Émoustiller : définition de émoustiller


Émoustiller : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉMOUSTILLER, verbe trans.

A.− [Le compl. désigne une pers. ou un organe des sens] Mettre dans une excitation gaie qui porte à la jouissance, au plaisir. Silhouette, rire, regard qui émoustille; émoustiller la compagnie par des histoires. Le vin de Champagne émoustille (Ac.1835-1932).Synon. exciter; anton. inhiber, refroidir.Et puis peut-être que madame avait raison, cette minette-là l'émoustille plus que vous (Zola, Joie de vivre,1884, p. 1029).Car le vin (...) gardait un petit goût acide très particulier, (...) saveur au reste agréable, qui émoustillait la bouche (Pesquidoux, Livre raison,1925, p. 32):
On suspend des danseuses à des ficelles pour représenter les sylphes (...), et, pour émoustiller le public, on en présente d'autres en maillot collant. Rivière, Corresp.[avec Alain-Fournier], 1905, p. 199.
Emploi pronom. Elles s'émoustillaient [les invitées] tout en pérorant d'un érotisme curieusement élégant et cynique (Céline, Voyage,1932, p. 268).
Au part. passé. Émoustillé par le champagne, le vin; émoustillé par un baiser. Synon. excité, guilleret.Et les oreilles? demanda Crevel, vivement émoustillé par ce signalement d'amour (Balzac, Bette,1846, p. 113).
P. anal. [Le compl. désigne une collectivité] C'est le silence presque complet de l'artillerie ennemie, qu'on n'arrive pas à émoustiller, malgré les obus qu'on a fait pleuvoir sur elle (Romains, Hommes bonne vol.,1938, p. 6).Au part. passé en emploi apposé. La ville, un instant remuée, émoustillée par ce crime, reprend son aspect coutumier (Mirbeau, Journal femme,1900, p. 212).
B.− P. ext. [En parlant de l'activité psychique, émotive] Mettre en excitation. Émoustiller les sentiments (de qqn). Synon. exciter; anton. calmer.Le prince jetait un regard sur le comte dont il prétendait émoustiller la jalousie (Stendhal, Chartreuse,1839, p. 346).Ce bleu sur ma table, près de la lampe, égaie ma chambre, émoustille mes idées (Frapié, Maternelle,1904, p. 216).
Prononc. et Orth. : [emustije], (j')émoustille [emustij]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1743 jeune fille ... emoustillée « mettre de la bonne humeur, animer » (Trév.). Dér. de moustille « moût, vin nouveau » (dér. en -ille* de moust, moût* (FEW t. 6, 3, p. 271 b)); cf. 1534 amoustillé « qui est sous l'effet du vin nouveau » (Rabelais, I, 40 ds Hug. : Vous n'estez encores ceans amoustillez?). Fréq. abs. littér. : 65.
DÉR.
Émoustillement, subst. masc.a) [Le compl. désigne l'objet de l'action] Action d'émoustiller. Ceux qui prétendaient m'anéantir pour l'émoustillement des dames désœuvrées (Céline, Voyage,1932, p. 276).b) [Le compl. désigne le sujet de l'action] Fait d'être émoustillé; excitation. Le cochon restait immobile (...) ne donnant d'autre signe d'impatience qu'un émoustillement d'oreille (Goncourt, Man. Salomon,1867, p. 225).On parlait (...) de Catulle Mendès, de l'émoustillement de collégien qu'il continuait à avoir près de la femme et qui, dans un café, lui faisait mettre la main dans leur gorge (Goncourt, Journal,1891, p. 73). 1reattest. 1867 (Id., loc. cit.); de émoustiller, suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 3.
BBG. − Gohin 1903, p. 349. − Pamart (P.). Écriture artiste et créations verbales. Vie Lang. 1970, p. 305 (s.v. émoustillement).

Émoustiller : définition du Wiktionnaire

Verbe

émoustiller \e.mus.ti.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Exciter à la gaieté, mettre en bonne humeur.
    • M. Dufour, que la campagne émoustillait déjà, lui pinça vivement le mollet, puis, la prenant sous les bras, la déposa lourdement à terre, comme un énorme paquet. — (Guy de Maupassant, Une partie de campagne, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 188)
    • Après le champagne, le vin de Hongrie émoustilla encore davantage la société. — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842, traduction de Henri Mongault, 1949)
    • La richesse émoustille les femmes depuis la nuit des temps. — (David Goudreault, La bête à sa mère, Stanké, 2015, page 45)
  2. (Spécialement) Exciter.
    • Me voici arrivé à un chapitre sur lequel je compte beaucoup pour émoustiller la curiosité bien naturelle du public. — (Touchatout, Mémoires d’un préfet de police, 1885)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Émoustiller : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉMOUSTILLER. v. tr.
Exciter à la gaieté, mettre en bonne humeur. Le vin de Champagne émoustille. Il est familier.

