Enclaver : définition de enclaver


Enclaver : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ENCLAVER, verbe trans.

A.− Enclore, enfermer une chose dans une autre, en particulier une portion de terre. M. Swift trafiquait des pelleteries avec les tribus indiennes enclavées dans le territoire cédé par l'Angleterre aux États-Unis (Chateaubr., Mém.,1848, p. 289).Elle ne pouvait marcher, tant sa chaussure enclavait ses pieds et donnait de charmante gaucherie à ses pas (Lamart., Graziella,1849, p. 271):
1. Mon père aussi (...) s'était vu obligé (...) d'opter (...) sous prétexte qu'il était né Français dans ce département des Forêts que les traités imposés par le triomphe de la Sainte-Alliance enclavèrent de force (...) dans le royaume improvisé des Pays-Bas... Verlaine, Œuvres complètes,t. 5, Confessions, 1895, p. 15.
B.− Fixer, engager une chose dans une autre. Synon. encastrer.J'ai fait une fort longue course [à Langres] (...) pour arriver aux restes d'une porte romaine enclavée dans un mur de fortification (Stendhal, Mém. touriste, t. 1, 1838, p. 108).On prend des moulures plates et sans feuillures, que l'on entaille pour enclaver les lames qui se croisent (Moreau-Vauthier, Peint.,1933, p. 137).
Emploi pronom. à sens passif. Un bas-relief de la plus fine exécution s'enclave dans chaque arc-boutant; chaque clocheton est peuplé de vingt-cinq statues (Gautier, Italia,1852, p. 50).
C.− Au fig. [En parlant d'une pers.] Enfermer, emprisonner dans un concept moral ou intellectuel. [Les artistes du XVIIIesiècle] étaient enclavés dans l'enseignement romain : nul cours, nul atelier qui les en délivrât (Mauclair, De Watteau à Whistler,1905, p. 45):
2. Il y avait donc, enclavé en mon camarade Bloch, un père Bloch qui retardait de quarante ans sur son fils, débitait des anecdotes saugrenues et en riait autant, au fond de mon ami, que faisait le père Bloch extérieur et véritable... Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs,1918, p. 769.
Emploi pronom. à sens passif. Mais par ce morcellement bizarre de l'opinion des gens du peuple, où le mépris moral le plus profond s'enclave dans l'estime la plus passionnée (Proust, Sodome,1922, p. 918).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃klave], (j')enclave [ɑ ̃kla:v]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1283 (Ph. de Beaumanoir, Coutumes Beauvaisis, éd. A. Salmon, § 1653 : Les justices de pluseurs seigneurs sont entremellees et enclavees les unes dedens les autres); 1312 enclavé « enfermé dans le territoire d'un autre possesseur » (Charte ds G. Robert, Documents relatifs au Comté de Porcien ds Morlet, p. 381); 2. 1409 « encastrer deux pièces l'une dans l'autre » (Charte 617, 8 ds Runk., p. 48). Du lat. vulg. *inclavare, dér. clavis « clé » avec préf. in- marquant l'aboutissement. Fréq. abs. littér. : 7. Bbg. Gohin 1903, p. 344.

Enclaver : définition du Wiktionnaire

Verbe

enclaver \ɑ̃.kla.ve\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’enclaver)

  1. Faire entrer un terrain dans un autre.
    • Une pièce de terre qui s’enclave dans une autre.
  2. (Arts) Engager une chose dans une autre en la faisant empiéter.
    • Enclaver un escalier.
  3. Fixer une chose à une autre.
    • Enclaver des solives, une poutre.
  4. (Argot) (surtout utilisé dans le sud de la France) Comprendre.
    • "Il enclave rien c'ui là !"
  5. (Pronominal) Avancer dans un autre, s’y prolonger, en parlant d'un terrain.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Enclaver : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENCLAVER. v. tr.
Faire entrer un terrain dans un autre. Une pièce de terre qui s'enclave dans une autre, Qui avance dans une autre, qui s'y prolonge. En termes de Paléographie, Lettres enclavées, Lettres plus petites enfermées dans des lettres plus grandes. Il signifie aussi, en termes d'Arts, Engager une chose dans une autre en la faisant empiéter. Enclaver un escalier, Le faire empiéter sur l'espace réservé aux appartements. Il signifie encore Fixer une chose à une autre. Enclaver des solives, une poutre, Les fixer au moyen de boulons.

Enclaver : définition du Littré (1872-1877)

ENCLAVER (an-kla-vé) v. a.
  • 1Enclore une chose dans une autre. Enclaver une terre dans un parc.
  • 2 Terme de construction. Enclaver une pierre, la lier avec d'autres pierres qui sont déjà placées. Enclaver une solive, l'encastrer ou la placer dans l'entaille d'une poutre.

    Arrêter une pièce de bois avec une clef ou un boulon.

  • 3 Terme de marine. Loger une pièce de bois dans une enclavation.

    On dit que les glaces enclavent un navire quand elles l'enferment.

