La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « immodération »

Immodération

Variantes Singulier Pluriel
Féminin immodération immodérations

Définitions de « immodération »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMMODÉRATION, subst. fém.

Manque de modération, de mesure. L'immodération de ses désirs (Ac. 1935). Il n'était fidèle au poste que les jours où devaient passer des péniches de charbon, qu'il pillait avec immodération (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 245).
Prononc. et Orth. : [im(m)ɔdeʀasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. Ca 1500 (Jard. de santé, Ois., 8, impr. La Minerve ds Gdf. : immoderacion de l'yver); 1595 (Montaigne, Essais, II, chap. 16, éd. A. Thibaudet, p. 700). Empr. au lat.immoderatio « défaut de mesure ».

Wiktionnaire

Nom commun - français

immodération \i.mɔ.de.ʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. Manque de modération.
    • Il faut se garder de l’immodération, même dans le bien.
    • L’immodération de ses désirs.
    • L’écart entre les extrêmes est un bon critère du rôle du milieu ; car il détermine la double notion de pondération et d’immodération. — (Alain Giret, Géographie de l’écoulement fluvial, 2007)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMMODÉRATION. n. f.
Manque de modération. Il faut se garder de l'immodération, même dans le bien. L'immodération de ses désirs.

Littré (1872-1877)

IMMODÉRATION (i-mmo-dé-ra-sion) s. f.
  • Caractère de ce qui est immodéré. M. le prince, par une immodération invincible, a ruiné tous les avantages que la fortune et la nature avaient joints à l'envi en sa personne, La Rochefoucauld, Mém. 53. Ces grands parleurs qui se ruinent de réputation et se bannissent des cercles et des ruelles par l'intempérance et l'immodération de leur langue, Marguerite de Navarre, BUFFET, Observ. p. 100. Ceux qui, chargés par état de maintenir ce qu'on est convenu d'appeler l'ordre ; ceux qui prêchent à l'ouvrier la plus difficile, la plus rare, la plus impossible des vertus : la modération dans les désirs, ceux-là même, ce sont ceux qui donnent à la société tout entière l'exemple de l'immodération la plus scandaleuse, c'est-à-dire la moins digne d'excuse, Carrel, Œuvres, t. III, p. 574.

REMARQUE

Bouhours observe que ce mot employé par un illustre écrivain [La Rochefoucauld] n'est pas jugé français, mais il est bon et même ancien dans la langue.

HIST. XVe s. Immoderation, les Triomphes de la noble dame, f° 54, dans LACURNE.

XVIe s. De plusieurs causes procede l'immodération du flux des menstrues, De Serres, 932. J'ayme des natures temperées et moyennes : l'immoderation vers le bien mesme : si elle ne m'offense, elle m'estonne, Montaigne, I, 224.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

IMMODÉRATION. - REM. L'exemple attribué à La Rochefoucauld n'est pas de lui, il est de Vineuil, dont les Mémoires ont été attribués à La Rochefoucauld (voy. dans les Œuvres de La Rochefoucauld, Paris, Hachette, t. II, p. 500 et suivantes).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « immodération »

Lat. immoderationem, de in négatif, et moderatio, modération.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin immoderatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « immodération »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
immodération imɔderasjɔ̃

Fréquence d'apparition du mot « immodération » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « immodération »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « immodération »

  • Tels deux vautours flairant l’odeur de l’argent facile, Jaouad Bouazzar et sa jeune secrétaire, Flora*, n’ont pas hésité à profiter de la vulnérabilité de leur proie. L’esprit embrumé par la dépression suite au décès de son épouse, et par l’alcool, consommé avec immodération, ce sexagénaire n’a d’abord rien vu, rien compris. « Heureusement que sa banquière et sa fille ont été vigilantes », souligne son avocat, ce vendredi 13 décembre, face au tribunal de Besançon.
    Edition Besançon | Manipulé, il verse 29.000 € à un couple d’escrocs

Traductions du mot « immodération »

Langue Traduction
Anglais immoderation
Espagnol inmoderación
Italien eccesso
Allemand unmäßigkeit
Chinois 过度
Arabe التبذير
Portugais imoderação
Russe неумеренность
Japonais 過度
Basque immoderation
Corse immoderazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « immodération »

Source : synonymes de immodération sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « immodération »

Combien de points fait le mot immodération au Scrabble ?

Nombre de points du mot immodération au scrabble : 16 points

Immodération

Retour au sommaire ➦