Étiolement : définition de étiolement


Étiolement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTIOLEMENT, subst. masc.

A.− [À propos de certains légumes ou de plantes en gén.] Action d'étioler une plante, de la rendre décolorée, grêle, moins amère en la cultivant à l'abri de l'air, de la lumière, ou d'affaiblir sa vitalité en la privant des conditions favorables à un épanouissement normal; résultat de cette action. L'étiolement demande une surveillance non moins grande [que la pourriture]. Lorsque les plantes ne sont pas suffisamment éclairées, elles s'allongent indéfiniment, en ne produisant qu'une tige grêle (Gressent, Créat. parcs et jardins,1891, p. 1037).Vois s'envoler les grains ailés du platane ou du sycomore, comme s'ils comprenaient que l'ombre paternelle ne leur promet qu'étiolement et qu'atrophie (Gide, Nourr. terr.,1897, p. 298).Phénomènes de croissance associés à l'étiolement (croissance à l'abri de la lumière) (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 739):
... tout est petit, mince, émacié, surtout les pauvres avec leur teint pâlot (...) leurs tristes cheveux blondasses, frisottés naturellement par la floraison des choses faibles, telles que les pommes de terre énervées dans les caves, que les fleurs de serres, que tous les étiolements. Verlaine, Corresp.,Lettres à E. Lepelletier, 1872, p. 78.
P. anal. [À propos d'une pers.] État d'une personne dont le teint et la santé se sont altérés par manque d'air pur et de soleil. Il meurt de la maladie des portiers (...) son étiolement général annonce une incurable viciation du sang (Balzac, Cous. Pons, 1847, p. 241).Il commençait à s'inquiéter pour la santé d'Anna. Il jugea que son étiolement venait de son genre de vie, éternellement renfermée, sans jamais sortir de la ville, à peine de la maison (Rolland, J.-Chr.,Buisson ard., 1911, p. 1368).
P. métaph. [À propos d'une pers. envisagée dans sa vie morale, intellectuelle] État d'une personne qui se débilite, périclite par manque de contact avec le réel ou par confinement dans un milieu malsain, nuisible à la santé de l'esprit. Trop tenu, trop choyé, avec un certain surchauffage intellectuel, j'avais ainsi des étiolements, des amollissements subits de plante enfermée (Loti, Rom. enf.,1890, p. 76).Elle [une femme] a abandonné voici longtemps (...) un morne enfer conjugal qui ne lui laissait d'autre issue que la mort par étiolement et asphyxie ou la fuite (Arnoux, Solde,1958, p. 94).
B.− Au fig. [À propos d'une pers. envisagée dans sa vie morale, intellectuelle ou d'une chose abstr.] État d'une personne qui manque de personnalité, de caractère, de ressources morales, intellectuelles ou d'une chose qui manque de force, d'intensité. Les mystiques chrétiens espéraient une compensation dans l'autre vie (...) Mais le mysticisme, (...) on sait où il mène : à l'étiolement, au nihilisme, au néant (Saint-Saëns, Portr. et souv.,1909, p. 259).Dépérissement, étiolement dans les cœurs de la vitalité française. Trop de pauvreté, trop de maigreur dans nos sentiments patriotiques (Barrès, Cahiers,t. 11, 1917, p. 86).À quoi se passe ma vie?... mesquines souffrances... plaisirs vulgaires... étiolement de l'âme... L'âme qui est tout (Chardonne, Épithal.,1921, p. 338).
Prononc. et Orth. : [etjɔlmɑ ̃]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1. 1754 ettiolement bot. (Ch. Bonnet, Recherches sur l'usage des feuilles dans les plantes, p. 209); 2. a) 1836 fig. (Stendhal, H. Brulard, t. 1, p. 127); b) 1845 « le fait de s'étioler, de s'affaiblir; état d'une personne qui s'étiole » (Besch.). Dér. du rad. de étioler*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 10.

