La langue française

Écluser

Définitions du mot « écluser »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCLUSER, verbe trans.

A.− HYDROL. et NAV.
1. Équiper d'une ou de plusieurs écluses. Écluser un canal (Besch. 1845, Littré), Écluser un étang (Besch. 1845), Écluser une rivière (Lar. 19e).
2. Faire passer par une écluse. Écluser un bateau. Supposons vide le bassin d'épargne et qu'on veuille écluser un bateau descendant, le sas étant plein et les portes amont et aval fermées (Bourde, Trav. publ.,1929, p. 370).
3. [P. anal. de fonction]
a) FOND. Écluser le métal en fusion (Nouv. Lar. ill.). Ouvrir ou fermer l'écluse qui sert à diriger la matière en fusion vers les moules. Tout auprès sur la plaine, dans maints fourneaux préparés sous lesquels passe une veine de feu liquide éclusée du lac, une seconde troupe (...) fait fondre le minerai massif (Chateaubr., Paradis perdu,1836, p. 61).
b) TECHNOL. Entrer, faire entrer dans l'écluse à air, grâce à la manœuvre de l'éclusement (cf. infra) :
1. [Quant à] la durée employée à écluser et à décomprimer le personnel [travaillant à un fonçage avec sas à air] ... trop courte elle entraînerait des lésions dans les organes respiratoires... trop prolongée elle expose à des fluxions de poitrine... Haton de La Goupillière, Cours d'exploitation des mines,1905, p. 896.
Rem. La docum. atteste dans ce domaine a) Éclusement, subst. masc. Manœuvre qui fait arriver l'air comprimé dans le compartiment d'entrée d'un caisson, après avoir fermé toute issue à l'air extérieur : ce qui permet l'entrée des ouvriers (sens attesté dep. Littré). b) Éclusette, subst. fém. Petit compartiment du sas des caissons à air comprimé, utilisé pour le dégagement des déblais et l'entrée des matériaux (d'apr. Lar. 20e, Lar. encyclop.).
B.− Au fig. et arg.
1. Faire passer comme par une écluse.
a) [Le compl. désigne un inanimé abstr.] Ces messieurs gagnaient bien leur vie confortable à écluser les opérations entre le négociant et le vigneron (Hamp, Marée,1908, p. 141):
2. ... et sans que nous eussions besoin de nous dire que quelque Verlaine y avait peut-être agonisé ou joui, nous étions quelques-uns qui éclusions au sortir de cette mer morte, nos charges de désirs, de joies et d'incertains espoirs, nous rentrions dans notre vérité inconnue et tourmentée. Abellio, Heureux les pacifiques,1946, p. 14.
b) Rare. [Le compl. désigne une pers.] La porte à clous s'ouvrit et se referma. Il était éclusé. Il se retrouvait dans la clinique qui, par comparaison avec le couvent proprement dit, lui paraissait comme un endroit vulgaire et bruyant (Simenon, Vac. Maigret,1948, p. 112).
2. Argot
a) Boire. Écluser un godet. Il se sentit pris de l'envie de vomir. Il avait trop éclusé (Le Breton, Rififi,1953, p. 159):
3. Il passe le coin de la rue en rasant le mur [Turandet] et rejoint en hâte sa taverne, ... se verse un grand ballon de beaujolais qu'il écluse d'un trait, ... Queneau, Zazie dans le métro,1959, p. 46.
b) Emploi abs. ,,Uriner`` (France 1907).
Prononc. et Orth. : [eklyze], (j')écluse [ekly:z]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. xies. esclusent « barrent par une écluse » (Raschi Blondh., p. 50); 1176-84 au fig. Hui iert le douleurs esclusee Que nous avomes tant usee (Gautier d'Arras, Ille et Galeron, éd. E. Löseth, 5007); ca 1260 « barrer par une écluse » fist le flun escluser (Ménestrel de Reims, 177 ds T.-L.); 2. 1347 « vider d'eau » escluser le fossé (Arch. admin. de Reims, II, 1129 ds Gdf.); 1936 en écluser un « vider un verre » (d'apr. esn.); 3. 1838 « faire passer un bateau par une écluse » (Ac. Compl. 1842). Dér. de écluse*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 5.
DÉR.
Éclusage, subst. masc.Action d'écluser; résultat de cette action. Synon. sassement.Éclusage d'une péniche (Lar. Lang. fr.). Attesté sporadiquement ds qq. dict. dep. Lar. 20e; la docum. atteste le mot avec un sens voisin de celui d'écluse, pour désigner un système destiné à écluser. Je découvrais un petit éclusage dans le parc (Colette, Képi, 1943, p. 92). [eklyza:ʒ]. 1resattest. 1410 biez et esclusages appartenans audit molin (Dénombr. du baill. de Caux, Arch. P. 303 2ep., fo203 vods Gdf.); 1929 (Lar. 20e); du rad. de écluser, suff. -age*.

