La langue française

Anémie

Définitions du mot « anémie »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANÉMIE, subst. fém.

A.− PATHOL. État morbide dû à un appauvrissement du sang dans lequel on constate une diminution du nombre des globules rouges, et qui se manifeste notamment par une pâleur extrême de la peau :
1. « Il faut vous soigner, monsieur, vous soigner attentivement. C'est de l'anémie, de l'épuisement, pas autre chose. Ces accidents, encore insignifiants, pourraient, en peu de temps, devenir incurables. » G. de Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, L'Héritage, 1884, p. 512.
En partic.
Anémie pernicieuse ou anémie de Biermer. Anémie caractérisée par l'augmentation de volume des globules rouges et leur teneur plus grande en hémoglobine :
2. ... : la réalisation de l'anémie de Biermer doit être tenue pour exceptionnelle; ... H. Vincent, J.-A. Rieux ds(F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouv. traité de méd.,fasc. 5, 1920-24, p. 181).
3. Certaines maladies peuvent aussi être produites par l'arrêt de sécrétions indispensables à la nutrition. C'est ainsi que l'insuffisance des glandes endocrines, de la thyroïde, du pancréas, du foie, de la muqueuse gastrique amène des maladies telles que le myxoedème, le diabète, l'anémie pernicieuse, etc. A. Carrel, L'Homme, cet inconnu,1935, p. 133.
Anémie cérébrale. Insuffisance de l'irrigation sanguine du cerveau, pouvant provoquer un affaiblissement des facultés :
4. C'était la tête qui manquait plutôt, l'habitude de se servir des mots pour exprimer une idée juste, de son esprit pour réfléchir, de son habitude du monde pour observer autre chose que les signes de grossesse chez les jeunes femmes et d'anémie cérébrale chez les vieilles. R. Bazin, Le Blé qui lève,1907, p. 160.
Anémie tropicale :
5. Autour de ses tempes, de ses oreilles, de ses yeux, sa peau prit des teintes de cire. Elle connut d'autres misères secrètes, dont elle fut humiliée, et la fièvre la visita tous les jours. Les médecins appellent ça de l'anémie tropicale. P. Mille, Barnavaux et quelques femmes...,1908, p. 18.
B.− Au fig. [Le plus souvent suivi d'un déterminatif] Faiblesse, affaiblissement, dégénérescence :
6. Combien est préférable la sincérité d'un Renan qui se résigne à subir les conséquences de sa pensée, et se reconnaissant incapable de résoudre par une seule formule le grand problème de la destinée, accepte la légitimité de solutions diverses! Les docteurs en santé sociale objectent que cette absence de parti pris aboutit à une anémie de la conscience morale d'un pays. P. Bourget, Essais de psychol. contemp.,1883, p. 51.
7. « Ainsi, pour ma part, je pense, avec les réactionnaires, que nous traversons une crise morale. Eh bien, je suis résolu à l'avouer tout de suite. Je suis prêt à reconnaître que la morale a chancelé. C'est un fait. Je l'attribue, pour la masse, à l'anémie générale des croyances religieuses − et pour nous, à la défaveur, au discrédit des principes abstraits que jadis nos professeurs de métaphysique nous offraient arbitrairement comme autant d'axiomes. » R. Martin du Gard, Jean Barois,1913, p. 325.
Rem. En bot., on rencontre un homographe désignant un genre de fougères [cf. Ac. Compl. 1842, Besch. 1845 et Nouv. Lar. ill. (qui renvoient à aneimie), Lar. 19e(qui renvoie à anéimie) et Guérin 1892 (qui note s.v. anémie la graphie anéimie)].
Prononc. ET ORTH. : [anemi]. Enq. : /anemi/. − Rem. Ac. Compl. 1842 et Littré signalent la forme anhémie qui sert de vedette de renvoi à anémie; Lar. 19eet Nouv. Lar. ill. : anémie ou anhémie, anémique ou anhémique; Land. 1834 : anémie ou anoemie; Gattel 1841 : anémie ou anéomie.
Étymol. ET HIST. − 1722, févr. méd. (Compte rendu de Michel Albert, Introductio in medicinam Practicam [1721] ds Journal des savants, 210 d'apr. Quem. : Après avoir parlé des moyens d'évacuer le sang qui surabonde, l'on a parlé de ceux qu'il convient d'employer pour réparer celui qui manque. Cette maladie qu'on appelle anémie, est une des plus négligées par les médecins). Empr. au gr. α ̓ ν α ι μ ι ́ α « manque de sang » (Aristote ds Bailly), peut-être par l'intermédiaire d'un lat. sc. (ds l'Introductio de 1721?).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 97.
BBG. − Bonv. 1969. − Bouillet 1859. − Divin. 1964. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Lafon 1969. − Lar. méd. 1970. − Lar. mén. 1926. − Littré-Robin 1865. − March. 1970. − Méd. 1966. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Mont. 1967. − Musset-Lloret 1964. − Nysten 1824. − Pomm. 1969. − Porot 1960. − Privat-Foc. 1870.

