La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « illumination »

Illumination

Variantes Singulier Pluriel
Féminin illumination illuminations

Définitions de « illumination »

Trésor de la Langue Française informatisé

ILLUMINATION, subst. fém.

A. −
1.
a) Vieilli. Fait d'éclairer (quelque chose) d'une vive lumière. Synon. éclairage, éclairement.Le gaz, resté aux météores, ne fournissait point encore l'illumination de nos théâtres et de nos rues (Chateaubr., Mém., t. 4, 1848, p. 604).Fermant la fenêtre comme à regret sur la jaune illumination de l'orage alors à son paroxysme (Gracq, Argol,1938, p. 176).
P. métaph. L'illumination successive et errante de zones assombries de mon passé faisait de moi un être dont le suprême bonheur eût été de rencontrer Legrandin (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 820).
b) État de quelque chose qui est éclairé d'une vive lumière. Synon. éclairage.On ne voyait pas les globes de gaz eux-mêmes, mais, par-dessus la palissade, l'étrange illumination des marronniers (Gide, Si le grain,1924, p. 356).D'ordinaire Angélina ne s'attardait pas, le matin, à observer autour d'elle. Mais levant la vue elle demeura éblouie devant l'illumination du ciel (Guèvremont, Survenant,1945, p. 232).Elle resta ainsi (...) jusqu'à ce que la brusque illumination d'une gare traversée à grande vitesse l'eût tirée de son rêve confus (Bernanos, Mauv. rêve,1948, p. 984).
2. En partic.
a) Fait d'éclairer (quelque chose) par des dispositifs lumineux et en grand nombre. L'illumination de Notre-Dame. L'illumination de cet hôtel est brillante (Ac.). Le soir, illumination chez Mmede Staël (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 1035).Alors il y eut de grandes réjouissances (...) dans l'illumination des flambeaux, au son des harpes, sur des jonchées de feuillages (Flaub., St Julien l'Hospitalier,1877, p. 80) :
1. Et ainsi en va-t-il de nos grands hommes. Ils ont eu leur époque, leur jour, leur illumination, lampions, drapeaux, discours, mais eux pensent durer indéfiniment et, qu'après eux, tout est fini. Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 204.
b) Gén. au plur. Décorations lumineuses qu'on allume en signe de fête. Les illuminations du 14 juillet, de fin d'année; rues décorées d'illuminations. Ce sont les quartiers de commerce où les illuminations ont été les plus nombreuses et les plus brillantes (Delécluze, Journal,1827, p. 440).Un ciel mauve, où les lueurs des illuminations mettent comme le reflet d'un immense incendie (Goncourt, Journal,1889, p. 970).
B. − Au fig.
1. État de quelque chose qui est comme éclairé d'une vive lumière. Elle avait sur les traits un épanouissement de vie, une illumination de bonheur (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Yvette, 1884, p. 491).Quelque chose nous attendait dans l'ombre future, quelque chose qui nous révélerait à nous-mêmes peut-être dans l'illumination d'un dernier instant avant de nous anéantir (Sartre, Sit. II,1948, p. 243).
2. Apparition soudaine à l'esprit d'une idée qui jette une clarté nouvelle (sur telle ou telle question). Synon. inspiration.Illuminations du poète, du chercheur; avoir l'esprit traversé par une illumination; comprendre par illuminations. Ce général semblait agir par de soudaines illuminations (Ac.1878-1935).Alors il eut une illumination. C'était de visiter à pied, chaque dimanche, les environs de Paris et même certaines parties de la capitale qu'il ne connaissait pas (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Dimanches bourg. Paris, 1880, p. 286).Henri resta décontenancé; ça ne lui plaisait pas cette idée, pas du tout. Brusquement, il eut une illumination. « C'est un coup monté! » (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 374) :
2. Et soudain, elle eut une illumination. « C'est Jacqueline, c'est la fille de Jean, pensa-t-elle avec colère. Il est amoureux d'elle, il veut l'épouser. C'est pour cela qu'il m'écarte... » Druon, Gdes fam., t. 2, 1948, p. 237.
[Avec un compl. indiquant la nature de l'illumination] Cependant, mue par une singulière illumination de prudence, elle retira du feu le côté de la lettre qui n'était pas écrit, prit les cinq premières lignes (...) et les cousit dans le bas de sa robe (Balzac, Tén. affaire,1841, p. 219).
3. THÉOL. Fait d'être touché par la lumière divine. Une illumination divine (Ac.). Par illumination du Saint-Esprit (Ac.). Sœur Blandine attendait de trouver l'illumination de la grâce par ses propres moyens (Jouve, Paulina,1925, p. 171).Et, brusquement, pour en finir : − C'est à ce moment que j'ai reçu cette grâce, cette illumination dont j'ai parlé. Pour l'autre rencontre... (Bernanos, Soleil Satan,1926, p. 217).
Prononc. et Orth. : [il(l)yminasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1370-72 relig. (Oresme, Ethiques, éd. A. D. Menut, 504); 2. « action d'éclairer, de répandre la lumière » (Amyot, Nic., 42 ds Littré); 3. av. 1611 (Lestoile, Journal, an 1608 ds Gdf. Compl. : un grand festin, des illuminations). Empr. au b. lat.illuminatio « action d'éclairer », spéc. ds la lang. chrét. « action de rendre clair, évident, lumineux; lumière, guide, inspiration; éclat, lumière, apparition ». − Le titre du recueil d'A. Rimbaud, Les Illuminations [sous-titre painted plates] (1873-75) est empr. à l'angl. illumination « enluminure, gravure coloriée » (dep. 1678 ds NED; lui-même empr. au fr. illumination « id. », sens relevé dep. 1636 par FEW t. 4, p. 561a, encore recensé par les lexicographes du xixes.), v. p. XI de l'éd. de A. Py. Fréq. abs. littér. : 442. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 443, b) 571; xxes. : a) 537, b) 872.