Émoustiller : définition du Littré (1872-1877)

ÉMOUSTILLER (é-mou-sti-llé, ll mouillées, et non é-mou-sti-yé) v. a.
  • Exciter à la gaieté, à la bonne humeur. Cela vous émoustille. Sa mère ne la quittait pas d'un pas ; en lui faisant apprendre à chanter, en lui donnant un jeune maître, elle faisait de son mieux pour l'émoustiller, mais cela ne réussit pas, Rousseau, Confess. v.

    Absolument. Le champagne émoustille.

    S'émoustiller, v. réfl. Sortir de sa torpeur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « émoustiller »

Étymologie de émoustiller - Littré

É- pour es- préfixe, et moustille, qui se dit du pétillement du vin (voy. MOUSTILLE). Leroux, Dict. comique, dit qu'il signifie écarter les mouches ; de sorte qu'il le regarderait comme une corruption de esmouchiller ; mais rien n'appuie ni ce sens ni cette étymologie. Émoustiller n'est ni dans les anciennes éditions de l'Académie, ni dans Furetière, ni dans Richelet.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de émoustiller - Wiktionnaire

(1705) Dérivé de moustiller avec le préfixe é-, de moustille (« moût, vin nouveau »), de moust (« pétillement du vin »). (1534) amoustiller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « émoustiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
émoustiller emustijr play_arrow

Conjugaison du verbe « émoustiller »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe émoustiller

Évolution historique de l’usage du mot « émoustiller »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « émoustiller »

  • "De fait, parler de sexualité en famille c’est mêler des choses fantasmatiques. Dès qu’on en parle il y a quelque chose de croustillant. On n’a pas envie forcément d’émoustiller sa famille, pas plus sa fratrie que ses parents. On n’a pas envie non plus de connaître leur point de vue, ni d’ailleurs de chercher leur accord. Donc, il y a quelque chose d’un peu enfantin de vouloir absolument partager sa vie sexuelle avec sa famille. C’est comme vouloir chercher un crédit, une approbation, mais c’est en fait psychiquement beaucoup plus encombrant qu’autre chose. Donc c’est plutôt bien que Boris n’aille pas dans ce sens. Ça ne veut pas dire que l’on ne peut pas le faire, mais c’est assez normal que l’on en ait pas le souhait. Europe 1, LA QUESTION SEXO - Pourquoi on ne parle jamais de nos histoires sexuelles avec notre famille ?
  • Laissez-nous vous raconter ses richesses du nord au sud, de l'est à l'ouest, laissez-nous vous donner l'envie de le découvrir tel qu'il est vraiment : avec ses montagnes, ses plaines, son fleuve magnifique qui le traverse de part en part, tantôt large et paisible, tantôt rugissant au sortir des gorges à couper le souffle, entouré de richesses culturelles et patrimoniales. De St Etienne à Roanne, en passant par Montbrison, la Loire est le parfait équilibre entre villes et villages, tous plus intéressants les uns que les autres. Un savant mélange de nature et d'activités citadines, une invitation à l'itinérance à pied, en vélo ou à cheval ! Au détour de vos découvertes, laissez vos papilles s'émoustiller sur une cuisine délicate, locale, arrosée de vins à la robe étincelante. La Loire c'est un voyage des sens, goûtez-le juste une fois, vous y reviendrez…. L'Essor Loire, [Vidéo] Loire Tourisme vous fait découvrir notre département

Traductions du mot « émoustiller »

Langue Traduction
Corse titillate
Basque titillate
Japonais 滴定する
Russe щекотать
Portugais excitar
Arabe دغدغ
Chinois 滴定
Allemand kitzeln
Italien titillate
Espagnol excitar
Anglais titillate
Source : Google Translate API

Synonymes de « émoustiller »

Source : synonymes de émoustiller sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « émoustiller »



mots du mois

Mots similaires