'une ville. Ordre d'interdire les évacuations, c'est-à-dire de contraindre les femmes et les enfants à demeurer sous les bombardements (Saint-Exup., Pilote guerre,1942, p. 321).Système d'évacuation immédiate (...) organisé pour ceux qui montraient subitement des signes de la maladie (Camus, Peste,1947, p. 1371).
2. En partic., domaine milit.[En temps de guerre] Envoi vers l'arrière (de personnels blessés ou malades). Hôpital d'évacuation; billet, fiche d'évacuation. Modestes blessures qui n'ont pas été estimées dignes d'une évacuation (Bordeaux, Fort de Vaux,1916, p. 76).Les premières évacuations de gazés en 1915 (Josué, Godlewski dsNouv. Traité Méd.,fasc. 8, 1925, p. 340):
3. Tarkington, pour qui ses pieds douloureux, gonflés, faisaient maintenant de la moindre marche un supplice chinois, dut reconnaître qu'il lui fallait demander son évacuation. Maurois, Les Silences du colonel Bramble,1918, p. 102.
Prononc. et Orth. : [evakɥasjɔ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1314 méd. « action de vider » (H. de Mondeville, Chirurgie, éd. A. Bos, § 750); 2. 1690 milit. « action de sortir d'une place » (Fur.); 3. 1762 p. ext. « action de sortir d'un établissement, d'un lieu » (D'Alembert, Lettre à Voltaire, 4 mars ds Littré). Empr. au b. lat. evacuatio « action de vider ». Fréq. abs. littér. : 158.

Wiktionnaire

Nom commun

évacuation \e.va.kɥa.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’évacuer.
    • En outre, la conception de l’autodéschisteur doit être telle que le blocage des dispositifs d’évacuation par la matière à éliminer soit impossible. Il doit être parfaitement automatique. — (Ch. Berthelot, Épuration, séchage, agglomération et broyage du charbon, Paris : chez Dunod, 1938, p. 71)
    • Les mâchefers doivent être traités avant évacuation. Il faut les refroidir, les broyer, les déferrailler. — (Claude Duval, Matières plastiques et environnement, 2e éd., Dunod, 2009, p. 205)
    • – Extracteurs magnétiques ou déferrailleurs. Pour réaliser le déferraillage, les électro-aimants ne se justifient pas, mais il faut assurer une évacuation continue des pièces. Il existe deux solutions à aimantation permanente : […]. — (Mise en place d'une chaufferie au bois: Étude et installation d'une unité à alimentation automatique, sous la direction de Jean-Christophe Pouët, EDP Sciences, 2012, p. 29)
    • J'auscultais le réservoir et le petit placard. Il ne contenait que des serviettes. La poubelle : des cotons-tiges. Les tuyaux d’évacuation refoulaient du goulot. C'était intenable. — (Patricia Rappeneau, Coups de Lune: Une enquête de Nathan Malocène, Éditions Ex Aequo, 2017, chap. 29)
  2. Décharge, sortie d’humeurs, d’excréments, ou de matières viciées.
    • Il se produisit une évacuation qui le sauva.
    • à la suite d’une légère évacuation, il se trouva un peu mieux.
    • Évacuation par haut et par bas.
  3. Matières évacuées.
    • Le médecin, en voyant les évacuations, jugea que le malade était beaucoup mieux.
  4. (Militaire) Action d’évacuer un pays, une place de guerre, en conséquence d’un traité, d’une capitulation, etc.
    • Quelques gardes nationaux s'efforçaient de calmer l'effervescence populaire, et parlementaient, en vain, avec la troupe, pour obtenir l'évacuation du poste. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • Il était dit par le traité qu’après l’évacuation de la place, de la province, etc.
  5. (Par extension) Toute sortie en masse produite par nécessité, par ordre ou par des mesures de force.
    • L’évacuation d’un hôpital.
    • L’évacuation d’une salle de réunion publique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉVACUATION. n. f.
Action d'évacuer. Il signifie spécialement Décharge, sortie d'humeurs, d'excréments, ou de matières viciées. Il se produisit une évacuation qui le sauva. À la suite d'une légère évacuation, il se trouva un peu mieux. Évacuation par haut et par bas. Il se dit aussi des Matières évacuées. Le médecin, en voyant les évacuations, jugea que le malade était beaucoup mieux. Il signifie encore Action d'évacuer un pays, une place de guerre, en conséquence d'un traité, d'une capitulation, etc. Il était dit par le traité qu'après l'évacuation de la place, de la province, etc. Il se dit, par extension, de Toute sortie en masse produite par nécessité, par ordre ou par des mesures de force. L'évacuation d'un hôpital. L'évacuation d'une salle de réunion publique.