Étiolement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

étiolement \e.tjɔl.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’étioler ou de s’étioler, ou résultat de cette action.
    • On fait blanchir la chicorée, le céleri par un étiolement factice, afin de leur donner une saveur plus douce.
    • On peut rassembler ces divers cas en disant que le syndrome de l’étiolement comprend l’allongement pathologique des organes polarisés dans la longueur, et le nanisme des organes non polarisés. — (Revue générale des sciences pures et appliquées, volume 53, 1946)
    • (Figuré) L’étiolement d’un enfant, l’étiolement de l’esprit.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étiolement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉTIOLEMENT. n. m.
Action d'étioler ou de s'étioler, ou Résultat de cette action. On fait blanchir la chicorée, le céleri par un étiolement factice, afin de leur donner une saveur plus douce. Fig., L'étiolement d'un enfant, L'étiolement de l'esprit.

Étiolement : définition du Littré (1872-1877)

ÉTIOLEMENT (é-ti-o-le-man) s. m.
  • 1 Terme de botanique. État d'une plante qui, ayant crû dans un endroit obscur ou peu éclairé, n'a fourni que des pousses grêles, allongées, flexibles, d'un blanc soyeux, munies de feuilles petites, écartées et d'un blanc jaunâtre. Je recherche ensuite la cause secrète d'une altération singulière, qui survient aux plantes qu'on élève dans des lieux renfermés et que les jardiniers ont nommé étiolement, Bonnet, Rech. us. feuilles, Œuvres, t. IV, p. 15, dans POUGENS. Toutes les expériences concourent bien à établir que l'étiolement des plantes dépend, en dernier ressort, de la privation de la lumière, Bonnet, Contempl. nat. V, 11.
  • 2 Terme de médecine. Affaiblissement morbide qui survient chez les individus soustraits à l'influence de la lumière et d'un air pur et vif.

    Fig. L'étiolement de l'esprit, de l'intelligence.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « étiolement »

Étymologie de étiolement - Littré

Étioler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « étiolement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
étiolement etjɔlœmɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « étiolement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « étiolement »