Wiktionnaire

Nom commun - français

illumination \i.ly.mi.na.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’illuminer ou état de ce qui est illuminé.
    • L’illumination de la terre par le soleil. Dans ce sens il est peu usité.
  2. (Plus courant) Grande quantité de lumières disposées avec symétrie, à l’occasion d’une réjouissance.
    • Une petite ville se paie le luxe d’un somptueux corso ; une autre veut des concerts, des illuminations …. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • L’illumination de cet hôtel est brillante. - Les illuminations de ce jardin sont d’un très bel effet. - Allons voir les illuminations.
  3. (Figuré) Lumière extraordinaire que Dieu répand quelquefois dans l’âme.
    • L'âme de Wesley avait besoin d'un feu plus vif. Un jour (24 mai 1738), dans une sorte d’illumination, il entrevit la vraie foi qui est un lien vivant et non une opération de la raison. — (André Maurois, Histoire de l'Angleterre, Fayard & Cie, 1937, p. 600)
  4. (Figuré) Les clartés vives qui se produisent subitement dans certains esprits au milieu des difficultés, des dangers.
    • Ce général semblait agir par de soudaines illuminations.
  5. (Figuré) Éveil spirituel.
    • […] le nirvâna devient synonyme d’éveil à la réalité, passage de l’aveuglement à l’illumination, de l’ignorance à la connaissance vraie. — (Noëlla Baraquin, Jacqueline Laffitte, Dictionnaire des philosophes, Armand Colin, 2020)
    • Il méditait sur la doctrine du bodhicitta de Shantideva, concernant l’aspiration altruiste à l’illumination. — (Bernard Dubant, Surya Das, Contes tibétains, Le Courrier du Livre, 2017)
    • […] l’arbre de la Bodhi (arbre sous lequel Bouddha atteint l’Illumination) […] — (Quentin Ludwig, Le grand livre du bouddhisme, Éditions Eyrolles, 2012)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ILLUMINATION. n. f.
Action d'illuminer ou État de ce qui est illuminé. L'illumination de la terre par le soleil. Dans ce sens il est peu usité. Il se dit plus ordinairement d'une Grande quantité de lumières disposées avec symétrie, à l'occasion d'une réjouissance. Une illumination publique. Il y avait des illuminations à toutes les fenêtres, dans toutes les rues. Illumination avec lampions, au gaz, à l'électricité. L'illumination de cet hôtel est brillante. Les illuminations de ce jardin sont d'un très bel effet. Allons voir les illuminations. Il se dit figurément, en termes de Dévotion, de la Lumière extraordinaire que Dieu répand quelquefois dans l'âme. Une illumination divine. Par illumination du Saint-Esprit. Il se dit aussi figurément de Ces clartés vives qui se produisent subitement dans certains esprits au milieu des difficultés, des dangers. Ce général semblait agir par de soudaines illuminations.

Littré (1872-1877)

