Déficit : définition de déficit


Déficit : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉFICIT, subst. masc.

A.− Vx. ,,Article manquant dans un ensemble d'objets inventoriés`` (Ac. 1798-1878). ,,Il y a plusieurs déficit dans cet inventaire`` (Ac. 1798-1878).
B.− Usuel
1. [En matière de finances publ. ou privées]
a) Ce qui manque pour compléter une quantité donnée de numéraire ou pour balancer un compte. Déficit d'un budget; déficit budgétaire; déficit temporaire. Anton. excédent.
1. Grandet répondit que le notaire et l'agent de change dont les épouvantables faillites avaient causé la mort de son frère, vivaient, eux! pouvaient être devenus bons, et qu'il fallait les actionner afin d'en tirer quelque chose et diminuer le chiffre du déficit. Balzac, Eugénie Grandet,1834, p. 181.
2. Les caisses primaires de la sécurité sociale reçoivent de la caisse nationale (...) une subvention de compensation égale à (...) du déficit constaté au compte de profits et pertes, les autres (...) étant couverts par une subvention ou une avance pour déficit. La Réforme de la Sécurité sociale,1968, p. 8.
SYNT. Déficit de caisse (synon. fam. trou); déficit d'un bilan (synon. passif); déficit des comptes, de la balance des paiements, de la balance commerciale; un déficit de x francs; un déficit qui s'élève à x francs, qui atteint x francs; le chiffre, le volume d'un déficit.
b) P. méton. Situation financière résultant de ce manque. Être en déficit; mettre en déficit; déficit chronique d'une entreprise; déficit de la Sécurité Sociale, de la S.N.C.F., du Trésor public. Vidame est en déficit d'une bonne centaine de mille francs (Duhamel, Suzanne,1941, p. 84).
c) Rare. Perte, manque à gagner :
3. ... ces bois ne rapportent plus guère à l'heure présente qu'une dizaine de mille francs. Et cela, il en parle en philosophe, moins touché de ce déficit dans sa fortune qu'amusé par la curiosité du spectacle que le présent lui apporte... Goncourt, Journal,1896, p. 918.
2. Dans le domaine de l'écon.Écart entre une quantité réelle et une quantité prévue ou nécessaire pour répondre à une certaine demande, quand la quantité réelle est inférieure à la quantité optimale; situation de déséquilibre résultant de cet écart. Déficit de ressources. Anton. excédent, surplus.Un excédent de production en ce qui concerne certaines denrées essentielles et un déficit de production en ce qui concerne certaines autres (De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 559):
4. L'intérieur de l'archipel [japonais] est tellement étroit, tellement montagneux que les terres ne suffisent pas à nourrir les habitants. Il faut demander à la pêche de combler le déficit alimentaire. Albitreccia, Ce qu'il faut connaître des grands moyens de transp.,1931, p. 106.
SYNT. (correspond à 1 et 2). Couvrir, compenser, financer, réduire un déficit; porter remède à un déficit; déficit global, partiel, annuel, provisoire, momentané, croissant, énorme; un déficit persiste, subsiste.
3. SC. HUM.
a) MÉD. BIOL. Déficience quantitativement mesurée ou mesurable (cf. déficience A 1). Déficit auditif, nerveux, hormonal. C'est le déficit en une hormone donnée qui provoque la sécrétion de la stimuline correspondante et son excès qui en bloque la sécrétion (Quillet Méd.1965, p. 489).
b) PSYCHOL. Déficit psychique, intellectuel. La faiblesse psychique donne naissance à des déficits plus ou moins profonds de l'intelligence, depuis la simple déficience intellectuelle, en passant par la débilité mentale, jusqu'à la démence (Mounier, Traité caract.,1946, p. 625).
4. CLIMATOL. Déficit de saturation. ,,Différence en un lieu donné entre la teneur actuelle de l'air en eau et la teneur maximum qu'elle peut atteindre à la température du moment`` (Plais.-Caill. 1958). Déficits pluviométriques (Boulay, Arboric. et prod. fruit.,1961, p. 100).
5. P. anal., littér. Absence de quelque chose dont la présence ou l'action est considérée comme normale, souhaitable ou nécessaire. Léonard de Vinci conseillait aux peintres en déficit d'inspiration devant la nature, de regarder d'un œil rêveur les fissures d'un vieux mur (Bachelard, Poét. espace,1957, p. 136).Les familles de Duo-Chalo n'ont aucune idée de l'éducation, fondement de toute société. Rien ne supplée à cet immense déficit (Chardonne, Ciel,1959, p. 75).
Prononc. et Orth. : [defisit]. t final se prononce comme dans aconit, accessit, granit, prétérit, coït, affidavit, sufficit, transit, prurit (cf. Kamm. 1964, p. 174). Ac. 1835 écrit des déficit au plur. (cf. aussi ds Gattel 1841); mais Dupré 1972, p. 625, pense qu'il faudrait donner au mot la marque du plur. puisque le mot est entré dans l'usage dep. le xviiiesiècle. Étymol. et Hist. 1560 « pièce qui manque dans un inventaire » (Thierry, Monum. Tiers, 1res., II, 682 ds Fr. mod., t. 23, p. 62); 1771 fin. (Trév.). Mot lat. signifiant « il manque », 3epers. du prés. de l'ind. de deficere « manquer ». Fréq. abs. littér. : 222. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 169, b) 381; xxes. : a) 169, b) 493. Bbg. Baldensperger (F.). Notes lexicol. Fr. mod. 1938, t. 6, p. 254. − Gohin 1903, p. 294, 374.

