Éconduire : définition de éconduire


Éconduire : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCONDUIRE, verbe trans.

A.− Vx ou vieilli. [Souvent avec compl. second. désignant un lieu] Conduire hors de, éloigner. Il ne les avait pas chassés, mais éconduits de leurs domaines (Tocqueville, Anc. Rég. et Révol.,1856, p. 129).Je vous apporte le meilleur des prétextes à lui fournir pour éconduire Fernand de chez lui (Ponson du Terr., Rocambole, t. 1, 1859, p. 190).
P. métaph. Le péché mortel est éconduit, est mené à la porte de la ville à grands coups de tambour (...) mais la sensualité revient tout doucement, se glisse par une poterne (Green, Journal,1955-58, p. 284).
Rem. Littré, Lar. 19eSuppl. 1878, Nouv. Lar. ill. et Lar. 20eattestent le sens ,,conduire au dehors`` en parlant de l'eau. L'eau qui aura servi dans la turbine [servant à épuiser les caves inondées] sera éconduite, bien entendu, par l'égout (H. de Parville, Journ. offic., 11 mai 1876, p. 3208, 1recol. ds Littré).
B.− Se débarrasser de (quelqu'un) avec plus ou moins de ménagement, sans satisfaire à ses demandes. Éconduire un créancier, un solliciteur, un visiteur; se faire éconduire. Pour les directeurs de théâtre qui cherchent de quoi éconduire un auteur importun (Musset, Le Temps,1831, p. 140).Un chemineau, éconduit à la nuit tombante par notre cuisinière (Colette, Mais. Cl.,1922, p. 43):
Un soir, comme ma salle d'attente était presque vide, un prêtre entra pour me parler. Je ne le connaissais pas ce prêtre, j'ai failli l'éconduire. Je n'aimais pas les curés, j'avais mes raisons... Céline, Voyage au bout de la nuit,1932, p. 415.
[Le compl. d'obj. désigne ce que l'on ne satisfait pas] S'il [l'enfant qui demeure en nous], interroge, nous éconduisons sa curiosité que nous traitons de puérile (Valéry, Variété V,1944, p. 16).
En partic. [À propos de sentiments amoureux] Repousser les demandes, les avances de (quelqu'un). Éconduire un amant, un amoureux, un soupirant. Nulle ne sait mieux éconduire un galant par une politesse exacte et glacée qui ne laisse pas d'espoir (Gautier, Fracasse,1863, p. 200).
[Le compl. d'obj. désigne les avances faites par quelqu'un] Elle avait éconduit les hommages du plus haut parage (Stendhal, Amour,1822, p. 53).
Rem. Pour ce dernier emploi, la docum. atteste l'emploi adj du part. passé. Amant heureux ou éconduit. Voisins jaloux, rivales éconduites, parents même venaient-ils à connaître quelque intrigue, vite une lettre partait pour la Gestapo (Ambrière, Gdes vac., 1946, p. 204).
Prononc. et Orth. : [ekɔ ̃dɥi:ʀ], (j')éconduis [ekɔ ̃dɥi]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. Ca 1485 « se débarrasser avec plus ou moins de ménagement, d'une personne, d'une demande » (Myst. Viel Testament, éd. J. de Rothschild, 18732). B. 1876, 11 mai (H. de Parville, Journ. offic., p. 3208, 1recol. : L'eau [...] sera éconduite ... par l'égout). A altération sous l'infl. de conduire* de l'a. fr. escondire, ca 1050 pronom. « s'excuser » (Alexis, éd. Chr. Storey, 321), ca 1170 trans. « repousser, refuser » (Rois, éd. E. R. Curtius, p. 81) encore en m. fr., du b. lat. (se) excondicere (av. 882 « s'excuser », 873 « réfuter une accusation » ds Nierm.) composé du lat. condicere « convenir de ». B dér. de conduire*; préf. é-*. Fréq. abs. littér. : 109. Bbg. Darm. Vie 1932, p. 131.

