La langue française

Déjouer

Sommaire

  • Définitions du mot déjouer
  • Étymologie de « déjouer »
  • Phonétique de « déjouer »
  • Évolution historique de l’usage du mot « déjouer »
  • Citations contenant le mot « déjouer »
  • Images d'illustration du mot « déjouer »
  • Traductions du mot « déjouer »
  • Synonymes de « déjouer »
  • Antonymes de « déjouer »

Définitions du mot déjouer

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉJOUER, verbe trans.

A.− Faire échouer un projet, une entreprise.
1. [Le compl. d'obj. direct est abstr. et désigne le projet ou l'opération destinée à servir le projet de qqn] Déjouer des calculs, un complot, une machination, une ruse. La fortune a déjoué ses desseins (DG). Sa véritable maîtresse aux décisions impossibles à prévoir, aux ruses difficiles à déjouer (Proust, Swann,1913, p. 153):
1. ... il aimait l'intrigue comme un jeu, même quand le but ne l'intéressait pas, et secondait Madame d'Arbigny dans le désir qu'elle avait de s'unir à moi, quitte à déjouer ce projet si l'occasion de servir le sien se présentait. Mmede Staël, Corinne,t. 2, 1807, p. 263.
2. [Le compl. d'obj. direct est concr. et désigne l'attribut, l'instrument d'un individu destiné à le servir dans ses desseins] Déjouer les rossignols des amants et des voleurs (Chateaubr., Mém.,t. 4, 1848, p. 201).Le poignet de Venant (...) déjoua le pouce qui cherchait le nerf sensible (Guèvremont, Survenant,1945, p. 225).
3. Rare. [Le compl. d'obj. direct désigne une pers.] Mettre qqn en échec dans ses actes, ses paroles ou ses desseins. Jean Valjean (...) déjoua l'espion en gardant le silence (Hugo, Mis.,t. 1, 1862, p. 566):
2. − D'où savez-vous ça? − Oh! je l'ai toujours su. Je me mis à rire. « Vous mentez! vous l'avez lu dans un livre, cette nuit sans doute pendant que je dormais. Sans ça vous me l'auriez dit hier, dans le car. » Il eut l'air penaud; « c'est quand même drôle, même dans les petites choses, vous me déjouez toujours. » Beauvoir, Les Mandarins,1954, p. 427.
B.− P. ext. Tromper, mettre en défaut. Au chef-lieu, il se perdait, car il déjouait toute surveillance (Colette, Sido,1929, p. 139).
Rem. On rencontre ds la docum. l'adj. déjouable. Qui peut être déjoué. Ce pouvoir de mentir impunément, à volonté, à l'infini, pouvoir essentiellement déjouable, auprès de l'invincible pouvoir de vouloir (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 259).
Prononc. et Orth. : [deʒwe], (je) déjoue [deʒu]. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1121 se dejuër « se réjouir, se distraire » (Ph. de Thaun, Bestiaire, éd. E. Walberg, 1369) − xives. ([G. de St-André], Liv. du bon Jeh. ds Littré); b) 1694 « (d'un pavillon) voltiger, jouer au gré du vent » (Corneille); 2. a) xiiies. « déconcerter, décontenancer » (N. de Margival, Panthère d'amour, éd. A. Todd, 2328) − 1354-76 (Modus et Ratio, 139, 16 ds T.-L.); b) 1792 « faire échec à quelque chose » (Marat, Pamphlets, Marat, l'ami du peuple, p. 306 : déjouer les menées des intrigants). Dér. de jouer*; préf. dé-*. Fréq. abs. littér. : 237 (déjoué : 77). Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 377, b) 284; xxes. : a) 282, b) 360. Bbg. Gir. t. 2 Nouv. Rem. 1834, pp. 27-28.