Wiktionnaire

Verbe

écluser \e.kly.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire passer un bateau par une écluse.
  2. (Figuré) Faire passer quelque chose au fur et à mesure (comme par une écluse).
  3. (Populaire) Boire. — Note : Se dit surtout des boissons alcoolisées.
    • Le Gros, marri (et mari cocu de surcroît), écluse du gros rouge par larges gorgées silencieuses… — (Frédéric Dard, San-Antonio : Du brut pour les brutes, Fleuve Noir, 1968, chap. 11)
    • J’éclusai la flûte. — (Amélie Nothomb, Le Fait du prince, Albin Michel, Paris, 2008, p. 114)
    • (Absolument)Ça va, Yvette abat bien son boulot. Comme il ne fait pas trop chaud, elle n’a pas éclusé. Quand elle n’est pas brindezingue, cette fille travaille vraiment convenablement et Pierrot l’aide bien. — (Jean Cheruy, La Forêt sous la lune, Éditions Publibook, 2015, page 182)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCLUSER. v. tr.
Faire passer un bateau par une écluse.

Littré (1872-1877)

ÉCLUSER (é-klu-zé) v. a.
  • Faire passer un bateau par une écluse.

    Garnir, munir d'écluses. Fermer au moyen d'une écluse.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ÉCLUSER. Ajoutez :
2Dans les travaux à air comprimé, entrer dans le compartiment dit écluse, et opérer la manœuvre dite éclusement.

HISTORIQUE

XIVe s. Pour escluser le fossé de PorteChecre, XIX journées de fossiers et d'espuseurs [escluser paraît signifier ici vider d'eau] (1347), Varin, Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2e part. p. 1138.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « écluser »

Écluse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIe siècle) Dérivé de écluse avec le suffixe -er[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « écluser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
écluser eklyse

Évolution historique de l’usage du mot « écluser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « écluser »

  • « Les audiences devaient s’arrêter le 3 juillet et reprendre en septembre », ajoute le bâtonnier. « Le tribunal a ajouté deux semaines d’audiences en plus cet été, jusqu’au 10 juillet ainsi que la dernière semaine d’août, pour écluser le maximum de dossiers. » , Faits-divers - Justice | Coronavirus : après deux douzaines de policiers, une avocate en quatorzaine à Belfort
  • Et à partir de lundi 28 juin, les activités chirurgicales vont retrouver leur reprogrammation normale avec la reprise des opérations regroupées sous le terme «code vert», c’est-à-dire qui pouvaient attendre trois mois. «Il va quand même falloir écluser ce retard et il y aura du temps d’attente», prévient Éric Stindel. , Coronavirus : le CHRU de Brest dresse un premier bilan de l'épidémie | Côté Brest
  • Une filiale d'un groupe américain détournerait quant à elle deux dispositifs. D'abord, elle surchargerait des cadres de tâches... à écluser pendant leurs congés et RTT imposés. Ensuite, elle les basculerait en chômage partiel, en les invitant à se reposer. "Certains salariés ne découvrent le pot aux roses qu'en décachetant leurs bulletins de salaires, témoigne Jean-Claude Delgenes, de Technologia. Les contrôles de l'inspection du travail viseront donc en priorité les entreprises dont la productivité explose. Marianne, Les "profiteurs" du chômage partiel
  • À dire vrai, Amin B. reconnaît avoir frappé à plusieurs reprises Fernando Anselmo, ce soir du 13 janvier 2018, après un après-midi passé à écluser des bières. « Il est mort sous mes coups, oui, lâche l'accusé, assommé par la prise d'antidépresseur. Mais encore une fois, je n'ai jamais souhaité ça. M. Anselmo, c'est quelqu'un que j'appréciais, avec qui j'avais déjà passé de très bonnes soirées. » leparisien.fr, Puteaux : 20 ans de réclusion réclamés contre le meurtrier présumé de Fernando Anselmo - Le Parisien

Traductions du mot « écluser »

Langue Traduction
Anglais lock
Espagnol bloquear
Italien serratura
Allemand sperren
Chinois
Arabe قفل
Portugais fechadura
Russe замок
Japonais ロック
Basque blokeoa
Corse serratura
Source : Google Translate API

Synonymes de « écluser »

Source : synonymes de écluser sur lebonsynonyme.fr

Écluser

Retour au sommaire ➦

Partager