Découdre : définition de découdre


Découdre : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCOUDRE, verbe trans.

A.− Usuel
1. Défaire ce qui est cousu ensemble en enlevant méthodiquement les fils qui attachent les différentes parties.
a) [Le compl. d'obj. désigne un élément surajouté] Découdre une broderie, des anneaux de rideaux. Elle décousait la doublure d'une robe, dont les bribes s'éparpillaient autour d'elle (Flaub., MmeBovary,t. 2, 1857, p. 99).Brunet l'ouvre [le couteau] et commence à découdre ses galons (Sartre, Mort ds âme,1949, p. 222).
b) [Le compl. d'obj. désigne un tout fait de parties cousues] Découdre un manteau, une chaussure, un livre. La fille du sire de Pontarmé, éprise du beau Lautrec (...) meurt; et le chevalier, revenant de la croisade, fait découdre avec un couteau d'or fin son linceul de fine toile (Nerval, Bohême gal.,1855, p. 217).J'ai fait découdre le gros volume des Mémoires du cardinal de Retz (Stendhal, Mém. touriste,t. 2, 1838, p. 5).
Emploi pronom. passif. Être spontanément décousu par usure. À l'une [des chaussures] manquait un talon, à l'autre un bout de semelle, une autre qui se décousait du bout (Gide, Journal,1907, p. 240).Ta veste, (...) elle se découd par là à l'entournure (Pourrat, Gaspard,1922, p. 87).
P. métaph. J'ai lu quelque part que les vieilles amitiés doivent être décousues, s'il le faut absolument, mais jamais déchirées (J. de Maistre, Corresp.,1806-07, p. 287).
c) [Le compl. d'obj. désigne un repli cousu, de manière à ouvrir l'étoffe] Découdre un ourlet. Une fois dans l'appartement, on s'aperçut que les rideaux étaient trop courts. Il fallait découdre un rempli et refaire un ourlet (Theuriet, Mais. deux barbeaux,1879, p. 89).
2. Ouvrir en défaisant la couture d'un contenant fermé par une couture (cf. supra A 1 c). Découdre un sac, un matelas. Quant à la famille, ne décousait-elle pas les matelas, pour fouiller partout? (Zola, Pot-Bouille,1882, p. 211).Les soldats décousaient les sacs et envoyaient l'étoffe aux leurs, en Allemagne (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 386).
P. anal. Ouvrir le corps d'un animal en pratiquant une incision. Je découds la peau [d'un chamois mort] tout le long des pattes de derrière du sabot à l'anus (Giono, Eau vive,1943, p. 104).
B.− VÉNERIE
1. [Le suj. désigne un sanglier ou un cerf] Déchirer en long le ventre d'un cheval, d'un chien, etc. par un coup de défense, d'andouiller. Synon. éventrer.J'ai vu dans le chemin passer un sanglier. (...) Un ragot; il avait des défenses À découdre dix chiens (Dumas père, Charles VII,1831, IV, 1, p. 284).Faraud, le mâle, allait mieux : il avait été décousu une huitaine plus tôt par un sanglier attaqué (Vialar, Rendez-vous, 1952, p. 146).
2. P. ext.
a) [En parlant d'un animal] Blesser (le cas échéant, mortellement) quelqu'un. Mais les taureaux en profitaient quelquefois pour découdre des curieux moins agiles que les toreros (T'Serstevens, Itinér. esp.,1933, p. 154).
b) [En parlant de pers.] Les hommes qui ne veulent ni découdre, ni assassiner personne (Céline, Voyage,1932, p. 88).
Loc. fam. En découdre (avec qqn). Se battre, p. ext. se mesurer (avec un adversaire), se quereller. Cette grande nation [la France] (...) n'a plus rien du vieux sang de ses aïeux (...). Cela ne veut pas dire que si l'on vient à en découdre, elle ne se battra pas vigoureusement (Mérimée, Lettres Ctesse de Montijo,t. 2, 1839-70, p. 129).Le vieillard alla chercher Madame Chardon, à laquelle il dit : − Vous aurez à en découdre avec l'abbé Marron (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 645).À cette idée que les lions étaient là tout près, à deux pas, et presque sous la main, et qu'il allait falloir en découdre, brr!... un froid mortel le saisit (A. Daudet, Tartarin de T.,1872, p. 65).
Prononc. et Orth. : [deku:dʀ ̥], (je) découds [deku]. Ds Ac. 1694-1932. Conjug. Cf. coudre. Étymol. et Hist. A. Trans. 1. 1175 « défaire ce qui est cousu » (Chr. de Troyes, Cliges, éd. A. Micha, 5860); cf. xiiies. [ms.] gant descosu (Aliscans, éd. E. Wienbeck, W. Hartnacke, P. Rasch, var. ms. Paris, franç. 774 et 1149, vers 1137 a); 1580 fig. un parler ... descousu (Montaigne, Essais, éd. A. Thibaudet, livre 1, chap. 26); 2. 1678 « déchirer, éventrer par une blessure en long (en parlant du sanglier) » (La Font., VIII, 27). B. Intrans. fin xvies. « se battre » (Lett. de Henri IV, Bulletin du Comité de la langue, t. III, no8, p. 420 ds Littré); 1669 en decoudre (Widerhold). Dér. de coudre*; préf. dé-*. Fréq. abs. littér. : 61.

