La langue française

Écarquiller

Sommaire

  • Définitions du mot écarquiller
  • Étymologie de « écarquiller »
  • Phonétique de « écarquiller »
  • Évolution historique de l’usage du mot « écarquiller »
  • Citations contenant le mot « écarquiller »
  • Traductions du mot « écarquiller »
  • Synonymes de « écarquiller »
  • Antonymes de « écarquiller »

Définitions du mot écarquiller

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCARQUILLER, verbe trans.

A.− Ouvrir en écartant démesurément :
Ducasse − un écarquillé. Il écarquille ses yeux tout ronds, il écarquille ses coudes pointus; il écarquille ses jambes qui tricotent; il écarquille sa bouche coupée en fente de tire-lire... J. Vallès, Jacques Vingtras,L'Insurgé, 1885, p. 135.
P. métaph. Le phare écarquille la nuit (Céline, Mort à crédit,1936, p. 138).
Emploi pronom. à sens passif. Le tronc bas (...) se divisait presque à hauteur d'homme en cinq ou six maîtresses branches qui s'écarquillaient comme les doigts d'une main colossale (Green, Journal,1928-34, p. 257).
B.− En partic., usuel. Écarquiller les yeux. Ouvrir tout grand les yeux avec attention ou étonnement. Les petites filles écarquillent leurs yeux et poussent de profonds soupirs (Musset, Lettres Dupuis Cotonet,1837, p. 524).
Emploi pronom. à sens passif. Les prunelles de Bouvard s'écarquillèrent (Flaub., Bouvard,t. 1, 1880, p. 133).
Rem. 1. La plupart des dict. gén. attestent le synon. vieilli écartiller. 2. On rencontre ds la docum. écarquillé, rare. a) Adj. Qui est démesurément ouvert et écarté. Du fond de la place débouchait Pandolphe (...) les dix doigts écarquillés et les yeux ronds de surprise (Gautier, Fracasse, 1863, p. 119). b) Adj. substantivé (en constr. d'attrib. ou d'appos.). Supra exemple.
Prononc. et Orth. : [ekaʀkije]. Vedette de renvoi écartiller notamment ds DG, avec la mention ,,vieilli``. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1530 yeux esquarquillez (Palsgr., p. 457); 1594 escartillant les iambes (Satyre Menippee, éd. E. Tricotel, t. II, p. 75). Écarquiller, altération par assimilation consonantique de équartiller, dér. de quart*, préf. é-*, suff. -iller* (v. aussi écarteler). Fréq. abs. littér. : 141 (écarquillé : 99). Bbg. Catach (N.), Mettas (O.). Encore qq. trouvailles ds Nicot. R. Ling. rom. 1972, t. 36, pp. 363-366. − Mat. Louis-Philippe. 1951, p. 191. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925] p. 150.

Wiktionnaire

Verbe

écarquiller \e.kaʁ.ki.je\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’écarquiller)

  1. (Familier) Ouvrir tout grands les yeux, en signe d’attention ou d’étonnement.
    • Il s’excusa gracieusement de quitter le salon et sortit ayant envie de dormir autant que de s’aller noyer : le démon de la curiosité lui écarquillait les yeux, et de sa main délicate ôtait le coton que le Chevalier avait dans les oreilles. — (Honoré de Balzac, Le Cabinet des antiques, 1836-1838)
    • Aussitôt Cama écarquilla ses gros yeux, fendit sa bouche jusqu’aux oreilles, se mit à rire stupidement, et, séduit par notre communauté d’opinion sur le neveu de Charlemagne, se mit entièrement à ma disposition. — (Alexandre Dumas, Le Speronare, 1842)
    • Telle fut exactement la première stupeur des fonctionnaires et autres habitants de N…. Ils demeurèrent bouche bée, écarquillant des yeux de mouton. — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842, traduction de Henri Mongault, 1949)
    • (Pronominal) Ses prunelles s'écarquillaient. Elle se leva, craignant une hallucination [...] — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. IX, Gallimard, 1937)
  2. (Figuré) Écarter en éventail.
    • Le printemps est célébré par des parades nuptiales et des danses de séduction. Nous voyons ainsi les corneilles se livrer à un ballet aérien, les lièvres faire résonner le sol de leurs pattes frénétiques, les coqs de bruyère laisser traîner leurs ailes au sol en écarquillant l’éventail de leur queue. — (Michel Tournier, Selma Lagerlöf, la grande dame qui venait du froid, dans Les vertes lectures, collection Folio, 2007, pages 136-137)
  3. (Rare) Écarteler.
    • Au lieu de culottes et de bas de soie, les picadors ont des pantalons de cuir épais, garnis de bois et de fer, afin de préserver leurs jambes et leurs cuisses des coups de corne. À pied, ils marchent écarquillés comme des compas. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, rééd. Éditions Complexe, 1989, page 39)
    • La misérable fille était écarquillée des quatre membres dans la position la plus critique, au milieu de cinq ou six reîtres qui la souillaient, je ne sais comment, mais tous à la fois, et le reste de la bande chantait une chanson de l’enfer en dansant la ronde autour de la victime. — (Pierre Louÿs, Les Aventures du roi Pausole, 1901)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCARQUILLER. v. tr.
Ouvrir tout grands les yeux, en signe d'attention ou d'étonnement. Il est familier.