Déficit : définition du Wiktionnaire

Nom commun

déficit \de.fi.sit\ ou \de.fi.si\ (Suisse)[1] masculin

  1. (Comptabilité) Ce qui manque dans une caisse publique ou privée ; l’excédent des dépenses sur les recettes.
    • Mais, de grâce ne vous arrêtez pas à cet expédient détestable qui consiste à se débarrasser du déficit d'une Compagnie en le mettant à la charge des contribuables. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Notre balance commerciale s’est dégradée avec sans doute un déficit de 50 à 60 milliards d’euros en 2011, alors que l’Allemagne a un excédent de 150 milliards. Le bilan est lourd. — (François Hollande, « Si je suis élu, je passerai un contrat avec l'industrie », dans L’Usine nouvelle, no 3246, 30 juin 2011, p. 31)
    • La crise du Covid-19 pourrait finalement faire de Bruno Le Maire le ministre de la nationalisation d’Air France et d’un déficit et d’une dette records, dans l’espoir de contenir, «quoi qu’il en coûte», l’incendie économique. — (Lilian Alemagna, « Face à la crise, un Bruno Le Maire à contre-emploi », dans Libération n° 12078 du lundi 6 avril 2020, page 10)
  2. Ce qui manque en déjouant les prévisions.
    • La récolte de blé, cette année, est en déficit.
    • Le rendement des impôts accuse un déficit.
  3. (Désuet) Pièce, chose manquante dans un inventaire.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Déficit : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉFICIT. (On prononce le T.) n. m.
Mot emprunté du latin. T. de Comptabilité. Ce qui manque dans une caisse publique ou privée; L'excédent des dépenses sur les recettes. Il y a un grand, un énorme déficit dans les finances, dans les revenus de l'État. Il faut tant pour combler le déficit. Il signifie aussi, d'une façon générale, Ce qui manque en déjouant les prévisions. La récolte de blé, cette année, est en déficit. Le rendement des impôts accuse un déficit.

Déficit : définition du Littré (1872-1877)

DÉFICIT (dé-fi-sit') s. m.
  • 1Autrefois mot qui, signifiant il manque, se mettait dans un inventaire à côté des articles, pour noter qu'une pièce dont on faisait mention ne s'y trouvait pas.
  • 2Ce qui est en moins dans un compte, dans une recette, etc. Il y a un déficit dans les finances. Être en déficit. Combler un déficit. Je vis cependant au premier coup d'œil qu'il ne serait pas difficile de balancer ce déficit entre la recette et la dépense ordinaire… le dernier état… annonçait un déficit de 24 millions de la recette à la dépense ordinaire, Necker, Compte rendu au Roi, janvier, 1781, p. 6.

    Situation financière dans laquelle les dépenses excèdent les recettes.

    Par extension. Les averses compensent largement le déficit occasionné par les gelées [dans l'alimentation du Rhône], Fournet, Comptes rendus, Acad. des sc. p. 51, p. 959.