Éconduire : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCONDUIRE, verbe trans.

A.− Vx ou vieilli. [Souvent avec compl. second. désignant un lieu] Conduire hors de, éloigner. Il ne les avait pas chassés, mais éconduits de leurs domaines (Tocqueville, Anc. Rég. et Révol.,1856, p. 129).Je vous apporte le meilleur des prétextes à lui fournir pour éconduire Fernand de chez lui (Ponson du Terr., Rocambole, t. 1, 1859, p. 190).
P. métaph. Le péché mortel est éconduit, est mené à la porte de la ville à grands coups de tambour (...) mais la sensualité revient tout doucement, se glisse par une poterne (Green, Journal,1955-58, p. 284).
Rem. Littré, Lar. 19eSuppl. 1878, Nouv. Lar. ill. et Lar. 20eattestent le sens ,,conduire au dehors`` en parlant de l'eau. L'eau qui aura servi dans la turbine [servant à épuiser les caves inondées] sera éconduite, bien entendu, par l'égout (H. de Parville, Journ. offic., 11 mai 1876, p. 3208, 1recol. ds Littré).
B.− Se débarrasser de (quelqu'un) avec plus ou moins de ménagement, sans satisfaire à ses demandes. Éconduire un créancier, un solliciteur, un visiteur; se faire éconduire. Pour les directeurs de théâtre qui cherchent de quoi éconduire un auteur importun (Musset, Le Temps,1831, p. 140).Un chemineau, éconduit à la nuit tombante par notre cuisinière (Colette, Mais. Cl.,1922, p. 43):
Un soir, comme ma salle d'attente était presque vide, un prêtre entra pour me parler. Je ne le connaissais pas ce prêtre, j'ai failli l'éconduire. Je n'aimais pas les curés, j'avais mes raisons... Céline, Voyage au bout de la nuit,1932, p. 415.
[Le compl. d'obj. désigne ce que l'on ne satisfait pas] S'il [l'enfant qui demeure en nous], interroge, nous éconduisons sa curiosité que nous traitons de puérile (Valéry, Variété V,1944, p. 16).
En partic. [À propos de sentiments amoureux] Repousser les demandes, les avances de (quelqu'un). Éconduire un amant, un amoureux, un soupirant. Nulle ne sait mieux éconduire un galant par une politesse exacte et glacée qui ne laisse pas d'espoir (Gautier, Fracasse,1863, p. 200).
[Le compl. d'obj. désigne les avances faites par quelqu'un] Elle avait éconduit les hommages du plus haut parage (Stendhal, Amour,1822, p. 53).
Rem. Pour ce dernier emploi, la docum. atteste l'emploi adj du part. passé. Amant heureux ou éconduit. Voisins jaloux, rivales éconduites, parents même venaient-ils à connaître quelque intrigue, vite une lettre partait pour la Gestapo (Ambrière, Gdes vac., 1946, p. 204).
Prononc. et Orth. : [ekɔ ̃dɥi:ʀ], (j')éconduis [ekɔ ̃dɥi]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. Ca 1485 « se débarrasser avec plus ou moins de ménagement, d'une personne, d'une demande » (Myst. Viel Testament, éd. J. de Rothschild, 18732). B. 1876, 11 mai (H. de Parville, Journ. offic., p. 3208, 1recol. : L'eau [...] sera éconduite ... par l'égout). A altération sous l'infl. de conduire* de l'a. fr. escondire, ca 1050 pronom. « s'excuser » (Alexis, éd. Chr. Storey, 321), ca 1170 trans. « repousser, refuser » (Rois, éd. E. R. Curtius, p. 81) encore en m. fr., du b. lat. (se) excondicere (av. 882 « s'excuser », 873 « réfuter une accusation » ds Nierm.) composé du lat. condicere « convenir de ». B dér. de conduire*; préf. é-*. Fréq. abs. littér. : 109. Bbg. Darm. Vie 1932, p. 131.

