La langue française

Ciller

Sommaire

  • Définitions du mot ciller
  • Étymologie de « ciller »
  • Phonétique de « ciller »
  • Évolution historique de l’usage du mot « ciller »
  • Citations contenant le mot « ciller »
  • Traductions du mot « ciller »
  • Synonymes de « ciller »
  • Antonymes de « ciller »

Définitions du mot ciller

Trésor de la Langue Française informatisé

CILLER, verbe intrans.

A.− Usuel. Avoir des battements de cils (et donc de paupières) le plus souvent involontaires, devant une lumière trop forte, après le sommeil ou à la suite d'une émotion.
1. [Le suj. désigne une pers.] :
1. Et il [un jeune homme] cilla à plusieurs reprises comme font les gens au théâtre, quand ils ont envie de pleurer. Toulet, Les Tendres ménages,1904, p. 142.
P. iron. Lorgner :
2. Puis ce furent des kilomètres de silence... La fille se tournait vers sa mère, qui cillait à son tour du côté de Michaël. H. Bazin, La Part du pauvre,1954, p. 13.
Fam. [En tour nég.] Pour marquer l'absence de tout mouvement. Je ne bronche, ni ne cille (Colette, Claudine à l'école,1900, p. 182).
2. [Le suj. désigne les yeux, le regard] :
3. ... les yeux, levés vers le ciel, ne cillaient plus mais bougeaient toujours. Montherlant, Le Songe,1922, p. 157.
P. métaph., littér. Scintiller :
4. Là-bas vers le sud-ouest, une planète s'était arrêtée sur Meudon, juste au dessus de l'Observatoire et ne cillait pas, sidérée par tant d'astronomes en observation... A. Arnoux, Les Gentilshommes de Ceinture,1928, p. 26.
Emploi transitif, factitif, rare. En cillant un œil solennel (Nodier, La Fée aux Miettes,1831, p. 182).
B.− Emplois spéc.
1. [En parlant des vieux chevaux] Ciller ou se ciller. Avoir les sourcils qui blanchissent.
2. VÉN. Ciller un faucon, un oiseau. Coudre les paupières d'un faucon, d'un oiseau (de proie).
Prononc. et Orth. : [sije], (je) cille [sij]. Passy 1914 croit que la prononc. du rad. nu est [siˑj] (demi-longueur). Ds Ac. 1694-1932; Ac. 1694 : ,,on écrit plus ordinairement siller``. Sous ciller, Ortho-vert 1966 note : ,,dans la même famille de cil, on trouve ciller avec un c et dessiller avec deux s``. Homon. siller. Étymol. et Hist. 1. 1121 intrans. « (de l'œil) s'ouvrir et se fermer successivement » (Ph. de Thaon, Bestiaire, 2020 ds T.-L.); 1559 regarder sans ciller (Amyot, Caton d'Utique, 2 ds Hug.); 2. xiiies. ciliier « coudre les paupières du faucon » (Trad. du traité de fauconnerie de l'empereur Frédéric II, éd. G. Holmer, 39, 2), attesté ds la lexicogr. dep. Fur. 1690. Malgré l'écart chronol. dér. de cil*; dés. -er; cf. avec 2 lat. médiév. ciliare (1244-50 Fridericus II imperator, De arte venandi cum avibus ds Mittellat. W. s.v., 575, 16). Fréq. abs. littér. : 32.
DÉR.
Cillement, subst. masc.Action de ciller. Cillement d'yeux. Mais Cassagnères, à un cillement qu'elle avait eu, à une onde sensible propagée d'elle [ma femme inconnue] à lui, avait perçu qu'elle avait cessé d'être seule. (Genevoix, Les Mains vides,1928, p. 13).Spéc., méd. Clignotement. Rem. Cillose semble désigner plus particulièrement le cillement chronique d'une paupière. [sijmɑ ̃]. 1reattest. 1530 (Palsgrave, p. 283); de ciller, suff. -ment1*. Fréq. abs. littér. : 7.

Wiktionnaire

Verbe

ciller \si.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se ciller)

