La langue française

Budget

Définitions du mot « budget »

Trésor de la Langue Française informatisé

BUDGET, subst. masc.

A.− FIN. État des dépenses et des recettes publiques prévues pour un an ou pour un exercice. Budget de l'État, d'un département, d'une commune :
1. Les budgets nationaux, ou comptes prospectifs annuels, sont dressés sur des hypothèses générales. Il est pratiquement admis que ces hypothèses ne se réaliseront pas, du moins sous la forme où elles sont énoncées; cela revient à dire que les comptes prospectifs sont des projections conditionnelles. Perroux, L'Écon. du XXes.,1964, p. 557.
Absol. Le budget de l'État, soumis chaque année au vote du Parlement. Un article du budget; discuter, voter le budget :
2. La discussion du budget a continué depuis le 29 jusqu'au 3 septembre, où le projet du ministre a été adopté à ma grande satisfaction. Maine de Biran, Journal,1814, p. 16.
3. ... les ministres des finances, jusqu'en 1846, faisaient deux budgets des recettes : l'un, le budget d'exercice, indiquait les sommes que le gouvernement devrait recevoir dans l'année, les droits qui lui seraient acquis; l'autre, le budget de gestion, indiquait ce qu'il espérait recevoir. Et, comme les ministres des finances sont sujets à se tromper à l'avantage de l'état dans le calcul des ressources probables qui seront réalisées, il aurait fallu faire un troisième budget, indiquant les sommes que le gouvernement était sûr de percevoir. Par exemple, en 1845, pour le produit des oliviers du domaine public, affermés régulièrement aux particuliers, le ministre inscrivait au budget d'exercice une somme de 441 800 drachmes. Il espérait (budget de gestion) que sur cette somme, l'état serait assez heureux pour percevoir 61 500 drachmes. Mais cette espérance était au moins présomptueuse, car l'année précédente, l'état n'avait perçu, pour cet article ni 441 800 drachmes, ni 61 500 drachmes, mais 4 457 drachmes 31 centimes, c'est-à-dire environ un pour cent sur ce qui lui était dû. About, La Grèce contemporaine,1854, p. 300.
SYNT. Budget de... (telle année), de la Guerre, de la Marine, du ministère (de, du, des...); budget annexe, annuel, communal, général, ministériel, national, ordinaire, primitif; un chapitre du budget; commission, direction, discussion, équilibre, établissement, exécution du budget; loi(s), projet de budget; préparation, présentation, régionalisation, vote du budget; équilibrer le budget.
B.− P. ext. Programme généralement annuel, de recettes et de dépenses probables, exprimé en termes monétaires, établi par et/ou pour une personne, un groupe d'individus, une entreprise ou pour un secteur de leur activité, afin de réaliser un équilibre financier. Budget familial, le budget d'un ménage; boucler le budget :
4. ... tous ces êtres infimes dont le budget est de quelques sous, tant pour le lait, tant pour le pain, un budget si exact et si réduit, que deux sous de moins amènent des cataclysmes! Zola, L'Argent,1891, p. 380.
5. Plusieurs sociologues, depuis Le Play, se sont attachés à analyser les budgets d'ouvriers ruraux ou urbains en différentes contrées d'Europe. (...) plus le budget est petit, plus est grande la proportion des dépenses de nourriture. Vidal de La Blache, Principes de géogr. hum.,1921, p. 77.