Éconduire : définition du Wiktionnaire

Verbe

éconduire \e.kɔ̃.dɥiʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Congédier, soit brutalement, soit, le plus souvent, avec des formes, quelqu’un qui demande quelque chose.
    • Le cas des politiciens incapables est un peu différent. Les kakistocraties (les plus mauvais gouvernements) prolifèrent dans des systèmes politiques dégradés et chaotiques qui éconduisent les vrais talents et ouvrent la voie aux individus de la pire espèce ou à ceux qui sont le moins outillés pour gouverner. — (Moisés Naím, « Quand les gouvernements cumulent crapulerie et incompétence », traduit par Micha Cziffra, 10 juin 2018, sur Slate (www.slate.fr))
    • Il s’est fait éconduire honteusement. — On m’a poliment éconduit.
  2. (Par extension) Refuser à quelqu’un avec plus ou moins de ménagements ce qu’il demande.
    • Je lui avais fait une prière, mais j’ai été éconduit.
    • Mais il ne veut recevoir personne. Il ne souhaite voir que Paul. Pouvez-vous éconduire les fâcheux ? — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 95)
    • Mais, depuis quelques jours, plus de son, plus d’images : après avoir reçu la visite surprise d’une équipe de France 2, qu’elle a éconduite, la malheureuse reste terrée chez elle, attendant la convocation des poulets. — (Odile Benyahia-Kouider et Christophe Nobili, Bayrou, garde des sauces béarnaises, Le Canard enchaîné, 14 juin 2017, page 3)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Éconduire : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCONDUIRE. v. tr.
Congédier, soit brutalement, soit, le plus souvent, avec des formes, quelqu'un qui quémande. Il s'est fait éconduire honteusement. On m'a poliment éconduit. Il signifie, par extension, Refuser à quelqu'un avec plus ou moins de ménagements ce qu'il demande. Je lui avais fait une prière, mais j'ai été éconduit.

Éconduire : définition du Littré (1872-1877)

ÉCONDUIRE (é-kon-dui-r') v. a.

Se conjugue comme conduire.

  • 1Éloigner avec plus ou moins de ménagement quelqu'un de chez soi, d'une société. On l'éconduisit de cette société dans laquelle il s'était glissé. Ne manque pas d'éconduire tous ceux qui se présenteront, Picard, Provinc. à Paris, IV, 6.
  • 2 Par extension, se défaire par quelque adresse d'une personne qui nous demande quelque chose. Éconduire un lion rarement se pratique, La Fontaine, Fabl. IV, 12. Le roi [Philippe V] l'en éconduisit [M. de Savoie, du souper] par des excuses, sous prétexte que ses officiers n'étaient pas arrivés, Saint-Simon, 107, 140. En plaisantant ainsi, vous croyez m'éconduire, Du Frény, Mariage fait et rompu, III, 2. Impudents, toujours pleins d'un espoir téméraire, Qu'on éconduit toujours sans pouvoir s'en défaire, La Chaussée, Préjug. à la mode, IV, 4.

    PROVERBE

    Vous ne serez pas battu et éconduit tout à la fois, se dit pour encourager quelqu'un à faire une demande.

HISTORIQUE

XVe s. Nul de ceste faulte ne se peust esconduire [excuser], Perceforest, t. IV, f° 136. Le dit evesque considerant que bonnement il ne se povoit esconduire n'excuser, qu'il ne feit assistance et ayde à ceux de son pays, Monstrelet, t. II, f° 60, dans LACURNE.