Wiktionnaire

Nom commun

anémie \a.ne.mi\ féminin

  1. (Médecine) Affaiblissement du corps produit par la baisse du nombre de globules rouges du sang, du taux en hémoglobine ou de l’hématocrite au-dessous de leur valeur normale.
    • Les animaux qui souffrent d’anémie ont les muqueuses de couleur pâle ou blanche… L’anémie correspond à un manque de globules rouges dans le sang ou bien à leur détérioration. — (Bill Forse, Christian Meyer, et al., Que faire sans vétérinaire ?, Cirad / CTA / Kathala, 2002, page 285)
    • (Figuré)Le pays de Bray, écrit textuellement Cauchois, « se dessèche par anémie pernicieuse, c’est-à-dire par le suicide lent d’une sous-natalité systématique ». Mais n’est-ce point là un verdict très sévère ? — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Forme de verbe

anémie \a.ne.mi\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de anémier.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de anémier.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de anémier.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe anémier.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de anémier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANÉMIE. n. f.
T. de Médecine. Affaiblissement du corps produit par l'abaissement des globules du sang au-dessous de leur nombre normal.

Littré (1872-1877)

ANÉMIE (a-né-mie) s. f.
  • Terme de médecine. État opposé à la pléthore, qui consiste non pas, comme le mot l'indique, en une diminution absolue de la masse du sang, mais en un abaissement des globules de ce liquide à un nombre proportionnel plus ou moins au-dessous de leur nombre normal.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « anémie »

Du grec ancien ἀναιμία, anaimía (« manque de sang »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἀν privatif, et αἷμα, sang.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « anémie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anémie anemi

Citations contenant le mot « anémie »