  1. Fermer et rouvrir l’œil rapidement en rapprochant puis séparant les paupières.
    • Il ne fait que ciller les yeux.
    • (Absolument) Je ne bougeai pas et n’articulai plus un cri : j’étais devenu tout à fait insensible, et tandis qu’Ir… me brûlait, je pouvais le regarder sans ciller. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • (Absolument) On ne peut regarder le soleil sans ciller.
  2. (Familier) S’imposer, revendiquer.
    • On le craint trop, personne n’ose ciller devant lui.
  3. (Fauconnerie) Coudre ensemble les paupières d’un oiseau.
    • On met les jeunes faucons dans un cabinet ouvert de deux fenêtres, et ceux qui sont prêts à être affairés dans un endroit obscur pour les rendre dociles, ou bien on leur cille les yeux avec une aiguillée de fil en cette manière. […] Il faut que l’oiseau ne puisse voir que devant lui. — (L. Liger, Dictionnaire pratique du bon ménager…, Paris, Vve Pierre Ribou, 1722) (graphie modernisée)
  4. (Pronominal) ou (Intransitif) Se dit du cheval qui commence à avoir quelques poils blancs au-dessus des yeux, vers l’arcade orbitaire.
    • On dit qu’un cheval ne cille point avant l’âge de quatorze ans, mais toujours avant l’âge de seize. Les chevaux qui tirent sur l’alzan et ceux qui sont noirs, cillent plutôt que les autres. — (Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, 1747-1765)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CILLER. v. tr.
Fermer et rouvrir les yeux en rapprochant et séparant les paupières dans un même moment. Il ne fait que ciller les yeux. Absolument, On lui a tiré un coup de revolver aux oreilles, et il n'a pas seulement cillé. On ne peut regarder le soleil sans ciller. Fam., Personne n'ose ciller devant lui, Tout le monde a peur de lui.

SE CILLER, ou intransitivement

CILLER, se dit du Cheval qui commence à avoir quelques poils blancs vers l'arcade orbitaire.

Littré (1872-1877)

CILLER (si-llé, ll mouillées, et non si-yé) v. a.
  • 1Faire toucher et séparer les cils des deux paupières. Il ne fait que ciller les yeux, les paupières.

    Absolument, fermer les yeux pour une émotion, une surprise, etc. A ce violent coup de tonnerre tout le monde a cillé.

    Personne n'ose ciller devant lui, se dit d'un homme impérieux devant lequel personne n'ose rien se permettre.

  • 2 Terme de fauconnerie. Coudre les cils ou les paupières d'un oiseau de proie.
  • 3Ciller, v. n. Se ciller, v. réfl. On dit qu'un cheval commence à ciller ou à se ciller, lorsque des poils blancs se montrent vers l'arcade orbitaire ou les tempes : c'est un signe de vieillesse avancée.

HISTORIQUE

XIVe s. Le faucon ne doit point estre chillé trop estroict, ne le fil de quoy il est chillié ne doit estre trop delié, ny ne doit estre noué sur la teste, ains doit estre tors, Modus, f° LXXVIII. Il convient que l'un tiengne l'esprevier par les esles du corps, et l'autre le prent par le becq et le cillera [coudra les paupières], Ménagier, III, 2.

XVIe s. En une minute de temps, et moins qu'on ne mettroit à ciller l'œil, le son de la trompette penetrera par tout, Calvin, Instit. 804. Soustenir l'esclat des pompes sans ciller les yeulx, Montaigne, I, 171. Il fault qu'il [le philosophe] cille les yeulx au coup qui le menace, il faut qu'il fremisse planté au bord d'un precipice, comme un enfant, nature ayant voulu se reserver les legeres marques de son autorité inexpugnable à nostre raison et à la vertu stoïque, Montaigne, II, 20. Caton ne respondit rien, ains regarda seulement ces estrangers au visage d'un regard fiché sans ciller, Amyot, Cat. d'Utiq. 3. Les serpents usent de fenoil, et scillans les yeux en frottent les paupieres pour recouvrer la veuë, Paré, Animaux, 1.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CILLER. - HIST. Ajoutez : XIIe s. Oilz ne clot pas si tost ne cille, Com chevaliers i chient [tombent] morz, Benoit de Sainte-Maure, Roman de Troie, V. 19137.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CILLER, (Maréchall.) on dit qu’un cheval cille, quand il commence à avoir les sourcils blancs, c’est-à-dire, quand il vient sur cette partie environ la largeur d’un liard de poils blancs, mêlés avec ceux de sa couleur naturelle ; ce qui est une marque de vieillesse. Voyez Age & Cheval.

On dit qu’un cheval ne cille point avant l’âge de quatorze ans, mais toûjours avant l’âge de seize. Les chevaux qui tirent sur l’alzan & ceux qui sont noirs, cillent plûtôt que les autres.