XVIe s. L'empereur luy fist option de choisir ce que plus en Rome luy plairoyt, avecques promesse jura de non l'esconduyre, quoique il demandast, Rabelais, Pant. III, 19. Allons-y ensemble, je vous supplye ne me esconduire, je vous seray ung Achates, Rabelais, ib. III, 47. De ceulx les prieres n'ont jamais esté esconduictes qui ont mediocrité requiz, Rabelais, ib. IV, Nouv. prol. Il avoit esté assez honteusement esconduit de sa requeste, Amyot, Thés. 46.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ÉCONDUIRE. Ajoutez :
3Conduire hors, en parlant de l'eau. L'eau qui aura servi dans la turbine [servant à épuiser les caves inondées] sera éconduite, bien entendu, par l'égout, De Parville, Journ. offic. 11 mai 1876, p. 3208, 1re col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « éconduire »

Étymologie de éconduire - Littré

Si on lit l'historique, on verra que éconduire n'a nulle part le sens de conduire hors, et qu'il signifie toujours s'excuser, refuser. On remarquera aussi que l'historique ci-dessus ne le donne qu'à partir du XVe siècle ; si ce verbe existe antérieurement, il est extrêmement rare ; mais en place se trouve, dans l'usage le plus général et le plus fréquent, escondire qui signifie refuser et qui a étymologiquement ce sens, venant de ex-condicere, se défaire par des paroles. Escondire existe aussi dans le provençal qui n'a pas éconduire, raison de plus pour croire qu'éconduire est une altération d'escondire, altération produite par une fausse assimilation de sens et de forme. Mais, une fois l'assimilation faite, éconduire a pris le sens de conduire hors, qui lui appartient légitimement, tandis que celui de se défaire par des excuses, qui lui a été attribué, ne lui appartient pas et appartient à l'autre verbe, à escondire. Si la langue n'avait pas commis cette fautive confusion, elle aurait gardé escondire pour se défaire par des paroles, et créé éconduire pour écarter, éloigner. C'est une règle beaucoup plus étendue qu'on ne le croirait, que des mots se confondent ainsi avec d'autres, et que nous nous efforçons d'y trouver ou d'y créer des analogies qui permettent de rapporter le mot à la racine apparente, bien qu'il y soit tout à fait étranger à l'origine.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de éconduire - Wiktionnaire

De l’ancien français escondire (« refuser ») avec l’influence de conduire (hors de).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « éconduire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
éconduire ekɔ̃dµir play_arrow

Conjugaison du verbe « éconduire »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe éconduire

Évolution historique de l’usage du mot « éconduire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « éconduire »