  • Une carence en vitamine B12 peut être la cause de l’apparition de l’anémie pernicieuse, selon des chercheurs américains. Comme signe de cette maladie, ils ont indiqué une langue lisse, grossie et rougie. Manger des produits riches en ce nutriment aide ainsi à la prévenir.  , Des chercheurs pointent une maladie qui se manifeste avec une langue rougie et grossie - Sputnik France
  • L’anémie représente un ensemble de malaises qui résultent, essentiellement, de la baisse du taux d’hémoglobine dans le sang. L’hémoglobine constitue le principal composant des globules rouges. Ses valeurs normales varient selon l’âge et le genre. Elles sont inférieures à 14g/dl chez le nouveau-né ; inférieures à 13g/dl chez l’homme adulte ; inférieures à 12g/dl chez la femme et inférieures à 11g/dl chez l’enfant. Ce constituant basique des globules rouges ( GR) joue un rôle essentiel dans l’organisme. Il permet de «fixer l’oxygène au niveau des alvéoles pulmonaires puis le libère dans les tissus». Quant au globule rouge, il représente une structure cellulaire réduite à une membrane contenant aussi bien l’hémoglobine que d’autres composants qui ne sont autres que les enzymes. La baisse du taux de l’hémoglobine agit négativement sur la masse globulaire totale. Cependant, si l’anémie est diagnostiquée via des examens sanguins associés à l’observation de plusieurs symptômes dont la pâleur, la fatigue, un étourdissement, des vertiges, des céphalées, une tachycardie et autres symptômes gênants, elle demeure un symptôme révélateur d’une maladie ou encore d’une carence. La Presse de Tunisie, Anémie : problème de carences ou de pathologies ? | La Presse de Tunisie
  • La drépanocytose est due à une mutation sur le chromosome 11 (gène bêta S), provoquant une anomalie de l’hémoglobine. « On parle d’hémoglobine S,précise le Pr Jacques Elion, généticien à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm-UMR S-1134) et à l’Institut national de la transfusion sanguine (INTS). Déformés, rigidifiés et fragilisés, les globules rouges vont obturer les petits vaisseaux, empêchant l’apport de l’oxygène aux différents tissus, ou éclater et être responsables d’anémie. » Pour que la maladie se déclare, il faut que chacun des parents transmette le gène muté au bébé (transmission autosomique récessive). , Lutter contre la drépanocytose 
  • C'est une pathologie mal connue de nombreux Français bien qu'elle soit assez courante : l'anémie. Dans la séquence "les bobos du quotidien" de l'émission "Sans Rendez-Vous" sur Europe 1, le docteur Jimmy Mohamed fait donc le point sur cette maladie qui touche 1,62 milliard de personnes à travers le monde, selon l'OMS. "Une anémie est le résultat d'une baisse de l'hémoglobine", une protéine qui se trouve à l'intérieur des globules rouges et qui permet à ces derniers de transporter l'oxygène dans le sang, et donc jusqu'à nos organes, explique-t-il.  Europe 1, Causes, symptômes, traitements... Trois questions sur l'anémie
  • L’anémie est une baisse de l’hémoglobine (Hb) circulante en deçà des valeurs normales pour l’âge.  On parle d’une anémie quand la valeur d’hémoglobine est inférieure à 13 g/dL chez l’homme et à 12 g/dL chez la femme. En effet l’hémoglobine est le principal constituant du globule rouge, elle fixe l’oxygène au niveau des alvéoles pulmonaires et le libère au niveau des tissus utilisateurs. Le globule rouge (GR ou RBC en anglais) est une structure cellulaire anucléée réduite à une membrane qui contient une solution d’hémoglobine, et plusieurs enzymes. , Anémie : symptômes, diagnostic et traitement | lepetitjournal.com
  • L’anémie est une affection grave qui se manifeste par une réduction du taux d’hémoglobine dans le sang. L’hémoglobine est une protéine qui donne sa couleur aux globules rouges. Or, celle-ci a besoin de fer pour sa production. Le résultat d’une anémie est que l’oxygène n’est plus transporté en quantité suffisante vers les différentes parties du corps. Or, celles-ci en ont un besoin vital au sens propre pour leur fonctionnement ! , 7 symptômes pouvant indiquer que vous souffrez d'une anémie
  • La prévalence croissante de l’anémie, le vieillissement de la population et la malnutrition stimulent la demande mondiale de tests de ferritine pour mesurer le taux de fer dans le sang. L’adoption des services de test de la ferritine a augmenté à un rythme sans précédent ces dernières années en raison de l’incidence croissante des troubles de la carence en fer et de la prévalence croissante de la carence en fer dans la population vieillissante. De plus, les initiatives gouvernementales visant à réduire l’anémie dans le monde devraient favoriser la croissance du marché au cours de la période de prévision. Cependant, la disponibilité des technologies de pointe limite la croissance du marché. Nous les Coiffeurs, Le marché des tests de ferritine atteindra 556,19 millions de dollars américains d’ici 2027 pour croître à un TCAC de 5,3% – Nous les Coiffeurs
  • La plupart des cas d'anémie ferriprive sont bénins, mais s'ils ne sont pas traités, ils peuvent entraîner un rythme cardiaque irrégulier, des complications pendant la grossesse ou encore un retard de croissance chez l'enfant. Futura, D’où vient la carence martiale et quels sont ses symptômes ?

Traductions du mot « anémie »

Langue Traduction
Anglais anemia
Espagnol anemia
Italien anemia
Allemand anämie
Chinois 贫血
Arabe فقر الدم
Portugais anemia
Russe анемия
Japonais 貧血
Basque anemia
Corse anemia
Source : Google Translate API

Antonymes de « anémie »

Anémie

Retour au sommaire ➦

Partager