SC. ÉCON. et SOC. Budget-type. ,,Dépense de base établie à partir d'un certain nombre d'articles couramment utilisés par un ménage`` (Pujol 1970).
P. métaph. Réserves, possibilités. Son [du public] budget d'enthousiasme allait se rétrécissant toujours (Baudelaire, L'Art romantique,1867, p. 444):
6. Mais pour que la vie se maintienne, il faut toujours que la réparation soit proportionnée à la dépense; c'est pourquoi les aliments qui, jusqu'alors, suffisaient à restaurer l'équilibre organique sont désormais insuffisants. Il faut une nourriture plus abondante et plus choisie. C'est ainsi que le paysan, dont le travail est moins épuisant que celui de l'ouvrier des villes, se soutient tout aussi bien, quoique avec une alimentation plus pauvre. Celui-ci ne peut se contenter d'une nourriture végétale, et encore, même dans ces conditions, a-t-il bien du mal à compenser le déficit qu'un travail intense et continu creuse chaque jour dans le budget de son organisme. Durkheim, De la Division du travail soc.,1893, p. 255.
PRONONC. ET ORTH. : [bydʒ ε]. Enq. : /budʒe, (D)/. Land. 1834 et Gattel 1841 admettent la var. budjet.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1764 en parlant des finances angl. (d'apr. DG, sans réf.); 1768 « état annuel des recettes et des dépenses publiques » cont. angl. (Mém. sur l'Administr. des Finances de l'Anglet., Introd., p. XIX dans Bonn.); an VI, 10 messidor 1798, 28 juin (Clef du Cabinet, cité par Aulard, Paris pendant la réaction thermidorienne et sous le Directoire, t. IV, p. 752 d'apr. Brunot t. 9, p. 1097 : Ceux de nos représentants qui se servent du mot anglais budget [...] ignorent sans doute qu'il ne signifie autre chose qu'une bougette, une poche de cuir, un sac, une escarcelle. Quelle barbarie! L'escarcelle de la grande nation, pour ses dépenses de l'an VII); 1801 en parlant d'un particulier (S. Mercier, Néologie). Empr. à l'angl. budget (FEW t. 18, p. 37) attesté dans NED au sens de « sac de cuir » dep. 1432-50, au sens de « état annuel fait par le Chancellor of the Exchequer » [qui, lorsqu'il présentait son rapport, était dit open the budget] dep. 1733 (dans un pamphlet intitulé The Budget opened, 8), puis en 1764. L'angl. budget a été empr. à l'a. fr. bougette « petit sac de cuir » (xiies. dans Gdf. Compl.) dér. de bouge « sac de cuir, bourse » v. bouge « mauvais lieu ».
STAT. − Fréq. abs. littér. : 648. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 867, b) 960; xxes. : a) 932, b) 940.
BBG. − Behrens Engl. 1927, pp. 52-53. − Bonn. 1920, p. 19. − Bouchet (É.). Rapports de la lang. angl. avec le fr. Hist. du mot budget. Dunkerque, 1896, pp. 149-165. − Darm. 1877, p. 254. − Gohin 1903, p. 328. − Haendler (J.). Communications pour servir au vocab. : budget. Étymol. et hist. du mot. R. de synthèse. 1936, t. 11, pp. 147-156. − La Jaunie (M.-A.). Les Avatars d'un suff. émigré. Vie Lang. 1962, p. 536. − Mat. Louis-Philippe 1951, p. 36. − Tardel (H.). Das Englische Fremdwort in der modernen französischen Sprache dans Festschrift der 45. Versammlung deutscher Philologen und Schulmänner. Bremen, 1899, p. 367, 369, 406.