  • Mais un signe ne trompe pas: plusieurs candidats verts ont décidé de poursuivre seuls l’aventure. La stratégie majoritaire d’EELV reste l’alliance traditionnelle avec la gauche, comme à Toulouse, Bordeaux, Tours, Amiens, Nancy ou Metz. Mais dans trois villes, leurs têtes de liste croient suffisamment en leurs chances pour jouer solo. A Lyon, Grégory Doucet, arrivé en tête avec près de 30% des voix sur l’ensemble des arrondissements, espère attirer les électeurs de centre droit dépités par les manœuvres de Collomb. A Lille, Stéphane Baly se croit capable de transformer ses 25% du premier tour en victoire, malgré les 29,8% de la sortante socialiste historique Martine Aubry. Et à Strasbourg, capitale européenne très symbolique, Jeanne Barseghian (27,8% au premier tour) s’est payé le luxe d’éconduire l’ancienne maire PS Catherine Trautmann, pourtant créditée d’une très belle campagne avec 19,7%. «Nouvelle orientation, nouvelle génération, nouveau visage: ils jouent la rupture à tout prix», confirmait récemment celle-ci au Temps, après avoir plaidé pour une alliance. Le Temps, Métropoles et écologie, nouveau scénario municipal français - Le Temps
  • Interrogé sur l’hypothèse d’une défaite de Donald Trump, après laquelle celui-ci refuserait de quitter ses fonctions, l’ancien vice-Président a exprimé sa certitude que les militaires interviendront. « Je vous promets, je suis absolument convaincu, qu’ils vont l’éconduire promptement de la Maison-Blanche », a-t-il garanti. L-FRII, Joe Biden « promet » que les militaires agiront contre Trump s’il refuse sa défaite - L-FRII
  • Une fois cette première observation livrée, car frappée par l’impossibilité d’être passée sous silence, il est loisible d’observer la belle participation des citoyens au second tour, faisant se dessiner un large sourire sur le visage de ceux qui sont des laudateurs de la vivification de la démocratie. 78% de participation à Port-Louis dans le Nord-Grand-Terre, 87% de participation dans la section de Vieux-Bourg à Morne-à-l’Eau, à titre d’exemples. Ces statistiques expriment de manière limpide, l’attachement indéfectible des guadeloupéens à la désignation de leurs dirigeants par le truchement du suffrage universel majoritaire. Même si les tentations autoritaires peuvent survenir çà et là, à la faveur de la précarité de l’éducation civique, économique et sociale qui règne dans le pays, le guadeloupéen sait attendre son heure en vue d’éconduire. Toute l'actualité des Outre-mer à 360°, ANALYSE. Municipales 2020 : Grand coup de vent démocratique sur l’archipel guadeloupéen - Toute l'actualité des Outre-mer à 360° - Toute l'actualité des Outre-mer à 360°
  • Une scène minable qui n’honore point la dignité de la femme s’est produite lundi à l’hôpital Phillipe Maguilène Senghor de Yoff. En effet, vers 2 heures du matin, les médecins dudit hôpital ont eu l’indélicatesse d’éconduire une dame venue pour accoucher. Elle ne disposait pas d’assez d’argent pour assurer ses frais médicaux. Senego.com - Actualité au Sénégal, toute l'actualité du jour, Hôpital Philippe Maguilène Senghor : Une dame en couche non prise en charge faute d’argent - Senego.com
  • Leur virée au McDo a tourné au pugilat. Mardi soir, des vacanciers originaires de la région parisienne se sont fait éconduire à l'entrée d'un restaurant McDonald's d'Agde, dans l'Hérault, car ils ne portaient pas de masque. Un refus face auquel ces jeunes sont sortis de leurs gonds : ils s’en sont pris à deux employés qui tentaient de faire ainsi respecter les règles de sécurité sanitaire.  LCI, Ils refusent de mettre un masque au McDo et agressent 2 employés : cinq vacanciers écroués | LCI
  • Rochat fait un beau cadeau à Claire, qui hallucine sur son prix. Elle demande à Franck si Rochat est amoureux d’elle. Franck l’avoue et comprend que ce n’est pas le cas de Claire. Cette dernière rend le livre de Rochat en essayant de l’éconduire doucement, mais Rochat ne comprend pas et la croit timide… Stars Actu, Plus belle la vie : ce soir, Thomas apprend l'arrestation de Steven (résumé + vidéo de l'épisode 4056 PBLV du 6 juillet 2020) - Stars Actu
  • Invariablement centriste depuis l’élection de Maurice Delay en 1947, Bayonne vient à nouveau d’éconduire la gauche. Cette fois, l’écart est beaucoup plus net (53,81 % pour le maire sortant, avec 1 027 voix d’avance) qu’en 2014, où le socialiste Henri Etcheto ne s’était incliné que de 26 voix face à Jean-René Etchegaray… SudOuest.fr, Bayonne : Jean-René Etchegaray savoure sa victoire après " une campagne longue et difficile "

Traductions du mot « éconduire »

Langue Traduction
Corse scaccià
Basque baztertu
Japonais 退出させる
Russe отклонять
Portugais dispensar
Arabe رفض
Chinois 解雇
Allemand entlassen
Italien respingere
Espagnol descartar
Anglais dismiss
Source : Google Translate API

Synonymes de « éconduire »

Source : synonymes de éconduire sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « éconduire »


Mots similaires