ILLUMINATION (il-lu-mi-na-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
  • 1Action d'illuminer, d'éclairer ; état de ce qui est illuminé, éclairé. L'illumination de la terre par le soleil. S'il [l'intellect] pâtit [en recevant conseil], c'est de la plus belle espèce de passion, qui ne gâte et ne corrompt pas, mais qui achève et qui perfectionne, comme celle de l'illumination en l'air et de la réception des images dans les yeux, Guez de Balzac, De la cour, 1er disc. Il fallait pourvoir à ce nettoiement continuel des rues, à cette illumination par cinq mille fanaux, Voltaire, Louis XIV, 29.
  • 2Action de disposer un grand nombre de lumières avec symétrie à l'occasion d'une réjouissance. Il est question, ma fille, d'une illumination ; c'est demain à Versailles… on vient de m'assurer que l'illumination est différée de plusieurs jours, Sévigné, 300. On fit des illuminations à toutes les fenêtres, Voltaire, Charles XII, 7. L'illumination, cachée sous les feuillages, ne donnait que la faible lumière d'un beau clair de lune, Genlis, Mlle de la Fayette, p. 283, dans POUGENS.
  • 3Fig. en termes de dévotion, la lumière extraordinaire que Dieu répand parfois dans l'âme. Ils se persuadaient qu'immédiatement après leur promotion, Dieu était obligé de leur envoyer de l'esprit pour bien gouverner, et de faire valoir l'élection du prince par la subite illumination de ses ministres, Guez de Balzac, De la cour, 2e disc. Cette illumination que Dieu ne leur refuse point et qu'il leur accorde par bonté et par une miséricorde générale, Nicole, Essais, t. IX, p. 212, dans POUGENS. Alors, par une soudaine illumination, elle se sentit si éclairée, et tellement transportée de joie…, Bossuet, Anne de Gonz.
  • 4Inspiration quelconque, trait de génie. L'un [Turenne] paraît agir par des réflexions profondes, et l'autre [Condé] par de soudaines illuminations, Bossuet, Louis de Bourbon. Ses sermons n'étaient pas le fruit d'une étude lente et tardive, mais d'une céleste faveur, mais d'une prompte et soudaine illumination, Bossuet, Bourgoing.
  • 5 Terme de paléographie. Enluminure, peintures dont on ornait les manuscrits au moyen âge.

HISTORIQUE

XIVe s. Vision et illumination sont faiz sodainnement, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVIe s. Anaxagoras, le premier qui a escrit le plus certainement et le plus hardiment de l'illumination et de l'obscurcissement de la lune, Amyot, Nic. 42. La parole est comme instrument, par lequel le Seigneur dispense aux fideles l'illumination de son esprit, Calvin, Instit. 49.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « illumination »

Du latin illuminatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. enluminatio ; du lat. illuminationem, de illuminare, illuminer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « illumination »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
illumination ilyminasjɔ̃

Fréquence d'apparition du mot « illumination » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « illumination »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « illumination »

  • S'il suffisait de s'installer en position du lotus pour accéder à l'illumination, toutes les grenouilles seraient des bouddhas.
    Louis Pauwels — Les dernières chaînes
  • Voici donc la mélodie, vénéneuse et bouffonne, de la chair exhibée, offerte, captée. L’indécence des corps tordus, défaits, cambrés, remodelés, traversés. L’illumination de la fièvre, de la débauche, du débordement.
    Guy Scarpetta
  • Si tous les cornus d’Europe portaient lampions, ô miséricorde, quelle illumination.
    Albert Cohen — Belle du Seigneur
  • L’enveloppe du stade consiste en des éléments de façade métalliques en forme de losange mis en scène par une illumination aux scénarios variés. (Photo: Caroline Martin)
    Un premier match en mars 2021 au «Stade de Luxembourg» | Paperjam News
  • L'illumination crée la compréhension, la compréhension crée l'amour, l'amour crée la patience, la patience crée l'unité.
    Malcolm X — Malcolm X : L'homme et son temps, J.H. Clarke, 1990
  • C'est un rendez-vous très attendu chaque soirée d'été par des dizaines de milliers de personnes. Les illuminations du Parlement de Bretagne, à Rennes (Ille-et-Vilaine), sont reportées en 2021 à cause de la crise sanitaire. Des projections illuminées sont tout de même prévues sur la façade.
    France Bleu — Rennes : les illuminations du Parlement de Bretagne reportées en 2021
  • C'est ce mercredi 1er juillet que la Ville inaugure ses illuminations dans Béziers.
    midilibre.fr — Béziers va s’illuminer de mille feux et lumières ce mercredi 1er juillet - midilibre.fr
  • Une science subtile de l'égarement illuminera les plus humbles choses.
    André Dhôtel — Rhétorique fabuleuse, Cahiers du Sud
  • L'illumination n'est que la vision soudaine, par l'Esprit, d'une route lentement préparée.
    Antoine de Saint-Exupéry — Pilote de guerre, Gallimard
  • Une illumination soudaine semble parfois faire bifurquer une destinée. Mais l’illumination n’est que la vision soudaine, par l’Esprit, d’une route lentement préparée.
    Antoine de Saint-Exupéry — Pilote de guerre

Traductions du mot « illumination »

Langue Traduction
Anglais illumination
Espagnol iluminación
Italien illuminazione
Allemand erleuchtung
Chinois 照明
Arabe إضاءة
Portugais iluminação
Russe освещение
Japonais イルミネーション
Basque argiztapen
Corse illuminazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « illumination »

Source : synonymes de illumination sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « illumination »

Combien de points fait le mot illumination au Scrabble ?

Nombre de points du mot illumination au scrabble : 14 points

Illumination

Retour au sommaire ➦