Wiktionnaire

Nom commun

budget \byd.ʒɛ\ masculin

  1. (Comptabilité) Prévision de dépenses et de recettes d’une administration pour une période donnée
    • Le budget de l’État.
    • Le budget de la marine, de la guerre, etc.
    • Le budget d’un prince allemand n’aurait pas payé cette richesse insolente. — (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)
  2. (En particulier) Ensemble des prévisions des dépenses et recettes publiques de l’État ou d’une collectivité territoriale.
    • Ainsi vous voyez que j’aurais pu réussir et, comme tant d’autres, vivre du budget ; mais je n’ai jamais voulu rien accepter d’aucun gouvernement, si ce n’est du suffrage universel. — (Réponse de M. Raspail père à l’avocat général, lors du procès de François-Vincent Raspail le 12 février 1874)
    • Un chapitre, un article du budget.
    • Le budget est, cette année, de tant de milliards.
    • Voter le budget, refuser le budget.
    • Budget en équilibre.
  3. (Par extension) Affectation de ressources financières.
    • Celui-ci promettait naturellement à ses électeurs, comme don de joyeux avènement, la séparation de l’Église et de l’État, l'instruction laïque et la suppression du budget des cultes. — (Paul-Gabriel d’Haussonville, L’Enfance à Paris, 1879, Calmann-Lévy, p.161)
  4. (Par extension) Prévision de revenus et dépenses d’une entreprise, d’une société, d’un particulier, d’une famille.
    • Le budget est colossal pour un film de cul : 10 millions d’Euros ! Un truc inimaginable. On s'est mis à cinq maisons de prod’ pour arriver à boucler les crédits, quelques télés nous ont suivi aussi, par je ne sais quel miracle... — (Thibaut Amant, Sexworkers, Éditions Le Manuscrit, 2003, p. 58)
  5. (Par extension) Somme d’argent allouée pour une certaine dépense, ou pour une certaine catégorie de dépenses.
    • Pour un budget de 250 €, quel appareil photo me conseillez-vous ?

Nom commun

budget \ˈbʌdʒ.ɪt\

  1. Budget.
  2. (Désuet) Bougette [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BUDGET. n. m.
T. d'Administration. État de prévision de dépenses et de recettes durant un certain temps. Le budget de l'État. Le budget de la Ville de Paris. Le budget de la marine, de la guerre, etc. Il s'emploie souvent d'une manière absolue pour désigner le Budget de l'État qui est soumis chaque année à l'examen des deux Chambres législatives. Dresser le budget de l'année. Discuter le budget. Un chapitre, un article du budget. Le budget est, cette année, de tant de milliards. Voter le budget, refuser le budget. Budget en équilibre. Il se dit aussi, dans le langage familier, des Revenus et des dépenses, de l'actif et du passif d'un particulier, d'une famille. Le budget d'un ménage. J'ai dressé mon petit budget et j'ai reconnu qu'il me serait impossible de faire cette dépense.

Littré (1872-1877)

BUDGET (bu-djè ; le t ne se lie pas dans la conversation ; au pluriel l's se lie : les bu-djè-z annuels) s. m.
  • État que chaque année on dresse des dépenses et des recettes publiques. Le budget des dépenses, le budget des recettes.

    Absolument. Le budget, l'ensemble des dépenses et des recettes de l'État. Le budget doit être voté tous les ans. Considérant que les budgets présentés au gouvernement en exécution de l'arrêté du 4 thermidor ne remplissent point l'objet de cet arrêté…, Arrêté des Consuls du 17 germinal an X. Le budget, monstre énorme, admirable poisson, à qui de toutes parts on jette l'hameçon, Hugo, Crép. 4. Qu'on mette un roi à Genève avec un gros budget, chacun quittera l'horlogerie pour la garde-robe, Courier, II, 264.

    Familièrement, dépenses et revenus d'un particulier. Budget d'une famille d'ouvrier. Moi-même ainsi partageant ma dépouille, Sur mon budget portons les affamés, Béranger, Dix mille fr. Le Budget d'un jeune ménage, titre d'une comédie de Scribe et Bayard.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BUDGET. Ajoutez : - REM. Budget est un peu plus ancien en français que les premières années du XIXe siècle, témoin cet exemple : Dans le nombre des écrits qu'ils produisirent (en 1764), on en distingue deux, dont l'un était intitulé le budget, et l'autre l'état de la nation, Mém. sur l'administration des finances de l'Angleterre, traduit de l'anglais, Introduction, p. III, Mayence, 1768. Quant à son application aux recettes et dépenses de l'État, on le trouve pour la première fois dans la loi du 25 avril 1806, qui est intitulée : Loi relative au budget de l'État pour l'an 14 et 1806. La définition officielle du budget est : Acte par lequel sont prévues et autorisées les recettes et les dépenses annuelles de l'Etat, ou des autres services que les lois assujettissent aux mêmes règles, Décret du 31 mai 1862, art. 5.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « budget »

