Égratigner : définition de égratigner


Égratigner : définition du Wiktionnaire

Verbe

égratigner \e.ɡʁa.ti.ɲe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Écorcher légèrement la peau avec une griffe, les ongles, etc.
    • Le chat l’a égratigné.
    • Ces deux enfants ne sauraient jouer ensemble sans s’égratigner.
  2. (Figuré) Jouer médiocrement d'un instrument à cordes pincées.
    • Ses yeux s'arrêtèrent alors sur ses deux musiciens placés sur une espèce d'estrade, l'un égratignant son luth, l'autre raclant sa viole avec la même animosité que le roi mettait à piquer son veau. — (Alexandre Dumas, Le comte de Moret (Le sphinx rouge), 1865, III, 2)
  3. (Figuré) Blesser légèrement par des propos piquants.
    • Il prend plaisir à égratigner les gens.
  4. (Figuré) (Familier) Chercher de manière ou d’autre à satisfaire sa méchanceté ou sa malice.
    • S’il ne peut mordre, il égratigne.
  5. (Par analogie) Labourer peu profondément.
    • Un simple hersage ne fait qu’égratigner la terre.
  6. Donner une certaine façon à une étoffe de soie avec un fer dentelé.
    • Égratigner du satin.
  7. (Peinture) Peindre à fresque en lignes tracées avec une pointe de fer sur un enduit blanc superposé à un fond noir.
  8. (Gravure) Tailler une planche avec des traits qui ne portent pas.
    • Cette planche, cette gravure n’est qu’égratignée.
  9. Dans le domaine de la passementerie, découper en parlant de peau (cuir).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Égratigner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉGRATIGNER. v. tr.
Écorcher légèrement la peau avec une griffe, les ongles, etc. Le chat l'a égratigné. Ces deux enfants ne sauraient jouer ensemble sans s'égratigner. Il signifie figurément Blesser légèrement par des propos piquants. Il prend plaisir à égratigner les gens. Fig. et fam., S'il ne peut mordre, il égratigne, se dit de Celui qui cherche de manière ou d'autre à satisfaire sa méchanceté ou sa malice. Par analogie, il signifie Labourer peu profondément. Il n'a fait qu'égratigner la terre. Il signifie aussi Donner une certaine façon à quelques étoffes de soie avec un fer dentelé. Égratigner du satin. Il se dit, en termes de Peinture, d'une Certaine manière de peindre à fresque. La manière égratignée, Genre de fresque, qui consiste en lignes tracées avec une pointe de fer sur un enduit blanc superposé à un fond noir. En termes de Gravure, Cette planche, cette gravure n'est qu'égratignée, Elle a été taillée avec des traits qui ne portent pas.

Égratigner : définition du Littré (1872-1877)

ÉGRATIGNER (é-gra-ti-gné) v. a.
  • 1Déchirer la peau avec les ongles, avec quelque chose de piquant. Les piquants du rosier l'ont égratigné.

    Fig. Il y a de certaines pensées qui égratignent la tête, Sévigné, 96.

  • 2Faire une légère blessure à l'amour-propre, aux sentiments, etc. Afin que nous n'ayons point peur que votre vertu nous égratigne, Guez de Balzac, liv. VI, lett. 2. J'aime mieux un franc ennemi Qu'un bon ami qui m'égratigne, Arnault, dans le Dict. de POITEVIN.

    Légèrement médire.

  • 3 Terme rural. Labourer peu profondément.
  • 4Donner certaine façon à une étoffe de soie avec la pointe d'un fer. Égratigner du satin.

    Terme de passementerie. Découper les peaux.

  • 5S'égratigner, v. réfl. Se faire à soi-même une égratignure. Ulysse s'égratigna pour tromper ses ennemis, Fénelon, Solon.

    Se faire l'un à l'autre des égratignures. Ces deux enfants se sont égratignés à qui mieux mieux.

    PROVERBE

    S'il ne peut mordre, il égratigne, c'est-à-dire il fait tout le mal qu'il peut.

HISTORIQUE

XIIe s. Por coi detort [elle] ses beles mains, Et fiert [frappe] son piz et esgratine ? Chev. au lyon, V. 1488.

XIIIe s. Et esgratinoient leur visaiges, Hist. occid. des croisades, t. I, p. 607. À ses ongles [elle] s'estoit un peu esgratinée, Berte, LXXXII. Moult sembloit bien qu'el fut dolente [Tristesse], Qu'ele n'avoit mie esté lente D'esgratigner tote sa chiere [face], la Rose, 315.

XVe s. Et Pothon prit Lyonel d'une main par le bord de son bassinet, et l'esgratigna de son gantelet au visage, Monstrelet, liv. II, ch. 8.