Les marchands de chevaux arrachent ordinairement ces poils avec des pincettes ; mais quand il y en a une si grande quantité que l’on ne peut les arracher sans rendre les chevaux laids & chauves, alors ils leur peignent les sourcils, afin qu’ils ne paroissent pas vieux. Chambers.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ciller »

(1160) Dénominal de cil.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Cil ; ciller c'est d'abord remuer les cils, puis coudre les cils, et enfin avoir des cils blancs. Ménage le tire de sigillare, sceller ; mais ni le sens ni la forme ne permettent cette étymologie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ciller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ciller sije

Évolution historique de l’usage du mot « ciller »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ciller »

  • Baraque de muscles au visage rond, voix douce et bras tatoués, Leroy Rivière, 32 ans, porte le fardeau de sa loyauté sans jamais ciller. "Je suis là à 100% pour eux". "Mon frère je l’aime. Si je suis là c’est parce que j’ai confiance en lui", lance-t-il, ajoutant qu’il est prêt à accueillir mère et frère quand ils sortiront de prison : "Tyler, il vient à la maison direct". SudOuest.fr, Terrorisme. "Toutes ces histoires, ça lui a mangé le cerveau", la famille de Tyler Vilus fait front
  • Il aura eu tous les mandats, toutes les responsabilités politiques. Député, sénateur, président du conseil régional, ministre, vice-président du Sénat... Président de sa famille politique dans les Bouches-du-Rhône pendant tant d’années, Jean-Claude Gaudin a traversé tous les bouleversements de son camp sans ciller. Président du groupe UDF à l’Assemblée, puis cofondateur de Démocratie libérale, puis vice-président de l’UMP, président de son groupe au Sénat... Jean-Claude Gaudin fut aussi le premier président de la Métropole Aix-Marseille-Provence avant de céder la place à Martine Vassal. www.lamarseillaise.fr, Dernier vote d’un maire après 25 ans de règne
  • Ousmane Sonko a déclaré dans une récente interview que « si le Président Macky Sall, lui proposait un poste de responsabilité, il le déclinerait, sans ciller »… Xibaaru, Sonko obsédé par un "poste" au...gouvernement
  • En 11 minutes et 38 secondes, Kanoa ne peut s’empêcher de s’extasier sur certains tubes de classe mondiale, mais surtout il est mort de rire devant les performances d’acteurs découvrant visiblement le surf pour la première fois abordant des pipes monstrueux sans ciller. Au passage le surfeur nous donne aussi quelques conseils techniques et décrypte quelques termes de surf – sloppy seconds, party waves, to hit the pier – Toujours utile ! Outside | Le magazine des amoureux de sports et culture Outdoor, Un surfeur pro commente des films de surf : hilarant … et instructif – Outside | Le magazine des amoureux de sports et culture Outdoor
  • Marie-Yveline Ponchateau a aussi su convaincre les électeurs de lui faire à nouveau confiance à Baillif, tout comme Jean-Claude Maes qui avait pris la succession de Marlène Miraculeux-Bourgeois à Capesterre-de-Marie-Galante et qui a su renverser la tendance du premier tour pour battre Betty Besry de quelques voix. Enfin, à Deshaies, Jeanny Marc rempile sans ciller face à Fred Goubin. RCI, Quatorze nouveaux élus à la tête des mairies de Guadeloupe | RCI
  • « Calme, confiant, serein ». A une semaine du second tour des élections municipales, le maire (PCF) de Choisy-le-Roi, Didier Guillaume, croit sans ciller à un deuxième mandat. Une triangulaire va se dérouler dans cette ville où le parti communiste est au pouvoir depuis plus de soixante ans. Face à lui : la candidate LREM Nathalie Lemoine qui a récolté 10,70 % des voix au premier tour et décidé de se maintenir après avoir « refusé les compromissions et les alliances opportunistes ». leparisien.fr, Elections municipales : à Choisy-le-Roi, deux listes face au maire sortant - Le Parisien
  • Une mesure qui fait ciller les professionnels en place : « En Isère, nous disposons de beaucoup de zones d’installation libres, ce qui fait qu’un confrère peut proposer une création à n’importe quel endroit », explique Philippe Wüthrich, qui regrette que ce découpage ne tienne pas forcément compte des besoins des territoires. « Nous n’avons jamais vu, sur notre secteur, un manque qui aboutirait à ce que les gens aient à attendre des mois pour consulter un notaire ». S’il concède que l’insertion des jeunes diplômés peut constituer un enjeu, le président de la Chambre des Notaires de l’Isère estime qu’« une mesure en si grande proportion ne se justifiait pas ». Sans compter que la loi Macron a prévu que les notaires déjà installés puissent également en profiter pour déplacer leur lieu d’exercice.  GROUPE ECOMEDIA, Notaires : l'impact de la loi Macron sur la libre installation en Isère | GROUPE ECOMEDIA

Traductions du mot « ciller »

Langue Traduction
Anglais blink
Espagnol pestañear
Italien battere ciglio
Allemand ciller
Portugais pestanejar
Source : Google Translate API

Synonymes de « ciller »

Source : synonymes de ciller sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ciller »

Partager