Découdre : définition du Wiktionnaire

Verbe

découdre \de.kudʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison) comme coudre. (pronominal : se découdre)

  1. Défaire ce qui est cousu.
    • Alors Marguerite […] coupa rapidement le lacet qui fermait son pourpoint, tandis que Gillonne, avec une autre lame, décousait ou plutôt tranchait les manches de La Molle. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre X)
  2. (Par analogie) (Chasse) Déchirer le ventre d’une plaie en long, en parlant du sanglier ou du cerf. → voir éventrer
    • Alors, sire, dit Catherine, vos sujets les huguenots feront comme le sanglier à qui on ne met pas un épieu dans la gorge : ils découdront le trône. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre VI)
  3. (Pronominal) Se défaire en parlant de choses dont la couture s’ouvre.
    • Sa robe commence à se découdre.
    • La doublure s’est décousue.

Verbe

découdre \de.kudʁ\ intransitif 3e groupe (voir la conjugaison) comme coudre.

  1. (Antilles)(Québec) Perdre la tête, devenir gâteux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Découdre : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCOUDRE. (Il se conjugue comme COUDRE.) v. tr.
Défaire ce qui est cousu. Découdre la doublure d'un vêtement. Découdre une jupe. Découdre de la dentelle. Découdre une botte, un soulier.

SE DÉCOUDRE se dit des Choses dont la couture vient à se défaire. Sa robe commence à se découdre. Une doublure qui s'est décousue. Le participe passé

DÉCOUSU, UE, se dit, adjectivement et figurément, de Propos sans suite, d'un style qui n'a point de liaison. Phrases décousues. Conversation décousue. Des idées décousues. Il s'emploie comme nom dans ce sens. Le décousu du style. On remarquait un certain décousu dans ses propos. Par analogie, en termes de Chasse,

DÉCOUDRE signifie Déchirer le ventre d'une plaie en long, en parlant du Sanglier, du cerf. Par analogie, En découdre est employé intransitivement pour signifier Avoir à se battre, à lutter. L'ennemi s'avance, nous aurons à en découdre. Il est résolu de lui faire tirer l'épée, il veut en découdre. Il est vieux.

Découdre : définition du Littré (1872-1877)

DÉCOUDRE (dé-kou-dr'), je découds, tu découds, il découd, nous décousons, vous décousez, ils décousent ; je décousais ; je décousis ; je découdrai ; je découdrais ; découds, qu'il découse, décousons, décousez, qu'ils décousent ; que je découse, que nous décousions ; que je décousisse ; décousant ; décousu v. a.
  • 1Défaire une couture, ce qui est cousu. Découdre une doublure, un habit.

    Absolument. Ayant passé la plus grande partie de la nuit à coudre et à découdre il se coucha dans le lit ou dormaient Ragotin et la Rancune, Scarron, Rom. com. 2e part. ch. 9.

    Terme de marine. Déclouer quelque partie du bordage qu'on lève pour en visiter les défauts. Découdre un bordage.