  • 4S'enclaver, v. réfl. Être enclavé. Une pièce de terre qui s'enclave dans une autre.

HISTORIQUE

XIIIe s. Les justices de plusors segneurs sunt entremellées et enclavées les unes dedans les autres, Beaumanoir, LVIII, 13.

XVe s. Et estoient ceux de Gand et toutes leurs teneurs expressement nommés et enclavés dedans [dans le traité des Anglais et des Français], Froissart, II, II, 216. N'osoient les barons et les chevaliers de Poitou, qui Anglois se tenoient, chevaucher parmi le pays, fors en grans routes [troupes] pour la doute des François qui estoient enclavés en leur pays, Froissart, liv. I, p. 410, dans LACURNE.

XVIe s. Helene en fit enclaver un [clou de la croix] au heaume de son fils, Calvin, 147. Les citoyens ont fait enclaver ceste pierre en une grosse chaisne de fer, au milieu de leur temple, Paré, Monst. app. 4. Ilz s'esmerveillerent comment la fortune conduit une menée par le moyen d'une autre, et rassemble toutes choses quelque loing qu'elles soient l'une de l'autre, et les enclave et enchaine ensemble, Amyot, Timol. XXIV.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Enclaver : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ENCLAVER, v. act. en Architecture, c’est encastrer les bouts des solives d’un plancher dans les entailles d’une poutre. C’est aussi arrêter une piece de bois avec des clés ou boulons de fer. Enclaver une pierre, c’est la mettre en liaison après-coup avec d’autres, quoique de différentes hauteurs, comme il se pratique dans les racordemens. (P)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « enclaver »

Étymologie de enclaver - Littré

Provenç. enclavar ; du latin in, en, et clavus, clou (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de enclaver - Wiktionnaire

Du latin clavus, « clou ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « enclaver »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enclaver ɑ̃klave play_arrow

Conjugaison du verbe « enclaver »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe enclaver

Évolution historique de l’usage du mot « enclaver »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enclaver »

  • Monsieur Deschênes se demande aussi comment on a décidé des paramètres du redécoupage. « Plus la Ville attend et plus ça risque de se compliquer. Si la question du redécoupage est seulement administrative et ne fait aucune différence, pourquoi s’est-on donné autant de mal pour enclaver dans Sainte-Odile, qui va empiéter sérieusement sur sa voisine, le centre communautaire de Terrasse Arthur-Buies? », s’interroge monsieur Deschênes. Journal le soir, Districts électoraux : la démarche serait-elle bloquée? | journal le soir
  • La carte publiée le jeudi 7 mai devrait permettre d’y voir plus clair. Les départements seront alors classés en deux catégories, rouge ou vert. La Drôme pouvant encore se verdir comme son voisin le Vaucluse. La différence des couleurs pourrait, d’après les premières annonces, conditionner l’ouverture ou non des collèges ainsi que des parcs. Peut-être pas de quoi trop enclaver les quatre communes vauclusiennes. , Coronavirus | Carte du déconfinement : l'Enclave des Papes, un petit territoire vert dans une Drôme orange
  • « L’annonce d’aujourd’hui (mardi) s’inscrit dans la foulée de milliers de mises à pied, départs et retraites anticipées pour les employés d’Air Canada. Rappelons aussi que le transporteur aérien a également refusé de rembourser l’argent des clients ayant acheté des billets d’avion avant la pandémie. C’est inacceptable : pour les régions, cette décision vient nous enclaver encore plus. Nous, ce qu’on veut, c’est le désenclavement. Nous demandons à Air Canada de faire preuve de bon sens et de faire passer nos gens avant leur portefeuille. C’est irresponsable et dommageable pour la vitalité de nos régions », a conclu Marilène Gill. Le Journal L'Horizon, Les députés bloquistes de l’Est condamnent la décision d’Air Canada - Le Journal L'Horizon
  • Pas de qualification, sous mandat de justice… Les obstacles peuvent enclaver l’accès au milieu professionnel pour de nombreux jeunes en quête de nouvelles directions. Pour contourner ces situations a priori sans issue, les personnes âgées de 16 à 25 ans ont désormais l’opportunité de se former dans l’un des métiers de la restauration, en tant que serveurs ou cuisiniers. Et cela en bénéficiant d’une expérience professionnelle au sein d’un établissement : le Grand Pin, situé dans le 8e arrondissement de Marseille, est un restaurant pédagogique permettant à ces jeunes de trouver leur voie. Made in Marseille, Le Grand Pin, un restaurant pédagogique pour la réinsertion des jeunes en difficulté

Traductions du mot « enclaver »

Langue Traduction
Corse enclave
Basque kokagune
Japonais 飛び地
Russe анклав
Portugais enclave
Arabe جيب
Chinois 飞地
Allemand enklave
Italien enclave
Espagnol enclave
Anglais enclave
Source : Google Translate API

Synonymes de « enclaver »

Source : synonymes de enclaver sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « enclaver »


Mots similaires