XVIe s. Le chat les egratignera tant, que…, Despériers, Contes, XLIII. Elle se mit à le frapper, mordre et egratigner, Marguerite de Navarre, Nouv. IV.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Égratigner : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « égratigner » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « égratigner »

Étymologie de égratigner - Littré

É- pour es- préfixe, et gratiner, dérivé de gratter ; picard, égrafigner. On trouve la forme primitive esgrater : Lors prist la pucelle à mordre et egrater le chevalier, et à cryer ainsi que se elle fut hors du sens, Perceforest, t. II, f° 1. On trouve le simple gratigner. On trouve aussi une autre forme esgrafigner, grafigner, qui vient d'un radical graf ou grif (voy. GRAFFE) : Les petits chiens de son père [à Gargantua] mangeoient à son escuelle …il leur mordoit les oreilles, ilz luy graphinoient le nez, Rabelais, Garg. I, 11.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de égratigner - Wiktionnaire

De l’ancien français esgratigner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « égratigner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
égratigner egratinje play_arrow

Conjugaison du verbe « égratigner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe égratigner

Évolution historique de l’usage du mot « égratigner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « égratigner »

  • Noah Rubin n'a pas sa langue dans sa poche. Le joueur américain, tombé hors du top 200 mondial, n'hésite pas à égratigner sévèrement les trois cadors du tennis masculin. Selon lui, leur engagement n'est que de façade. Orange Sports, ATP : Rubin allume Djokovic (et Federer et Nadal)
  • Récemment, Roselyne Bachelot avait refait parler d'elle sur la scène politique : elle a été entendue par la commission d'enquête de l'Assemblée nationale sur la gestion de la crise du coronavirus. "Je me garderai bien de donner des leçons à mes successeurs et de juger leurs actions tant je connais la difficulté de leurs tâches", avait-elle alors déclaré. Avant d'égratigner les "médecins qui n'ont pas de masques dans leur cabinet, qui ne se constituent pas un stock". Ce qui a suscité de vives critiques, "Roselyne Bachelot ferait mieux de se taire plutôt que de faire le clown devant la représentation nationale", avait notamment tonné Jean-Paul Hamon, président d'honneur de la Fédération des médecins de France. lejdd.fr, Roselyne Bachelot, un retour au gouvernement après 8 ans de retraite
  • Raphaël Enthoven est une personnalité médiatique libre, qui n'hésite pas à égratigner certains totems progressistes de notre époque, qualifiant entre autres l’écriture inclusive de « négationnisme vertueux » ou la jeune militante écologiste Greta Thunberg de « cancre mondiale, idole des bons sentiments ». Mais le philosophe et essayiste de gauche ne s’en prend pas qu’aux idées et figures du camp du Bien. Éric Zemmour, avec qui il aura son premier face-à-face télévisé vendredi, est une de ses cibles préférées. Il avait ainsi affirmé au journal L’Opinion avoir refusé d’être son contradicteur quotidien sur CNews pour ne pas « être le sparring partner d’une pensée nauséabonde ». Valeurs actuelles, Pourquoi le débat Zemmour-Enthoven promet d’être chaud | Valeurs actuelles
  • On ne va jamais grandir en rabaissant les grands. C’est probablement ce que les deux autres jeunes ont compris. Thierno Souleymane Diallo a quitté l’UPR sans égratigner Bah Ousmane. Sans doute qu’il a tiré les leçons de son départ fracassant de l’UFDG annoncé à l’époque comme un séisme politique au sein de ce parti. Dans une interview sur notre quotidien électronique, le nouvel adhérent aux NFD dit être en parfaite entente avec ses anciens amis de l’UFDG. Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde, Ismaël Condé et Badra Koné, deux hommes deux approches - Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profondeGuinée Matin – Les Nouvelles de la Guinée profonde
  • Le numéro 3 mondial, qui prend la défense de Novak Djokovic et Alexander Zverev qui ont été violemment critiqués, s’est attaqué à Nick Kyrgios. Ce dernier n’a pas manqué d’égratigner aussi bien l’Allemand et le Serbe sur les réseaux sociaux et ça n’a pas plu au protégé de Nicolas Massu : « Kyrgios lui-même a dit beaucoup de bêtises. Je ne comprends pas pourquoi il s’implique autant dans tout ça. Il serait bon qu’il accepte d’abord ses erreurs plutôt que de critiquer les autres. » We Love Tennis, ATP > Thiem : "Il serait bon que Kyrgios accepte d’abord ses erreurs plutôt que de critiquer les autres" - We Love Tennis

Images d'illustration du mot « égratigner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « égratigner »

Langue Traduction
Corse scarta
Basque scratch
Japonais スクラッチ
Russe царапина
Portugais coçar, arranhão
Arabe خدش
Chinois
Allemand kratzen
Italien graffiare
Espagnol rasguño
Anglais scratch
Source : Google Translate API

Synonymes de « égratigner »

Source : synonymes de égratigner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « égratigner »


Mots similaires