Littré (1872-1877)

ÉVACUATION (é-va-ku-a-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
  • 1Action de vider. L'évacuation d'un hôpital. Bagration et Barclay revenaient vers Smolensk à grands pas, l'un pour la sauver par une bataille, l'autre pour protéger la fuite de ses habitants et l'évacuation de ses magasins, Ségur, Hist. de Napol. VI, 3.
  • 2 Terme de guerre. Action de sortir d'une place, d'un pays, qu'on occupait. On stipula l'évacuation de la place. Vous n'avez jamais vu un tel vacarme dans le salon de Marly qu'il y en a eu sur l'évacuation des troupes d'Espagne, Maintenon, Lett. au d. de Noailles, 30 juin 1709.
  • 3Action de sortir d'un établissement. L'évacuation au collége de Clermont nous occupe beaucoup plus que celle de la Martinique, D'Alembert, Lett. à Volt. 4 mars 1762.
  • 4 Terme de médecine. Sortie des matières excrémentitielles, sécrétées ou exhalées, à travers un organe quelconque ouvert naturellement ou par l'art. L'évacuation du pus d'un abcès.

    Plus particulièrement, issue de matières par le haut ou par le bas. Après avoir été près de mourir, il a fait une si considérable évacuation que …, Sévigné, 412. On donna à monseigneur force émétique, et sur les deux heures il fit une évacuation prodigieuse haut et bas, Saint-Simon, 91, 196.

    Les matières évacuées. Les évacuations étaient de mauvaise nature.

  • 5 Terme de jurisprudence. Évacuation des procès, se dit de l'action de terminer tous les procès pendants devant une cour.

HISTORIQUE

XIVe s. Si comme le medecin conseille se il guerira l'empostume par evacuation, et par prendre medecine, Oresme, Eth. 68.

XVe s. Le Flamand dit qu'il vouloit mourir avec les autres, et par l'evacuation du sang et des playes mourut, Juvénal Des Ursins, Charles VI, 1382.

XVIe s. L'une et l'autre repletion a besoin d'evacuation, Paré, XV, 66.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « évacuation »

Du bas latin evacuatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. evacuacio ; espagn. evacuacion ; ital. evacuazione ; du latin evacuationem, de evacuare, évacuer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « évacuation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
évacuation evakyasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « évacuation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « évacuation »