    Au plur. Des déficit. Telle est l'orthographe de l'Académie ; mais au mot accessit, elle dit : " Quelques-uns écrivent au pluriel des accessits. " Il n'y a aucune raison pour ne pas étendre cette remarque à déficit et pour ne pas écrire des déficits.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déficit »

Étymologie de déficit - Littré

Lat. deficit, il manque, de deficere, manquer (voy. DÉFECTIF).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de déficit - Wiktionnaire

(Date à préciser) Mot latin deficit (« il manque »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déficit »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déficit defisi play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « déficit »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déficit »

  • Le déficit commercial du Canada a fortement diminué en mai à la suite d'un rebond des exportations après une baisse historique en avril provoquée par la pandémie de coronavirus, a annoncé jeudi l'institut national de la statistique. Le pays a enregistré un déficit de son commerce de marchandises de 677 millions de dollars canadiens (443 millions d'euros) en mai, en forte baisse par rapport à celui de 4,3 milliards de dollars subi en avril, chiffre revu à la hausse. Le Figaro.fr, Baisse du déficit commercial canadien en mai sur un rebond des exportations
  • La balance commerciale, bien qu’elle soit classée au troisième rang des données en termes d’importance sur le calendrier économique, offre des informations formidables aux opérateurs désireux d’approfondir les fondamentaux d’une économie. Dans ce cas, le déficit commercial s’est creusé pour le troisième mois consécutif, tandis que la moyenne mobile sur trois mois a également augmenté. , Le déficit commercial américain se creuse en mai | ProfesseurForex
  • L’allégement du déficit de la balance commerciale de 12% à fin mai aurait été une bonne nouvelle si cela n’avait pas de lien avec la crise Covid-19: il s’est établi à 73,7 milliards de DH contre 83,7 milliards sur la même période de l’année dernière. Il cache en réalité une forte baisse des échanges commerciaux. Les importations, marquées structurellement par les achats de biens d’équipement et des demi-produits, décrochent de 16,9%. L'Economiste, Baisse trompeuse du déficit commercial | L'Economiste
  • Le déficit commercial américain s'est creusé de près de 10% en mai, l'économie américaine tournant au ralenti à cause de la pandémie, selon les données du département du Commerce publiées jeudi. La Tribune, Le déficit commercial des États-Unis se creuse de près de 10% au mois de mai
  • Bien que la clause de sauvegarde ait été enclenchée par la Commission européenne permettant de suspendre les mesures de contrôle budgétaire du Pacte de stabilité, le solde structurel resterait fixé en 2020 à -2,2% du PIB, la composante conjoncturelle du déficit se gonflant à -7 points de PIB (à cause des baisses des recettes de 135 milliards d’euros). Enfin les mesures exceptionnelles et temporaires liées aux dépenses supplémentaires pour faire face à la crise représenteraient -2,3 points de PIB, ce qui est conforme aux annonces des mesures de soutien ayant un impact sur le déficit public soit 57,2 milliards d’euros[1]. , Vers les 250 milliards de déficit public en 2020 | Fondation IFRAP
  • PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le déficit budgétaire de l'Etat français s'est creusé à 117,9 milliards d'euros au 31 mai, contre 83,9 milliards d'euros à la même date en 2019, a annoncé vendredi le ministère de l'Action et des Comptes Publics. Investir, France: le déficit budgétaire s'est creusé à 117,9 milliards d'euros à fin mai, Actualité des marchés - Investir-Les Echos Bourse
  • Il y a deux choses que l'on voit de l'espace. L'Himalaya et le déficit de George Bush. De John Kerry / Le Monde - 20 Octobre 2004
  • Lutte, réduction et amélioration sont les trois termes clefs du langage politique. Ils ont l'avantage de pouvoir être accolés indifféremment à inflation, déficit, finances publiques... Et toutes les combinaisons sont possibles. De Jacques Mailhot / La politique d'en rire
  • Bénis soient les plus jeunes, car ils hériteront du déficit budgétaire de l’Etat. De Herbert Hoover

Images d'illustration du mot « déficit »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « déficit »

Langue Traduction
Corse deficit
Basque defizita
Japonais 赤字
Russe дефицит
Portugais déficit
Arabe عجز
Chinois 赤字
Allemand defizit
Italien disavanzo
Espagnol déficit
Anglais deficit
Source : Google Translate API

Synonymes de « déficit »

Source : synonymes de déficit sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déficit »



mots du mois

Mots similaires