Wiktionnaire

Verbe

déjouer \de.ʒwe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire échouer le jeu de quelqu’un.
    • Déjouer les combinaisons de ses adversaires.
    • (Par extension) Déjouer les intrigues, les desseins de quelqu’un.
    • Les enquêteurs de la police judiciaire de Grenoble avaient déjoué ce qui aurait pu être le "casse du siècle" à la dernière minute. — (Procès du "casse du siècle" avorté, Vosges Matin, 23 mai 2016)
  2. (Marine) Tourner au gré du vent, en parlant d’un pavillon, d’une girouette.
  3. (Intransitif) Mal jouer, être mauvais lors d’une compétition[1].
    • Six ans après son titre de Budapest, Camille Lacourt est de nouveau champion d'Europe du 100m dos. Mais selon lui, ce sont ses adversaires qui ont déjoué.— (L'Équipe, Camille Lacourt : « Je ne devais pas gagner » le 100m dos des Championnats d'Europe, mai 2016)
    • Il peut arriver à un arbitre de céder à la pression voire de "désarbitrer" - comme certains joueurs déjouent quand ils sont trahis par leurs nerfs - et de passer à côté de son match, la faiblesse individuelle existe chez les arbitres, les limites physiques ou psychologiques aussi. — (site www.cybervulcans.net, 22 décembre 2012)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉJOUER. v. tr.
Faire échouer le jeu de quelqu'un. Déjouer les combinaisons de ses adversaires. Par extension, Déjouer les intrigues, les desseins de quelqu'un.

Littré (1872-1877)

DÉJOUER (dé-jou-é)
  • 1 V. n. Familièrement, n'être pas à son jeu, jouer très mal.
  • 2 Terme de marine. Se dit d'une girouette ou d'un pavillon qui voltige au vent.
  • 3 V. a. Faire échouer un projet, une intrigue. … Pour déjouer leurs horribles projets, Il faut de votre main m'immoler…, Ancelot, Louis IX, V, 2.

    Déjouer quelqu'un, détruire l'effet de ses actions ou de ses paroles.

REMARQUE

Déjouer, qui n'est ni dans Furetière ni dans Richelet, ne se trouve dans le dictionnaire de l'Académie qu'à partir de l'édition de 1762, et encore là c'est seulement un terme de marine qui signifie, en parlant d'un pavillon, flotter au vent.

HISTORIQUE

XIVe s. Le roy fist grands dons et promesses… Les biens du duc aloit donnant ; Chaicun d'eulx s'aloit dejouant [se réjouissant], Liv. du bon Jeh. 2435.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉJOUER. - REM. Ajoutez :

2. Mme de Stael emploie ce mot au sens de railler, tourner en ridicule. Les hommes ne veulent pas qu'on renonce totalement à ses intérêts personnels, et ce qui est à un certain point contre leur nature, est déjoué par eux, De l'influence des passions, I, 1. [à propos des distinctions de l'esprit] une jolie personne, en déjouant ces distinctions, se flatte de signaler ses propres avantages, ID. ib. 3. Ce sens n'est pas naturel et ne peut guère être admis.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déjouer »

De jouer, avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dé… préfixe, et jouer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « déjouer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déjouer deʒwe

Évolution historique de l’usage du mot « déjouer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déjouer »

  • En toutes circonstances, il convient de savoir déjouer les apparences. De Anonyme
  • L'homme livré à lui-même doit apprendre à déjouer les pièges qui lui sont tendus : l'impatience, le découragement, l'orgueil, le désir de posséder... De Anonyme
  • Est vraiment sage celui qui, sans présumer d'avance qu'on cherche à le tromper ou qu'on se méfie de lui, est capable de déjouer au moment voulu les ruses. De Confucius
  • L’intrigue. « Quatre Reines mortes, trois jours pour déjouer le complot, deux amours interdites, une fin que vous ne devinerez jamais. » Un livre à dévorer dès 13 ans. , « Four Dead Queens » et trois jours pour déjouer le complot qui se trame sous la plume d'Astrid Scholte
  • En relève, les Rays pourront s’appuyer sur José Alvarado, Nick Anderson et Colin Poche pour ne nommer que ceux-là. Le cas d’Alvarado est intéressant puisqu’on parle d’un lanceur très puissant qui adore déjouer ses adversaires avec une balle rapide à plus de 100 MP/H. Passion MLB, Comptez sur les Rays pour déjouer les probabilités - Passion MLB
  • La police et la gendarmerie qui luttent également contre FETO (organisation terroriste guléniste) ont travaillé dur dans les six premiers mois de l’année pour déjouer les plans. , Turquie : les forces de sécurité ont déjoué 96 actes terroristes dans la première moitié de 2020 | TRT Français

Images d'illustration du mot « déjouer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « déjouer »

Langue Traduction
Anglais foil
Espagnol frustrar
Italien foglio
Allemand vereiteln
Chinois 挫败
Arabe رقائق
Portugais frustrar
Russe фольга
Japonais ホイル
Basque paperarekin
Corse folia
Source : Google Translate API

Synonymes de « déjouer »

Source : synonymes de déjouer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déjouer »

Partager