Littré (1872-1877)

ÉCARQUILLER (é-kar-ki-llé, ll mouillées, et non é-kar-ki-yé) v. a.
  • 1Ouvrir d'une manière ridicule. Écarquiller les yeux. M'as-tu de tes gros yeux assez considéré ? Comme il les écarquille et paraît effaré ! Molière, Amph. III, 2. Les spectateurs, dans une nuit profonde, Écarquillaient leurs yeux et ne pouvaient rien voir, Florian, Fables, Lanterne magique.

    Écarter d'une manière ridicule. Écarquiller les jambes. Ses deux jambes écarquillant, Scarron, Virg. trav. II.

  • 2S'écarquiller, v. réfl. Ses yeux, ses jambes s'écarquillent.

HISTORIQUE

XVIe s. Riclet, qui connoissoit son maistre, prit sa chemise entre les dents, escarquille les ongles, et tournant les yeux en la teste avec un grand bruit…, D'Aubigné, Faen. III, 24. Les malades ont les narilles escarquillées et la face horrible à voir, Paré, VI, 2. Ses yeulx sont si très esquarquillez de force de boyre, qu'il les a aussi rouges qu'ung furon [furet], Palsgrave, p. 457. Escarquille toy, et je chasserai ces brebis entre tes jambes, Palsgrave, p. 738.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « écarquiller »

(1530) Altération d’équartiller, dérivé de quart (« mettre en quatre) », écarteler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Le Berry dit quarquille, un lobe, une cuisse de noix, de quartier, prononcé quarquié. Est-ce là l'origine d'é-quarquiller ? ou bien, comme on a prononcé aussi écartiller, écarquiller doit-il être considéré comme le même que écartiller, qui se rapprocherait sans peine de écarteler ?

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « écarquiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
écarquiller ekarkijr

Évolution historique de l’usage du mot « écarquiller »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « écarquiller »

  • Si le premier réflexe est d’écarquiller les yeux devant une autre valse faramineuse de millions, force est d’admettre que les Chiefs ont posé le bon geste en s’assurant les services du quart-arrière le plus explosif du circuit sur du très long terme.  Le Journal de Montréal, Patrick Mahomes: l’homme de 503 M$ | Le Journal de Montréal
  • Il faut dire que Serge Pacome Djiehoua en impose. Par son gabarit tout d’abord. L’attaquant a tout du colosse. Pas loin d’1,90 mètre sous la toise et une musculature de bodybuilder. « Dans le tunnel menant au terrain, il y a des numéros quatre adverses qui risquent d’écarquiller les yeux en voyant notre numéro neuf », rigole Florent Crillon-Kolanek, le webmaster et communicant du club. , Sport lorrain | Un attaquant au CV et au gabarit impressionnant à Blénod
  • Jusqu'ici rien ne choque mais la suite pourrait vous faire écarquiller les yeux. Après avoir survécu à la mort, Massimo se met en tête de retrouver Laura, qui lui est apparue alors qu'il était entre la vie et la mort. Il veut la kidnapper et lui donner 365 jours pour qu'elle tombe amoureuse de lui.  RTL.fr, "365 Dni" : pourquoi le film sur Netflix fait polémique et pose problème
  • Dans les rangs pee-wee, Lafrenière fait partie des bons joueurs de son équipe, sans plus. Les Xavier Parent, Samuel Poulin ou Xavier Simoneau font quant à eux écarquiller bien des yeux sur la scène provinciale. Le Journal de Québec, Alexis Lafrenière, la montée d’une superstar | JDQ
  • Sous-titré « les coulisses de la création », « Plaine d’artistes » donne la chance au public de contempler des moments de recherche auxquels il a rarement accès. Et c’est très doux, parfois aussi un peu déstabilisant, de pénétrer dans l’intime du travail. Il y a des instants vagues, des humeurs floues dans ces laboratoires en cours. Au Pavillon Villette, les danseurs et chorégraphes Laura « Nala » Defretin et Brandon « Miel » Masele, de la compagnie hip-hop et électro Mazel Freten, sont plongés dans une recherche sonore. On repassera en fin de journée pour écarquiller les yeux devant la vélocité désarticulée du travail de bras des interprètes. Le Monde.fr, Sur les traces des artistes dans le parc de La Villette, à Paris

Traductions du mot « écarquiller »

Langue Traduction
Anglais widen
Espagnol ensanchar
Italien allargare
Allemand erweitern
Chinois 扩大
Arabe وسع
Portugais ampliar
Russe расширять
Japonais 広げる
Basque zabaldu
Corse ampia
Source : Google Translate API

Synonymes de « écarquiller »

Source : synonymes de écarquiller sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « écarquiller »

Partager