  • L'étiolement est la conséquence d’un manque de lumière. La plante présente un défaut de croissance ; les tiges devenant plus minces et plus longues que la normale et prenant une coloration vert-jaune (défaut de chlorophylle). Ce phénomène d’étiolement provoque une déformation irréversible ainsi qu’un affaiblissement général de la plante. , Malformations, déformations et autres dégâts [Articles du Cactus Francophone]
  • "Nous cherchions un endroit à la campagne, joli, pas trop loin de la région parisienne et à un prix abordable. Et nous avons retenu Beaugency", sourient Pauline et Simon. Elle en a des atouts, la vieille cité des bords de Loire, même si les natifs pointent son étiolement avec une belle unanimité. www.larep.fr, La Rep' à votre rencontre, avant les municipales : "Faites revenir des commerces à Beaugency !" - Beaugency (45190)
  • Le coronavirus n’a pas confiné les braises de la grogne sociale qui continuent de couver, sous la cendre de son étiolement populaire. Samedi 14 mars, à Paris, se jouait ainsi l’acte 70 du mouvement des "gilets jaunes" et d’aucuns entendaient en profiter pour fêter l’anniversaire du 16 mars 2019, jour de heurts spectaculaire, sur les Champs-Élysées. midilibre.fr, “Gilets jaunes” : à Paris, affrontements et véhicules brûlés lors de l'acte 70 - midilibre.fr
  • Pas d’étiolement visible de la grève des avocats du barreau de La Rochelle-Rochefort contre le projet de réforme des retraites, sachant que leur revendication concerne un volet particulier : la sauvegarde de leur caisse autonome et excédentaire. Est aussi dénoncé, comme au sein des autres barreaux de France puisque le mouvement est national, le… SudOuest.fr, Barreau de La Rochelle-Rochefort : les avocats poursuivent leur mouvement de grève
  • Cette politique désastreuse organise l’étiolement progressif de la recherche publique française. Pire : en pénalisant de manière ciblée les jeunes chercheuses et chercheurs, elle entame d’autant plus fortement la capacité de la communauté scientifique nationale à explorer des domaines de recherche nouveaux, à « dépasser les frontières » des savoirs établis — comme le proclame avec enthousiasme le logo du CNRS ! — et à apporter sa pleine contribution aux défis de connaissance auxquels sont confrontées les sociétés contemporaines en matière technologique, environnementale, politique ou sanitaire… Ajoutons qu’à l’ère de la « post-vérité » et de la prolifération des « faits alternatifs » et autre fake news, le moins que l’on puisse dire est que l’Etat pourrait être mieux inspiré que de persister à affaiblir la recherche publique. Le Monde.fr, « L’étiolement programmé du CNRS est un symptôme du dédain pour la recherche publique »
  • Beaucoup de débats ont encore lieu au sujet du nouveau Coronavirus SARS-CoV-2 mais une large majorité d’entre eux s’est concentrée sur la lutte sanitaire contre la maladie COVID-19 qui a déjà fait plus de 400 000 victimes à travers le monde. Pour un certain nombre de scientifiques, l’émergence de ce nouveau Coronavirus est à mettre à l’actif du changement climatique. Et pour cause, il est maintenant admis que le changement climatique favorise entre autres choses la destruction de la biodiversité. Cette diversité biologique, et donc génétique, est pourtant essentiel dans le processus de régulation de la transmission des pathogènes. Cette diminution de la biodiversité favorise la mutation de certaines souches de virus. Dans le cas du nouveau Coronavirus, l’étiolement des espaces de vie de certaines espèces d’animaux a eu pour conséquence la cohabitation d’espèces sauvages auparavant impossible, favorisant ainsi la mutation génétique jusqu’à atteindre une forme de virus transmissible à l’homme. Forbes France, Coronacrise Ou Les Prémisses Du Changement Climatique | Forbes France
  • Composante essentielle de la création de richesse et de l’emploi, l’investissement est appelé à jouer un rôle de catalyseur pour la phase de relance économique. Ce rôle prend encore plus de poids sur fond de tassement prévu de l’investissement direct étranger qui a déjà commencé à renvoyer des signes d’étiolement sur les quatre premiers mois de l’année (voir encadré). «Il ne faut pas trop parier sur les IDE, étant donné que les investisseurs à l’échelle internationale ne disposent pas de visibilité et que les facteurs d’attrait de l’investissement étranger de la phase post-pandémie ne sont pas encore connus», explique Mehdi El Fakir, économiste et expert en finances. Selon lui, une grande partie de l’investissement (qui a contribué à 32,2% au PIB de 2019 selon les données du HCP dévoilées le 8 juin 2020) doit être assurée par le public et le privé selon une vision harmonieuse et empreinte de confiance des deux côtés. En 2019, l’investissement brut (formation brute de capital fixe et variation des stocks) a enregistré un net ralentissement de sa croissance, passant de 5,8% en 2018 à 0,1% en 2019. La demande intérieure, principal moteur de la croissance, a progressé de 1,8% au lieu de 4% à cause du tassement de la consommation et de l’investissement. Pour remonter la pente dans ce contexte de crise particulièrement délicat, «il doit y