Angl. budget, de l'ancien français boulgette, petite bourse (voy. BOUGETTE), qui prit en anglais le sens spécial de bourse du roi, trésor royal. Ce mot, emprunté à l'anglais dans les premières années du XIXe siècle, figure pour la première fois, comme signifiant l'ensemble des recettes et des dépenses de l'État, dans : Rapport au roi sur la situation des finances au 1er avril 1814, et sur les budgets des années 1814 et 1815.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1820) De l’anglais budget, de l’ancien français bougette (« sac servant de bourse »). Le mot est utilisé en France dès le XVIIIe siècle, mais uniquement dans le contexte des finances de l’Angleterre. Il faut attendre le début du XIXe siècle pour le voir utilisé dans son sens actuel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De l’ancien français bougette (« sac servant de bourse »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « budget »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
budget bydʒɛ

Évolution historique de l’usage du mot « budget »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « budget »

  • À partir d’un certain budget, la crédibilité n’est plus indispensable dans le film d’action. De Anonyme
  • Les femmes légères sont celles qui pèsent le plus lourdement sur le budget d'un homme. De Marcel Achard
  • Deux milliards d’impôts ! J’appelle plus ça du budget, j‘appelle ça de l’attaque à main armée ! De Michel Audiard / La Chasse à l’homme
  • Avec toutes les promesses que font nos députés, le budget total des États-Unis serait insuffisant pour un seul département français. De Pierre Doris
  • Une femme qui voterait les lois, discuterait le budget, administrerait les deniers publics, ne pourrait être autre chose qu'un homme. De Charles Nodier / L'Europe littéraire
  • Quand vous avez deux femmes dans les rôles principaux, il est clair que vous n’aurez pas le même budget que s’il s’agissait de deux hommes. De Cate Blanchett / Extrait de l'interview du Figaro du 13 janvier 2016
  • Il y a trois catégories de films : les gros budgets, les petits budgets, et ceux sur lesquels on ne peut pas se permettre le moindre gâchis. De James Cameron
  • En ce qui concerne le budget de l’année en cours, ce sont 11 millions d’euros qui ont été prévus pour les dépenses de fonctionnement, contre 13 millions envisagés en recette. Cette section pourrait donc présenté un bénéfice de 2 millions d’euros en fin d’année, si le budget est respecté. , Jeumont : 7 millions d’investissement prévus au budget 2020 | L'Observateur
  • Dans le respect des gestes barrières, le nouveau conseil s’est notamment penché sur le budget 2020. centrepresseaveyron.fr, Espalion : budget, subventions et plan de soutien au menu des élus - centrepresseaveyron.fr
  • Encore quelques dizaines de milliards de plus: les députés examinent à partir de lundi un troisième budget rectifié face à la "crise inédite" du coronavirus, en soutien au tourisme, à l'automobile ou l'aéronautique, avec en débat les "contreparties" écologiques et sociales. La Tribune, L'Assemblée examine un nouveau budget de crise
  • Les débats sur le compte administratif et le budget primitif, jeudi soir à la Fileuse (distanciation physique oblige) ont rappelé ceux sur le rapport d’orientations budgétaires, il y a trois semaines. «  L’investissement, c’est la vie  », a redit Anne Voituriez, réélue en mars. La saison culturelle à la Fileuse, les Foulées loossoises, ces grosses dépenses apparues en 2019, sont aussi un service aux... La Voix du Nord, Budget 2020: crise sanitaire ou pas, Loos veut continuer à investir
  • Dans le tableau des dépenses, les déplacements vont peser lourdement dans le budget. Au point de réfléchir s’il ne serait pas plus judicieux de prendre le train en certaines occasions. , Marmande - Rugby. Déplacements, budget impacté : l'USM fait appel à la FFR  | Le Républicain Lot-et-Garonne

Traductions du mot « budget »

Langue Traduction
Anglais budget
Espagnol presupuesto
Italien bilancio
Allemand haushalt
Portugais orçamento
Source : Google Translate API

Synonymes de « budget »

Source : synonymes de budget sur lebonsynonyme.fr

Budget

Retour au sommaire ➦

Partager