  • 📣Opération déminage avec évacuation ce mercredi à #SaintNazaireZone concernée, conditions de sécurité, transports et lieu d’accueil mis en place … toutes les infos ici➡https://t.co/tsDd7fU7wy pic.twitter.com/Xlli6O9Qc6 France 3 Pays de la Loire, Saint-Nazaire: succès pour l'opération d'évacuation et le déminage de la bombe de la seconde guerre mondiale
  • Le 27 décembre 2019, le Tribunal Administratif de Caen a ordonné l’évacuation de ces bâtiments à toutes les personnes qui occupent ces lieux sans droit, ni titre, indique la préfecture du Calvados.  , Evacuation du squat d'Hérouville Saint-Clair, près de Caen ce mardi matin | Liberté Caen
  • C’est une chance. Si la bombe avait été découverte plus près de la surface, le périmètre d’évacuation aurait été beaucoup plus important : « 800 mètres au lieu de 400 ». , Bombe à Saint-Nazaire : 7 choses à savoir sur l'évacuation et le déminage | L'Écho de la Presqu'île
  • Gargouille. Tuyau d'évacuation de l'eau de pluie sur l'avant-toit des constructions médiévales, généralement sous la forme grotesque et caricaturale d'un ennemi personnel de l'architecte ou du propriétaire du bâtiment. De Ambrose Bierce / Le Dictionnaire du diable
  • L'amour ! Alors on aime un appareil respiratoire, un tube digestif, des intestins, des organes d'évacuation, un nez qu'on mouche, une bouche qui mange, une odeur corporelle ? Si on pensait à cela, comme on serait moins fou ! De Paul Léautaud / Passe-temps
  • Les avocats de l’ancien candidat à la présidentielle Jean-Marie Michel Mokoko affirment que les présidents congolais Félix Tshisekedi et angolais Joao Lourenço auraient personnellement plaidé en faveur de son évacuation sanitaire. JeuneAfrique.com, Affaire Mokoko : Tshisekedi et Lourenço ont-ils plaidé pour l’évacuation de l’opposant congolais ? – Jeune Afrique
  • Rapport de marché Global Systèmes d’évacuation des fumées électrochirurgicaux détaille les conditions de marché agressives basées sur le volume de production, les ventes et les bénéfices. Le rapport Systèmes d’évacuation des fumées électrochirurgicaux gère l’analyse de la chaîne de distribution des acteurs clés. Même la réalisation globale du marché Systèmes d’évacuation des fumées électrochirurgicaux dans votre échelle mondiale se terminera par des objectifs et des avantages commerciaux inventifs. De plus, la perspective de l’arène commerciale, les spécifications des solutions et les applications éclairent le rapport mondial Systèmes d’évacuation des fumées électrochirurgicaux. De plus, les analyses Systèmes d’évacuation des fumées électrochirurgicaux favorisent la participation de toutes les régions et des acteurs Systèmes d’évacuation des fumées électrochirurgicaux. Les renseignements sur l’importation ou l’exportation, la quantité de l’acheteur, le potentiel de fabrication de Systèmes d’évacuation des fumées électrochirurgicaux et l’enquête sur le prix de vente sont également fournis sur le marché actuel de Systèmes d’évacuation des fumées électrochirurgicaux. the walkingdeadfrance, Systèmes d'évacuation des fumées électrochirurgicaux Marché | COVID 19 Impact, récupération et nouveaux développements (2020-2029): Buffalo Filter, CONMED, et IC Medical - the walkingdeadfrance
  • “Les précipitations abondantes devraient se poursuivre” jusqu’à dimanche dans de larges zones du pays, a annoncé l’Agence de météorologie japonaise (JMA), en appelant à “une extrême vigilance” face aux risques d’inondations et de glissements de terrain. Elle a émis son deuxième niveau le plus élevé d’ordre d’évacuation pour plus de 450.000 personnes. De tels “ordres” sont toutefois sans caractère obligatoire de par la loi japonaise. Le HuffPost, Après des inondations dévastatrices au Japon, 450.000 personnes contraintes d'évacuer | Le HuffPost
  • L'alerte est donnée à 1 h 30 du matin, au 16, avenue d'Estienne d'Orves. Des flammes s'échappent d'un appartement du 3e étage d'un immeuble qui en compte neuf. À l'arrivée des secours, les fumées ont envahi la cage d'escalier et remontent dans les étages, ce qui complique l'évacuation des habitants. leparisien.fr, Melun : des blessés et des habitants évacués après un incendie - Le Parisien

Images d'illustration du mot « évacuation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « évacuation »

Langue Traduction
Anglais evacuation
Espagnol evacuación
Italien evacuazione
Allemand evakuierung
Chinois 疏散
Arabe إخلاء
Portugais evacuação
Russe эвакуация
Japonais 避難
Basque ebakuazio
Corse evacuzione
Source : Google Translate API

Synonymes de « évacuation »

Source : synonymes de évacuation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « évacuation »

Partager