  • 2 Terme de chasse. Déchirer, lorsqu'il est question des plaies qu'un sanglier fait au ventre d'un chien ou d'un homme avec ses défenses. Le sanglier, rappelant les restes de sa vie, Vient à lui [archer], le découd, meurt vengé sur son corps, La Fontaine, Fabl. VIII, 27.
  • 3 V. n. Familièrement, en découdre, se battre, lutter, contester, disputer. Voyez, l'ennemi s'avance, nous aurons à en découdre. Il veut plaider, il faut en découdre. Encore qu'il eût fait mine d'en vouloir découdre, Sévigné, 277. Il lui a fallu [à M. de Vendôme] se rendre au sentiment de ceux qui opinaient à passer l'Escaut pour éviter de combattre ; et c'est alors qu'ils y ont été obligés, comme Son Altesse le leur avait prédit, leur disant que, toutes les fois qu'ils marqueront à M. le prince Eugène d'éviter d'en découdre, il les y obligera malgré eux, Saint-Simon, 204, 224.
  • 4Se découdre, v. réfl. Se détacher par les coutures. Cette doublure se découd.

    Fig. Leur amitié se découdra bientôt, ils se brouilleront. Les affaires se décousent, commencent à se découdre, elles vont mal.

HISTORIQUE

XIe s. Le blanc haubert [il] lui ad descust au corps, Ch. de Rol. CXLIII. Ne valt la coiffe un viez gant descosu, Que la cervele n'en ait jus espandu, Bat. d'Aleschans, V. 1271.

XIVe s. Les aguilles [ayant été avalées par les loups] descouderont et percheront [perceront] les boyaulx, et seront treuvez les leus [loups] tous mors, tout parmy le bois, Modus, f° LXX.

XVe s. Si ne dois, tant pour ton bien propre que pour aultrui paix, tant te descoudre, quand indignacion des princes fait moult à craindre, Chastelain, Expos. sur verité mal prise.

XVIe s. Cestuy Gylippus descousut, par dessoubz, les coustures des sacs où l'argent estoit, et en tira une bonne somme, Amyot, Lysand. 31. Un parler desreglé, descousu et hardy, Montaigne, I, 191. L'unique et principale amitié descout toutes aultres obligations, Montaigne, I, 217. Platon n'est qu'un poëte descousu, Montaigne, II, 280. Le peuple estoit descousu [divisé, désuni], Montaigne, III, 84. Le premier serment de son sacre fut de n'espouser aucun estranger, bien que, à cause des debtes et divisions du roiaume, elle entreteint quelque traitté avec le roi d'Espagne, pour descoudre sans deschirer, D'Aubigné, Hist. I, 182. Ceux qui venoient à pieces descousues, nouveaux soldats, furent aisement enfoncez par les gardes de Martigues, D'Aubigné, ib. I, 266. Quand ils sceurent que cet accord descoudroit la ligue des chrestiens, D'Aubigné, ib. II, 201. Le sentiment de cette trame descousit (sans dechirer) l'amitié de ce prince vers lui, D'Aubigné, ib. II, 233. S'aller frotter avec des trouppes descousues à une armée fraiche et gaillarde, D'Aubigné, ib. II, 292. Le fort, se voiant decousu [isolé] de son secours, après quelque batrie se rendit, D'Aubigné, ib. III, 321. J'espere que vous estes restabli de la blessure que vous receutes à Coutras, combattant si vaillamment à mon costé ; et si ce est, comme je l'espere, ne faites faulte (car, Dieu aydant, dans peu nous aurons à decoudre, et ainsy grand besoin de vos services) de partir aussi tost, Lett. de HENRY IV, Bulletin du Comité de la langue, t. III, n° 8, p. 420. Le comte le plaignit, voyant que toutes ses affaires se descousoient ainsi, Mém. sur du Guesclin, ch. 18.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « découdre »

Étymologie de découdre - Littré

Dé… préfixe, et coudre ; picard, dékeudre ; provenç. et espagn. descoser ; portug. descozer ; ital. scucire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de découdre - Wiktionnaire

(Date à préciser) Composé du préfixe dé- et du verbe coudre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « découdre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
découdre dekudr play_arrow