avoir une volonté réelle du public et des opérateurs privés pour réaliser des investissements créateurs de valeur ajoutée en s’éloignant de la logique de rente qui a prévalu dans plusieurs secteurs et qui a impacté négativement la croissance et la distribution de la richesse au Maroc», relève M.Fakir. Ce dernier estime que l’investissement doit être toujours abordé sous l’angle qualitatif et non quantitatif. Beaucoup de projets voient le jour chaque année, mais leur impact sur la création de valeur est très limité. D’où la problématique de l’efficience des investissements au Maroc, sachant que le pays a un taux d’investissement parmi les plus élevés à l’échelle mondiale. «A trop être préoccupé par les exonérations d’impôts, les abattements, les baisses des prix du foncier et les avantages de tous genres, on retombe dans des situations de rente masquée», alerte M.El Fakir. Interpellé par La Vie éco sur le poids que représentera l’effort d’investissement dans la phase de relance de l’économie, Mehdi Tazi, vice-président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) confie que l’estimation de l’enveloppe totale de la relance tourne autour de 400 milliards de DH, dont environ 200 milliards de DH d’investissements et de dépense publique. Le reste devrait être constitué de quelque 100 milliards de DH de remboursements de droits dus aux opérateurs privés et environ 100 milliards de DH de crédits de fonctionnement selon le mécanisme de garantie étatique prévu par le ministère de l’économie et des finances. Chakib Alj, président de la Confédération patronale, estime que l’investissement, notamment à travers la commande publique, est appelé à se massifier. «Dans la phase de relance, nous voulons compter sur des niveaux forts de l’investissement, sachant que nous n’avons pas beaucoup de leviers pour contrôler ce niveau», explique le président de la CGEM. A travers ce volontarisme public, l’économie peut rattraper les pertes enregistrées sur le marché local. A en croire la dernière note de conjoncture de la Direction du Trésor et des Finances extérieures, les émissions au titre des dépenses d’investissement se sont établies à 24,6 milliards de DH à fin avril 2020, en légère baisse de 667 MDH ou 2,6% par rapport au niveau enregistré il y a un an. Comparées aux prévisions de la Loi de finances 2020, les émissions ont atteint 34,9%, soit un rythme moins prononcé que les 43,8% réalisés à fin avril 2019. Sachant que la consommation finale des administrations publiques a affiché une hausse de 4,7% en 2019 avec une contribution à la croissance de 0,9 point, tandis que le rythme d’évolution de l’investissement brut (formation brute de capital fixe et variation des stocks) a chuté de 5,8% en 2018 à 0,1% en 2019. A ce titre, le plan de relance de la CGEM comprend parmi ses mesures transverses phares le maintien et la relance volontariste de l’investissement public, notamment en liant le subventionnement à l’intégration locale (d’après les cas des fédérations sectorielles FIMME, FENELEC, FE, FCS, GIMAS, FMC, FNBTP, FA,..). Le plan de relance propose également la promotion de l’investissement répondant aux mutations sectorielles (nouveaux secteurs porteurs, nouveaux modes de consommation..etc.) ; le maintien des investissements publics dans les territoires ; et la priorisation des investissements dans un second temps, selon leur mobilisation de devises. Selon M.El Fakir, pour que l’investissement participe durablement à la création d’emplois et de richesses de manière durable dans la relance, il faudra penser à de nouveaux schémas, notamment les partenariats public-privé. A cet égard, le plan de la CGEM propose l’accélération des PPP dans la santé, l’éducation et l’eau, le lancement de plateformes «market-place» de marchés publics fluidifiées et enfin le lancement d’appels à projets transparents et accessibles. La Vie éco, Investissement : Quel poids dans la relance économique ?
  • L'une des inquiétudes majeures des salariés concernant la généralisation du télétravail concerne l'étiolement des liens sociaux: c'est un risque évoqué par 87% des sondés. Vient ensuite la rupture du lien managérial (52,65%). Le Figaro.fr, La généralisation du télétravail divise les salariés de PSA
  • Chaque année, des dizaines de milliers d'hectares de terres agricoles disparaissent avec la bétonisation. Les conséquences sont multiples, des inondations à la destruction de la nature et des paysages, en passant par un étiolement de l'agriculture et une aggravation de la dépendance alimentaire. La convention citoyenne réclame l'arrêt de l'artificialisation des sols. Les Echos, Terres agricoles : l'arrêt de la bétonisation rejoint l'objectif de souveraineté alimentaire | Les Echos

Traductions du mot « étiolement »

Langue Traduction
Corse etiolazione
Basque etiolation
Japonais 黄化
Russe этиолирование
Portugais estiolamento
Arabe ذبول
Chinois 黄化
Allemand etiolation
Italien etiolation
Espagnol etiolación
Anglais etiolation
Source : Google Translate API

Synonymes de « étiolement »

Source : synonymes de étiolement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « étiolement »



mots du mois

Mots similaires