Conjugaison du verbe « découdre »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe découdre

Évolution historique de l’usage du mot « découdre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « découdre »

  • Le Sablais devra, de fait, affronter une concurrence féroce. Face à lui, des pointures telles que Yann Eliès (Morbic), Armel Le Cléac’h (Banque Populaire), Adrien Hardy (Ocean Attitude), Corentin Douguet (NF Habitat) ou Gildas Mahé (Breizh Cola), mais aussi des outsiders redoutables comme Fabien Delahaye (Loubsol), Martin Le Pape (NC), Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019), Pierre Leboucher (Guyot environnement), Tom Laperche (Bretagne – CMB Espoir), Loïs Berrehar (Bretagne – CMB Performance), Tanguy Le Turquais (Quéguiner – Kayak), Alan Roberts (Seacat Services), Sam Goodchild (Leyton), Achille Nebout (BeGreen Ocean) ou encore Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020) tous fin heureux de pouvoir en découdre de nouveau. « Forcément, on est content de pouvoir renaviguer et de régater après avoir vu tous les plannings chamboulés. Pour ma part, j’ai peu navigué cette année et cette Solo Maître CoQ va donc être une épreuve de reprise pour moi. Elle va me permettre de prendre mes marques à bord de mon Figaro, celui de l’année dernière n’étant malheureusement plus utilisable (il a coulé, ndlr), puis de retrouver mes repères et mes automatismes », explique Corentin Douguet, 4e de la dernière Solitaire du Figaro. « Je ne me fixe pas d’objectifs comptables particuliers mais je me réjouis de retourner à la bagarre avec les copains. J’ai toujours bien aimé cette grande course de la Solo Maître CoQ et pour une fois, on ne va pas la faire en mars mais en juin. Ça va moins piquer et ça me va bien », ajoute le Nantais qui signera cette année sa 7e participation à la compétition, faisant, de ce fait, assurément partie des marins les plus expérimentés de l’épreuve. A l’inverse, nombre de marins vont la découvrir pour la première fois, à l’image de Kévin Bloch (Team Vendée Formation), Kenneth Rumball (RL Sailing), Nils Palmieri (Teamwork), Marc Mallaret (CER Occitanie), Elodie Bonafous (Bretagne – CMB Océane), Robin Follin (Club Nautique Sainte-Maxime), Robin Marais (Ma chance, moi aussi) ou encore Violette Dorange (Devenir). Pour eux, l’enjeu sera double : trouver ses marques sur un nouveau circuit et se qualifier pour la fameuse Solitaire. Course au Large, Solo Maître CoQ : Trente marins prêts à en découdre ! - Course au Large
  • La machine à découdre est un groupe de quatre toulousains qui fusionne les styles musicaux pour créer un univers singulier de groove progressif entre Funk-Jazz et Rock. Ramdam Magazine, La Machine à découdre - Musique - Ramdam Magazine
  • Après un aller-retour en Australie pour rien pour cause de pandémie de la Covid-19, le championnat 2020 de Formule 1 redémarre à partir de vendredi 3 juillet 2020 en Autriche. Sur l’anneau de Spielberg, c’est un nouveau début de saison. Avec son lot d’interrogations et son chapelet de contraintes sanitaires. Le Bois-Guillaumais Pierre Gasly et l’Ebroïcien Esteban Ocon ont hâte d’en découdre sur la piste autrichienne après plus de trois mois d’attente. www.paris-normandie.fr, Automobile – F1 : Pierre Gasly et Esteban Ocon ont hâte d’en découdre
  • La chasse au bonheur, un dé à découdre les défis. De Gilbert Langevin / Les écrits de Zéro Legel
  • Il faut découdre et non déchirer l'amitié. De Caton l’Ancien

Traductions du mot « découdre »

Langue Traduction
Corse unstitch
Basque unstitch
Japonais 解きほぐす
Russe распарывать
Portugais descoser
Arabe حرر
Chinois 拆线
Allemand auftrennen
Italien scucire
Espagnol descoser
Anglais unstitch
Source : Google Translate API

Synonymes de « découdre »

Source : synonymes de découdre sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « découdre »


Mots similaires